Clavier mécanique silencieux MK7500F QuietType Pro de Kensington : confort sans pareil et réactivité inégalée !

Depuis quelques années, j’utilise un clavier assez simple, le Microsoft 600. J’ai toujours été curieuse d’essayer un clavier mécanique pour comprendre les raisons qui rend ce produit si populaire auprès de la communauté geek, entre autres. C’est pourquoi j’ai sauté sur l’occasion de tester le produit dont je vais vous parler aujourd’hui, le clavier mécanique silencieux MK7500F QuietType Pro de Kensington.

Caractéristiques techniques

  • Modèle : K72201US
  • Technologie de connectivité : Bluetooth
  • Description du clavier : Mécanique
  • Fonctionnalité spéciale : Ergonomique
  • Couleur : Noir
  • Nombre de clés : 112
  • Style : Moderne
  • Source d’alimentation : Alimenté par pile
  • Orientation de la main : Ambidextre
  • Nombre de boutons : 104
  • Garantie : 3 ans
  • Page officielle du produit

Design

Le clavier mécanique MK7500F QuietType Pro est un clavier « pleine grandeur ». On remarque tout de suite son fini en métal brossé qui fait changement des claviers tout en plastique. En haut à gauche se trouvent des touches raccourci pour des commandes de réunion, soit une touche pour activer ou désactiver son micro, une touche pour la caméra, une pour décrocher et une pour raccrocher. Au-dessus des touches directionnelles se trouve l’inscription « Kensington » tout en noir. En haut à droite, on retrouve trois voyants lumineux.

Il y a quatre niveaux de rétroéclairage sous les touches, accessibles en appuyant sur la touche Fonction (Fn) + F12. L’angle du clavier peut être ajusté à deux positions, soit à 5 degrés ou 7 degrés.

Connectivité

Compatible Windows et macOS, le clavier MK7500F QuietType Pro peut se connecter à cinq appareils simultanément : trois via Bluetooth, un via le récepteur USB 2,4 GHz inclus et un avec le câble USB-A inclus. Si vous utilisez le récepteur USB 2,4 GHz, vous aurez la tranquillité d’esprit d’une sécurité de cryptage AES 128 bits de niveau gouvernemental.

Autonomie

Vous l’aurez compris dans le paragraphe précédent, ce clavier peut s’utiliser sans fil, et Kensington nous promet 90 heures d’autonomie avec le mode rétroéclairage à 100 %, ou jusqu’à 450 heures d’autonomie lorsque le rétroéclairage est éteint. Dans tous les cas, comme notre clavier ne se trouve jamais bien loin de notre ordinateur ou de notre station d’accueil, il sera facile de le recharger à l’aide du câble USB-C à USB-A fourni dans la boîte.

Des touches entièrement reprogrammables

Avec l’application Kensington Konnect, il est possible de personnaliser votre clavier, en reprogrammant les touches pour qu’elles effectuent précisément ce que vous souhaitez, même des macros. Il est possible d’enregistrer le tout sous un profil pour que plusieurs utilisateurs puissent bénéficier de leur personnalisation.

Utilisation du clavier MK7500F QuietType Pro

Le confort de frappe est incroyable et j’ai été étonnée de la réactivité des touches QuietType. Celles-ci sont dotées de commutateurs tactiles silencieux Kailh Midnight Pro et des coussinets d’amortissement du son, ce qui les rend très discrètes.

Le clavier est très lourd et possède des coussinets antidérapants, ce qui fait qu’il ne se déplace pas lorsque l’on tape. Je ne dirais pas qu’il est silencieux, mais probablement plus que d’autres claviers mécaniques. Mon clavier de base Microsoft 600 est lui-même assez discret, je dirais que le MK7500F QuietType Pro a le même niveau sonore, mais un peu plus sourd donc quand même moins irritant pour les oreilles de mon entourage lorsque je tape avec entrain pour vous rédiger des articles.

