Street Fighter 6 : le champion de la rue est de retour !

Quand on parle de jeux de combat, il y a plusieurs titres qui me viennent immédiatement en tête mais un seul peut être considéré comme le roi : Street Fighter. C’est la série la plus populaire et la plus légendaire parmi les adeptes. Elle est célèbre grâce à ses succès en arcade et sur consoles. Aujourd’hui, les meilleurs combattants e-sports au monde jouent à ce jeu. Annoncée l’année dernière, la sortie de Street Fighter 6 était très attendue. Promettant plusieurs changements dont l’ajout d’un mode « World Tour » et utilisant le moteur de graphismes RE ENGINE, est-ce que ce jeu peut charmer à nouveau les adeptes ?

  • Studio de développement : Capcom
  • Éditeur : Capcom
  • Plateformes disponibles : PlayStation 5, Xbox Series X/S, PC (Steam)
  • Plateforme de test : PlayStation 5
  • Classement : T pour adolescents
  • Prix : 79,99$
  • Site officiel du jeu
  • Page Steam du jeu

C’est quoi pour vous la « force » ?

Le mode « World Tour » vous permet de créer votre propre combattant. Vous aurez beaucoup d’options de création pour modifier tous les détails de votre personnage. Allez-vous tenter de faire une version de vous virtuelle ou bien reproduire un personnage préféré ? Une fois que c’est fait, on vous envoie vers Luke, un personnage qui a été introduit à la dernière minute dans Street Fighter V. Il vous apprendra les techniques de combat. Ensuite, on vous lance dans la rue. Enfin, après tant d’années, vous pourrez vous battre dans la rue dans Street Fighter !

Street Fighter 6

Blague à part, vous aurez des missions à compléter de toutes sortes. Luke est votre premier « maître » mais dans l’histoire, vous pourrez rencontrer d’autres personnages de Street Fighter 6 et ils pourront aussi être votre maître. Cela fera en sorte que vous pourrez utiliser leurs attaques spéciales. Votre personnage obtiendra des points d’expérience, ce qui vous permettra d’améliorer ses talents.

Ce mode est comme un mélange de RPG, de jeu de combat et de « beat ’em up ». En effet, il y a certainement une influence de la série Final Fight, surtout dû au fait que vous commencez dans Metro City, la ville du jeu. Vous pourrez lancer des défis de combats contre presque n’importe qui, même des policiers ! Une fois vaincus, ils vous donneront des récompenses. Celles-ci vous permettront d’acheter plusieurs choses dont des nouveaux vêtements et de modifier leur couleur. Des membres de gangs vous harcèleront dans les rues un peu partout sur la carte. Je trouve ça intéressant que l’on puisse initier un combat avec une attaque spéciale, comme dans un « beat ’em up », sauf que les combats se font à la 2D traditionnelle de Street Fighter.

Street Fighter 6

L’histoire n’a rien de passionnant mais j’ai été surpris d’avoir eu du plaisir à jouer dans World Tour. Au début, l’idée un tel mode de jeu me répugnait puisque je me souviens des échecs du passé. Je me souviens de Tekken 6 en 2007 : il y avait un mode de type beat ’em up vraiment mauvais. De plus, j’ai souvent pensé qu’un jeu de combat n’avait pas besoin de ça. Encore aujourd’hui, on pourrait dire que Street Fighter n’a pas nécessairement besoin d’un mode comme World Tour, mais il est quand même le bienvenu. J’ai trouvé qu’on s’est vraiment soucié de la qualité de l’expérience de jeu. Ce n’est pas un mode qui à été balancé à la dernière minute ; il y a vraiment du travail derrière tout ça. World Tour ajoute de l’amusement au jeu de combat régulier qui était vraiment nécessaire pour lui donner plus de valeur.

Voici un nouveau challenger

Le Battle Hub est un espace virtuel où les joueurs peuvent entrer avec leur personnage créé qu’on appelle un « avatar ». Si vous ne l’avez pas déjà créé dans World Tour, vous devrez en créer un. Ensuite, vous entrerez dans une sorte de salle d’arcade virtuelle haute en lumière et en espace. Vous pouvez participer à plusieurs activités dans le Battle Hub. Il est possible affronter quelqu’un dans un combat Street Fighter 6, se battre contre un autre avatar ou simplement flâner et discuter avec les autres.

Street Fighter 6

Ça me fait beaucoup penser aux lobbys en ligne qu’on peut avoir dans les MMORPGs. L’ambiance est amicale et amusante. C’est tellement drôle de voir les gens assis devant des arcades et jouer à Street Fighter 6. Il y a un peu de l’ironie là-dedans. Il est encore plus drôle de voir plein de personnages bizarroïdes s’affronter au centre de la pièce dans des batailles qu’on ne verrait jamais dans le jeu normal. D’ailleurs, votre avatar ne peut pas être utilisé dans le jeu régulier. De toute façon, puisque votre personnage peut être modifié dans World Tour pour être plus fort que la normale, il serait injuste de s’en servir.

On peut même s’amuser avec quelques classiques d’arcade de Capcom, tels que Street Fighter II, Mega Man : The Power Battle, Super Puzzle Fighter II et plusieurs autres. Il y a une rotation de ces classiques à chaque jour. Malheureusement, on ne peut que jouer seul. C’est tout de même amusant d’essayer d’avoir le meilleur pointage du jour.

