Concours

Top 5 des animes qui vous feront pleurer

Avec le temps des fêtes qui approchent à grands pas, quoi de mieux que de regarder des animes sous une couverture bien douillette, le tout armé d’une bonne boisson chaude ? Avec mon palmarès, j’aimerais vous faire vivre les émotions que j’ai vécues en découvrant ces petits bijoux. Je sais qu’il existe de nombreux animes qui ont fait verser des larmes à plusieurs ou tout simplement touché vos cœurs. On ne ressent pas tous la même chose devant un même événement alors aujourd’hui, j’aimerais vous présenter mon top 5 des animes qui m’ont marquée au niveau émotionnel.

#5 – Air

  • Épisodes : 13+
  • Saison : Hiver 2005
  • Origine : Visual Novel
  • Genre : Drame, Romance, Surnaturel
  • Studio d’animation : Kyoto Animation

Synopsis

« La fille du ciel » une légende basée sur une fille qui posséderait une paire d’ailes dans le dos et qui parcourrait la voûte céleste. Tout cela paraît telle une fable, un conte de fée mais pour la famille Kunisaki, c’est une réalité qu’elle poursuit depuis des générations passées.

Yukito Kunisaki est un vagabond qui erre de lieu en lieu cherchant à gagner un peu d’argent pour se nourrir en usant de son talent de manipuler une marionnette magique et cela sans fil. Le jeune suit en réalité les traces de sa mère ayant recherché « la fille du ciel » durant toute son existence. Durant son voyage, il atterrit dans un petit village au bord de la mer, où il rencontre une jeune fille un peu naïve appelée Misuzu, dont le rêve le plus cher est très particulier : son désir est de pouvoir s’envoler. Par la force des choses, Yukito se retrouve à s’occuper de Misuzu et décide de rester au village. Les événements qui se dérouleront devant son regard par la suite seront en fait l’écho d’une histoire qui dure depuis déjà des milliers d’étés…

Mon avis

Il s’agit d’un des premiers animes japonais que j’ai visionné et à l’époque, j’ai versé une petite larme lors de la finale. Je ne vous dirai pas le comment du pourquoi, préférant vous laisser le découvrir ! Je dois avouer que l’histoire n’est certes pas la plus intéressante que j’ai vue. Air est loin de figurer parmi mes meilleurs animes regardés, mais au niveau des sentiments, mon cœur aura fait un sacré bond. Au final, si vous voulez tester votre tolérance à la tristesse, je vous le conseille. La musique est d’ailleurs vraiment magnifique. Ne vous fiez pas forcément aux graphismes un peu vieillots. Les animes des années 2000 ont un petit charme qui leur est propre. C’est donc Air qui figure en cinquième position de mon petit palmarès.

#4 – Violet Evergarden

  • Épisodes : 13+
  • Saison : Hiver 2018
  • Origine : Light Novel
  • Genre : Drame, Romance, Fantasy
  • Studio d’animation : Kyoto Animation

Synopsis

La guerre opposant Leidenschaftreich à l’Empire Gardarik a finalement pris fin après quatre longues années de conflit. Violet, une jeune fille formée dans le seul but de décimer les lignes ennemies, est hospitalisée suite à une violente opération. Après avoir tout perdu, elle se raccroche aux derniers mots du Major, son supérieur hiérarchique, mais sans comprendre leur signification. Se remettant de ses blessures, Violet est adoptée par la famille Evergarden mais ne se sentant pas à l’aise dans sa famille d’adoption, elle décide de commencer une nouvelle vie à CH Postal, une entreprise postale.

Un jour, elle assiste par pur hasard au travail d’une « poupée de souvenirs automatiques », une personne qui retranscrit les pensées et les sentiments d’autrui dans des lettres. Intéressée, Violet commence à travailler en tant que poupée de souvenirs automatiques, un métier qui va lui permettre d’aider ses clients et de comprendre les derniers mots de celui qu’elle aimait.

Mon avis

Vous avez Netflix ? Eh bien, si vous ne l’avez pas encore visionné, foncez ! L’anime est d’ailleurs disponible en version originale, mais aussi en version française pour les personnes ayant un peu de difficulté avec les sous-titres. Que dire de cette petite perle ? Violet Evergarden est un bijou pour les yeux. Les dessins sont sublimes. On est rapidement charmés par ceux-ci, mais aussi par la musique.

