Granblue Fantasy Versus : Rising – Grande amélioration, grand plaisir

Granblue Fantasy est un RPG qui a débuté au Japon en 2014 et est rapidement devenu un des jeux les plus populaires sur mobile (Android et iOS). Le jeu pouvait même être joué sur un navigateur web. Une série animée a vu le jour en 2017 et n’a duré que deux saisons. C’est en 2020 que le monde de Granblue Fantasy fut transporté dans un jeu de combat avec Granblue Fantasy : Versus (GBVS). Il fut développé par Arc System Works qui sont des experts en jeu de combat style « anime » puisqu’ils sont responsables des succès tels que Guilty Gear, BlazBlue et Dragon Ball FighterZ. GBVS a permis aux adeptes de jouer avec les personnages de la série dans un jeu de combat avec un style assez simple et accessible pour tous. Maintenant, voici Granblue Fantasy Versus : Rising, qui est la suite du premier. Mais est-ce vraiment le cas ? Qu’est-ce qu’il y a de nouveau dans cette édition ? J’avais hâte de le savoir, moi qui avait beaucoup aimé la première édition de ce jeu de combat.

  • Studio de développement : Cygames, Arc System Works
  • Éditeur : Cygames
  • Plateformes disponibles : PC (Steam), PlayStation 4, PlayStation 5
  • Plateforme de test : PlayStation 5
  • Classement : T pour adolescents
  • Prix : 66,99$
  • Site officiel du jeu
  • Page Steam du jeu

Le jeu de combat « pour les nuls » ?

Il y a beaucoup de jeux de combat sur le marché, mais ce qui démarque Granblue Fantasy des autres, c’est la facilité d’y jouer. Le jeu est fier d’être d’une sorte de porte d’entrée pour les nouveaux joueurs qui veulent se familiariser au genre. C’est ironique qu’après la sortie de Granblue en 2020, les jeux de combats aient commencé à adopter des contrôles et des techniques plus accessibles à tout le monde. Je pense surtout à Street Fighter 6 et Tekken 8 (prévu pour ce mois-ci) qui font des efforts pour faciliter le jeu. Je ne veux pas dire qu’ils s’inspirent de Granblue mais… bref, peu importe, il faut s’en réjouir car les jeux de combat ont besoin de plus d’adeptes.

Granblue Fantasy Versus: Rising

On peut exécuter des attaques facilement à l’aide d’une simple flèche directionnelle et d’un bouton (R1). C’est comme ça avec tous les personnages. Par contre, on ne peut abuser de ces attaques : il faut attendre un court délai avant de pouvoir les refaire. Bien sur, les joueurs expérimentés peuvent exécuter les attaques normalement avec les combinaisons de boutons régulières. On peut donc facilement interchanger entre les deux styles sans avoir à changer ou activer quoi ce soit. L’important est d’être à l’aise avec un style. En consultant les tutoriaux, on peut apprendre facilement les rudiments du système de combat.

Beaucoup d’options pour un joueur seul

Avant de passer au jeu en ligne, parlons des multiples options de jeu « hors ligne ». Un bon jeu de combat doit avoir une bonne variété d’activités à faire pour qu’il soit intéressant et qu’on ait envie d’y retourner. J’aime que le mode arcade soit visible au haut du menu. Pour moi c’est un mode essentiel et j’adore la bonne vieille formule d’affronter plusieurs combattants et terminer avec le boss à la fin. Il y a quelque chose que je trouve vraiment intéressant du mode arcade. Vous choisissez la difficulté au début, ce qui est tout à fait normal. Par contre, après chaque combat, le jeu vous propose de soit baisser la difficulté d’un niveau, l’augmenter ou bien rester au même. Ce choix reviendra après chaque combat donc on peut, si on le désire, augmenter la difficulté à chaque fois. On peut ajuster la difficulté à son goût ou se lancer soi-même un défi et je trouve cela fantastique.

Granblue Fantasy Versus: Rising

Le mode histoire poursuit les événements du premier jeu. Deux chapitres sont ajoutés à Rising et sans divulgâcher, l’histoire prend une tournure assez inattendue mais très intéressante. Si vous n’avez pas joué au premier Versus, n’ayez crainte : le premier chapitre est jouable au complet. Vous avez déjà joué au premier jeu et vous ne voulez pas tout refaire ? N’ayez crainte : il est possible de complètement sauter ce chapitre et faire comme s’il était terminé. Disons que cette option était vraiment la bienvenue, dans mon cas !

Il y a un mode que j’ai un peu trouvé bizarre : le studio de figurines. On peut dans le jeu acheter des figurines virtuelles de chaque personnage. Ces figurines peuvent être placées dans un décor et vous pouvez tout modifier à votre goût. Si vous êtes créatif, vous pouvez faire un diaporama très stylé. Ensuite, vous pouvez toujours prendre une photo et la partager avec vos amis. Ce mode n’était vraiment pas nécessaire mais j’imagine que certaines personnes y trouveront du plaisir à créer quelque chose de « cool ».

