X-Men ’97 : retour en force de la série animée adorée de Marvel

X-Men : The Animated Series est l’un des dessins animés les plus populaires des années 90. Ceux qui ont grandi durant cette époque se souviennent du rituel du samedi matin : regarder de nombreux dessins animés excitants jusqu’à l’heure du midi. Les X-Men étaient particuliers, puisqu’on offrait aux téléspectateurs une série remplie d’action, d’émotion et de drame ; ce qu’on voyait rarement des dessins animés destinés aux enfants. Les cinq saisons qui ont été diffusées de 1992 à 1997 sont encore parmi les plus mémorables pour les adeptes depuis les 30 dernières années et plus. Nous voici en 2024 et les X-Men avec lesquels plusieurs d’entre nous avons grandi sont de retour, là où ils avaient arrêté en 1997. J’ai eu le grand privilège et honneur d’avoir vu les trois premiers épisodes de X-Men ’97 et voici ce que j’en ai pensé !

  • Studio : Marvel Animation
  • Réalisateurs : Jake Castorena, Chase Conley, Emi Yonemura
  • Doubleurs : Ray Chase, Jennifer Hale, Alison Sealy-Smith, Cal Dodd, JP Karliak, Lenore Zann, George Buza, AJ LoCascio, Holly Chou, Isaac Robinson-Smith, Matthew Waterson, Adrian Hough
  • Durée : Environ 30 minutes
  • Nombre d’épisodes : 10
  • Date de sortie : 20 mars 2024, les deux premiers épisodes, exclusivement sur Disney+
  • Classement : TV-14
  • Page officielle de la série

Précédemment dans les X-Men…

X-Men '97
Courtoisie de Marvel Animation. © 2024 MARVEL.

Dans X-Men ’97, on reprend là où on a laissé, c’est-à-dire après le tout dernier épisode de la saison 5. C’était une fin assez dramatique et qui laissait beaucoup de questions sans réponse. Cette nouvelle série permet de compléter ce qui avait été fait à l’époque et en même temps d’en ajouter encore plus. Tous les personnages que vous avez connu de la série originale sont de retour. Par contre, quelques mutants connus vont se greffer à l’équipe dont Morph qui était un des originaux et Bishop qui a régulièrement eu à travailler avec les X-Men. Même que l’un des plus grand rival des X-Men devra prendre un nouveau rôle quand même inattendu. Sinon, Jean Grey, Cyclops, Gambit, Rogue, Wolverine, Beast, Storm et Jubilee sont tous encore présents dans l’équipe. Mais il va y avoir des changements pour certains qui seront confrontés à des nouvelles réalités. Ils seront confrontés à quelques vilains familiers mais aussi quelques nouveaux à la série. Ce qui n’a pas changé depuis la fin de la saison 5 c’est que les humains ont encore peur des mutants.

Le rêve de Charles Xavier

Le premier épisode ramène les Friends of Humanity (Amis de l’Humanité). Ce groupe extrémiste anti-mutants trouve de nouvelles façons de pouvoir confronter ceux qu’ils détestent. Les X-Men interviendront et iront à la rescousse d’un jeune mutant. Un vilain puissant qu’on croyait détruit fera son retour. Décidément, le jour où les humains et mutants vivront en harmonie ne viendra pas de si tôt.

Cet épisode ramène plusieurs trucs familiers et donne l’impression qu’on regarde la même série depuis 1997. Évidement, tout est plus beau et plus spectaculaire. Les scènes d’action sont impressionnantes et même parfois ont une apparence cinématique qui fait presque penser aux films de Marvel. Quelques mutants utilisent leurs pouvoirs de certaines façons totalement inattendues mais très créatives. Il y a aussi un mutant qui a enfin de la reconnaissance pour la puissance très élevée de ses pouvoirs et j’ai beaucoup apprécié cela. Pour un premier épisode, ça part en force !

X-Men '97
Courtoisie de Marvel Animation. © 2024 MARVEL.

Vilain ou héros ?

Le deuxième épisode traite surtout de ce fameux rival qui est maintenant un allié. Les X-Men devront s’habituer à sa présence et ils devront apprendre à lui faire confiance. Cependant, ce mutant a quand même commis des crimes contre les humains et devra faire face à la justice. La tension entre humains et mutants s’accentue. Pendant ce temps, le couple de Jean et Cyclops vivra un événement majeur qui changera leur avenir.

