Concours

Salon du jeu et du jouet de Québec : parfait pour la famille

Les 17 et 18 novembre dernier avait lieu à Québec le Salon du jeu et du jouet. Événement installé dans la Capitale depuis maintenant 4 ans, le salon tend de plus en plus à conquérir le public familial. Objectif réussi quand on regarde le nombre de familles et les quelque 8 500 visiteurs qui se sont présentés tout au long de la fin de semaine.

Un endroit pour découvrir, en famille

La grande qualité du Salon du jeu et du jouet de Québec, c’est que pour les « non-geeks », c’est l’endroit parfait pour découvrir les derniers gros succès de l’univers ludique. Que ce soit par un tournoi de Fortnite, plusieurs stations de consoles avec les derniers jeux sortis, ou les espaces jeux de société avec présentation des dernières nouveautés, il y en avait pour tous les goûts.

C’était pour moi ma troisième présence au salon, mais première avec les héritiers, d’âge encore préscolaire. Je croyais que rapidement, nous aurions à gérer les « je veux partir ». Cependant, les activités proposées ont fait en sorte de captiver leur attention pendant de longs moments. Avouons-le, c’est toujours un plus lorsqu’on veut faire le tour d’un tel salon. L’arrêt au jeu gonflable fut obligatoire, mais les autres activités proposées, même pour les plus vieux, ont su les intéresser. Je pense notamment au kiosque Yogang, où les jeunes apprennent l’art du Yoga tout en jouant, qui fut un succès. Le jeu Junk Art géant au kiosque de la Revanche, les démonstrations de vol d’un drone et d’un parcours 4×4 pour voitures téléguidées furent aussi des arrêts clés pour poursuivre la visite.

De plus, pour les parents, il y avait un endroit jeu sous surveillance où vous pouviez laisser les enfants. Pratique lorsque le parent veut essayer une nouveauté et que l’enfant veut jouer. Pour toutes ces raisons, le Salon du jeu et du jouet peut se vanter d’être réellement un salon pour toute la famille.

Mais le geek, lui ?

Le geek, en général, est une personne passionnée par un sujet X, souvent de la culture populaire, de l’univers ludique ou des technologies. Il devient alors difficile pour un salon qui se veut très généraliste de plaire au public plus averti. Comme indiqué plus haut, après trois reprises, je ne peux malheureusement pas dire que j’ai fait des découvertes dans mon domaine de prédilection, le jeu de société. Je crois que c’est ainsi avec les autres jeux et jouets qui étaient présentés sur place.

C’est le cas avec tous les salons qui se veulent généralistes et non spécialisés. Je tiens à saluer la mise en place de la Protozone, qui a permis de découvrir de nouveaux jeux et de nouveaux auteurs qui viennent nous présenter leurs créations. Plus de place disponible pour ce genre de découvertes dans les prochaines années permettrait de donner une unicité au salon.

Un endroit pour faire de bonnes affaires ?

Réponse simple : non. Peu importe le sujet du salon, ce n’est pas un endroit pour faire de bonnes affaires, mais une place pour faire des découvertes. Le Salon du jeu et du jouet de Québec n’échappe pas à cette réalité. Avec un stationnement à 10$ et une entrée à 13$, ce n’est pas le 15 % offert sur place par plusieurs exposants qui permet de faire de grosses économies. Surtout que le salon est souvent à quelques jours du Vendredi fou. Les connaisseurs attendent souvent ce moment névralgique pour faire les meilleurs achats. J’expose ici la réalité des faits sans être une critique envers les prix. Un éditeur qui vend un jeu 57$, même jeu que l’on retrouve en boutique 47$, et ce avant spéciaux et carte fidélité que l’on peut avoir, ce n’est pas un incitatif à dépenser lors du salon.

Finalement, on y va l’année prochaine ?

Pour la famille,  c’est le salon parfait et réellement accessible pour tout âge. Si vous avez une petite famille et que vous voulez faire des découvertes ludiques, je considère que c’est une excellente endroit pour le faire.

Pour le geek, malheureusement, l’offre de salons beaucoup plus spécialisés ne permet pas à celui de Québec de se démarquer. Quelques ajustements ici et là pourraient permettre une cohabitation entre le salon généraliste et le salon spécialisé, ce qui n’est pas encore le cas présentement.

À propos de Yohan D.Boily

Aussi à voir...

Photos du Salon du jeu de société de Montréal 2018 et retour sur l’événement

Je suis présentement au Salon du jeu de société qui, pour la première année, se déroule au marché Bonsecours. Les lieux, bondés de visiteurs, grouilles d'activités et de discussions ludiques. De nombreux animateurs se dévouent aux explications des règlements des jeux disponibles pour l'essai. L'espace est un brin moins vaste que les locaux du Cégep de Maisonneuve, mais le visuel est nettement plus agréable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.