Couverture du jeu Harmonies

Harmonies : un jeu qui fait appel à votre stratégie !

Harmonies est un adorable jeu familial de placement de jetons et de construction de motifs. Mais ne vous laissez pas avoir par ses magnifiques illustrations : ce jeu est plus stratégique et complexe qu’il n’en a l’air !

Couverture du jeu Harmonies.

Thématique

Le thème de Harmonies est tout à fait mignon : il s’agit de construire des paysages permettant d’accueillir d’adorables animaux.

Les animaux et les paysages dominent la couverture, les cartes et les jetons. Sur ces magnifiques cartes, Maëva da Silva illustre les animaux qui doivent être placés dans les habitats. Les images sont amusantes, colorées et époustouflantes ! Elles transpirent la joie, la chaleur et la bonne humeur. De plus, chaque agencement est thématique pour l’animal qu’il souhaite accueillir.

Fait intéressant : le nombre d’animaux représentés sur la carte est le nombre de petites (et grosses) bêtes qu’il est possible de placer.

Illustrations du jeu Harmonies.

Mécanique de jeu

La principale mécanique de Harmonies est la construction de motifs. Vous devez placer des jetons qui représentent des éléments de la nature : montagnes, champs, arbres, bâtiments, eau. Les agencements et empilements de jetons créent des paysages, qui attireront les animaux.

Ces placements dans les paysages vous donneront des points de victoire exponentiels. Plus vous arriverez à placer d’animaux de la même espèce, plus vous marquerez de points !

Mise en place

La mise en place de Harmonies est plutôt légère. On place cinq cartes en ligne pour former une rangée, et les autres forment la pioche. Le plateau est déposé au centre des joueurs et joueuses, du côté multijoueur. L’autre côté est utilisé pour les parties en solo. Des groupes de trois jetons sont ensuite placés sur les cinq cercles du plateau. Les autres jetons vont dans le sac fourni à cet effet.

Chaque joueur et joueuse prend une aide de jeu et un plateau personnel et les place dans son aire de jeu. Tout le monde utilise le même côté du plateau personnel pour toute la partie (les deux faces ont des manières de marquer et des formes différentes). Les cubes d’animaux (cubes ambrés) forment une réserve près de l’espace de jeu.

Et voilà ! La partie peut commencer.

Configuration du jeu Harmonies.

Le déroulement du jeu

Le jeu se déroule en une série de tours. Tout d’abord, la personne qui a été désignée pour jouer en premier doit faire ses actions. Ensuite, la personne à sa gauche s’exécute, et ainsi de suite jusqu’au déclenchement de la fin de la partie.

Cette dernière aura lieu s’il n’y a plus de jetons dans le sac lorsque le joueur ou la joueuse active doit en piger. La fin de partie peut aussi avoir lieu si suffisamment de jetons sont placés sur son plateau, c’est-à-dire s’il ne reste que deux espaces ou moins pour en ajouter. Dans les deux cas, on termine le tour pour que chaque personne ait joué le même nombre de tours, et on compte les points.

Lors d’un tour, il y a une action obligatoire et deux actions optionnelles. Mais toutes les actions peuvent être réalisées dans l’ordre que vous voulez. Vous pouvez même en commencer une, en compléter une seconde et revenir à la première.

Vous devez absolument sélectionner les trois jetons d’un même espace (cercle) sur le plateau et les poser sur votre plateau personnel. Cette action est obligatoire. Cependant, vous pouvez placer les jetons à l’endroit de votre choix en respectant les limitations pour chaque habitat.

Vous avez également la possibilité de réaliser deux actions facultatives, si vous le souhaitez. Vous pouvez tout d’abord choisir une carte (une seule) de la rangée de cartes. Elles représentent certains objectifs (paysages) que vous essaierez de réaliser tout au long de la partie. Sur la carte, vous trouverez un motif que vous devrez reproduire. Il devra être identique, autant en forme qu’en hauteur.

Lorsque vous aurez réussi à former le paysage demandé, vous pourrez placer un animal (cube) sur un des jetons, à l’endroit illustré sur la carte. Vous pouvez avoir jusqu’à quatre cartes d’objectifs devant vous. Essayez d’avoir des bandes de couleur différentes : trop de cartes de la même couleur limitera vos placements.

Finalement, vous pouvez placer des animaux aux endroits désignés si vos paysages sont complétés. Vous pouvez en déposer plusieurs dans un même tour. Pour ce faire, vous prenez un des cubes de la carte d’objectifs et le déposez sur votre motif. Chaque espace ainsi libéré vaudra un certain nombre exponentiel de points de victoire.

À la fin de la partie, les points des cartes d’objectifs et les différents placements vous donneront des points de victoire. Celui ou celle qui en a le plus remporte la partie !

