Mario vs. Donkey Kong sur Nintendo Switch : trop petit pot, bon onguent

Le 24 mai 2024 marquera le 20e anniversaire de Mario vs. Donkey Kong sorti sur Game Boy Advance. Pour fêter ça, Nintendo s’est dit qu’il était temps de sortir une refonte de ce jeu pour la Nintendo Switch. Plusieurs ajouts, des visuels simple, mais magnifiques, Nintendo sait vraiment bien faire quand il s’agit de ressortir ses jeux au goût du jour. On retrouvera d’ailleurs leur magie avec Paper Mario : The Thousand-Year Door et Luigi’s Mansion 2, tous deux prévus cette année. Bref, Mario vs. Donkey Kong est un jeu de plateforme simple et de puzzles. Est-ce que l’un des derniers jeux Nintendo sur la Switch saura être assez bon pour justifier un achat ? La réponse dans cette critique !

8 mondes au total et 130 niveaux pour Mario vs. Donkey Kong. © Nintendo

Mario Vs. Donkey Kong : bon, mais court

Mario vs. Donkey Kong
Mario devra pourchasser Donkey Kong qui a volé les minis ! ©Nintendo

Une prémisse simple, des puzzles variables

Écartons le scénario tout de suite. Il est bancal et ne sert que de prétexte pour les énigmes du jeu. Donkey Kong s’empare des minis Mario jouets et Mario le pourchasse pour les récupérer. Vous traverserez 8 mondes où Donkey Kong s’échappera à chaque fois. Bref, personne ne joue à ce jeu pour sa trame narrative.

Chacun de ces mondes a 6 niveaux, 1 niveau avec les minis Mario et un niveau à affronter Donkey Kong. Un niveau spécial apparaîtra dans chaque monde où vous tentez d’obtenir le plus de vies supplémentaires possible. Les vies ne sont pas vraiment pertinentes dans ce jeu, soyons honnête. Ils auraient pu reléguer ça aux oubliettes.

À la fin de ces mondes, vous débloquerez un mode contre la montre pour tous les niveaux avec un temps cible. Vous débloquerez aussi les niveaux experts basés sur les mêmes mondes précédents, mais comme le nom le dit, plus complexes. En tout, Nintendo se targue d’offrir 130 niveaux différents, mais ils ont été généreux sur le décompte. Il n’y a pas vraiment 130 niveaux à moins de compter les niveaux des vies supplémentaires. Pour les plus jeunes ou plus tranquilles, il y a aussi le mode plus facile. Ce mode ajoute des points de vie à Mario avant de devoir recommencer. Il ajoute aussi des points de retour dans les niveaux pour ne pas avoir à les refaire au complet suite à un petit accident.

Il y a beaucoup de variété dans les niveaux. © Nintendo

Des niveaux inégaux

Chacun des mondes introduit sa mécanique. Un monde a des lasers. Un monde est un pays de glace. Un monde a des fantômes qui se solidifient pour en faire des plateformes en fonctions des boutons de couleurs que vous activez. Le mode initial de 64 niveaux semble pratiquement comme un long tutoriel. Les niveaux sont simples et courts, c’est un peu dommage que la moitié du jeu soit si simple pour un jeu de puzzles. Ça donne toutefois un bon rythme dans les puzzles et l’on ne se tanne pas puisque les mécaniques changent.

Les niveaux experts, quant à eux, apportent vraiment un défi appréciable. Jamais trop difficiles, il faut juste se donner la peine de les comprendre et le tour est joué. Les niveaux où vous affrontez Donkey Kong ne changent pas tellement. Dommage. De plus, vous avez toujours trois boîtes de couleurs à rassembler dans les niveaux si vous le voulez pour compléter le jeu dans sa totalité. Un petit défaut est que parfois, les mouvements ne sont pas précis. On s’attend à ce que Mario s’accroche et il tombe. Heureusement, ce n’est pas trop frustrant.

Le 7e niveau de chaque monde est un niveau ou Mario doit naviguer le niveau en guidant les minis Mario. Ceux-ci suivent vos mouvements, mais sont vulnérables à l’environnement. Ils peuvent aussi sauter ou passer dans les espaces restreints. C’est vraiment mes niveaux favoris. Il faut davantage réfléchir si l’on veut tous les sauver.

Les fins de monde de Mario vs. Donkey Kong sont moins bonnes que le reste du jeu. © Nintendo

Des mouvements variés pour Mario

Parmi les mouvements, Mario peut faire des acrobaties variables. Sauter à reculons, marcher sur ses mains afin d’éviter les objets qui tombent, faire de triples sauts. En général, ces acrobaties sont parfois nécessaires (rarement), mais sont surtout utilisées pour terminer les puzzles plus rapidement. Mario vs. Donkey Kong se démarque de ce côté. Vous pouvez en général terminer un niveau plus facilement et rapidement en utilisant vos techniques plutôt que de suivre le chemin tracé et voulu par le jeu. Ces mouvements sont toutefois plus nécessaires dans les niveaux experts.

Le tout est animé de façon magnifique comme toujours. Les couleurs sont vibrantes, ça donne un bon changement face aux jeux plus sombres. Pour le reste, c’est assez simple, le côté sonore fait le travail et il ne faut pas oublier que c’est un jeu sorti sur la Game Boy Advance à l’époque.

Mario est invulnérable aux objets qui tombent lorsqu’il est sur ses mains. © Nintendo

En conclusion

C’est un bon jeu pour jouer quelques minutes avant ou après une séance de jeu. À consommer sporadiquement, puisque c’est un peu court comme jeu. Faire les 8 premiers mondes a dû me prendre au maximum trois heures. Pour terminer les niveaux experts et le mode contre la montre (il me reste quelques niveaux), j’en suis environ à 8 heures au maximum. Heureusement que deux mondes supplémentaires ont été ajoutés dans cette refonte du jeu parce qu’à 65$ plus les taxes, Mario vs. Donkey Kong est un bon jeu, mais relativement cher payé.

J’aime

  • Les couleurs vibrantes du titre
  • La variété dans les niveaux
  • Les ajouts supplémentaires vs. la version Game Boy Advance

J’aime moins

  • La durée de vie assez courte
  • La campagne qui ressemble à un tutoriel
  • Le prix
  • Les contrôles parfois imprécis

La copie de Mario vs. Donkey Kong a été fournie par Nintendo.

Mario vs. Donkey Kong

Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Bien

Malgré le prix élevé, Mario vs. Donkey Kong est un bon jeu. On en aurait pris un peu plus.

À propos de Olivier Grondines

Fanatique des jeux vidéo depuis le premier 386 familial. Cinéphile à temps partiel. J'adore me plonger dans tout ce qui se considère comme jeux vidéo même si mon coeur réside dans le rétro !

Aussi à voir...

South Park Snow Day

South Park : Snow Day ! – Jouer à faire semblant entre amis !

South Park, c’est mon enfance (en cachette), mon adolescence et ma vie d’adulte ! S’il y …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.