ASUS Zenbook Duo – Un ordinateur portatif qui nous en met plein la vue, littéralement

Le monde des ordinateurs portatifs est très occupé et il peut être difficile pour un modèle de se démarquer. On a le choix entre des appareils conçus pour la productivité, les jeux vidéo ou la production audiovisuelle et on peut devenir rapidement blasé ou avoir l’impression qu’ils sont tous pareils. Mais dès que j’ai mis sous tension l’ordinateur portatif ASUS Zenbook Duo, je n’avais qu’un seul mot en tête : « Wow ! ! ! » Avec ses deux magnifiques écrans DELO, un processeur performant et de nombreuses options de mise en place, cet appareil est un triomphe d’ingénierie.

Si vous oubliez le clavier sans fil à la maison, vous pouvez transformer l’écran du dessous en clavier virtuel. La manipulation n’est pas optimale, mais elle est serviable.
  • Processeur central : Intel Core Ultra 7 155H ou Core Ultra 9 selon le modèle
  • Mémoire vive : 16 Go ou 32 Go LPDDR5X selon le modèle
  • Stockage : 1 disque dur SSD de 1 To
  • Moniteurs : 2 écrans DELO pleine taille de 14 pouces chacun
  • Résolution native : 1920 x 1200 ou 3K selon le modèle
  • Connectivité : Wi-Fi 6E intégré à bandes doubles et Bluetooth 5.3
  • Pile : Lithium-ion de 75Wh
  • Ports : 1 prise pour casque d’écoute, un port HDMI 2.1, un port USB-A 3.2, deux ports USB-C Thunderbolt 4 et un port USB-C standard sur le clavier sans-fil
  • Caméra web : Caméra Full HD avec technologie AiSense de ASUS
  • Système d’exploitation : Windows 11 Home
  • Prix : 2,200.39$ chez Best Buy
  • Site officiel

Une fois l’appareil déballé, on découvre en soulevant le capot un ordinateur portatif tout ce qu’il y a de plus standard. Si ce n’était de son écran DELO aux couleurs éclatantes, on croirait avoir affaire à un ordinateur conçu pour le travail de bureau comme il s’en trouve des douzaines de modèles. Mais il suffit de soulever la partie clavier pour découvrir un deuxième écran situé juste en dessous. Le ASUS Zenbook Duo porte bien son nom car sa caractéristique principale est d’offrir à l’utilisateur un affichage à deux écrans sur un seul appareil.

À première vue, on croit avoir affaire à un ordinateur portatif tout ce qu’il y a de plus ordinaire, mais une fois le clavier sans fil retiré, la magie opère instantanément

Lorsque l’on retire le clavier sans fil, qui est fixé grâce à un ingénieux système d’aimants, l’appareil prend quelques secondes à s’ajuster au nouvel affichage. Plusieurs options s’offrent à nous. On peut avoir deux écrans indépendants l’un de l’autre, ce qui nous permet de travailler avec deux applications (ou plus) à la fois ; une option d’affichage étendue, qui nous donne un seul écran géant et la possibilité de mettre l’ordinateur à la verticale et obtenir deux écrans de type portrait. Afin de pouvoir offrir une grande stabilité, les ingénieurs d’ASUS ont intégré un pied en acier rabattable sur le dessous, ce qui nous permet de bénéficier du double affichage dans un angle optimal.

En plus d’utiliser la technologie d’affichage DELO (Diode ElectroLuminescente Organique), qui donne un contraste saisissant avec des noirs profonds qui fond ressortir les couleurs, les deux écrans sont tactiles et leur temps de réaction est exceptionnel. Cependant, pour ceux qui souhaiterait utiliser le Zenbook Duo comme une tablette, la charnière qui relie les deux parties ne permet pas de rabattre complètement l’appareil. Une courte recherche en ligne a révélé que la raison pour laquelle cette option a été écartée et c’est qu’une charnière qui se rabat complètement est fragile et la fonction première du Zenbook Duo est d’être un ordinateur portatif d’abord et avant tout.

Les deux écrans peuvent être utilisés de différentes manières, que ce soit indépendamment l’un de l’autre, moniteur étendu et même en format miroir lorsque l’on veut montrer ce que l’on fait.

