Logo officiel du film The Batman

Une avalanche de Batman au cinéma prochainement

Batman est probablement un des superhéros les plus aimés, reconnaissables et populaires de tous les temps. Depuis sa première apparition dans les pages du Detective Comics #27 en 1939, le justicier masqué a su capter l’imaginaire du public. Il est donc normal qu’une nouvelle version voie le jour au cinéma aux quelques années.

The Batman et Robert Pattinson

Celle qui retient l’attention ces jours-ci est sans aucun doute The Batman, dont de nouveaux détails ont été dévoilés au DC FanDome dimanche dernier. Le film met en vedette Robert Pattinson dans le rôle du chevalier sombre. Une décision controversée et certainement débattue par les amateurs qui citent beaucoup trop souvent Twilight comme comparaison. On n’a qu’à voir Good Times ou The Lighthouse pour comprendre l’étendue du talent de cet acteur. À mon avis, Pattinson est un excellent choix, il apportera la profondeur et l’humanité d’un jeune Bruce Wayne écorché par la vie dont ce film semble avoir besoin. La réalisation est signée Matt Reeves, qui nous a donné dans le passé Cloverfield et les deux derniers volets de la trilogie Planet of the Apes. Difficile de ne pas se sentir entre bonnes mains.

Il faut l’avouer, la distribution est assez impressionnante. En effet, c’est Paul Dano, l’acteur/réalisateur/scénariste de grand talent, qui incarne le Riddler. Un rôle qui lui va à merveille. Il apportera un nouveau souffle au personnage en question. En effet, ce dernier n’a pas été vu dans un Bat-film depuis le Batman Forever de Joel Schumacher en 1995. Selon Matt Reeves, nous aurons droit à une version du Riddler jamais vu auparavant.

Sans surprises, Selina Kyle alias Catwoman est à nouveau de retour, interprétée cette fois-ci par Zoë Kravitz. Un bon coup pour elle, qui avait perdu le rôle aux dépens d’Anne Hathaway pour The Dark Knight Rises en 2o12. Jeffrey Wright est le nouveau James Gordon, une autre belle addition, tandis qu’Andy Serkis, fréquent collaborateur de Matt Reeves, est Alfred Pennyworth. Par ailleurs, John Turturro incarnera le mafioso Carmine Falcone, autrefois joué dans Batman Begins par Tom Wilkinson. Oswald Cobbelpot, mieux connu du grand public sous le nom du Pingouin, sera interprété par un Colin Farrell quasi méconnaissable.

C’est beaucoup de vilains pour un seul film, certes, mais si c’est bien dosé, rien n’est impossible. Batman Begins l’avait très bien fait, en 2005. Le film de Christopher Nolan comptait quatre vilains en Carmine Falcone, Scarecrow, Victor Zsasz et Ra’s al Ghul.

Une forte inspiration tirée des bandes dessinées

The Batman semble mettre l’accent sur l’aspect détective des bandes dessinées. Un côté trop souvent délaissé au grand écran que j’ai toujours aimé du personnage. Après tout, Batman est censé être le meilleur détective au monde. Une enquête policière de deux heures à travers les rues morbides de Gotham City, ça sonne bien, n’est-ce pas ? C’est ce que semble nous offrir le film. À mi-chemin entre les bandes dessinées Earth One et The Long Halloween, pour les connaisseurs.

Pour résumer, Earth One est une série publiée par DC Comics entre 2012 et 2015. Elle amenait une nouvelle approche plus moderne, plus réaliste, des débuts de Batman. Le Riddler était un des vilains centraux de l’histoire, comme cela semble être le cas pour The Batman. Pour sa part, The Long Halloween est une série de bandes dessinées publiée de 1996 à 1997. C’est Jeph Loeb qui assurait les textes tandis que Tim Sale s’occupait des illustrations. La série de treize numéros est en fait une longue enquête qui s’étale sur une année à Gotham City. Batman est sur les traces d’un tueur qui frappe stratégiquement à chaque fête, d’une Halloween à la suivante.

Encore plus de Batman à venir

Finalement, comme si The Batman n’était pas assez, voilà que Warner Bros. a fait une annonce assez extraordinaire au DC FanDome la semaine dernière. Le studio confirme que les acteurs Ben Affleck et Michael Keaton porteront à nouveau la cape du justicier masqué. Plus précisément, ils incarneront leurs versions respectives de Batman dans le film The Flash qui sortira en 2022. Les rumeurs flottaient sur la toile depuis longtemps et l’amateur en moi se croisait secrètement les doigts. Revoir Keaton en Batman est tout simplement un événement que je ne voudrais manquer pour rien au monde. Le réalisateur Andy Muschietti, connu pour ses succès d’horreur It et Mama, nous confirme que The Flash unifiera tous les univers cinématographiques de DC que nous avons connu auparavant.

Page IMDB de The BatmanPage IMDB de The Flash

À propos de Jonathan Jourdenais

J’ai travaillé dans le milieu de l’animation pendant 12 ans comme illustrateur et concepteur de personnages avant de me diriger vers l’écriture. Je suis un maniaque du 7e art. Il n’y a rien de mieux sur terre qu’être dans une salle de cinéma à regarder un bon film. Mais attention, je suis très difficile, peut-être même un peu trop.

Aussi à voir...

Digital first et comics digitaux

Comics numériques : le bonheur des uns…

Les lecteurs plus âgés se souviendront d’une époque où l’on pouvait trouver des comics près …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.