Darius Cozmic Collection

Darius Cozmic Collection Console et Arcade – Toute une expérience rétro !

Ceci sera une critique spéciale car je vous offre un deux pour un. J’ai eu le privilège de tester ces deux collections du classique de Taito : Darius Cozmic Collection Arcade et Darius Cozmic Collection Console. Dans ces collections, on vous plonge dans les origines de la série Darius qui a débuté en 1987. À cette époque, on révolutionnait déjà le monde des arcades avec une présentation innovatrice dans plusieurs types de jeux vidéo dont les « shoot ’em ups ». Vous aurez la chance de faire l’expérience de quatre titres et quelques variantes dans la Collection Arcade. De plus, certains sont peut-être plus familiers avec Darius Twin, un des jeux de la série à être paru en Amérique du Nord sur la Super Nintendo. Vous aurez ce jeu et cinq autres titres dans plusieurs versions dans la Collection Console. Avec deux collections séparées, on peut se demander si une est meilleure que l’autre et est-ce que ça vaut vraiment la peine de se procurer les deux ?

  • Studio de développement : Taito Corp.
  • Éditeur : ININ Games
  • Plateformes disponibles : Nintendo Switch, PlayStation 4
  • Plateforme de tests : PlayStation 4
  • Classement : E +10 (Pour 10 ans et plus)
  • Prix : Collection Arcade : 55,99$, Collection Console : 74,99$ (versions numériques seulement)
  • Site officiel du jeu (en japonais)

Darius Cozmic Collection Arcade : une expérience unique

On pouvait sentir l’industrie des arcades changer vers la fin des années 80. Taito avait commencé la révolution au Japon avec une technologie particulière qui faisait la simulation de trois écrans. Oui, vous avez bien lu : trois écrans ! Enfin, presque. Je vous invite à consulter ce blogue japonais (traduit en anglais) qui explique bien comment était conçu le large cabinet d’arcade Darius. Il y a trois versions de ce jeu dans cette collection : originale, nouvelle et extra. Quel est la différence ? La « nouvelle » version a été ajustée pour que les boss soient moins difficiles. D’une autre part, la version extra offre un jeu un peu plus « facile » pour tous puisque les power ups rendent le vaisseau plus puissant. Mais la seconde partie du jeu est plus difficile, en tenant compte que votre vaisseau possède suffisamment d’améliorations, selon la description du jeu.

On a tenté de reproduire l’effet de grande perspective à trois écrans avec les ports du jeu Darius. C’est donc tout à fait normal de voir son vaisseau relativement assez petit dans son écran. Il faut avouer que plus votre téléviseur sera grand, plus vous pourrez apprécier l’effet visuel. Mais n’ayez crainte : la résolution de l’écran peut être ajustée. En fait, il y a beaucoup de choses que vous pouvez ajuster, et ce, dans chaque jeu et chaque version de Darius, que ce soit pour la collection arcade ou console. Les contrôles, la qualité de l’écran, la difficulté et d’autres détails peuvent être ajustés à votre guise. Vous pouvez aussi ajouter des éléments à l’écran qui complémentent l’expérience de la collection arcade. Des éléments tels qu’un « guide des contrôles », comme on pouvait les voir à l’époque au bas de la vitre du cabinet, et un indicateur de prochaine zone.

Ce qui est intéressant c’est qu’avec les deux prochains jeux Darius, on a assisté à une sorte de « dé-évolution » technologique. En effet, Darius II a vu sa première version d’arcade avec deux écrans (même si une version trois écrans a aussi existé) et c’est ce qui est aussi reproduit dans cette collection. Sagaia (version 1 et 2) est presque le même jeu que Darius II sauf que les deux versions comportent moins de niveaux et des boss plus « faciles ». Puis finalement Darius Gaiden est un jeu avec un seul écran. Pourquoi ? Selon Taito, il était plus facile d’introduire une arcade à écran unique car techniquement, le jeu pouvait être installé dans n’importe quel cabinet régulier. C’était donc plus facile à se retrouver sur le marché. Bref, même si Darius Gaiden a un seul écran, la qualité des graphiques n’en est pas moindre. Vous allez certainement remarquer la différence avec les deux jeux précédents. C’est probablement même le titre le plus divertissant de cette collection.