Composantes du jeu Harmonies.

Rejouabilité

La rejouabilité est quand même assez bonne, puisque des « esprits de la nature » peuvent être ajoutés. Ceux-ci, sous forme de cartes, offrent des objectifs et des façons de marquer additionnels.

Le fait que les plateaux soient réversibles offre aussi de la diversité. Il y a beaucoup de cartes d’objectifs différentes, donc plusieurs agencements de motifs possibles.

Esprits de la nature dans Harmonies.

Originalité

Le jeu ne réinvente pas la roue, mais offre une belle combinaison de mécaniques et de thèmes connus. La thématique d’habitats rappelle Cascadia, puisqu’il s’agit également d’y intégrer des animaux. La pose stratégique emprunte certains aspects d’Azul, mais en ajoutant la variante de la hauteur, qui vient élever (aux sens propre et figuré) le casse-tête. Ce côté-là ressemble un peu à Akropolis, bien qu’on ne débloque pas de bonus.

L’originalité du jeu réside plus dans la direction artistique choisie, qui est plus colorée, chaleureuse et qui aspire à la zénitude. L’ensemble est attrayant, relaxant et amusant.

Qualité des composantes

C’est ici que le jeu perd un peu de points… du moins pour l’exemplaire que j’ai reçu.

Matériel du jeu Harmonies.

Les jetons en bois sont assez larges et colorés. Les cartes (de qualité moyenne, mais non protégées) et les plateaux (épais et rigides) étaient malheureusement fortement courbés. Et ce, dès l’ouverture de la boîte. Les cubes ambrés sont corrects, mais si on veut être exigeants, on n’aurait pas dit non à de beaux petits animaux… Mais bon, ç’aurait augmenté le coût de production !

La plus belle composante est l’organisateur en carton dans la boîte. Il est solide et magnifiquement illustré ! La composante la plus fragile est le sac, qui est mince et qui s’est déchiré après seulement quatre parties. Il n’est pas très opaque non plus, alors gare aux gens qui veulent tenter de voir au travers !

La qualité générale reste malgré tout plutôt bonne, surtout pour le rapport qualité-prix, mais disons qu’un remplacement pour le sac est à prévoir.

Organisateur du jeu Harmonies.

Mes impressions sur Harmonies

En conclusion, j’ai bien aimé mes parties de Harmonies. J’y ai joué avec les deux côtés de plateau, en solo, à deux et à quatre joueurs, avec et sans les esprits. Notez qu’il faut prévoir un peu plus de temps si on est plus ou moins novice, mais pas plus du double. Le temps maximal sera donc d’une heure trente, explications comprises.

Toutes ces parties m’ont permis de me faire une bonne idée de l’expérience offerte par le jeu. J’adore les illustrations, les agencements d’habitats et les parties rapides en solo et à deux. Personnellement, j’ai passé de bons moments, grâce à la stratégie requise et aux illustrations exceptionnelles !

Et si vous aimez les jeux visuellement attractifs, mais stratégiques, vous pouvez consulter ces critiques de nos collaborateurs et collaboratrices : Wyrmspan (critique de Martin Lauzon) et Coffee Rush (critique de Catherine Watts Cowan).

J’aime

  • Les magnifiques cartes
  • La thématique
  • Le côté stratégique
  • Les esprits de la nature

J’aime moins

  • La qualité de certains composants
  • Les cartes non protégées
  • La longueur imprécise du jeu sur la boîte

Le jeu a été offert par Asmodee Canada pour la présente critique.

Animaux et esprits de Harmonies.

Harmonies

Graphisme
Matériel
Thématique
Mécanique
Plaisir

Mignon ET stratégique !

En bref, un jeu magnifiquement illustré, qui requiert de la stratégie et qui permet de passer un bon moment !

À propos de Marie Laporte

Je suis passionnée par plein de sujets et, surtout, par plein d’univers! Ceux de Star Wars, Star Trek, Marvel et Jurassic Park, entre autres. La lecture et les films m’ont amenée à découvrir les jeux de société, autant en solo qu’en petits et grands groupes. Mes préférés : Maximum Apocalypse, Final Girl, Dawn of the Zeds, Ark Nova, Dune Imperium, Nemesis, Legendary, Horrified, Hail Hydra, Galèrapagos, Mysterium, Betrayal at House on the Hill. J’ai voulu me joindre à l’équipe pour partager une partie de mes (nombreuses) découvertes ludiques! ?

Aussi à voir...

Star Wars : Bounty Hunters – Devenez un chasseur de primes dans l’univers de Star Wars le temps d’une partie !

« Des chasseurs de primes ! Nous n’avons pas besoin de cette fripouille ! » Voilà comment sont introduits …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.