Gas Station Simulator : Prologue – Early Days : on est rendus là !

Depuis quelques années, les créateurs de jeux nous offrent de plus en plus de jeux de simulation étranges… Certains plus que d’autres. Alors que je m’attendais à avoir une expérience similaire à celle de Lumberjack’s Dynasty, j’ai été plutôt surpris. Gas Station Simulator : Prologue – Early Days est un avant-goût du jeu complet qui vous mettra dans la peau d’un propriétaire de station-service… Tout d’abord, il faut préciser qu’il ne s’agit que des premiers quelques jours de l’histoire de Gas Station Simulator. Il s’agit d’un jeu complet, mais qui a plus la formule d’une démo. C’est sans doute pour cette raison que ce jeu est gratuit. D’une durée d’environ 1h30, vous ne pourrez pas voir grand-chose, mais j’admets que le jeu me pousse à me poser beaucoup de questions…

Gas Station Simulator : Prologue – Early Days : plus prometteur que ça en a l’air

Un p’tit 6/49 avec ça ?

Vous incarnez un homme ayant un tatouage d’araignée sur la main. Une mauvaise décision ? Peut-être, mais ce ne sera pas la dernière puisque vous achetez une station-service dans le milieu du désert. Vous prenez possession du terrain qui semble être un véritable dépotoir et tombé en ruine. Ne désespérez pas, par contre ! Un membre de votre famille vous aide à apprendre les rudiments. Vous aurez donc à faire un grand ménage de l’endroit et lui donner fière allure. Attention cependant, votre temps est compté. Vous devrez payer vos dettes si vous ne voulez pas recevoir la visite de grands gaillards…

Peut-être êtes-vous de mon avis, on se soucie guère de l’histoire lorsque l’on joue à un jeu qui s’appelle Gas Station Simulator : Prologue – Early Days. Cependant, j’admets être légèrement titillé par l’intrigue. Pourquoi est-ce que j’aurais voulu avoir une station-service dans le désert ? Pourquoi est-ce que j’emprunterais de l’argent à quelqu’un pour vivre cette expérience et qu’il me menace avec des motards ? Et surtout, pourquoi est-ce que j’ai un tatouage d’araignée sur la main ? J’ai rapidement oublié toutes ces questions en passant le balai dans mon humble établissement…

Le protagoniste en route vers son nouvel achat.
Le protagoniste a un tatouage d’araignée sur la main et j’ai bien l’intention de savoir pourquoi.

Avez-vous la carte Air Miles ?

Le jeu nous amène son lot de « mini-jeux » afin de nous aider à gérer notre commerce. Tout d’abord, on doit s’attaquer à une montagne assez surprenante de déchets… Comme il y a trois conteneurs à déchets sur notre terrain, il était normal que l’on nous offre une possibilité de pouvoir les lancer sur une longue distance. C’est pourquoi un système de pointage a été mis en place afin d’établir un score sur vos lancers. Il y a quelque chose de satisfaisant à lancer des sacs de poubelle à bout de bras.

Afin de remplir l’essence dans les voitures, on doit cliquer au bon moment afin de se rapprocher le plus possible de l’essence requise par nos clients. Puis, servir les gens à la caisse est une sorte de mini-jeu également. On doit scanner les objets et les mettre dans le panier sans faire d’erreur. C’est quand même plus complexe que ça en a l’air… Il y a cependant un gros bémol : on ne semble pas avoir de limite de temps pour accomplir ces tâches ce qui fait en sorte que l’on peut sans doute atteindre la perfection assez rapidement.

Pour d’obscures raisons, il y a également un mini-jeu qui vous permet de conduire une voiture téléguidée à partir d’un très long parcours. Cette voiture est contrôlée par une borne d’arcade qui se trouve sur votre terrain. Je dois admettre avoir trouvé l’expérience quelque peu pénible et n’apportant pas grand-chose à mon expérience de tatoué, mais je n’ai pas senti l’urgence de retourner y jouer par la suite.

Les graphismes de Gas Station Simulator: Prologue - Early Days
Les graphismes des personnages sont assez ordinaires, mais j’ai apprécié les décors.

Plastique ? Papier ?

Gas Station Simulator permet curieusement d’être sympathique. Les graphismes offerts dans le prologue sont ordinaires, mais ne dérangent pas tant le jeu. Bien que nous n’assistons pas à grand-chose de ce côté, des événements semblent être implantés dans le jeu afin de rendre notre événement plus vivant. On peut parfois voir notre petit voisin faire des graffitis sur les murs de notre établissement. Bien que ce soit un tantinet absurde, j’ai apprécié devoir lui lancer des déchets dans le visage afin de le faire partir.

Cette simulation a du potentiel afin d’être plaisante et cette petite heure m’aura sans doute donné envie de voir la suite ! En espérant ne pas être trop déçu par la version complète du jeu…

L'un des mini-jeux de Gas Station Simulator: Prologue - Early Days.
Avoir une voiture téléguidée dans le désert me semble une superbe idée.

J’aime

  • Les mécaniques de nettoyage
  • Servir les clients
  • Le concept

J’aime moins

  • Le jeu de voiture téléguidée
  • La fréquence à laquelle le voyou apparaît
  • La vitesse à laquelle l’endroit se salit
  • Les graphismes

La copie de Gas Station Simulator : Prologue – Early Days  a été fournie par Movie Games S.A.

À propos de David Charbonneau

Étudiant et geek à temps plein, je suis passionné de jeux vidéo, de cinéma et de culture populaire. Ce que je préfère par-dessus tout est généralement un bon scénario, car l'histoire est pour moi plus importante que tout. J'anime également le podcast « Les choses qui n'intéressent (peut-être) que nous » sur les ondes de CHOQ.ca.

Aussi à voir...

DoM_Cover

Dawn of Man : laissez votre marque dans la préhistoire

Adossé à une crête rocheuse, le mammouth se rend compte que son heure est venue. …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.