Il y a quelques trucs qui m’ont impressionné dans cette collection. Par exemple : dans Darius I, on a essayé de reproduire d’une certaine façon la technologie Body Sonic qu’il y avait dans la machine à l’époque. Non, ça n’a rien à voir avec le petit hérisson bleu. On jouait à l’arcade Darius assis sur un banc et celui-ci vibrait en même temps que certains sons émis. On retrouve la même chose mais avec la vibration de la manette. J’ai fait le test sur la PS4 mais je peux dire que c’est la meilleure utilisation de la vibration que j’ai testée sur n’importe quel jeu depuis longtemps. La précision de chaque vibration en synchronisation avec le son est frappante. Il faut l’essayer pour vraiment comprendre !

Les batailles contre les boss sont vraiment la marque de commerce de la série et de Darius Cozmic Collection Arcade. La faiblesse est surtout dans la structure des niveaux mais cela s’est amélioré dans les jeux sur console. D’ailleurs, je reviendrai sur ce sujet. Mais on n’a pas l’impression que la progression faite dans chaque niveau sur arcade est vraiment importante. Il s’agit de survivre jusqu’à ce qu’un boss arrive. Ceux-ci peuvent être assez difficiles à vaincre, merci. Vos réflexes seront mis à l’épreuve, je peux vous le garantir. Heureusement qu’on peut créer une sauvegarde en tout temps, surtout pour pouvoir réessayer si jamais on échoue. Cette fonction est disponible pour chaque jeu, d’ailleurs.

Donc, Darius Cozmic Collection Arcade reproduit d’une façon impressionnante l’expérience des arcades. Évidement, ça ne les remplacera pas mais c’est fait le mieux possible et je trouve que c’est très bien réussi.

Darius Cozmic Collection Console : pure nostalgie

Avec le succès que Darius a connu aux arcades, comme plusieurs autres jeux de l’époque, il fallait trouver le moyen de transposer l’expérience à la maison. Comme la technologie était limitée, on ne pouvait reproduire des effets comme les triple ou double écrans. Plusieurs jeux ont été réduits et adaptés pour les consoles telles que Super Nintendo, Sega Master, Sega Genesis et même TurboGrafx-16. Mais cela ne veut pas dire que les jeux n’était pas amusants.

Cette collection commence avec trois versions du jeu Darius II : Une pour la Genesis au Japon, Sagaia (le nom nord-américain) pour la même console et une version européenne de Sagaia sur Sega Master. Selon la description du jeu, cette dernière version avait été conçue pour le public européen puisque le marché de la Sega Master System était encore très fort, malgré l’arrivée de sa succession : la Sega Genesis. Certains pourraient se demander pourquoi avoir toutes ces versions de jeux, surtout quand certaines sont techniquement inférieures. Je vois plutôt ces collections comme des « musées ». On nous montre l’évolution de la série et libre à vous de jouer à la version qui vous plait le plus. Il faut aussi dire que ça ajoute un défi de plus d’essayer de terminer chaque version. Certaines sont plus difficiles que d’autres et ont toutes quelques détails différents.

Le jeu qui m’a fait connaître la série Darius est Darius Twin de la Super Nintendo. La collection contient la version japonaise et internationale de ce jeu. Ce que j’aime le plus de la série sur consoles c’est qu’à mon avis, on a bien mieux travaillé sur les niveaux pour les rendre plus vivants et plus intéressants. C’est surtout le cas pour Darius Twin. La musique n’a aussi rien à envier à celle sur les arcades. La plupart des pièces musicales, surtout sur la Super Nintendo, accompagnent très bien l’action à l’écran. Comme sur arcade, on vous donne le choix entre deux niveaux à la fin de chacun d’eux. Donc ça ajoute beaucoup à la rejouabilité.

