Granblue Fantasy : Relink – S’envoler vers d’autres cieux

Un autre mois, un autre jeu de Granblue Fantasy ! Cette fois, on vous présente l’univers époustouflant de Granblue dans un jeu de rôle. Ce projet avait été annoncé en 2016 et a été reporté plusieurs fois. Il y avait au départ une collaboration entre les studios Cygames et PlatinumGames. Trois ans plus tard, PlatinumGames se retire du projet, sauf pour le co-directeur, Yasuyuki Kaji, qui est resté pour compléter le travail. Donc, ça fait longtemps qu’on attend ce jeu et pour ma part, j’avais presque perdu espoir depuis quelques années. Heureusement, Cygames a tenu promesse et nous voici enfin avec le produit fini. Alors, est-ce que Granblue Fantasy : Relink valait l’attente ?

  • Studio de développement : Cygames
  • Éditeur : Cygames
  • Plateformes disponibles : PlayStation 4, PlayStation 5, PC (Steam)
  • Plateforme de test : PlayStation 5
  • Classement : T pour adolescents
  • Prix : 79,99$
  • Site officiel du jeu
  • Page Steam du jeu

Des « dieux » parmi nous ?

L’histoire de Relink est différente que celle de Versus Rising, dont j’ai déjà fait la critique. D’ailleurs, il ne semble pas y avoir de lien direct entre les deux, donc pas besoin d’avoir joué au jeu de combat au préalable. Dans Relink, l’attention est surtout sur les fameux primal beasts du monde de Granblue. Lyria possède un pouvoir qui lui permet de communiquer, absorber les primal beasts dans le cristal qu’elle porte au cou et même les contrôler. Ses talents fascinent plusieurs personnes dont l’Église d’Avia, un groupe de fanatiques qui vénèrent les créatures mythiques comme des dieux. Que veulent-ils de Lyria ? Mystère. Ce qui est clair, c’est que tout le monde semble vouloir atteindre la mystérieuse île d’Estalucia, un endroit où on dit qu’il est possible de réaliser ses rêves. Quelle est la connexion entre les primal beasts et cette île ? À vous de le découvrir.

Granblue Fantasy Relink

Les adeptes de l’anime vont être contents de savoir que ce jeu suit l’histoire des deux saisons parues. Il n’est pas nécessaire d’avoir regardé l’anime avant de jouer à Relink. Cependant, il y a quelques références à des événements passés, donc il se peut que vous ne pigiez pas toujours certaines discussions. Par contre, il y a le journal de Lyria qui comporte une panoplie d’informations sur le monde, les personnages, le lexique, etc. Donc, on peut se fier à ce menu pour avoir plus d’informations et il se met à jour au fur et à mesure que vous avancez dans le jeu.

Le capitaine et ses matelots

Ce qu’il y a de particulier au début, c’est qu’on vous laisse choisir entre Gran ou Djeeta pour être « le capitaine » de l’histoire. C’est de cette façon qu’on va les nommer, et non par leur vrai nom. Votre équipe au départ comporte plusieurs personnages de la série dont Katalina, Rackam, Io, Eugen et Rosetta. Par contre, seulement quatre pourront être utilisés au combat et l’un d’entre eux doit être le capitaine. En effet, on ne peut le retirer du groupe et je trouve cela dommage, car ça enlève des opportunités. La plupart des personnages sont soit des spécialistes de l’épée, des attaques à distance ou de la magie. Il est possible d’en débloquer davantage lorsqu’on obtient une carte spéciale.

Granblue Fantasy Relink

On peut contrôler n’importe quel personnage de son équipe, en autant qu’il soit placé en premier. Pour ce faire, il faut aller dans le menu pour faire le changement. Il n’y a pas de bouton pour changer pendant l’action et je trouve que c’est bizarre que l’on n’ait pas pensé à ça ou que ce fut ignoré intentionnellement. J’espère que cette fonction pourra être ajoutée éventuellement. Quoi qu’il en soit, chaque personnage possède des combinaisons d’attaques assez simples à exécuter. Ça vaut la peine d’essayer un peu tout le monde pour voir quel genre de style nous plait le plus. Chaque personnage obtiendra des habiletés spéciales en montant de niveaux et quatre peuvent être assignés à des raccourcis sur la manette. De plus, chacun possède un élément principal (feu, vent, terre, etc.) qui sera utile pour exploiter les faiblesses de certains ennemis.

Un mélange de plusieurs RPGs d’action

Jouer à Relink est vraiment un charme. Ça déborde d’action et la jouabilité m’a beaucoup fait penser à Tales of Arise et Genshin Impact. Les combats sont très amusants et jamais lassants. Vous contrôlez un personnage à la fois et les trois autres sont gérés par une intelligence artificielle. J’ai trouvé que les coéquipiers agissent beaucoup plus intelligemment que je l’aurais imaginé. Ils vont toujours prendre les bonnes décisions, regénérer les points de vie quand il faut et être en bonne harmonie en général. Un de mes trucs préférés dans Relink est quand vous pouvez exécuter des « Skybound Arts » qui sont des super attaques individuelles qui font beaucoup de dommages. Si plusieurs personnages font leur super attaque en succession, il y aura donc un « Chain Burst » ce qui créera une méga attaque combinée dévastatrice. C’est absolument spectaculaire à voir et ça m’amuse à chaque fois. Ce qui est génial, c’est que les persos contrôlés par l’IA peuvent attendre avant d’exécuter leur Skybound Arts. Vous pourrez donc décidez le moment pour tous les faire en succession et ainsi déclencher le Chain Burst.

