Castlevania Netflix Saison 3 – Un univers toujours plus grand

Après deux premières saisons qui étaient véritablement au-delà des attentes, la première des séries de l’univers vidéoludique (les frères Deats ayant les droits sur Devil May Cry) de Netflix est de retour. Castlevania nous offre une saison plus longue, plus ambitieuse, mais qui ne plaira pas à tous. Pour un admirateur de la série, c’est un véritable bijou, pour les ambivalents, rien de tout ça ne risque de vous convaincre. Voici donc un court regard sur la dernière saison de la magnifique série Castlevania !

**Alerte aux divulgâcheurs.**

Netflix Castlevania saison 3 : un univers qui prend du galon

  • Studio : Netflix
  • Réalisateur : Les frères Sam et Adam Deats
  • Doublage : Richard Armitage, Jason Isaacs
  • Genre : Dessin animé
  • Durée : 10 épisodes
  • Date de sortie : 5 mars 2020
  • Classement : 18 ans et plus (Nudité, scène de sexualité et violence graphique)
  • Page officielle de la série
  • Critique de la saison 2
Les divers protagonistes de la troisième saison

Trevor et Sypha sont de retour

Les fameux Belmont de Castlevania sont de retour. Encore une fois on retrouve Trevor Belmont, le protagoniste des deux dernières saisons avec sa douce Sypha Belnades. L’intrigue n’est cependant pas concentrée seulement autour d’eux. Il y a en fait deux histoires qui s’entrecroisent et trois autres totalement indépendantes qui promettent encore plus pour les prochaines saisons.

Trevor et Sypha se retrouvent dans le village glauque de Lindenfeld où le Juge fait état de maire et fait prospérer le village. Leur histoire est en tandem avec celle de Saint Germain, un homme mystérieux qui semble à première vue un vrai charlatan, mais qui révèle un passé bien mystérieux et profond. Certains disent qu’il viendrait même d’une autre époque. Trevor et Sypha entrecroiseront alors au fil de la saison Saint Germain à travers leur enquête respective afin de percer le mystère du culte qui occupe Lindenfeld. Sala, le maître de secte, dirige à partir de l’église locale une opération occulte et leur objectif semble bien sombre. C’est la trame des plus classiques de cette troisième saison.

Trevor flanqué de Sypha et du mystérieux Saint Germain

Alucard le tourmenté

On retrouve aussi le malheureux Alucard. Ayant tué son père Dracula dans la saison précédente et maintenant seul suite au départ de Trevor et Sypha, Alucard semble sombrer dans la folie. Devant veiller sur les restes du château de son père et du manoir Belmont, Alucard se parle à lui-même et semble vouloir mettre fin à ses jours. Heureusement pour lui, Taka et Sumi, un frère et une soeur ayant échappé au joug d’une vampire qui les tyrannisait. Leur objectif est de venir apprendre comment tuer des vampires à la source même de celui ayant tué Dracula. Alucard, souffrant de solitude depuis si longtemps devra jongler avec le fait de ne vouloir se départir de ses nouveaux compagnons et leur avidité à tout connaître, et ce, rapidement. C’est de loin la trame la plus émotive de cette saison.

Alucard,Taka et Sumi

L’enfer d’Isaac

Isaac est toujours en colère contre l’humanité au complet et surtout contre Hector qui avait trahi Dracula. S’ensuit alors un pèlerinage qui prendra des airs de croisade mélangée à une sorte de cheminement personnel. Il rencontrera au passage des humains compatissants, comme un marchand lui offrant une relique en échange d’une sortie future des enfers. Vient ensuite un capitaine de navire intelligent et réfléchi qui lui montrera que les humains ne sont pas tous inférieurs, lui qui déteste la race humaine, se retrouve alors confronté à ses idéaux. Finalement, une ermite seule dans son village. Une forgeronne des enfers comme lui, indique que près de là, ce qui était avant un village prospère, est maintenant réduit à l’esclavage. Beaucoup de nuances de gris dans les actions d’Isaac.

Isaac le conquérant entourant son armée de bêtes infernales

Un chien de poche

S’ensuit alors la dernière partie de l’histoire, celle d’Hector.  Cette partie de la saison est clairement une mise en bouche pour la prochaine saison. Hector étant prisonnier, Leonore tentera de l’amadouer afin d’obtenir le service des bêtes d’Hector. Est-ce qu’elle tombera amoureuse d’Hector ? Pendant que l’histoire d’Hector se déroule, Camilla Striga et Morana songent à envahir les pays avoisinants et discutent des meilleures façons de faire. Peu intense, mais intéressant serait le descriptif approprié pour leur partie de saison. Hector est encore toujours aussi naïf. On espère vraiment que le temps passé ici fera de la saison 4 une saison des plus intenses !

Leonore, Morana, Striga et Camilla.

En bref

Au final, étant un amateur fini, j’ai adoré la troisième saison. Je suis toutefois objectif et je suis aussi capable de voir les failles. Autant la saison 2 avait un problème de rythme, autant la saison 3 répète cette erreur. On sent que les trames narratives d’Alucard et d’Hector sont des assises pour la saison 4, du moins je l’espère. Si ce n’est pas le cas, on se retrouve avec la moitié d’une saison aux poubelles. L’animation est vraiment inégale, on sent un manque d’images pendant quelques scènes. À un moment, Trevoir tente de mettre quelque chose dans un baril et c’est pénible à regarder. À l’opposé, les trois derniers épisodes sont fantastiques. Sypha est tellement agréable à voir utiliser de façon imaginative tous ses sorts. On est loin de la Sypha des jeux. Trevor a toujours ses moments incroyables et on aimerait tellement en avoir plus. Saint Germain est un personnage super intéressant, un des passages dans ses rêves ouvre la porte vers un multivers de jeux vidéo. Les créateurs de la série ne s’en cachent pas dans leurs entrevues. Ils aimeraient être capable d’en établir un. De plus, les créateurs semblent avoir laissé les lignes directrices des jeux Castlevania. On peut encore voir des références ici et là, mais au final ils l’ont pris bien en mains. Ceux qui avaient trouvé les précédentes saisons ordinaires ne seront aucunement convaincus avec celle-ci, par contre. Une revue du rythme serait appréciée.

J’aime

  • Les deux derniers épisodes intenses
  • Le cheminement d’Isaac
  • L’histoire du village au complet

J’aime moins

  • L’animation inégale
  • Les péripéties d’Alucard semblent plus faibles

On écoute ?

Animation
Trame Sonore
Scénario

Certainement !

Si vous étiez ambivalent, c'est terminé vous ne poursuiverez plus. Si vous étiez fan vous êtes en voiture pour un très bon moment et vous ne pourrez attendre la suite ! J'adore !

User Rating : Be the first one !

À propos de Olivier Grondines

Fanatique des jeux vidéo depuis le premier 386 familial. Cinéphile à temps partiel. J'adore me plonger dans tout ce qui se considère comme jeux vidéo même si mon coeur réside dans le rétro !

Aussi à voir...

Discussions technos entre geeks

Discussions technos entre geeks – Épisode 21

Nous espérons que vous passez de belles vacances et nous vous présentons notre vingt-et-unième épisode …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.