Phantasy Star Online 2

Phantasy Star Online 2 : mes impressions suite au bêta-test

Le bêta-test de Phantasy Star Online 2 a eu ses hauts et ses bas. Ça faisait huit ans que moi et plusieurs autres adeptes de PSO attendions l’opportunité à jouer à une version nord-américaine du jeu. Est-ce que le test était bon ? Est-ce que ça promet pour sa sortie au printemps ? Je vous résume en gros comment s’est passé chaque journée.

Vendredi soir

À 20h, je me suis connecté. J’ai réussi à jouer à l’introduction au test pendant une heure. Au moment où je me battais contre un « boss », j’ai été déconnecté. Je me demandais ce qu’il se passait. Mais il faut dire qu’il y avait des problèmes de connexion visibles. En allant de section en section dans cette intro, on voyait que le jeu avait de la difficulté à réagir. J’ai été incapable de me reconnecter. Il y avait deux « vaisseaux » qui étaient des serveurs qui étaient sensé être fonctionnels et les deux étaient problématiques. Seulement deux vaisseaux ouverts sur une possibilité de six ? Mais pourquoi pas plus ? Pour un premier soir, c’était raté.

Je comprends comment fonctionnent les MMO mais reste-t-il que c’est dommage qu’un personnage doive rester sur un serveur. Il n’est pas possible de transférer pour le moment. Mais je n’ai pas eu à me créer un nouveau personnage. J’ai patienté !

Bon, je sais que ce n’est pas si surprenant. Ces genres de tests sont souvent chaotiques, surtout aux premiers moments. Mais je dois dire que c’était frustrant un peu. J’avais très hâte de jouer !

C’est à 21h55 que je me suis rendu compte que les serveurs étaient fermés. Ils avaient annoncé sur Twitter que les serveurs devaient passer par un « entretien d’urgence ». La première journée était un échec total… ou presque. C’est décevant. À ce moment-là, je me demandais si le test allait peut-être être allongé.

Après deux heures, SEGA était toujours en train de travailler sur les serveurs. Les gens s’impatientent. À 23h45, #PSO2 devient un des mots-clics les plus tendance sur Twitter à cette heure. On peut trouver des « memes » partout. Je pense qu’il vaut mieux en rire ? À ce moment-là, je me dis : clairement SEGA a sous-estimé les amateurs de PSO depuis 8 ans ! Peut-être est-ce l’effet d’anticipation qui a créé cet engouement ? Difficile à déterminer pour le moment.

Autour de minuit, j’étais prêt à abandonner le test pour la nuit. Je me disais que j’allais reprendre ça le lendemain. Mais à 1h10, les serveurs étaient ouverts ! Je vais voir et tout semble être entré dans l’ordre ! Le jeu se jouait beaucoup mieux et il y avait moins de décalage (lag). Enfin, nous pouvions jouer !

Samedi

Le test dans la journée de samedi était bien. Je n’ai pas eu de problèmes de connexion. Sauf par moments, il y avait du décalage mais je crois que c’était tout à fait normal. Ce n’était rien de grave, je pouvais jouer sans problème.

Donc, vendredi soir, j’avais déjà créé un personnage. Dans PSO, il y a toujours eu un choix de plusieurs races. J’ai voulu recréer le personnage que j’avais dans PSO : Blue Burst et Universe. J’ai donc créé un CAST mâle au nom de « Red Shadow ». Un peu kitch mais c’était le nom que je lui avais donné à l’époque.

Voici les races qu’il y a dans PSO2 : humain, Newmans, CAST et Deumans. Toutes ces races peuvent être mâle ou femelle. Les Newmans ressemblent à des Elfes et les Deumans à des « Dark Elves ». Les CAST sont des androïdes. Je ne sais pas pourquoi mais j’ai toujours été fasciné par les personnages androïdes donc cela a toujours été mon premier choix. Peut-être parce que j’ai toujours été un amateur du Avenger The Vision dans Marvel. Bref, les races ont des avantages et des désavantages côté statistiques mais personnellement, je ne les connais pas par cœur. Beaucoup de sites détaillent ces stats mais bon, je trouve que c’est bien plus amusant d’y aller avec ce qui nous plait.

Qu’est-ce qu’il y a à faire dans PSO2 ? Beaucoup de choses ! Ce ne sont pas les quêtes qui manquent dans ce jeu. Dans chaque endroit, à chaque coin ou presque, il y a une personne qui a des quêtes pour vous. Le type de quêtes peut beaucoup varier. Que ce soit d’éliminer certains ennemis, accumuler certains objets, réussir des missions avec un but précis ou plusieurs autres, on ne peut s’ennuyer. J’ai bien aimé découvrir chaque endroit disponible. Il y a beaucoup d’espace et beaucoup d’endroits pour s’amuser. Il y a même un casino, si vous voulez gagner des prix. Je me suis senti très à l’aise dans cet univers. Au début, on pouvait se perdre, tellement il y a des choses à voir. Mais après quelques heures, on se situe beaucoup mieux. Donc, il est recommandé de prendre son temps pour tout explorer.

Sauf que ce test était d’une durée limitée donc je me suis lancé rapidement dans les quêtes. Les joueurs ont la possibilité de jouer en équipe en se joignant aux autres. C’est définitivement un avantage, surtout quand on est attaqué par de nombreux ennemis. On peut joindre des clans mais si on est seul, on peut aussi demander l’aide de certains personnages. Ceux-ci vont être contrôlés par une intelligence artificielle et j’ai trouvé qu’elle était bonne par moments. Quand les ennemis sont près, ils sont efficaces mais lorsque vous vous éloignez, j’ai remarqué qu’on dirait qu’ils « oublient » leur objectif. Il faudrait qu’ils soient capable d’aller vers l’ennemi, sans que vous alliez vers lui. Ce sera à corriger.

