Final Fantasy XV – Tout près de la perfection

L’histoire: Une aventure entre 4 meilleurs amis

Final Fantasy XV est un des jeux vidéos les plus attendus de toute l’histoire moderne. Pour ceux qui ont suivi tout le développement du 15e chapitre de cette série culte, vous savez probablement qu’il a passé à travers multiples modifications majeures (FFXV était supposé être une suite à Final Fantasy XIII). Malgré toutes les embuches qu’a affrontées FFXV au cours de sa conception, ce jeu est enfin sorti!!! Non, vous ne rêvez pas! Final Fantasy XV est maintenant disponible pour les propriétaires de la PS4 ou de la Xbox One.

L’histoire de ce jeu commence à l’endroit exact où le film « Kingsglaive » de Final Fantasy se termine, c’est-à-dire avec le prince Noctis, ses 3 compagnons (Ignis, Gladiolus et Prompto) et sa voiture royale, la Régalia, qui partent explorer le monde à l’extérieur du palais royal et qui tentent de croiser chemin avec la princesse/héroïne Lunafreya pour entamer le fameux mariage tant attendu entre celle-ci et Noctis. Sans ne rien divulgâcher, le chemin de nos 4 héros sera rempli d’aventures inattendues qui nous gardent bien amusés tout au long des 15 chapitres de ce jeu.

FFXV - L'équipe principale
FFXV – L’équipe principale – Image tirée de mon expérience sur PS4

Noctis est ses compagnons sont les personnages les plus développés que j’ai jamais vus dans un jeu vidéo. Les émotions de ce groupe sont presque palpables au touché. On peut vraiment voir que Square Enix ont investi beaucoup de temps à construire une équipe de protagonistes réalistes et humains. Malheureusement, ceci est fort contrasté par les autres personnages qui ont reçu beaucoup moins d’amour et d’attention. Effectivement, plusieurs personnages secondaires arrivent et quittent l’histoire sans aucun motif ou raison valable. Plusieurs scènes manquent de contexte et je ne commencerais même pas sur ma critique de Lunafreya. Cette princesse aurait tellement pu être un de mes personnages préférés de toute la série Final Fantasy mais elle fut tellement négligée qu’on oublie quasiment qu’elle est dans ce jeu. J’aurais préféré avoir un peu moins de focus sur nos 4 personnages principaux et un peu plus de détails sur tous les autres en revanche.

Positif: Les personnages principaux sont multidimensionnels et semblent réels.

Négatif: Les personnages secondaires sont très peu développés et semblent incomplets. Pour comprendre toute l’histoire, il faut avoir écouté le film Kingsglaive de Final Fantasy et encore là elle reste incomplète.

La jouabilité: Une expérience riche et variée

Final Fantasy XV offre plusieurs mécanismes de jeux différents, que ce soit le combat, l’exploration, la pêche, la cuisine ou même les courses de chocobos, chacun de ceux-ci s’offre à vous pour garder le jeu frais. On peut voir que certains mécanismes ont été beaucoup plus pensés que d’autres. Effectivement, autant que le combat peut sembler riche et diversifié, la pêche, par exemple, reste souvent à désirer. Nul ne va sans dire que ces mécanismes restent pour la plupart optionnels et n’affecte aucunement le jeu en soi, mais j’aurais préféré avoir un peu moins d’options bien explorées et développés, que plusieurs options peu profondes et incomplètes. Je dirais que le mécanisme le mieux réalisé est le combat, et pour un RPG, ceci représente plus de 75% du jeu, donc dans mon livre à moi, c’est un succès. Le combat est simple et complexe en même temps. Noctis peut équiper jusqu’à 4 items en tout temps (armes, magies ou item) et choisir parmi ceux-ci en plein feu d’action. Chaque ennemi a ses propres vulnérabilités aux armes et on vient à préférer certaines combinaisons possibles. Le combat est complètement sauté tout en étant bien réfléchi!

FFXV - Noctis en plein combat
FFXV – Noctis en plein combat – Image tirée de mon expérience sur PS4

Le jeu se disperse sur 15 chapitres de durées variables (allant de 4-5 heures par chapitre à 30 minutes pour les derniers chapitres). J’ai réussi à finir le jeu et plusieurs activités optionnelles sur un total de 41 heures et 30 minutes. Un achat bien investi!

Positif: Le combat est passionnant, intense et nécessite de la réflexion. En aucun moment je n’ai voulu éviter de combattre un ennemi.

Négatif: Certains mécanismes semblent incomplets ou peu profonds.

Les graphiques: C’est à vous couper le souffle

On peut vraiment voir le temps investi à rendre ce jeu une vraie expérience visuelle. Même jouée sur ma PS4 originale, les graphiques ont réussi à m’impressionner. Les animations des personnages principaux sont très bien détaillées et semblent réelles. Il y a même quelques scènes spécifiques dans le jeu qui m’ont fait croire que j’écoutais un film. Pour ne rien divulgâcher, je dirais seulement que toutes les scènes avec les « summons » sont totalement époustouflantes. Par contre, comme l’histoire, on peut voir que Square Enix ont choisi d’investir dans leurs personnages principaux encore une fois, et que les personnages secondaires en souffrent. La plupart semble assez génériques et non-remarquables. Peu importe ce qui vous allume en termes de graphique, FFXV va clairement vous impressionner!

