The Legend of Heroes : Trails into Reverie – Le JRPG de rêve ?

La série Trails est une série très spéciale. Ce n’est peut-être pas la plus populaire ni la plus connue mais au fil des 19 dernières années, il y a toujours eu de très bons jeux. Je trouve que la série Cold Steel, avec entre autres Trails of Cold Steel IV dont j’ai fait la critique, est une des meilleures que j’ai joué. Trails from Zero et Trails to Azure ont aussi été d’excellentes aventures. Alors, qu’est-ce que nous réserve le futur de la série Trails ? Trails into Reverie est à la fois le point culminant et le point tournant. Plus de 50 personnages sont jouables dans ce JRPG. Trois histoires avec trois équipes s’entremêlent : Rean et la Class VII, Lloyd et le SSS ainsi qu’un mystérieux personnage se nommant « C » et ses acolytes. Des histoires se termineront et une autre débutera. Ceci est à la fois la fin et le commencement.

  • Studio de développement : Nihon Falcom
  • Éditeur : NIS America
  • Plateformes disponibles : PC (Steam), Nintendo Switch, PlayStation 4, PlayStation 5
  • Plateforme de test : PlayStation 4
  • Classement : T pour adolescents
  • Prix : 74,99$
  • Site officiel du jeu
  • Page Steam du jeu

Trois chemins…

Trails into Reverie se joue avec trois groupes qui racontent trois histoires qui se déroulent en même temps. Il y a les péripéties de Rean, de Lloyd et du mystérieux « C ». On peut changer de groupe en tout temps en utilisant le système « Trails to Walk ». Vous pourrez voir à quel chapitre vous êtes par rapport aux autres. À certains moments importants, le jeu s’interrompra pour un groupe et vous ne pourrez pas continuer avec celui-ci. Vous devrez donc poursuivre avec un autre. On pourrait croire que ça peut être confondant mais à mon avis, ce n’est pas si difficile à suivre. Surtout dû au fait que ces trois groupes finissent par se rencontrer de temps à autres. En fait, j’aime ce concept à trois histoires car ça mets de la variété et on ne s’ennuie pas.

Trails into Reverie

Rean et ses élèves du Class VII vont passer à travers plusieurs épreuves. Ils vont réaliser que la courte guerre a laissé des traces un peu partout, même auprès de Rean. Lloyd et le SSS, protecteurs de Crossbell, n’en auront pas fini avec les problèmes dans leur cité. La région tentera de ravoir son indépendance mais quelque chose d’inattendu va interrompre leur moment de gloire. Enfin, un homme avec le nom de code « C » veut s’interposer dans le chaos avec son groupe de jeunes « libérateurs ». Il y a beaucoup de mystère avec ce groupe de rebelles.

De tous les jeux Trails que j’ai eu la chance d’expérimenter, celui-ci est le plus rempli de surprises et de rebondissements. Il y a beaucoup de choses que je ne m’attendais pas à voir. L’histoire est passionnante et l’intrigue est excitante. Je ne suis pas si surpris car la qualité des scénarios de la série Trails a toujours été très élevée. En jouant, j’ai réalisé que Reverie est un peu comme une sorte de pont entre les séries du passé (Cold Steel et Crossbell) et une introduction au futur.

Trails into Reverie

Alors, la question que vous vous posez certainement : est-ce que je dois avoir joué aux jeux précédents pour jouer à Trails into Reverie ? Réponse courte : idéalement, oui. Il faut comprendre que les histoires depuis le tout début se rejoignent dans ce jeu. Les jeux « Crossbell » Trails from Zero, Trails to Azure ainsi que la série Trails of Cold Steel précèdent Reverie et arrivent tous à une conclusion dans ce jeu. Même avoir joué à la série Trails in the Sky (seulement disponible sur PC présentement) aiderait aussi puisque plusieurs références sont faites à cette série et des personnages y sont présents. Oui, c’est beaucoup, voir même intimidant mais à mon avis ça vaut la peine. Si c’est trop pour vous ou si c’est simplement impossible, il y a quand même des résumés écrits de chaque jeu dans le menu principal. Lire ceux-ci vous mettra un peu en contexte mais ne vous aidera pas à comprendre toutes les petites références au passé.

… qui mènent vers un corridor

Sans divulgâcher comment cela arrive, à un moment donné dans le jeu, vous vous retrouverez dans le True Reverie Corridor. C’est un endroit assez spécial. En gros, vous pourrez augmenter vos points d’expérience et obtenir plusieurs armes, armures et accessoires. Visiter le corridor régulièrement vous aidera à être plus fort et mieux préparé à affronter les défis dans l’histoire.

Trails into Reverie

Le corridor est un donjon généré de façon aléatoire. Quand on y entre pour la première fois, on peut affronter des ennemis pour obtenir des quartz. La carte peut être rejouée pour éliminer les ennemis qu’on aurait oubliés. Mais une fois qu’ils sont tous vaincus, la carte devient vide et inutile. Il faut donc demander une nouvelle carte. Donc à chaque visite, vous aurez des défis différents. Les quartz peuvent être utilisés pour plusieurs choses : obtenir de l’équipement, améliorer des éléments pour le combat, débloquer des mini-jeux, obtenir des épisodes bonis et déloquer des personnages pour le corridor.

Tous les personnages que vous aurez rencontrés pourront faire partie de vos expéditions dans le donjon. Vous aurez donc beaucoup de choix pour votre équipe de combat. Les personnages débloqués dans le True Reverie Corridor ne servent que pour le corridor seulement. Ils ne seront donc pas dans l’histoire de Trails into Reverie. C’est quand même plus de 50 personnages qu’on peut jouer. C’est en fait le plus grand nombre de toute la série.

