Jeu de société Spirits of the Wild

Spirits of the Wild – Quand Mattel décide de s’y mettre

Mon collègue Steve Tremblay, en octobre dernier, a écrit un article sur quelques jeux. L’un de ceux-ci a attiré mon attention et j’ai décidé de le détailler plus en profondeur. La raison ? Un jeu signé Mattel. Quand nous pensons aux jeux Mattel, le Uno et le Skip-Bo viennent rapidement en tête de liste. Dans les divers groupes et forums dédiés aux jeux de plateau, il est plutôt rare de les voir trôner dans les préférés. Et si leur dernière sortie changeait cette donnée ?  Est-ce que Mattel a décidé de jouer dans la cour des geeks ?

Spirits of the Wild est un jeu de collection de pierres à attribuer aux bons animaux de son plateau pour maximiser ses points. Mais attention, le coyote sera toujours présent pour venir déranger la quiétude de la forêt !

  • Nombre de joueurs : 2 seulement
  • Durée : 20-30 minutes
  • Auteur : Syd Weiler
  • Éditeur : Mattel
  • Année : 2018

Coyote, es-tu là ?

Dans Spirits of the Wild, Chaque joueur possède la même main de six actions. Le but du jeu : récolter le bon nombre de pierres, selon leur couleur, en respectant leur règle de pose pour chacun des cinq animaux de votre plateau.

Hibou : 3 points pour chaque paire de pierres de la même couleur présente sur celui-ci, pour un maximum de 9 points.

Lapin : Vous gagnez 6 points si vous y placez 3 pierres de différentes couleurs.

Castor : Principe de la main pleine. 5 points pour 3 pierres de la même couleur, 2 points pour deux pierres de la même couleur. Bonus de 7 points si vous complétez les deux, pour un total de 14 points.

Saumon : Multiplication des points selon le nombre de pierres de couleur différente que vous y placez.

Tortue : Multiplication des points selon le nombre de pierres de la même couleur que vous y installez.

À votre tour, vous allez donc jouer l’une de vos cartes actions, pour :

Prendre 1 ou 2 pierres de celles disponibles ;

Ajouter des pierres à celles disponibles ;

Déplacer le coyote ;

Utiliser une carte esprit et retrouver toutes vos actions.

Comme la plupart des jeux de collection, l’action que l’on effectue laisse toujours une opportunité à l’adversaire. Il devient donc important de regarder attentivement vers où celui-ci s’en va, pour ne pas lui laisser la route libre vers les gros points.

Par contre, le coyote est toujours présent pour vous embêter. Si vous choisissez de déplacer le coyote, vous devez absolument le faire sur un des animaux adverses. Le coyote venant déranger l’animal en question, il vous est donc impossible de poser des pierres dessus, jusqu’au moment de le redonner à votre adversaire. Cette interaction directe qui permet de bloquer l’adversaire fait tout le jeu, sinon, nous aurions devant nous un titre où chacun pourrait jouer de son côté sans se soucier de l’adversaire.

Si le coyote n’y est pas, est-ce que les esprits y sont ?

Dans votre quête à récolter les pierres, six grands esprits seront là pour vous aider. Ces cartes, lorsque vous les utilisez, vous donneront des pouvoirs spéciaux pour accélérer ou ralentir le jeu. Les utiliser avant votre adversaire peut être la bonne chose à effectuer, mais le moment de son utilisation demeure toujours crucial !

Tiens, des cristaux !

Dans cette mer de pierres colorées se retrouvent huit cristaux spéciaux, qui en plus de mettre fin à la partie, maximiseront vos points si bien utilisés.

Si, à la fin d’un tour, cinq cristaux sont sur la table, la partie prend fin et on décompte les points. Ces cristaux peuvent se retrouver soit dans ceux disponibles, soit sur votre plateau de joueur si vous avez décidé d’en prendre un ou plusieurs pendant la partie. La particularité si vous prenez des cristaux est qu’ils doublent les points de vos animaux ! Par contre, si vous placez le cristal trop tôt, vous n’aurez plus la possibilité de lui ajouter des pierres, et ainsi, maximiser les points disponibles.

Alors, est-ce que Mattel réussit son entrée dans la cour des geeks ?

Oui, à 100 %.

Nous sommes loin du gros jeu de gestion où on se casse la tête. Encore plus loin des gros jeux à thème où nous devons empêcher des hordes de zombies de pénétrer dans nos vies. Par contre, nous sommes en plein dans le mille des jeux courts, faciles à apprendre, avec juste assez d’interaction pour se donner cette frustration qui fait en sorte qu’on veut rejouer pour prendre notre revanche. Il se joue très rapidement, ce qui fait en sorte que nous pouvons enchaîner les parties ou en faire une vite faite sur l’heure du diner.

Spirit of the Wild n’est pas le jeu pour deux joueurs qui va se démarquer du lot. Par contre, si vous avez l’occasion de vous le procurer, je crois que vous allez passer du bon temps.

Comme entrée dans le monde des grands, Mattel a visé juste. Ce ne peut être qu’une bonne nouvelle pour nous, les joueurs, de voir un géant du jeu et des jouets s’intéresser plus spécialement au hobby et non plus juste réimprimer la xième version du Uno.

Page BoardGameGeek

Spirits of the Wild

Graphisme
Matériel
Thématique
Mécanique
Plaisir

Nous y rejouons

Rapide et facile à apprendre !

User Rating : Be the first one !

À propos de Yohan D.Boily

Papa, joueur et communicateur, c’est depuis les années 2000 que j’ai embarqué dans le hobby du jeu de société avec Carcassonne. 2007 fut l’année de la révélation avec l’achat d’un certain Agricola… Amateur de cube en bois, j’aime jouer à tout et décortiquer les mécaniques, les thèmes et l’industrie qui connaît présentement un boom exceptionnel. Mes textes reflèteront ces intérêts et j’espère ainsi partager avec vous cette passion!

Aussi à voir...

Star Wars x Barbie – Les célèbres poupées se tournent vers le côté obscur !

Les poupées Barbie ont envahi l’imaginaire collectif et les tablettes des magasins de jouets depuis …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.