FFXV - Noctis
FFXV – Noctis – Image tirée de mon expérience sur PS4

Positif: Certaines scènes vous laisseront bouche bée, surtout toutes les scènes avec les « summons ».

Négatif: Le monde ouvert, autant beau qu’il soit, semble assez vide et invoque le style d’un RPG en ligne multijoueur.

La musique: Non, ce n’est pas du Nobuo Uematsu 🙁

J’ai des gouts assez particuliers en musique et je dois avouer qu’ils n’ont pas été épanouis lors de la complétion de ce jeu. Même après 15 chapitres, il n’y a aucune chanson que je peux dire pouvoir me souvenir ou même de vouloir réécouter. La plupart de la trame sonore semble générique et passe complètement inaperçue. Par contre, j’ai été complètement surpris lorsque j’ai vu qu’on pouvait acheter (sans aucun argent réel, fiou…) les trames sonores des autres jeux Final Fantasy (de I à 14, en passant même par Dissidea) et qu’on peut écouter les chansons les plus populaires de ceux-ci à travers la radio de votre véhicule, la Régalia. Il ne va sans dire que j’ai passer plus de temps à réécouter la trama sonore de Final Fantasy VI et IX au lieu de me concentrer sur la musique de Final Fantasy XV.

Positif: Les chansons les plus populaires de chaque jeu Final Fantasy sont disponibles à écouter dans votre voiture, la Régalia, au fil du jeu.

Négatif: La trame sonore n’est pas vraiment mémorable.

La difficulté: Un jeu pour les amateurs et pour les pros

Tel qu’on peut le voir quand on commence le jeu, un message du créateur indique que FFXV est autant pour les nouveaux joueurs que pour les adeptes de Final Fantasy. Ceci est reflété à travers deux choix que ne peuvent faire les joueurs, soit un jeu d’action avec aucune pause ou répit dans les combats, ou bien un RPG un peu plus classique et un mode pause à chaque fois que Noctis reste immobile. Personnellement, étant un grand adepte des RPG, j’ai choisi le mode RPG (avec pause) et je n’ai aucunement regretté mon choix. La difficulté est donc relative au choix du joueur. Final Fantasy XV est donc un jeu ouvert à tout le monde, autant débutant qu’un pro du jeu vidéo.

Positif: Pour ceux qui veulent un défi, le mode sans attente est disponible, et pour ceux qui veulent un jeu un peu plus réfléchi, le mode attente est aussi disponible.

Négatif: Aucun aspect négatif sur la difficulté du jeu!

En conclusion: Tout près de la perfection

Final Fantasy XV est un très, très bon jeu, mais il n’est pas parfait. Il fait un clair contraste entre les plus récentes déceptions que nous ont offert certains jeux de cette série un peu plus récente (je vous regarde Final Fantasy XIII, XIII-2 et XIII-3). Est-ce un aussi bon jeu que Final Fantasy VII? Non. Par contre, ce 15e chapitre reste une entrée forte et mémorable, et continue d’être un pas dans la bonne direction pour cette série. C’est maintenant que commence la longue attente pour la reprise de Final Fantasy VII…

FFXV - Certificat de complétion
FFXV – Certificat de complétion – Image tirée de mon expérience sur PS4

Pour les intéressés, le jeu est disponible dès aujourd’hui sur PS4 et Xbox One. Restez branchés sur Geekbecois pour en savoir plus sur les épisodes téléchargeables de Final Fantasy XV qui sortiront au fil de l’année 2017.

Final Fantasy XV

Histoire
Jouabilité
Graphiques
Musique
Difficulté

Tout près de la perfection

Final Fantasy XV est un très, très bon jeu, mais il n'est pas parfait. Il fait un clair contraste entre les plus récentes déceptions que nous ont offert certains jeux de cette série un peu plus récente (je vous regarde Final Fantasy XIII, XIII-2 et XIII-3). Est-ce un aussi bon jeu que Final Fantasy VII? Non. Par contre, ce 15e chapitre reste une entrée forte et mémorable, et continue d’être un pas dans la bonne direction pour cette série.

User Rating: Be the first one !

À propos de James Madison

Amateur de voyages et de jeux vidéo ainsi que de tout ce qui est relié aux zombies. Je passe la plupart de mes fins de semaines dans le bois. Mon plan pour survivre l'apocalypse de zombie est prêt, et le vôtre?

Aussi à voir...

LEGO City Undercover : Un GTA pour toute la famille!

Tt Games et WB Interactive ont définitivement trouvé un filon lucratif avec la franchise LEGO, …

2 commentaires

  1. Samuel Rochefort

    Bon review James! J’aime bien tes images!

  2. Patrick Tremblay

    Je ne l’ai pas encore terminé… mais j’adore ce jeu. Seul petit bémol pour ma part est le point de vue des « sidequests » qui sont très présentes mais parfois un peu redondantes.

    Sinon, excellent jeu en perspective! 😀

Qu'en penses-tu ?