Café Copilot : l’intelligence artificielle de Microsoft au-delà du réel

Le 27 juin dernier, nous avons été invités au siège de Microsoft afin d’explorer les PC Surface Copilot+ et Microsoft Copilot. Au programme, il y a eu des présentations des principaux experts de l’industrie chez Microsoft Canada, une expérience pratique avec les tout nouveaux Surface Laptop et Surface Pro (voir nos impressions du Surface Laptop 5) ainsi que des outils et conseils pour tirer le meilleur parti des capacités GenAI de Microsoft Copilot.

Chaudement accueillie par l’équipe avec des cocktails et de délicieuses bouchées, j’ai été accompagnée dans toutes mes expérimentations avec les nouvelles machines qui seront bientôt sur le marché. Remplie de nostalgie de ma jeune vingtaine, je me suis remémorée les formations MSDN suivies au Cinéma Banque Scotia Montréal alors que j’étudiais et travaillais en tant que programmeuse analyste et gestionnaire de données.

Qu’est-ce que Copilot ?

D’abord lancé au début de l’année 2023, Copilot est en fait l’intelligence artificielle développée par Microsoft. Il s’agit d’un assistant pour nous aider à créer, d’un complice pour nous aider à gagner du temps.

Célébrons l’échec ! – David Beauchemin, directeur de l’équipe de spécialistes données et intelligence artificielle chez Microsoft Canada

À force d’essais et erreurs, Copilot est devenu un véritable élan de créativité en donnant un coup d’accélérateur dans notre productivité. Voici une capture d’écran du site officiel.

Pourquoi Copilot ?

Copilot utilise des modèles d’intelligence avancée. En effet, le texte provient de GPT-4 Turbo et les images de DALL-E 3. De plus, Copilot peut comprendre le contexte des photos que nous fournissons, ouvrant ainsi de nouvelles possibilités de recherche et de collaboration. La transparence quant aux sources fait partie des valeurs et capacités de Copilot et il le prouve en citant ses sources de données, en s’appuyant sur les résultats de recherche de Bing. Enfin, Copilot entretien une conversation approfondie dans les deux sens en comprenant les questions de suivi.

Où trouver Copilot ?

Accessible par tous les produits Microsoft, une version d’essai est offerte gratuitement sur copilot.microsoft.com, Google Play et App Store.

La version Pro de Copilot nous donne accès aux derniers modèles, à une création d’images plus rapide et à une intégration de Copilot dans nos applications de productivité telles que PowerPoint, Word et Outlook s’il est associé à un abonnement à Microsoft 365. Il nous est possible de l’essayer gratuitement pendant trente jours avant d’opter pour un abonnement mensuel.

Enfin, intégré à Microsoft 365, Copilot propose une nouvelle façon de travailler en mettant des milliers de compétences à notre disposition et en faisant des recherches sur l’ensemble de notre contenu et de notre contexte pour prendre en charge n’importe quelle tâche.

Copilot+ PC

Nouvelle génération de machines Microsoft, Copilot+ PC offre des fonctionnalités exclusives de Windows 11 telles que Recall (retrouver des éléments vus sur notre appareil en utilisant la recherche sémantique), Cocreator (créer des images dans Paint) et Live Captions (traduction instantanée vers l’anglais de n’importe quelle vidéo en direct ou locale).

Nous vous en parlerons davantage lorsque nous auront eu le temps de l’analyser en profondeur.

Mes expérimentations

Je me suis prêtée au jeu en participant au parcours proposé par l’équipe de Microsoft. Tel que conseillé, je me suis adressée à l’intelligence artificielle avec des phrases simples mais détaillées comme si je parlais à un enfant.

Création d’un cocktail sans alcool

D’abord, j’ai demandé à Copilot une recette de cocktail sans alcool à partir d’ingrédients disponibles sur la table.

Ainsi, je lui ai demandé de me proposer une recette simple et rafraîchissante de mocktail à préparer en dix minutes avec du jus d’ananas, du jus de canneberge, du jus de citron frais, du basilic et de l’eau gazeuse.

La recette générée.
Le délicieux résultat.

Ce fut extrêmement simple, rapide et délicieux.

Ce genre de recherche est possible pour créer une recette à partir de zéro avec les ingrédients écrits sur la ligne de commande ou une photo de ceux-ci.

Plus tard dans la soirée, je lui ai demandé conseil à propos d’un autre cocktail à base d’eau pétillante, de sirop de grenadine et de jus de citron. Je voulais savoir quelle herbe y ajouter et pourquoi. Copilot m’a sorti une liste avec la modification du goût par différentes herbes et m’a conseillé sa forte préférence pour le romarin qui ajouterait une goût boisé. Pour le plaisir, j’ai divisé ma base en deux verres et j’ai essayé la menthe et le romarin. Copilot avait raison et je sais maintenant ce que je vais faire avec le romarin de mon jardin. 

Pour pousser le bouchon un peu plus loin, je lui ai demandé de me trouver une liste de lecture à écouter en dégustant ce cocktail et c’était très approprié.

Point fort

Bien que les machines aient été montées en anglais, nous pouvons interroger Copilot en français ou en anglais et il nous répond dans la même langue.

Création d’images sur Paint

Ensuite, je me suis déplacée vers l’autre station pour m’amuser à créer des images avec mon immense talent de dessinatrice qui a stoppé son évolution en deuxième année du primaire… et c’est très généreux de le dire ainsi.

Création d’une image à partir d’un dessin

Étant donné que mon ordinateur fonctionne sur Windows 11, j’ai pu reproduire l’exercice à la maison. Voici ce que Copilot a fait de mon chef d’œuvre.

Mon beau dessin.
Résultat : Une maison noire avec une porte rouge sur le bord d’une rivière avec un gros soleil dans le ciel.
Création d’une image à partir de texte

Enfin, j’ai demandé à Copilot de me dessiner une famille d’éléphants qui marche sur les nuages en utilisant de style de la peinture à l’huile.

Les limites de l’intelligence artificielle

Quoique très impressionnée par l’intelligence artificielle développée par Microsoft, j’ai peur que la création automatique d’images déprécie le travail des véritables artistes qui se donnent corps et âme dans leur art. À la limite, je trouverais ça acceptable comme première étape de la création d’un prototype de jeu de société pour en tester la mécanique avant de lancer la production.

Je salue la productivité que cela nous procure que Copilot cherche des références dans nos anciens documents à notre place et crée des diagrammes à partir de photos, mais il ne faudrait pas que cela soit au détriment de nos artistes.

Merci Microsoft Montréal

À propos de Catherine Watts Cowan

Je suis une vraie geek de jeux de société. Mon premier amour dans le monde moderne a été Carcassonne. J'adore jouer en famille (maman de deux ados-geeks de 14 et 16 ans), entre amis ou avec des étrangers. J'aime découvrir les nouveautés et les endroits ludiques. Je suis une grande passionnée qui ne manque pas de sujets à partager!

Aussi à voir...

vaudeville

Vaudeville : une technologie innovante dans un jeu vidéo ?

Depuis le 30 juin 2023, Vaudeville s’est offert une sortie en accès anticipé. Il est …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.