Trails into Reverie
Le mini-jeu Magical Alisa’s Love Shot – un shoot ’em up assez spécial !

Les épisodes que vous pouvez débloquer exploreront en profondeur certains événements vécus par des personnages. Certains épisodes ne sont que quelques scènes, d’autres vous mettront au combat. En parlant de combats : la grande porte au centre du corridor vous permettra d’affronter des ennemis féroces en grand nombre et des boss très intenses. Il faut être plus que prêt pour entrer dans cette porte.

On peut aussi obtenir des missions qui donneront des récompenses. Bref, il y a beaucoup à faire avec ce corridor mystérieux. Il est certainement un élément clé dans ce jeu que vous visiterez régulièrement.

Tous pour un et un pour tous !

Si vous avez joué à Trails of Cold Steel IV, vous ne serez pas perdu car le système de combat est pratiquement le même. Il y a tout de même quelques ajouts. Si pensiez que vous aviez déjà assez de « super attaques » pour vous débarrasser de groupes d’ennemis… vous en aurez plus ! Lorsqu’au moins une de vos barres de charge est remplie, vous pouvez l’utiliser pour effectuer un « united front ». C’est une attaque générale qui implique toute votre équipe, incluant les réservistes ! Donc tout le monde se joindra et attaquera tous les ennemis. Il y a deux façons de faire : soit en attaque avec vos armes ou avec les « arts » (la magie) qui semblent être choisis un peu au hasard. C’est dommage qu’on ne puisse pas choisir les « arts » que chacun pourrait exécuter car ça pourrait être encore plus dévastateur.

Trails into Reverie

Ce que j’aime en tant qu’adepte de la série c’est qu’on peut importer les sauvegardes de Cold Steel III, IV, Trails from Zero et Trails to Azure. Vous obtiendrez des objets en boni mais si vous importez votre sauvegarde de Cold Steel IV complété, les progrès que vous aurez fait seront transférés. C’est-à-dire qu’avec vos coéquipiers, vous garderez les niveaux de « combat links ». D’autres détails par rapport à l’histoire et vos relations avec vos amis/es pourront aussi être transférés.

Coincé dans le même rêve

Je suis un peu surpris qu’après tant d’années, le style de graphismes ait très peu évolué. C’est le même depuis Cold Steel III sur PS4. La qualité n’est pas mauvaise, mais on semble jouer au même jeu depuis très longtemps. Il me semble qu’on serait dû implanter un style différent ou évolué. Il faudra peut-être y songer pour la prochaine série Trails.

Trails into Reverie

Je suis encore plus surpris que même la version PS5 ne soit pas si différente que la version PS4. Si vous avez encore votre PS4, que vous ne l’avez pas abandonnée et que vous avez joué à la série Trails sur celle-ci, restez sur cette console. Je recommanderais la version PS5 seulement aux personnes qui n’ont pas joué à la série et qu’ils n’ont pas la PS4 ou ne la possèdent plus. Ce qui est bien, c’est que les propriétaires de la version PS4 peuvent obtenir la mise à jour PS5 gratuitement. Ce qui n’est pas bien : on ne peut pas transférer la sauvegarde PS4 de Reverie à la version PS5. J’espère qu’une mise à jour pourra remédier à cela.

Rêve ou cauchemar ?

Je ne savais pas à quoi m’attendre au début mais j’ai été agréablement surpris. Même si ce jeu ne servira que de pont pour la prochaine série, c’est quand même peut-être le meilleur jusqu’à présent. J’ai aimé que certains personnages qui ont été un peu ignorés dans le passé aient plus d’attention cette fois-ci. L’histoire réserve des surprises et des révélations surprenantes.

Trails into Reverie

C’était très intéressant de voir évoluer les trois groupes et de savoir ce qu’ils leur attendaient. Ce jeu est une belle façon de dire un dernier aurevoir à Rean et la Class VII. Les histoires de Crossbell et du SSS ont eu la finale épique qu’ils méritaient. Enfin, on a pu voir ce que l’avenir nous réserve et honnêtement ça m’intrigue beaucoup !

C’est pourquoi je pense qu’il ne faut pas sauter par-dessus ce jeu. Trails into Reverie est un JRPG qui va définitivement faire plaisir aux plus grands adeptes de la série Trails.

J’aime

  • Le système « Trails to Walk » qui fait qu’on peut changer de groupe en tout temps
  • L’histoire est très intéressante : elle donne des belles conclusions et un aperçu vers l’avenir qui pique beaucoup la curiosité
  • Tout pour plaire aux plus grands adeptes : un très grand nombre de personnages et des bonis inattendus (ex. : les épisodes et les mini-jeux)

J’aime moins

  • On ne peut transférer sa sauvegarde du jeu PS4 à la version PS5
  • Pas encore de révolution au niveau des graphismes
  • Dire au revoir à Rean, Lloyd et tous leurs amis

La copie de The Legend of Heroes : Trails into Reverie a été fournie par NIS America.

The Legend of Heroes : Trails into Reverie

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Très bon !

Trois groupes, trois histoires. Un corridor. Des surprises et des batailles épiques. Le début et la fin. La fin et le début.

À propos de Yannick Faucher

Quand je ne suis pas en train d'écrire, je joue à des jeux vidéo. Si je ne joue pas, je regarde des dessins animés américains ou japonais. Sinon, je lis des bandes dessinées de super-héros. Vous voyez le genre? Il n'y a pas assez d'heures dans une journée pour satisfaire ma soif de geek. C'est ma passion, c'est dans mes veines.

Aussi à voir...

Noreya : The Gold Project – Choisir entre la cupidité et la rédemption

Les jeux de style Metroidvania ont sérieusement la cote sur Steam. Ces jeux misent en …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.