Dans cet anime, on s’attache rapidement à Violet, le personnage principal de la série. Formée dans l’unique but de combattre telle une machine, elle ne connaît pratiquement que la guerre. Alors lorsque celle-ci se termine, Violet se réveille à l’hôpital sans le Major qui la commandait durant la guerre. Elle se retrouve donc à travailler comme poupée de souvenirs automatiques, retranscrivant les pensées et les sentiments des gens sous forme de lettres. Toutefois, n’ayant connu que les combats, Violet a du mal à retranscrire les émotions des gens sur le papier. Elle qui désire comprendre le sens du mot « amour », voilà la raison pour laquelle elle désirait travailler dans ce domaine. Par la même occasion, elle comprend petit à petit les sentiments ainsi que les paroles qui la lient ou la liaient à son supérieur.

Je crois que le point fort de cette série, c’est qu’on est tellement attaché à Violet que lorsqu’elle est triste, on est triste avec elle. Lorsqu’elle est désespérée, on l’est aussi. On veut l’aider à avancer à comprendre ces sentiments qu’elle n’arrive pas à comprendre. On apprend avec elle, on avance avec elle et au final, lorsque l’on termine cette série, on est toujours sur notre faim, on en veut encore. Que ce soit au niveau des graphismes, des personnages, des musiques ou du scénario, Violet Evergarden m’a charmée et touchée au plus haut point et voilà la raison pour laquelle elle se mérite la quatrième place.

#3 – Anohana

  • Épisodes : 11+
  • Saison : Printemps 2011
  • Origine : Oeuvre originale
  • Genre : Drame, Surnaturel
  • Studio d’animation : A1-Pictures

Synopsis

L’histoire nous entraîne aux côtés de Jintan, Anaru, Yukiatsu, Tsuruko, Poppo et Menma, trois jeunes filles et trois jeunes garçons inséparables vivant à la campagne. Malheureusement, après un accident mortel qui est arrivé à Menma, le groupe d’amis se sépare. Suite à ces événements, chacun a choisi un chemin différent : Anaru passe la plupart de son temps avec ses amies, Poppo rêve de voyage, Yukiatsu et Tsuruko sont dans le même lycée et restent toujours ensemble et Jintan est devenu un ermite.

Un jour, l’esprit de Menma revient chez Jintan en été sans aucune explication, et ne pourra partir que lorsqu’elle ira chez elle. Jintan est le seul capable de voir Menma, pensant que c’est à cause de son traumatisme dû à la disparition de cette dernière, dit alors qu’elle n’est qu’une hallucination. Mais malgré cela, il va tout faire pour réaliser le souhait de la jeune fille disparue, et va ainsi reformer son ancien groupe d’amis. Au départ, ils pensaient que Jintan était devenu fou, mais réaliseront que leur désir de réaliser le vœu de leur amie défunte est bien réel et que leur ami Jintan ne mentait pas en disant la voir et lui parler.

Mon avis

Une belle histoire d’amitié : voilà ce qu’est Anohana. Jintan peut voir son amie d’enfance Menma. Pourtant, elle est décédée il y a plusieurs années. Pourquoi ? De plus, il est le seul à pouvoir sentir sa présence. Croyant que son âme n’est pas en paix, il fera son possible pour l’aider, accompagné de ses amis d’enfance avec lesquels il avait perdu contact. Que feriez-vous s’il vous était possible de voir votre amie décédée ? Bien sûr, les gens ne vous croient lorsque vous vous confiez. Après tout, vous êtes la seule à pouvoir la voir et lui parler. Hallucinez-vous ? Pourtant, elle semble si réelle…

Anohana ou Ano hi mita hana no namae o bokutachi wa mada shiranai de son vrai nom, est une petite perle. L’anime n’est pas bien long. Mais si vous aimez les histoires sentimentales, je vous conseille de le visionner. Un anime qui n’aura pas réussi à me faire verser des larmes, mais je dois avouer que je me suis forcée à les retenir.

En visionnant Anohana, j’ai espéré que Menma puisse rejoindre ses amis et poursuivre sa vie auprès d’eux. Après tout, je m’attachais doucement à elle. Mais c’est impossible. Elle est morte. Elle ne reviendra pas. Et plus l’anime avance, plus on le réalise. Ils vont devoir se séparer de nouveau. Devoir dire au revoir à son amie une deuxième fois, n’est-ce pas cruel ?

#2 – Hotarubi no Mori e

  • Épisodes : 1 (Film)
  • Saison : Été 2011
  • Origine : Manga
  • Genre : Drame, Romance, Surnaturel, Shojo
  • Studio d’animation : Brains Base

Synopsis

Alors qu’elle n’avait que six ans, Hotaru se perdit dans une forêt pendant ses vacances d’été. Elle sera secourue par une personne portant un masque de youkai prénommée Gin. Il dit être un esprit de la forêt et que si on venait à le toucher, il disparaîtrait. Hotaru, intriguée par cette personne, décide de passer ses vacances d’été avec lui. Une amitié naît alors entre eux. Depuis ce jour, Hotaru vient rendre visite à Gin chaque année à la même période. Le film nous raconte les moments passés entre Hotaru et Gin durant dix étés.