Granblue Fantasy Versus: Rising

Tout le monde veut un lobby

La nouvelle mode pour les jeux en ligne, c’est d’avoir un lobby et je trouve cela fascinant. J’en ai vu dans Street Fighter 6 et plusieurs autres jeux récemment. Je ne peux pas les blâmer, car ça apporte une expérience plus sympa en général. Vous pourrez choisir votre personnage préféré comme avatar et joindre un serveur rempli de joueurs qui sont prêts à jouer. Comme dans SF6, des dizaines d’arcades seront disponible pour affronter quelqu’un. Ce n’est pas tout ce qu’on peut faire : on peut jouer à un jeu de machine à pinces pour attraper des objets bonis qui peuvent servir dans d’autres modes. Certains peuvent être obtenus exclusivement avec la machine, c’est donc une raison de plus de tenter sa chance. On peut aussi créer son lobby privé personnalisé. Vous pourrez inviter vos amis et ainsi avoir une expérience un peu plus tranquille et contrôlée.

Granblue Fantasy Versus: Rising

Le jeu en ligne est nettement meilleur que dans le premier jeu. Non seulement grâce aux lobbys disponibles mais aussi, les menus sont mieux faits et l’expérience globale est bien plus agréable. C’est beaucoup plus invitant d’essayer le jeu en ligne cette fois et je n’ai pas de doute qu’il sera encore plus populaire que le premier. Durant mon test, je n’ai eu aucun problème de connexion. De plus, trouver un adversaire n’a pas été difficile. Évidement, c’est bien plus facile d’en trouver dans un lobby mais on peut utiliser le menu pour se mettre directement en ligne pour un combat. Je n’ai pas eu de problème avec cette option. Le jeu est interplateforme, ce qui veut dire que les joueurs sur PC, PS4 et PS5 peuvent tous s’affronter en ligne.

Si vous voulez décrocher des combats et vous amuser un peu, il y a le mode Grand Bruise pour vous. Vous choisissez votre personnage en version « chibi » puis vous serez jumelé à un groupe de joueurs en ligne pour une grande bataille royale. Disons-le tout de suite : ça ressemble beaucoup à Fall Guys. Vous jouerez dans trois parcours choisis au hasard. Il y a des parcours de course, de jeu en équipe et de survie. C’est très amusant, honnêtement. On peut frapper les autres avec des armes et des objets spéciaux. C’est un bon mode passe-temps.

Plus une grande mise à jour qu’une suite

Granblue Fantasy Versus : Rising contient tous les personnages qui étaient disponible pour Versus ainsi que ceux qui ont été vendus séparément en contenu téléchargeable. Quatre nouveaux personnages s’ajoutent au groupe, ce qui apporte le total à 28, un départ largement meilleur que le premier Versus (qui était de 12). D’autres personnages s’ajouteront avec du contenu téléchargeable payant, donc le total sera encore plus élevé dans les prochains mois.

Granblue Fantasy Versus: Rising

Bien sûr, ce jeu comporte beaucoup d’améliorations à son mode en ligne avec les lobbys. Il y a quelques nouveaux modes que j’ai déjà mentionné pour occuper les joueurs. Cependant, il y un peu de changements au système de combat. Il y a l’introduction des « dash attacks », les « raging strikes » et le système de combos a été simplifié. Il est aussi vrai que le jeu comporte des nouveaux chapitres à son histoire. Tout cela est très bien, mais je n’ai pas senti une énorme différence par rapport au premier jeu. Rising m’a plutôt l’air d’une mise à jour majeure qu’une suite. Ce n’est pas une mauvaise chose, mais je m’attendais à bien plus de changements.

Passer à Rising ou passer son tour ?

Si vous n’avez jamais acheté le premier jeu, il est clair que vous devriez vous procurer Rising. Même si je trouve qu’il n’y a pas énormément de changements, il n’y a aucune raison de rester avec le premier. Rising rend son prédécesseur complètement obsolète, ou presque. Ce jeu est simplement supérieur à tous les points. Le premier a connu du succès, mais je souhaite que celui-ci en ait encore plus.

Granblue Fantasy Versus: Rising

Il y a une version gratuite, si vous voulez tester le jeu. On vous laissera jouer avec quatre personnages et certains autres seront disponibles en rotation pendant un temps limité. C’est bon pour ceux qui veulent essayer avant d’acheter. Donc, que vous ayez le premier jeu ou non, je recommande certainement Granblue Fantasy Versus : Rising à tous les adeptes de Granblue et à tous les joueurs de jeux de combat.

J’aime

  • Le mode en ligne revitalisé avec les lobbys.
  • Beaucoup plus de personnages au départ que dans le premier jeu (plus que le double !).
  • Un style de combat facile à comprendre, peu importe son expérience.
  • Grand Bruise, c’est assez amusant.

J’aime moins

  • On ne sent pas assez que c’est réellement une suite, à mon avis.

La copie de Granblue Fantasy Versus : Rising a été fournie par Cygames.

Granblue Fantasy Versus : Rising

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Très bon !

Un excellent jeu de combat accessible pour tous qui apporte plusieurs améliorations au premier Versus.

À propos de Yannick Faucher

Quand je ne suis pas en train d'écrire, je joue à des jeux vidéo. Si je ne joue pas, je regarde des dessins animés américains ou japonais. Sinon, je lis des bandes dessinées de super-héros. Vous voyez le genre? Il n'y a pas assez d'heures dans une journée pour satisfaire ma soif de geek. C'est ma passion, c'est dans mes veines.

Aussi à voir...

Banishers Ghosts of the New Eden

Banishers : Ghosts of the New Eden – La vie appartient aux vivants

Banishers : Ghosts of the New Eden est disponible depuis le 13 février 2024. Personnellement, lorsqu’un …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.