Le clavier sans fil inclut avec le Zenbook Duo est très confortable et sa connexion est rapide et stable. Le pavé tactile en verre est particulièrement performant et peut facilement remplacer une souris externe pour les séances d’utilisation brèves. Il est à noter aussi que si l’utilisateur oublie son clavier sans fil à la maison, il est possible de transformer l’écran du dessous en clavier virtuel complet. Bien entendu, l’utilisation du clavier virtuel est beaucoup moins agréable que de faire usage du clavier sans fil, mais il peut dépanner au besoin. Pour mettre en fonction le clavier, on a simplement besoin d’appuyer sur l’écran avec plusieurs doigts et il apparaît comme par magie.

Pour la connectivité, le Zenbook Duo vient équipé avec les toutes dernières technologies en Wi-Fi et Bluetooth, en plus d’offrir deux port USB-C Thunderbolt 4 ultra rapides. La mise en place de mon réseau sans fil personnel s’est fait très facilement. De plus, si deux écrans ne sont pas encore suffisants, le port HDMI 2.1 permet de brancher un moniteur externe et on a droit à trois écrans ! Le clavier sans fil est doté d’un port USB-C standard, mais celui-ci est utilisé seulement pour le recharger.

Deux écrans ne sont pas suffisants ? Branchez-en un troisième grâce à la prise HDMI !

Côté performance, l’appareil que j’ai testé a su maintenir une cadence fluide et rapide avec plusieurs applications ouvertes en même temps. Cependant, malgré son processeur rapide et puissant, le Zenbook Duo a été conçu en premier pour la productivité et non pour le jeu. La carte vidéo intégrée dispose de capacités plutôt modestes et le seul moment où j’ai remarqué une baisse notable de puissance est lorsque j’ai lancé une partie de Hollow Knight en même temps que je visionnais une vidéo sur YouTube. Il était étonnant que la charge du jeu sur le matériel soit causée ces ralentissements, surtout que le jeu choisi est en 2D. Il faut seulement garder en tête qu’il s’agit d’un appareil bien mieux adapté à des chiffriers Excel qu’à de furieuses parties de Doom Eternal.

Une autre caractéristique intéressante du Zenbook Duo est le volume qu’il génère lorsqu’il est en fonction. Étant habitué à mon ASUS ROG Strix qui fait un vacarme épouvantable lorsqu’un jeu en 3D est à l’écran, le Zenbook Duo est étonnamment silencieux. Il est donc parfait pour une salle de réunion ou si on l’utilise dans un café. Cependant, il partage avec mon ROG Strix la chaleur qu’il émet lorsqu’il est en fonction. Je n’oserais pas le placer sur mes cuisses trop longtemps. Heureusement, cette chaleur se dissipe très rapidement lorsque l’appareil est mis en veille.

Il est possible de faire rouler une application différente par moniteur. Les performances ne sont presque pas affectées grâce à la puissance du ASUS Zenbook Duo.

C’est peut-être un peu cliché de dire ça, mais le Zenbook Duo est véritablement un ordinateur portatif qui en met plein la vue. Les couleurs éclatantes des écrans DELO sont magnifiques et l’option de l’affichage double est agréable et permet une meilleure productivité. Avec toutes ses caractéristiques, on pourrait s’attendre à un prix pharaonique, mais étonnamment, on s’en tire pour 2 200$ pour le modèle de base. Pour ceux qui souhaiteraient plus de puissance et des moniteurs à résolution 3K, le montant peut s’élever facilement au delà des 3 000$. Mais si on tient compte qu’il peut servir de tablette et d’ordinateur portatif à la fois, on peut facilement voir que c’est un très bon investissement.

J’aime

  • Les deux écrans DELO magnifiques ;
  • La polyvalence de l’affichage multiple ;
  • Les performances pour les applications de productivité ;
  • Le pied en métal très solide ;
  • Le clavier sans fil très performant.

J’aime moins

  • Les performances décevantes pour le jeu ;
  • Le clavier virtuel laisse à désirer.

L’appareil ASUS Zenbook Duo utilisé pour cette critique nous a été prêté par ASUS Canada.

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l'être, qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

Philips Sonicare 4100 Series : pour une meilleure santé bucco-dentaire à faible coût

Cet avril dernier, le Canada célébrait le mois de la santé bucco-dentaire. La marque Philips …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.