Les jeux de levées : ça ne date pas d’hier et ça lève toujours !

L’industrie du jeu de plateau connaît probablement son âge d’or. Avec des milliers de sorties par année, l’offre dépasse la demande et il devient difficile pour tout amateur de suivre la parade. Pour les néophytes, même si certaines boutiques non spécialisées vendent maintenant les classiques du jeu moderne (Les Aventuriers du Rail, Catan, Carcassonne), leur référence demeure souvent leurs souvenirs de jeunesse à jouer d’interminables parties de Monopoly, Risk ou Jour de paye. Autre souvenir qui refuse de quitter nos mémoires, ces parties de cartes familiales, où les grands jouaient jusqu’à l’aube.

52 cartes, 2 jokers, et c’était parti pour la nuit. Nous sommes loin des boîtes remplies de figurines. Et pourtant, les mêmes sentiments de jouer, d’avoir du plaisir (et de frustration…) remplissaient de bonheur les joueurs de cartes, tout comme de nos jours, on retrouve ces mêmes sensations avec nos jeux de plateau.

Et ça ne date pas d’hier !

Les cartes à jouer, dans l’état que nous les connaissons (Cœur, Carreau, Trèfle, Pique) apparaissent en Europe dans les années 1400. Configuration parfaite pour créer plusieurs façons de jouer, le jeu de 54 cartes demeure l’un des jeux les plus fédérateurs de tous les temps. Le mode solo existe, de nombreuses possibilités de jouer seulement à deux, et en ajoutant un ou deux paquets, selon les jeux, on augmente également le nombre de joueurs. Facile à apprendre, il est possible de faire plusieurs parties les unes à la suite des autres.

Connaissez-vous le nom des personnages du jeu de cartes traditionnel ?***

Je vous en parle, car plusieurs mécaniques qui sont utilisées pour créer les jeux de plateau auxquels nous jouons chaque jour utilisent comme base une mécanique d’un « simple » jeu de cartes. Aujourd’hui, je m’intéresse plus particulièrement à la mécanique de levées, probablement la mécanique la plus simple, mais lorsque déclinée en plusieurs versions, peut devenir un réel casse-tête !

Comme son nom l’indique, dans un jeu de levées, chaque joueur met une carte sur la table, et le joueur qui place la carte la plus élevée ramasse le paquet. Selon le jeu, un nombre de points est attribué selon les cartes amassées ou le nombre de levées finales.

En exemple, le premier jeu qui vient à l’esprit de plusieurs, c’est la Dame de pique. Quelques versions existent, mais je crois que la plus populaire demeure celle où il faut éviter d’atteindre les 100 points. Popularisée surtout par Windows 95, il ne faut pas se le cacher. En France, l’un des jeux les plus populaires est celui du Tarot, qui reprend les mêmes principes de levées.

Alors, voici une petite liste non exhaustive de quelques jeux modernes utilisant le principe de la levée, qui permet de faire perdurer cette mécanique dans le temps !

Le Renard des Bois

Jeu exclusivement pour deux, Le Renard des Bois est un jeu de levées pur. Par contre, deux petites règles permettent de faire quelque coup bas à notre adversaire. La première : toutes les cartes impaires comportent un effet à appliquer sur le jeu. Vous voulez changer l’atout parce que votre adversaire domine ? Mettez un 3. Vous voulez donner une levée à votre adversaire, mais garder la main ? Mettez un 1. Et ainsi de suite. Ça ajoute un niveau de décision qui permet de changer la dynamique de la partie. La deuxième règle : ne soyez pas trop gourmand ! Si vous faites trop de levées, c’est votre adversaire qui fera le plus grand nombre de points ! Soyez humble, et vous vous verrez récompensé. Soyez malin comme le renard !

Niet !

La particularité de Niet !, c’est qu’avant chaque manche, les joueurs choisissent les conditions de levées et les équipes. Selon notre main, nous pouvons donc bloquer des adversaires ou favoriser notre équipier, qui ne sera peut-être pas le même lors de la prochaine manche ! Et de plus, avec l’option d’avoir des levées qui donnent des points négatifs, la stratégie devient intéressante !

Trut

Le Trut est un jeu de levées mélangé à du bluff. Campagne Kickstarter réussie l’an dernier, l’éditeur a voulu mettre au grand jour un jeu de cartes joué seulement dans une petite région de la France. Le mélange de bluff et levées détermine énormément l’allure de la partie, étant donné qu’il y a beaucoup à perdre à manquer son bluff et sa levée !

BONUS

Decrypto

Decrypto, le jeu de party par excellence, (soyons chauvin, en tant qu’édition et création 100 % québécoise !) est un jeu de levées ? Non, mais la petite histoire du jeu, que vous pouvez regarder ici, prend l’une des mécaniques du bridge (jeu de levées), celle de la partie communication avec nos coéquipiers. Au bridge, avant de faire les levées, il est permis de donner des indices à nos coéquipiers, tiens, voilà Decrypto ! Encore une belle preuve que les jeux « ancestraux » peuvent encore nous en montrer aujourd’hui !

Ne boudez pas votre plaisir, et pendant le temps des fêtes, ne négligez pas une bonne vieille partie de cartes, vous risquez de retrouver des mécaniques que l’on voit tous les jours en jouant à nos jeux modernes !

*** Amusez-vous à mettre le bon nom avec la bonne carte ! ***

Roi de cœur Hogier
Roi de carreau Argine
Roi de pique Pallas
Roi de trèfle Lancelot
Rein de cœur César
Rein de carreau Rachel
Reine de pique Charlemagne
Reine de trèfle Lahire
Valet de cœur David
Valet de carreau Alexandre
Valet de pique Judith
Valet de trèfle Hector

À propos de Yohan D.Boily

Papa, joueur et communicateur, c’est depuis les années 2000 que j’ai embarqué dans le hobby du jeu de société avec Carcassonne. 2007 fut l’année de la révélation avec l’achat d’un certain Agricola… Amateur de cube en bois, j’aime jouer à tout et décortiquer les mécaniques, les thèmes et l’industrie qui connaît présentement un boom exceptionnel. Mes textes reflèteront ces intérêts et j’espère ainsi partager avec vous cette passion!

Aussi à voir...

On joue où cette semaine ? Quartier Général du Vieux La Prairie

Nous vous invitons au Quartier Général du Vieux La Prairie, un café incontournable lors de …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.