Street Fighter 6

Ce Battle Hub peut sûrement servir à introduire les joueurs débutants ou les plus gênés à briser la glace et aller vers d’autres combattants. Il est vrai que parfois, les jeux de combat en ligne peuvent être intimidants pour certains. On se sent définitivement plus à l’aise dans cet endroit. Il est bien plus chaleureux, invitant et divertissant que la froideur d’un simple menu multijoueur où on attend que le prochain rival se connecte.

Entrez dans l’arène

C’est dans le Fighting Ground que vous trouverez tous ce que vous vous attendez d’un jeu de combat : le mode multijoueur et un mode arcade. Oui, cette fois, Capcom a appris et a inséré un mode arcade au lieu d’attendre que les adeptes sur les médias sociaux le réclament. Encore une fois, il ne faut pas s’attendre à des histoires longues et complexes dans des jeux de combat. Quand même, ça aurait été bien d’avoir un peu de contexte sur cette édition. Apparemment, Street Fighter 6 suit les événements de Street Fighter III.

Street Fighter 6

Il y a un bon mélange d’anciens personnages et de nouveaux dans ce sixième titre. Il y aura toujours les Ryu, Ken et Chun Li mais certains font un grand retour comme E. Honda et Dee Jay. Plusieurs nouveaux personnages ont retenu mon attention dont Kimberly, Manon et Marisa. Il y a donc 18 personnages au départ, ce qui fait deux de plus que Street Fighter V avait. Petite amélioration, mais ça veut dire que la plupart de vos favoris ne sont peut-être pas dans le jeu. Parce qu’il y a tellement de personnages dans cette série, du contenu téléchargeable est presque obligatoire. Quatre personnages viendront à Street Fighter 6 mais ils seront lancés un par un aux trois mois, ou presque. C’est long. Ce qui veut dire que pour voir tous vos préférés, vous devrez attendre très longtemps.

J’ai bien aimé l’ajout des « matchs spéciaux » qui ajoutent du piquant. Les combats peuvent donner des avantages et des désavantages au hasard aux deux combattants. À eux de se débrouiller avec ça ! Puis frapper un gros ballon jusqu’à ce qu’il explose ? Pourquoi pas ? Ce ne sera certainement pas la tasse de thé de tout le monde, mais au moins, j’applaudis l’effort de mettre de la variété dans le jeu.

Street Fighter 6

Les mécanismes de combat ont un peu changé dans Street Fighter 6. Certaines techniques ont été empruntées de jeux passés dont Street Fighter III avec le retour des « parry ». Le « drive reversal » est une technique très efficace (et très colorée) pour contrer une attaque. J’aime le fait que l’on puisse jouer de la façon traditionnelle (classique) ou avec la version moderne, plus simple pour les débutants. C’est une bonne façon d’inclure tout le monde au jeu.

Pour les moins familiers avec la série ou avec les jeux de combat en général, il y a plusieurs sections dans le mode « Practice » qui pourront aider. Il y a des guides qui donnent des trucs pour comment utiliser chaque personnage à leur plein potentiel. Des tutoriels complets sont aussi disponibles pour apprendre de A à Z les bases du jeu. Il y a vraiment tout pour les débutants, donc pas d’excuses !

Une nouveauté cette année : l’ajout des commentateurs en direct. On peut sélectionner parmi quelques célébrités et elles vont décrire vos matchs comme si vous étiez dans un tournoi e-sports. Personnellement, ce n’est pas mon truc, mais tant mieux si ça peut vous mettre dans une meilleure ambiance compétitive.

Street Fighter 6

Une édition de champion ?

Comparé au titre précédent, Street Fighter 6 a tellement plus de contenu varié et divertissant. Ça lui donne beaucoup de valeur et de rejouabilité. Alors ceux qui se demandent si ça vaut la peine, je dirais : oui. Si vous êtes un ou une adepte de la série Street Fighter, il est certain que vous aurez beaucoup de plaisir. Les nouveaux joueurs sont aussi les bienvenus car il y a suffisamment d’éléments pour les familiariser avec le jeu. C’est le jeu de combat le plus complet que j’ai vu depuis longtemps. J’ai eu bien du plaisir à tester un jeu d’une série classique que j’adore depuis Street Fighter II en 1991. Ce jeu lui redonne des lettres de noblesse et je le recommande.

J’aime

  • Le Battle Hub et tout ce qu’on peut y faire
  • Beaucoup de contenu qui ajoute de la valeur au jeu
  • Possède toujours une bonne formule pour avoir des combats amusants et spectaculaires

J’aime moins

  • Pas assez de personnages à mon goût
  • Il faudra attendre très longtemps pour en avoir des nouveaux…
  • Encore trop peu d’attention et de détails sur l’histoire des héros

La copie de Street Fighter 6 a été fournie par Capcom.

Street Fighter 6

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Très bon !

Un nouveau Street Fighter avec une grande quantité de contenu qui lui donne beaucoup de valeur et de rejouabilité.

À propos de Yannick Faucher

Quand je ne suis pas en train d'écrire, je joue à des jeux vidéo. Si je ne joue pas, je regarde des dessins animés américains ou japonais. Sinon, je lis des bandes dessinées de super-héros. Vous voyez le genre? Il n'y a pas assez d'heures dans une journée pour satisfaire ma soif de geek. C'est ma passion, c'est dans mes veines.

Aussi à voir...

Arzette : The Jewel of Faramore – Un hommage à Zelda… CD-I ?

Arzette : The Jewel of Faramore est un jeu hommage. Qui aurait cru qu’un jour un …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.