La seule chose que je peux reprocher aux touches de ce clavier au fini légèrement lustré est qu’on voit bien les traces de doigts sur celles-ci. Cela est un défaut bien mineur si l’on considère toutes les qualités du clavier. J’ai bien apprécié le rétroéclairage à quatre niveaux, permettant de choisir le bon niveau de luminosité selon l’environnement. Aussi, l’éclairage s’éteint lorsqu’on ne touche pas aux touches, ce qui permet d’économiser de l’énergie et ainsi prolonger l’autonomie du clavier.

Alors que je ne pensais pas me servir du tapis repose-poignets en gel, je l’ai finalement sorti de la boîte après quelques semaines d’utilisation du clavier. En effet, comme je trouvais le clavier un peu haut, je me suis dit que le repose-poignets allait m’aider à être plus confortable. Et ça a été le cas. D’une conception assez luxueuse lui aussi, tout comme le clavier, on sent vraiment le confort sous nos poignets. Le repose-poignets ayant lui aussi un dessous antidérapant, je me trouvais plus à l’aise pour taper lorsque je le plaçais légèrement éloigné du clavier. Le matériel qui le recouvre s’apparente à une imitation de cuir et est très confortable.

Protection contre les dégâts

Cela peut sembler un drôle de sous-titre pour un article sur un clavier, mais un dégât est si vite arrivé lorsque l’on boit ou mange en travaillant. Heureusement, le clavier MK7500F est protégé contre les éclaboussures grâce à sa conception antidéversement IPX4. Il comprend aussi un couvercle antipoussière en silicone lavable pour le protéger lorsqu’on ne l’utilise pas.

Si vous avez l’habitude de désinfecter votre clavier à l’occasion, ne vous en faites pas, il est conforme à la norme MIL-STD-810H méthode 504,3 contamination par des liquides avec des désinfectants sans dégradation. Il ne risque donc aucune dégradation visuelle ni incapacité à l’utiliser après avoir été nettoyé avec votre produit préféré.

En conclusion

J’adore le style de ce clavier Kensington. Son fini en métal brossé lui donne une apparence de luxe. Le confort de frappe est définitivement présent, même si je ne suis pas une adepte des touches « hautes ». Je comprends maintenant l’attrait d’un clavier mécanique grâce à la réactivité des touches de ce modèle. Je ne m’en passerais plus ; pas étonnant qu’il soit le gagnant d’un prix Red Dot 2023. Si le clavier mécanique silencieux MK7500F de Kensington vous intéresse, vous pouvez vous le procurer au coût d’environ 265$ chez Best Buy et sur Amazon.ca.

Je voudrais aussi remercier Kensington de m’avoir envoyé un support de table universel pour ordinateur portable. Il est facile à assembler, solide et parfait pour mes besoins. Il est disponible au coût de 69.99$ chez Best Buy.

J’aime

  • L’apparence de luxe du clavier
  • Le rétroéclairage à quatre niveaux
  • La réactivité des touches
  • Le tapis repose-poignets très confortable
  • Les touches raccourci avec commandes de réunion

J’aime moins

  • Les traces de doigt adhèrent un peu trop bien aux touches

Les produits ont été fournis par Kensington.

Clavier mécanique silencieux MK7500F QuietType Pro de Kensington

Appréciation générale

Un très bon clavier

Le clavier mécanique MK7500F de Kensington est discret, confortable et bien conçu. Bien que les traces de doigts paraissent un peu sur les touches, on ne peut lui en vouloir avec toutes ses qualités qui surpassent ce petit défaut.

À propos de Geneviève Corriveau

Adepte de jeux de société, j’adore apprendre. Mordue d'informatique, de technologie et de gadgets, je suis une geek intense et passionnée qui aime s'informer et s'amuser.

Aussi à voir...

Philips Sonicare 4100 Series : pour une meilleure santé bucco-dentaire à faible coût

Cet avril dernier, le Canada célébrait le mois de la santé bucco-dentaire. La marque Philips …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.