ARS expérience

ARS Expérience et les jeux en réalité alternée

Cette semaine, j’aimerais vous parler d’un projet super intéressant sur lequel je travaille depuis un moment. Il s’agit d’un jeu en réalité alterné conçu par ARS expérience, ARS pour Aventures Récréatives Simulées. En gros, c’est une nouvelle compagnie basée à Trois-Rivières qui aimerait bien être la première au Québec à vous présenter des scénarios de type ARG.
Un quoi ? Un ARG ? J’ai jamais entendu parler de ça de ma vie ! C’est quoi au fait, un ARG ? L’acronyme signifie Alternate Reality Game, ou en français, Jeu à Réalité Alternée, ou intégrée (JRA, JRI). Je sais, c’est encore mêlant.
Le site internet d’ARS l’explique comme ceci :
C’est un récit interactif en ligne qui met à profit le monde réel comme une plateforme et utilise une narration transmédia pour livrer une histoire qui peut être modifiée par les idées ou les actions des joueurs.

En plus simple, vous achetez un scénario sur le site web de la compagnie. Éventuellement, le jeu arrive dans votre vie de façon inattendue. Ça peut être un coup de téléphone anonyme, un courriel mystérieux ou un colis dans votre boîte aux lettres. Ensuite, vous tombez sur de l’information qui vous mène à enquêter sur un sujet via les puzzles qui vous sont présentés. De fil en aiguille, le jeu vous transporte dans une histoire envoûtante qui se déroule à votre rythme. À travers vos lectures et recherches, vous êtes amené à résoudre des énigmes sur plusieurs types de médias différents. En visitant des sites internet, analysant une vidéo ou une bande-son mystérieuse, en décortiquant une publicité reçue avec votre courrier ou en téléphonant à un personnage rencontré au courant de l’histoire. Avec les jeux en réalité alternée, tout est possible et c’est ce qui les rend si uniques.

Un brin d’histoire

Il faut savoir que les ARG existent depuis maintenant près de 20 ans et sont de plus en plus populaires aux États-Unis et en Europe. En fait, le premier jeu de ce type est arrivé en 2001 aux États-Unis et faisait partie de la campagne publicitaire du film  A.I. (Intelligence Artificielle) de Steven Spielberg. En effet, c’est à travers une multitude d’indices laissés sur des affiches du film, dans les bandes-annonces et événements publicitaires, que certains curieux ont commencé à chercher de l’information sur Jeanine Salla, ajoutée au générique du film comme thérapeute de robots. Peu à peu, un engouement s’est créé autour d’une mystérieuse histoire de meurtres. « The Beast » de son surnom, a captivé plusieurs millions d’utilisateurs pendant des mois. Malgré tout, cette popularité n’a pas suffi à aider le film à attirer les foules. Il a du moins ouvert une porte vers un nouveau type de divertissement.

ARS expérience propose des enquêtes, énigmes et puzzles pour vous divertir.

ARS Expérience

Fondée par Benoit Mongrain, un informaticien de la région de Trois-Rivières, ARS expérience découle d’une longue passion pour la création d’univers ludique. En effet, dès son jeune âge, Benoit s’intéresse aux jeux de rôle en tant que Maître du donjon dans ses sessions de Donjons et Dragons. Puis, il découvre l’informatique et y consacre une bonne partie de son temps et débute la création de sites web. Avec les années, sa passion grandit alors qu’il entreprend des études en informatique, milieu pour lequel il évolue toujours. C’est en recherchant des concepts ludiques originaux que Benoit tombe sur un nouveau type de jeu, les ARG. Le concept lui rappelle un de ses films préférés, The Game de David Fincher. Cependant, il constate un manque béant dans le marché francophone et entreprends de fonder ARS Expérience. La compagnie se donne comme mission principale d’offrir ce service de divertissement à un public francophone.

En financement

Pour l’instant, le projet ARS est encore en campagne de financement sur la plateforme La Ruche Québec. Pour donner un aperçu aux futurs clients, une démo gratuite sera lancée dans les prochains jours.

Amusez-vous !

À propos de Jonathan Jourdenais

J’ai travaillé dans le milieu de l’animation pendant 12 ans comme illustrateur et concepteur de personnages avant de me diriger vers l’écriture. Je suis un maniaque du 7e art. Il n’y a rien de mieux sur terre qu’être dans une salle de cinéma à regarder un bon film. Mais attention, je suis très difficile, peut-être même un peu trop.

Aussi à voir...

Panzer Paladin – Une véritable lettre d’amour au NES

Je ne sais pas pour vous, mais il m’arrive parfois de voir l’annonce d’un jeu …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.