Le conflit humains et mutants a toujours été politisé et c’est plutôt la thématique de cet épisode. Ce fut loin d’être ennuyeux, au contraire, on a pu voir certaines choses de quelques personnages dont on ne s’attendait pas. Disons que les choses vont être assez intéressantes pour certaines relations. Il y a un vilain que l’on n’avait jamais vu dans la série qui fera sa première apparition. Les adeptes des bandes dessinées classiques des X-Men le connaissent sûrement. La fin de cet épisode est assez «dramatique». J’aime que la série n’ait pas perdu son identité. Même si c’est un dessin animé avec des «superhéros», on permet au spectateur de vivre des moments riches en émotions.

X-Men '97
Courtoisie de Marvel Animation. © 2024 MARVEL.

Mais qui suis-je ?

Le troisième épisode prend un virage très inattendu. Un mutant se questionnera sur son existence. Qu’est-ce qui est vrai et qu’est-ce qui est faux ? Est-ce que sa vie était qu’un mensonge ? Ce mutant se trouvera une nouvelle identité. Les X-Men devront affronter cette personne très puissante qu’ils croyaient leur alliée.

On prend vraiment avantage du classement «TV-14» dans cet épisode, ce qui permet d’apporter des scènes plus effrayantes et un peu de violence. Parfois j’avais l’impression de regarder un mélange de Jujutsu Kaisen et de Castlevania. On n’aurait jamais cru voir cela à l’époque des années 90 ! Certaines scènes d’action étaient assez spectaculaires et visuellement, c’était comme de l’art. Le «nouveau» vilain dans cet épisode va certainement laisser sa marque non seulement chez les adeptes, mais aussi dans la série. C’est le meilleur épisode des trois et j’ai hâte de voir la suite !

X-Men '97
Courtoisie de Marvel Animation. © 2024 MARVEL.

Ah la nostalgie !

Vous vous demandez surement s’ils ont gardé le fameux thème iconique de la série ? Eh bien, oui ! La musique d’intro que vous connaissez tous par coeur est de retour et plus épique que jamais. Je ne crois pas que ce soit nécessaire que je le dise mais je vais le faire quand même : ne sautez pas l’intro ! Non seulement vous entendrez la musique fantastique mais vous allez revoir la même intro qu’à l’époque avec quelques petits ajouts. De plus, l’intro sera légèrement changée à chaque épisode, ce pourquoi je conseille de ne pas la sauter. Mais de toute façon, qui ferait ça ? L’animation de fin d’épisode reproduit aussi celle de la première saison avec les fiches de mutants consultées sur un ordinateur. Ces éléments contribuent très bien à la nostalgie et vous donneront presque l’impression qu’on revient dans les années 90.

Évolution de la série animée

En parlant de nostalgie, l’animation a évidement évolué depuis 30 ans mais elle garde tout de même un certain cachet qui rappelle l’époque des cinq premières saisons. C’est certain que visuellement, ce sont de loin les plus beaux épisodes de toute la série. On voit l’action qu’on a toujours voulu avoir et ça fait tellement du bien.

Les créateurs disent que la série est pour tout le monde de tous âges mais ce n’est pas tout à fait l’émission familiale de l’époque. C’est un peu plus violent qu’avant, mais évidemment, c’est à vous de décider si vos enfants devraient la regarder. Je pense que ça peut s’adresser à tout le monde, mais peut-être pas aux enfants en bas âge. Encore là, c’est aux parents de décider.

Est-ce qu’il faut avoir vu tous les épisodes des cinq saisons précédentes ? Oui et non. Idéalement, ce serait bien d’avoir tout vu avant de regarder X-Men ’97. Je comprends que ça peut faire beaucoup donc si vous n’avez pas vu la série, je me concentrerais peut-être seulement sur les épisodes les plus pertinents à l’histoire. Cette vidéo indique un peu ce que vous devriez voir avant :

Donc, idéalement, il faudrait avoir vu les épisodes avec les Sentinels, avec Magneto et ceux avec Mr. Sinister. De plus, je conseillerais de voir les épisodes de la saga Phoenix et Dark Phoenix, simplement parce qu’ils sont vraiment bons. Tous les épisodes peuvent être visionnés sur Disney+.

Celle là elle est pour toi, Morph !

