Joel Schumacher, célèbre réalisateur de Batman Forever, n’est plus

Un géant hollywoodien s’est éteint le 22 juin 2020. Joel Schumacher est le talentueux réalisateur derrière les succès populaires St-Elmo’s Fire (1985) et The Lost Boys (1987). S’il a souvent fait l’unanimité parmi les cinéphiles, sa relation avec la communauté « geek » a longtemps été tumultueuse puisqu’il est aussi l’homme derrière l’infâme Batman & Robin (1997) qui a détruit la Bat-franchise des années 90.

Les années Batman

Il faut dire que lorsque Schumacher est promu à la barre de la franchise la plus populaire de l’époque, il reprend les rênes des mains de Tim Burton. Ce dernier avait réalisé les deux premiers volets de la série, soit Batman en 1989 et Batman Returns en 1992. Malgré d’énormes succès au box-office, les studios Warner Bros. veulent du changement. Ils désirent s’éloigner du style sombre et gothique de Burton et souhaitent ramener la série vers un look plus coloré qui plairait davantage aux enfants et parents. C’est une question de marketing, de vente de jouets et Schumacher est l’homme de la situation. En 1995, son Batman Forever devient le film le plus rentable de l’année. Le studio est heureux, les ventes vont bien et les jouets ne restent plus sur les tablettes, mais les adeptes de Batman et les critiques de cinéma ne s’y plaisent plus autant.

Deux ans plus tard, c’est la débandade totale. La production de Batman & Robin est largement influencée par les compagnies de jouets qui sont invités aux réunions de préproductions. Les acteurs se plaignent de jouer dans une publicité de jouets, plutôt qu’un film et les résultats sont visibles à l’écran. La mauvaise distribution d’Arnold Schwarzenegger, George Clooney et Alicia Silverstone, les dialogues douteux et les bat-mamelons sur les costumes enfoncent les derniers clous dans le cercueil de la franchise et Warner Bros. annule les projets de suites. Schumacher fera d’ailleurs son mea-culpa 20 ans plus tard, en 2017, et s’excusera publiquement d’avoir déçu les amateurs.

Une carrière prolifique

Malgré tout, Joel Schumacher a eu une très belle carrière. Il s’amène à Hollywood dans les années 70 après des études en mode. Il débute une carrière de designer de costumes et travaille avec des réalisateurs de renom tels que Woody Allen. Avec les années, Schumacher devient scénariste, puis cinéaste. Au début des années 80, il accumule les succès populaires. Puis, sa carrière prend un tournant plus sérieux alors qu’il délaisse les films dédiés à un auditoire adolescent. Il adapte des romans de John Grisham pour le grand écran. The Client (1994) et A Time to Kill (1996) sont de bons succès et le réalisateur natif de New York enchaîne un film par année à cette époque.

Schumacher est décédé d’un cancer qu’il combattait depuis un an, il était âgé de 80 ans. Malgré la polémique suscitée par son Batman & Robin, il laisse derrière lui un héritage cinématographique significatif.

Joel Scumacher, célèbre réalisateur américain, est décédé le 22 juin dernier.

Page IMDb du réalisateur

À propos de Jonathan Jourdenais

J’ai travaillé dans le milieu de l’animation pendant 12 ans comme illustrateur et concepteur de personnages avant de me diriger vers l’écriture. Je suis un maniaque du 7e art. Il n’y a rien de mieux sur terre qu’être dans une salle de cinéma à regarder un bon film. Mais attention, je suis très difficile, peut-être même un peu trop.

Aussi à voir...

Pac-Man

Pac-Man sera intronisé au temple de la renommée du musée Comic-Con

Le Comic-Con Character Museum a annoncé le prochain personnage à être intronisé au temple de …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.