Wartales : Heroes of Might and Magic rencontre X-COM

Wartales, qui se définit comme un jeu de rôle dans un monde ouvert, propose aux joueurs de prendre la tête d’une troupe de mercenaires à la conquête de gloire et de richesse dans un monde médiéval fictif. Mécaniquement, vous alternez entre une carte du royaume où votre troupe se déplace, collecte des ressources, visite des lieux puis choisit ses combats. Vous basculez ensuite en mode combat tactique où chaque personnage se placera sur un terrain style quadrillé, attaquera et utilisera ses habiletés. Saurez-vous survivre et triompher de suffisamment d’ennemis pour que vos histoires de guerre deviennent légendes ?

  • Studio de développement : Shiro Games
  • Éditeur : Shiro Unlimited
  • Plateformes disponibles : PC
  • Plateforme de test : PC
  • Date de sortie :  12 avril 2023
  • Classement : À déterminer 
  • Prix : 39,99$ sur Steam
  • Page Steam du jeu

Après avoir passé un peu moins de 18 mois en accès anticipé, Wartales a fait sa grande sortie officielle le 12 avril dernier. On nous propose d’explorer un univers médiéval qui n’est ni historique, ni hautement fantastique, mais bien une création originale s’inspirant de l’époque du Moyen Âge avec quelques éléments surnaturels. 100 ans après la chute de l’empire Edoran, le continent est plongé dans le chaos, alors que les brigands pullulent et que l’avarice est reine. Quels choix ferez-vous pour votre troupe de mercenaires ?

WT_Scene
Les combats sont ponctués de scènes où les conséquences violentes des attaques de personnages sont mises de l’avant.

Personnalisez votre… poney ! ? !

J’ai l’impression depuis quelques critiques que je vous reviens souvent avec la même rengaine : les options de personnalisation sont insuffisantes. Je comprends que tous les jeux ne peuvent être aussi avancés que Dragon Age Inquisition, mais il y a tout de même une limite à avoir des propositions vidéoludiques continuellement peuplées de clones. 

Heureusement, dans ce cas-ci, nous sommes à des années-lumière de mes récentes déceptions à ce chapitre. Wartales endosse avec flamboyance son titre de jeu de rôle en permettant une bonne diversité d’apparences pour les avatars, mais surtout en permettant aux joueurs de choisir parmi plusieurs sous-classes, un grand arbre d’habiletés et de connaissances, des traits de caractère positifs ou négatifs ainsi que des professions. Je ne suis pas de ceux qui diraient qu’il y a trop de choix, mais je dois reconnaître qu’il y a un certain sentiment rétro à toutes ces options. C’est rafraîchissant de nostalgie. 

WT_Personalisation
Les options pour personnaliser les personnages sont nombreuses. Autant l’apparence, les traits de caractère et certaines habiletés sont décidées par le joueur au début de la partie.

Ainsi donc, l’on commence en choisissant l’origine de son groupe – il existe quelques options telles qu’une escouade de déserteurs ou des fermiers à la défense de leur territoire -, ce qui détermine les classes avec lesquelles l’on démarre la partie et quelques traits de caractère pour le groupe. L’on peut ensuite personnaliser les avatars des personnages ainsi que leurs aptitudes au départ de la partie. Fait cocasse : le groupe commence avec un animal de trait, un poney, que l’on peut également personnaliser ! L’on peut changer son apparence, bien sûr, mais aussi lui donner des compétences et des traits de caractère ! 

En plus du poney, il y a six classes dans Wartales : l’archer, qui attaque à distance avec son arc, la brute, qui manipule avec violence un marteau, le ranger, un personnage de type assassin, le lancier, qui peut attaquer au corps à corps avec une petite distance, l’épéiste qui manipule les épées à une ou deux mains et finalement le guerrier avec sa hache de combat. Et chacune de ces classes a trois sous-classes qui permettent de spécialiser les personnages davantage dans certaines de leurs compétences. Par exemple, les personnages qui attaquent en mêlée auront des options pour se spécialiser dans la distribution ou la réception des dégâts. 