Granblue Fantasy Relink

Les batailles contre les ennemis sont toujours intéressantes, mais ce qui m’a vraiment étonné, c’est les batailles contre les boss. Que dire d’autre que « wow » ? Le jeu vous confronte à des bêtes énormes et qui demandent beaucoup d’efforts et de temps pour les achever. On pourrait dire que ces batailles sont comme des raid boss dans les MMORPGs. Chaque combat contre ces créatures gigantesques va tester vos habiletés et va presque vous épuiser à la fin. C’est spectaculaire à chaque fois, car on pense qu’on a vu le plus gros boss possible, mais il y a encore pire !

Un monde à couper le souffle

Les endroits qu’on visite sont tous d’une grande beauté. J’ai été impressionné par la qualité des graphismes et du style artistique. Chaque niveau, donjon et village a sa propre couleur, sa propre chaleur (ou froideur) et son propre charme. La majorité des lieux sont vastes. Il y a beaucoup d’espace, donc il se cache des trésors un peu partout. Ça vaut la peine de regarder dans chaque coin. Quelques sections se dérouleront sur un bateau volant et j’ai adoré ces moments qui m’ont vraiment pris par surprise. Il manquerait juste une carte pour pouvoir se situer dans chaque niveau et j’étais étonné qu’il n’y en ait pas.

En plus des niveaux de l’histoire principale, il y a des niveaux auxquels vous pouvez accéder à partir d’un comptoir dans un village. Ces niveaux offrent des défis différents, comme par exemple éliminer un nombre d’ennemis dans un temps limité, battre un boss ou bien défendre une position. Ils sont tous différents et le niveau de difficulté passe de facile à difficile. Ça ajoute donc plus de jouabilité au jeu.

Granblue Fantasy Relink

J’ai bien apprécié les Fate Episodes auxquels on peut accéder à partir de ce même comptoir. Chaque personnage recruté aura une série d’épisodes que vous débloquerez durant le jeu principal. Ce sont de courtes histoires racontées par le personnage choisi et ça aide beaucoup à mieux les connaitre. Ça vaut la peine de les écouter car chaque épisode augmentera les statistiques du personnage.

Du multijoueur très limité

J’étais très enthousiaste à l’idée que ce jeu puisse être joué en multijoueur. Durant mon test, je me suis vite rendu compte que ce n’étais pas comme j’aurais pensé. Premièrement, pour jouer en ligne, il faut aller au comptoir des quêtes. Vous choisissez la quête que vous voulez entreprendre et il est possible de jouer soit avec vos amis que vous invitez ou soit avec des joueurs au hasard. Seulement ces quêtes peuvent être jouées en ligne et non le mode histoire. Honnêtement, ça me déçoit. De plus, le jeu n’est pas interplateforme donc les joueurs sur PlayStation 4 et 5 ne peuvent jouer avec les joueurs sur PC. Les chances de trouver quelqu’un en ligne sont donc plus minces. Espérons que le jeu interplateforme sera ajouté éventuellement dans une mise à jour.

Granblue Fantasy Relink

Décollage réussi

Granblue Fantasy : Relink offre une excellente expérience de jeu. Même si sa durée n’est pas énorme (environ 20 heures) il y a quand-même plusieurs éléments de rejouabilité qui donne des raisons de rejouer. Le fait d’avoir autant de personnages aide aussi à avoir une expérience différente à chaque fois. C’est un très bon RPG d’action que j’ai beaucoup apprécié et qui est jusqu’à présent un de mes jeux préférés pour cette année (qui est encore jeune). Je recommande fortement le jeu aux adeptes du genre et ceux qui aiment la série Granblue Fantasy.

J’aime

  • Les graphismes spectaculaires
  • Les batailles épiques contre les boss
  • Une grande variété de personnages déblocables sans avoir à payer pour les obtenir

J’aime moins

  • Options multijoueurs très limités
  • Pas de jeu interplateforme entre les versions PlayStation et PC
  • Pas de carte pour pouvoir se situer dans un niveau

La copie de Granblue Fantasy Relink a été fournie par Cygames.

Granblue Fantasy : Relink

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Très bon !

Un excellent RPG d'action qui va éblouir les adeptes de la série Granblue Fantasy.

À propos de Yannick Faucher

Quand je ne suis pas en train d'écrire, je joue à des jeux vidéo. Si je ne joue pas, je regarde des dessins animés américains ou japonais. Sinon, je lis des bandes dessinées de super-héros. Vous voyez le genre? Il n'y a pas assez d'heures dans une journée pour satisfaire ma soif de geek. C'est ma passion, c'est dans mes veines.

Aussi à voir...

South Park Snow Day

South Park : Snow Day ! – Jouer à faire semblant entre amis !

South Park, c’est mon enfance (en cachette), mon adolescence et ma vie d’adulte ! S’il y …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.