Évidemment, je ne peux conclure avant de parler un peu des doubleurs ! Croyez-le ou non, certains doubleurs de l’époque des années 90 sont de retour pour rejouer leur rôle. C’est le cas pour Cal Dodd (Wolverine), Alison Sealy-Smith (Storm), Lenore Zann (Rogue) et George Buza (Beast). J’ai été estomaqué quand j’ai entendu Storm parler pour la première fois : c’est comme si rien n’avait changé ! Cal Dodd a aussi fait un travail remarquable avec Wolverine mais sonne un peu plus vieux, ce qui va quand même très bien pour ce personnage. Ray Chase (Tales of Arise, Final Fantasy XV) est la nouvelle voix de Cyclops et est fantastique dans ce rôle. Jennifer Hale (Mass Effect, Metal Gear Solid) est aussi une naturelle pour le rôle de Jean Grey. Elle est une doubleuse d’expérience qui livre une performance convaincante à chaque fois. Je dirais qu’en général, tout le monde a fait de bons efforts dans chacun de ses rôles.

X-Men '97
Courtoisie de Marvel Animation. © 2024 MARVEL.

À noter que même si j’ai regardé les épisodes en anglais, du doublage français est disponible. En écoutant rapidement, j’ai remarqué qu’on utilise encore le nom de «Malicia» pour Rogue et qu’on appelle Beast «Le Fauve». D’autres noms sont modifiés dans la traduction francophone. Personnellement, je trouve ces détails irritants mais c’est comme ça dans de nombreuses traductions depuis longtemps.

Le retour des dessins animés Marvel ?

Après avoir vu les trois premiers épisodes de X-Men ’97, je peux dire que je suis très satisfait. C’était un défi colossal d’essayer d’arriver à la qualité de la série des années 90 puisque celle-ci est souvent l’exemple d’excellence en qualité d’écriture et de construction globale d’un dessin animé à succès. Je crois que cette nouvelle série a le potentiel de non seulement l’égaler en qualité mais aussi la surpasser. Les adeptes de la série originale vont surement beaucoup apprécier et ceux qui découvrent pour la première fois vont certainement être divertis. J’ai bien aimé ce que j’ai vu jusqu’à présent, même que j’ai trouvé que c’était meilleur que je pensais. Je donnerai un compte rendu complet de la saison lorsque le dixième épisode aura été diffusé.

Si X-Men ’97 est un grand succès, je crois qu’on pourra s’attendre au retour de d’autres superhéros de Marvel en dessins animés. Il n’y a pas de doutes que tous les espoirs sont permis pour revoir des séries telles que Spider-Man, Iron Man et Fantastic Four. Pour le moment, cette nouvelle saison des X-Men sera très intéressante à suivre.

Les deux premiers épisodes de X-Men ’97 sont disponibles maintenant sur Disney+ et un nouvel épisode sera diffusé à chaque mercredi.

J’aime

  • Fidèle à l’esprit de la série des années 90.
  • La continuité de l’histoire.
  • La créativité dans l’utilisation des pouvoirs de certains mutants.
  • Un scénario à la hauteur de la qualité qu’on s’attend.
  • Un plein de nostalgie !

J’aime moins

  • On a dû attendre 27 ans pour la suite.
  • Très peu de détails sur ce jeune mutant «Roberto» mais j’imagine qu’on va en savoir plus sur lui d’ici la fin de la saison.
  • C’est bien de voir des nouveaux vilains mais ça manquait de nouveaux alliés. J’espère en voir d’ici la conclusion.

X-Men '97 - Épisodes 1 à 3

Scénario
Réalisation
Performance des acteurs
Effets spéciaux
Musique

Excellent !

Les trois premiers épisodes offrent un spectacle visuel et font honneur à la série d'origine. Le reste de la série promet d'être très intriguant et excitant !

À propos de Yannick Faucher

Quand je ne suis pas en train d'écrire, je joue à des jeux vidéo. Si je ne joue pas, je regarde des dessins animés américains ou japonais. Sinon, je lis des bandes dessinées de super-héros. Vous voyez le genre? Il n'y a pas assez d'heures dans une journée pour satisfaire ma soif de geek. C'est ma passion, c'est dans mes veines.

Aussi à voir...

Star Wars : Tales of the Empire – Deux visions fascinantes de la vie sous un régime tyrannique

Star Wars : Tales of the Empire est une série d’animation de six épisodes qui donne …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.