WT_Poney
Comment ne pas craquer pour la personnalisation des poneys ? Tite-Vache II, notre fidèle bête de trait prendra elle aussi part à l’aventure.

Explorez prudemment 

Après avoir choisi vos options de difficulté, votre historique et personnalisé votre groupe, vous vous retrouvez sur la carte du royaume. Similaire à Heroes of Might and Magic, vous contrôlez une version miniature de votre groupe (incluant votre poney) que vous pouvez déplacer afin de visiter des endroits ou collecter des ressources. Attention toutefois aux groupes d’adversaires qui patrouillent également la carte. 

De plus, vous devez surveiller votre jauge d’endurance. Il n’y a qu’un certain nombre d’actions et de déplacements que votre groupe peut faire avant d’être exténué. Et si vous choisissez de forcer la marche, vous risquez de vous retrouver avec une troupe de soldats épuisés ou même, pire, d’en voir mourir de fatigue. Dans Wartales, il y a donc toute une stratégie autour de la recherche d’un équilibre entre les actions à poser de manière prioritaire et la localisation d’un lieu adéquat – et idéalement sécuritaire – pour monter le camp.

WT_Carte
Il faudra déplacer notre troupe sur cette carte du royaume où il est possible de collecter des ressources, croiser des ennemis et rencontrer des personnages non joueurs.

Au fur et à mesure de votre exploration, vous retrouverez des auberges, des postes de garde, des fermes et des villages. Dans ces lieux, vous pourrez croiser les habitants pour en apprendre davantage sur l’histoire du royaume ainsi que commercer. Dans certains de ces lieux, vous pourrez recruter de nouveaux soldats pour agrandir votre équipe. Certains intervenants vous donneront également des missions, certaines assez simples prises sur un babillard, alors que d’autres seront plus complexes et demanderont au joueur de faire un choix entre différentes factions ou encore entre suivre la loi ou l’enfreindre. Via différents indicateurs, vos choix auront un impact sur le déroulement de la partie. 

Au fur et à mesure que vous découvrez la carte, vous aurez aussi l’opportunité d’assigner des professions à vos personnages afin qu’ils puissent faire de l’artisanat (crafting), crocheter des verrous ou encore faire de menus travaux – tel que bûcher du bois – pour gagner quelques sous. Ces professions viennent également avec des bonus pertinents pour les combats, par exemple en augmentant les statistiques de vos personnages. Notons finalement que certaines professions s’exécutent avec des mini-jeux qui viennent changer le rythme de la partie si on décide de s’y adonner. 

WT_Artisanat
Certaines professions viennent avec des mini-jeux à compléter pour déterminer la compétence de notre personnage dans sa carrière. Par exemple, pour couper du bois efficacement, il faudra cliquer sur un cercle qui se déplace, qui rétrécit et qui reste de moins en moins longtemps à l’écran.

Il y a aussi un arbre de connaissance autant en général que pour les professions. En posant des gestes dans le jeu, vous gagnerez des points de savoir que vous pourrez dépenser pour débloquer des compétences pour votre équipe ou au sein d’une profession. Wartales offre encore davantage d’options pour personnaliser votre aventure !

À l’attaque !

Au fil de votre aventure, assurément, vous croiserez des ennemis qui s’en prendront à vous ou vous vous aventurerez en terrain hostile et vous passerez alors en mode combat tactique, cette fois-ci plus proche d’un X-COM que de Heroes. 

La première partie des combats consiste à positionner vos personnages sur un certain nombre de cases prédéterminées dispersées sur la carte de combat entre les éléments de terrain. Il y a des options, mais il ne sera pas rare d’avoir des ennemis intercalés avec les personnages du joueur. Donc, pas de batailles rangées ici. En regardant en bas à gauche, on pourra voir l’ordre dans lequel les personnages, alliés ou ennemis, agiront. Avec un esprit stratégique, il sera possible de positionner nos personnages de manière à ce qu’ils neutralisent (ou occupent) les ennemis dans un ordre optimal.

WT_Combat1
Le déploiement est une étape tactique importante. Bien espacer ses personnages sur la carte en fonction de l’ordre de jeu peut faire une différence entre une victoire et une défaite.