Mon avis

Hotarubi no Mori e est un film d’animation japonaise vraiment court. Trop court ! Néanmoins, je vous le conseille fortement. Il est très touchant, bien que la finale soit prévisible. On le voit venir, on sait que ça va arriver, mais on espère que non. C’est prévisible, certes, mais même si on le voit venir, on ne peut pas s’empêcher d’être triste lorsque ça arrive.

Après tout, une telle relation fera forcément souffrir l’une des deux personnes ? Le youkai ne vieillit pas alors que l’humaine, oui. La relation qu’ils entretiennent durant ces étés est tout simplement magnifique et j’ai adoré suivre l’évolution de celle-ci. Je ne veux pas en dire trop. Je pense que le mieux que vous pouvez faire, c’est de le visionner et de vous faire votre propre avis à ce sujet. Au final, Hotarubi no Mori e m’a fait verser une larme et encore aujourd’hui, je suis furieuse en repensant à cet anime. Oui, furieuse !

#1 – Clannad

  • Épisodes : 23+
  • Saison : Automne 2007
  • Origine : Visual Novel
  • Genre : Drame, Romance, Comédie, Surnaturel
  • Studio d’animation : Kyoto Animation

Synopsis

Tomoya Okasaki est en troisième année au lycée et est considéré comme délinquant. Tout semble immuable dans sa vie de lycéen jusqu’à ce qu’il rencontre Nagisa et, dès lors, la vie de Tomoya parut changer. Il commence à rêver d’un monde sombre dans lequel vit une jeune fille ayant la capacité de créer des objets uniquement à partir d’ordures, qui lui crée un corps fait à partir de ces ordures. Tomoya entre ainsi dans ce monde vide et sombre et suit la fille, la seule autre existence « survivante » dans ce monde.

Mon avis

Il m’aurait été impossible de mettre un autre anime en première position. Clannad est un véritable petit bijou en ce qui concerne les montagnes russes d’émotion. On passe des sourires aux pleurs d’un épisode à l’autre. Dans cet anime, on suit la vie de Tomoya et de son cercle d’amis. Chacun d’entre eux a un passé ou un présent plutôt douloureux. La série est donc divisée sous forme d’arc. Donc, durant ces arcs, nous nous plongeons dans la vie de l’un des proches de Tomoya. Et honnêtement, il est difficile de ne pas être sensible à ce que vivent nos héros.

Néanmoins, c’est la deuxième saison qui m’a fait craquer. J’ai eu l’impression que mon cœur se brisait au même moment que les personnages. Oui, j’ai versé une larme ou deux en visionnant Clannad et Clannad After Story. Et honnêtement, le simple fait de visionner de nouveau certains passages de cette série, ça me donne des frissons ainsi qu’une boule dans le cœur. J’ai conseillé cette série à de nombreuses personnes et rares sont celles qui n’ont pas su apprécier. Une pointe de comédie, de romance et une bonne dose d’émotion : voilà ce que vous offre Clannad. Certes, il s’agit tout de même d’un anime  « tranche de vie » à thématique scolaire. C’est clair que si vous recherchez de l’action, je vous conseille de passer votre chemin. Néanmoins, je pense que Clannad est un anime qu’on se doit de tester.

Et vous ?

C’était donc ma sélection personnelle. Le choix était difficile puisque des animes qui touche nos émotions, il y en a des tonnes ! Et vous, quels animes vous ont touché ? Certains ont-ils réussi à vous faire verser quelques larmes ?

À propos de Jessica Côté Acteau

Mon côté geek est né très tôt. C'est avec Ash, le dresseur de Pokémon et Sakura, la chasseuse de cartes que j'ai grandi. J'étais déjà une grande amatrice de l'animation japonaise et ça m'a suivi de l'enfance à l'âge adulte. Ma passion pour les jeux vidéo a, quant à elle, débuté au même moment. Armée de mon Game Boy Color, j'étais déjà une grande dresseuse de Pokémon, à l'époque ! C'est néanmoins la série The Legend of Zelda qui m'a fait tomber en amour avec le gaming. Depuis, qu'il s'agisse de jeux ou de japanimation, j'en mange tous les jours.

Aussi à voir...

Castlevania : mon top 5 des meilleurs titres de la franchise

Castlevania est une franchise de jeux vidéo qui a célébré son 30e anniversaire en 2016. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.