En parlant de correctifs, je ne sais pas si c’est parce que le jeux est littéralement un port du jeu de 2012 mais j’ai trouvé les graphiques problématiques. Il y avait beaucoup mais beaucoup de baisses de cadence de prise de vue, ce qui affectait souvent les graphiques. C’est certaine que c’est un bêta-test et la majorité des choses sont au stade préliminaire mais il faudra vite arranger ça. Parfois, ça peut affecter l’expérience et ça peut être assez désagréable.

Il y a eu des quêtes urgentes à presque toutes les trois heures. Il y avait toujours un avertissement avant que ça commence pour que les joueurs soient prêts. Ces quêtes étaient pas mal ce à quoi je m’attendais : des batailles massives contre des « boss ». Les batailles étaient amusantes mais souvent assez courtes. Lorsque je me retrouvais avec plusieurs joueurs avec des niveaux assez avancés, ça ne durait pas très longtemps. Il ne faut donc pas se gêner à aller combattre dans des niveaux plus difficiles quand vous y avez accès. Les combats seront plus intenses et les récompenses seront meilleures, bien sûr. Les quêtes The Raging Obsidian Arm et Elder of the Unfathomable Abyss étaient les meilleurs moments du test. Ces quêtes étaient en fait la même mais en deux étapes. Après avoir réussi celles-ci, j’avais l’impression d’avoir terminé le jeu. Mais j’imagine que ce n’est pas le cas et qu’on nous réserve bien plus dans le jeu complet.

Le spectacle en fin de soirée avec l’idole Quna était une expérience spéciale. Il y avait beaucoup de gens amassés pour la voir. C’était un peu bizarre d’aller voir un spectacle dans un jeu. Je veux dire : qui fait ça ? Bon d’accord, oui il y en a qui font ça. C’est vrai que les joueurs de Fortnite (entre autres) on eu à plusieurs reprises ce genre d’expérience mais je ne joue pas à ce jeu. Disons que c’est nouveau pour moi. Bref, c’était correct et si ça plait au gens, tant mieux !

Dimanche soir : 

Comment ça dimanche soir ? Ce n’était pas prévu !

Eh oui ! Pour se faire pardonner pour la soirée erratique de vendredi, SEGA a décidé d’ajouter des heures de test supplémentaires. En gros, c’est comme si on avait appuyé sur le bouton « reset » sur la journée de vendredi. Donc, on a repris ça et j’ai eu la chance de jouer un peu plus pour m’avancer dans les quêtes et explorer encore plus !

Les serveurs ont ré-ouvert à 20h jusqu’à 3h du matin le lundi. Ils ont donné aux joueurs des cartes pour des pièces afin de jouer au casino. Waouh ! Est-ce que j’ai dit qu’il est très « ouf » le casino ? Un casino de rêve, rien de moins. Mais bon, je ne suis pas retourné jouer pour jouer… enfin, vous comprenez.

J’en ai profité pour créer un nouveau personnage sur le deuxième vaisseau. Quand on sait où aller, quoi faire et comment obtenir du XP facilement, on peut monter de niveau très rapidement en une soirée. J’ai monté jusqu’au niveau 22 en 3 ou 4 heures mais si j’avais été plus rapide, j’aurais probablement monté facilement au niveau 30. La limite de niveau est de 95 au Japon. Ce sera probablement augmenté dans cette version américaine, à mon avis.

Toute la fin de semaine, SEGA a profité de ses écrans d’avertissements pour diffuser quelques bandes-annonces. Celle de PSO2, bien sûr, mais aussi celle du film Sonic Le Hérisson. Bien joué, SEGA.

Il y a des gens qui sont restés jusqu’aux derniers moments du test. Personne ne voulait quitter. Je dois admettre que j’aurais joué encore des heures ! La communauté semble très bonne et je crois que ça va plaire aux gens qui ne sont pas très habitués aux MMOs et à Phantasy Star Online.

À la prochaine fois ?

Même si le test était court, j’ai vraiment eu du plaisir à jouer. Plusieurs pensent que la prochaine étape serait un « open beta ». Ce qui voudrait dire que n’importe qui pourrait jouer, sans avoir à passer par un enregistrement quelconque. Ce serait très bien, j’admets ! L’équipe de PSO2 sur Twitter a dit qu’ils allaient annoncer quelque chose bientôt. J’ai hâte de voir ça, mais je pense que s’il y a un prochain test, il faudrait peut-être satisfaire les adeptes sur PC. Mais SEGA a indiqué que la version PC viendra après la version Xbox One donc il faudra peut-être attendre encore plus pour cette version.

Peu importe ce qui va arriver, j’ai très hâte de rejouer !

Site officiel

À propos de Yannick Faucher

Quand je ne suis pas en train d'écrire, je joue à des jeux vidéo. Si je ne joue pas, je regarde des dessins animés américains ou japonais. Sinon, je lis des bandes dessinées de super-héros. Vous voyez le genre? Il n'y a pas assez d'heures dans une journée pour satisfaire ma soif de geek. C'est ma passion, c'est dans mes veines.

Aussi à voir...

Le suspense est enfin terminé, la date de sortie et le prix de la Xbox Series X sont maintenant connus !

Après l’annonce surprise du lancement de la nouvelle Xbox Series S, Microsoft a enfin dévoilé …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.