Darius Force, paru au Japon et Super Nova (le titre nord-américain) semblent revenir un peu aux sources avec le même type de lasers et de bombes. Mais vous pouvez modifier sur le champ votre type de deuxième arme, une option que les autres jeux n’avaient pas. Les niveaux sont quand même plus longs et plus dynamiques, comme les autres titres sur console. Il y a aussi des moments intéressants dans certains niveaux : ceux-ci peuvent parfois pivoter. Ça me rappelle un peu certains niveaux dans le jeu classique de Konami : Contra III : The Alien Wars. C’était l’époque où la technologie Mode 7 de la Super Nintendo était populaire !

Pour compléter cette collection, il y a deux jeux très particuliers : Darius Alpha et Darius Plus. Ceux-ci étaient parus au Japon sur la PC Engine (TurboGrafx-16 en Amérique). Faits intéressants : Darius Alpha était un jeu très rare et était donné en promotion pour ceux qui faisaient la précommande du jeu Darius Plus. Seulement 800 copies de Darius Alpha ont été produites. Ce jeu est très simple : c’est carrément un jeu « boss rush mode« . Vous affrontez les 16 boss en succession. Non, ce n’est pas une erreur : 16 ! Pour ce qui est de Darius Plus : c’est la reproduction la plus fidèle du tout premier Darius. Sauf qu’évidement la dimension de l’écran a été réduite pour la console à l’époque.

J’ai trouvé cette collection assez intéressante. Les niveaux plus longs et améliorés rendent l’expérience globale bonne. Mais évidement, les jeux n’ont pas vraiment la même qualité technique par rapport aux jeux arcade. Néanmoins, je crois que c’est une collection que les vrais adeptes de la série Darius (et des jeux « shoot ’em ups ») vont vraiment apprécier.

Ça vaut le prix ?

Il faut avouer que les deux collections ont des prix plus élevés que certaines autres collections sur le marché. Si vous pouvez vous le permettre, je recommande les deux collections, surtout aux adeptes de Darius et de ce type de jeu. Mais si vous deviez choisir entre les deux, je vous dirais de commencer avec la collection arcade. Non seulement j’ai trouvé que c’était la meilleure des deux mais c’est aussi la moins chère. Sinon, vous pouvez toujours patienter pour une vente. Ou bien pour une collection physique qui réunirait les deux. Elle est pourtant disponible au Japon donc peut-être ce n’est qu’une question de temps pour qu’on l’ait en Amérique du Nord ? Le temps le dira.

La note que je donne est une note globale pour les deux collections.

J’aime

  • Les détails dans la collection arcade pour recréer le plus fidèlement l’expérience à l’époque
  • Plusieurs façons d’ajuster les jeux à son goût
  • Les sauvegardes disponibles en tout temps

J’aime moins

  • Les deux collections sont séparées
  • Le prix élevé

Les copies numériques de Darius Cozmic Collection Arcade et de Darius Cozmic Collection Console ont été fournies par ININ Games. 

Darius Cozmic Collection Console et Darius Cozmic Collection Arcade

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Bon

Deux collections de jeux de la série Darius qui vont certainement plaire aux adeptes des "shoot 'em ups".

À propos de Yannick Faucher

Quand je ne suis pas en train d'écrire, je joue à des jeux vidéo. Si je ne joue pas, je regarde des dessins animés américains ou japonais. Sinon, je lis des bandes dessinées de super-héros. Vous voyez le genre? Il n'y a pas assez d'heures dans une journée pour satisfaire ma soif de geek. C'est ma passion, c'est dans mes veines.

Aussi à voir...

Hyrule Warriors : L'Ère du Fléau

Hyrule Warriors : L’Ère du Fléau – Un prologue à la hauteur de sa suite ?

Disponible depuis le 20 novembre 2020, Hyrule Warriors : L’Ère du Fléau est le prologue de …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.