Portrait d’éditeur de jeux de société : La belette moqueuse

Au cours des dernières semaines, vous avez peut-être remarqué l’apparition de l’éditeur La belette moqueuse dans les médias ludiques. C’est une toute nouvelle maison d’édition de jeux de société québécoise formée de trois auteurs de livres jeunesse bien connus du milieu. C’est en mai 2020 qu’ils ont lancé leurs deux premiers jeux : Microbes et Grouille ! J’ai eu la chance de m’entretenir avec le fondateur Daniel Brouillette.

Trois auteurs, deux jeux et une belette

Les trois auteurs

La belette moqueuse est formée des auteurs jeunesse Daniel Brouillette, Patrick Marleau et Mika qui se sont rencontrés au travers des salons du livre. Leur petite communauté d’auteurs jeunesse apprécie jouer à des jeux de société.

Daniel Brouillette a plusieurs cordes à son arc. Tantôt auteur, tantôt scripteur et concepteur, il est l’homme derrière de populaires séries. Premièrement, si vous avez des enfants de l’âge des miens (10 et 12 ans), le nom de Bine vous sonnera des cloches. En effet, il s’agit d’une collection de romans pour jeunes enfants racontant les folles aventures de Benoit-Olivier alias Bine, treize ans. Diplômé de l’École nationale de l’humour en 2006, Daniel Brouillette a écrit les quiz de plusieurs jeux télévisés tels que Pyramide, Taxi Payant et Le Dernier passager.

Dans ses temps libres, il aime bien créer des jeux de société pour sa petite famille. D’ailleurs, il y en a un découlant de la série Bine.

Il y a environ un an et demi, sa fille lui a demandé de lui faire un jeu de princesses. Cela a rallumé sa passion et il a décidé de partir en affaires en création de jeux de société grand public.

Crédit : La belette moqueuse – Daniel Brouillette

Page Facebook

Patrick Marleau est un spécialiste de bandes dessinées. Il a d’ailleurs travaillé comme libraire pendant une quinzaine d’années et présidé le Festival de la bande dessinée francophone de Québec pendant cinq ans. En plus de ses propres livres (Le roi Piiz-Zâ, Comment j’ai survécu à mon adolescence, Les Guerriers fantômes, etc.), il a coécrit avec Étienne Boulay la série en trois tomes Touchdown. Enfin, Patrick Marleau a déjà fait partie des collaborateurs de Ma famille mon chaos, le blogue familial d’Étienne Boulay et de Maïka Desnoyers.

Crédit : La belette moqueuse – Patrick Marleau

Autrice et illustratrice jeunesse depuis une quinzaine d’année, Mika se passionne de design graphique et de lecture. Propriétaire de sa propre entreprise de design graphiste spécialisée en édition jeunesse, elle a illustré plus d’une centaine de livres.

Crédit : La belette moqueuse – Mika

Site officielPage Facebook

Les deux (premiers) jeux

Afin de rejoindre le plus large public possible, La belette moqueuse a lancé ses deux premiers jeux en même temps. Leur créneau se situe dans des jeux accessibles, simples et amusants pour tous et qui s’apprennent en quelques minutes.

Microbes

Connaissez-vous Gus-Mucus Zigoto, Springz, Punky et Atchoo ? Avec leurs compères, ils forment les dix Microbes pour nous rendre le plus malade possible.

Constatant des lacunes dans l’offre des jeux de société pour les plus jeunes qui plaisent autant à leurs parents,  Microbes a été créé pour réunir les familles. Inspiré de la mécanique du jeu de cartes Passe l’As, le détenteur du plus gros microbe, qui le gardera pour lui ou l’attrapera de son voisin, remportera la manche jusqu’à la fin de l’élimination. En effet, tout le monde reçoit un certain nombre de jetons boite de mouchoirs et le moins malade de la manche en perdra un. Vive la contamination ! Le jeu est accessible dès l’âge de 4 ans.

Mes impressions

Bien que mes enfants soient un peu plus âgés (dix et douze ans), ils se sont bien amusés en bluffant et narguant les adversaires. Ils ont apprécié la simplicité, la rapidité et les illustrations. Et que dire des noms des Microbes ! Ils ont dit que c’était le jeu idéal pour jouer avec mamie et ma grande prévoit l’apporter quand son aventure de gardienne avertie sera officiellement débutée. Fiston aimerait bien essayer la variante de pouvoir échanger notre microbe à gauche et à droite. Je sens venir le chaos, mais pourquoi pas ?

Pour ma part, j’ai bien rigolé avec mes mini-geeks. Je ne me verrais pas y jouer avec mon groupe de gros joueurs, mais Microbes n’a pas été pour eux. Je vois le potentiel d’apprentissage de l’ordre des nombres et l’initiation aux bluff des plus petits.

Les cartes de Microbes ont été conçues pour les familles. Elle sont solides, ont un effet glacé et les chiffres sont gros. Parfait pour les enfants qui apprennent à lire et aussi pour les plus sages qui les chérissent tant.

Grouille !

Jeu questionnaire dans lequel il faut CRIER la bonne réponse. Étant donné son parcours professionnel de créateur de quiz télé, publier un jeu de ce style a été naturel pour Daniel Brouillette. Grouille ! est simple et rapide. Mille questions de connaissances générales sans aucun choix de réponse et le plus rapide l’emporte.

Mes impressions

Tel quel, ce jeu me correspond moins parce qu’il est bruyant et stressant. Par contre, je me suis bien amusée à distance lors de l’animation de Es-tu game ? sur la page Facebook du Randolph. Grouille ! saura plaire aux groupes lors de réunions de familles ou des soupers entre amis. Je suis certaine qu’il ne sera pas longtemps sur les tablettes des pubs ludiques. J’aime bien que les cartes soient divisées en deux couleurs pour pouvoir la retourner afin de savoir où on est rendus. Au nombre de questions, le jeu a un bon facteur de rejouabilité. Bien que je ne les ai pas lues une par une, je reconnais l’équilibre de difficulté et une excellente variété de sujets. Le format compact et l’absence de dés et de plateau le rendent facile à transporter et ne nécessite aucune table.

D’autres jeux à venir

Bien entendu, des cerveaux d’auteurs grouillent de créativité et La belette moqueuse travaille actuellement sur trois autres jeux dont un pour les enfants plus vieux.

Tous les jeux sont distribués par le Randolph qui nous a fourni une copie des jeux pour cet article.

…et pourquoi une belette ?

Pourquoi pas ? Au moment de choisir le nom de la maison d’édition, Daniel et Patrick se sont lancé comme défi de dire le premier nom commun et le premier adjectif qui leur venait en tête. C’est ainsi que La belette moqueuse a été fondée. Mika a ensuite imaginé le logo qui représente bien leur philosophie humoristique et amusante.

Page Facebook

Bon succès à La belette moqueuse !

À propos de Catherine Watts Cowan

Je suis une vraie geek de jeux de société. Mon premier amour dans le monde moderne a été Carcassonne. J'adore jouer en famille (maman de deux mini-geeks de 10 et 12 ans), entre amis ou avec des étrangers. J'aime découvrir les nouveautés et les endroits ludiques. Je suis une grande passionnée qui ne manque pas de sujets à partager!

Aussi à voir...

Suggestions de jeux pour toute la famille pour Noël 2020

Malgré le confinement,  l’équipe de Geekbecois, section jeux de société, vous propose une sélection de …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.