Une fois le déploiement fait, chacun son tour, les personnages pourront se déplacer, attaquer et utiliser une action “héroïque” si le joueur dispose de points de valeur à dépenser pour ces puissantes habiletés. Lorsque le corps à corps se produit, les protagonistes sont considérés comme “engagés” et devront rester sur place sans quoi ils subiront des attaques d’opportunité de leurs adversaires. Il peut ainsi devenir intéressant d’engager son personnage le plus lourd (le tank de l’équipe) rapidement avec un adversaire puissant pour que ce dernier soit contraint de le viser plutôt que d’autres membres moins costauds de l’équipe.  

La bataille continuera ainsi, chacun ayant son tour l’un après l’autre, jusqu’à ce que le moral d’un camp soit brisé ou que tous les adversaires aient été occis. Dépendamment du scénario qui vous a mené à la bataille, vous aurez parfois des alliés circonstanciels contrôlés par l’ordinateur ainsi que des objectifs spécifiques : par exemple qu’un personnage spécifique survive à la bataille. Encore une fois, le potentiel tactique vient renforcer l’aspect jeu de rôle de Wartales.

WT_Butin
À la fin d’un combat, il sera possible de prendre possession du butin, incluant les cadavres des adversaires…

Vos décisions

Cela faisait longtemps que je n’avais pas mis la main sur un jeu de rôle qui n’a pas peur d’aller en profondeur et de faire confiance aux joueurs sans les prendre par la main. Parce que Wartales ne vous prend pas par la main pour vous forcer à poser certaines actions ou à faire certains choix. Dès le départ, vous avez toutes les cartes en main pour construire votre groupe à votre goût et le faire évoluer selon vos priorités. La grande profondeur de l’aspect jeu de rôle est sa grande force.

Mais cela peut aussi être une faiblesse. Plus l’équipe s’agrandit, plus il faudra pour le joueur passer de temps à faire de la micro gestion de chaque personnage. Les montées en niveau sont généralement toujours intéressantes, mais le développement de certaines professions, la gestion de l’inventaire et globalement l’attribution des ressources peuvent finir par devenir laborieux. 

WT_Techs
Plus on avance dans le jeu, plus l’on peut personnaliser ses personnages et les spécialiser, tout comme l’on peut débloquer des savoirs qui bénéficient à toute l’équipe.

J’en profite pour ajouter que j’ai testé le mode coopératif du jeu ainsi que le mode solo. En coop, les joueurs gèrent une seule équipe de personnages, mais qui sont séparés entre eux pour le contrôle et la personnalisation. Il faudra s’entendre sur les destinations, le partage des items et des ressources ainsi que les savoirs à débloquer. En toute honnêteté, je n’ai pas trouvé que ça ajoutait beaucoup à l’expérience, mais je me permets de présumer que pour les grandes équipes de personnages, être deux à les gérer peut être plus aisé, bien que cela implique moult discussions que vous n’auriez pas par vous-même. 

Qu’à cela ne tienne, Wartales demeure une excellente proposition pour un jeu de rôle de profondeur dans un univers sur mesure. Le déplacement sur la carte du royaume couplé à des combats bourrés d’adrénaline – incluant des scènes d’actions dépeignant la violence de la bataille – constituent un solide combo qui saura fournir plusieurs heures de divertissement à ceux qui tenteront l’aventure et entreront leurs noms pour toujours dans les légendes de guerre.

WT_Carte2
La carte est vaste et il faudra ouvrir l’oeil pour repérer les ressources cachées et les endroits intéressants.

J’aime

  • Le haut degré de personnalisation des personnages
  • Un univers unique à découvrir
  • La possibilité de déplacer notre équipe sur la carte
  • Plusieurs options de spécialisations et d’équipements 
  • Les séquences d’action qui témoignent de la brutalité des combats

J’aime moins

  • Certaines opérations qui peuvent s’apparenter à de la micro gestion
  • Une emphase un peu trop grande sur les professions et l’artisanat
  • Le mode coop qui n’apporte pas grand-chose au jeu

La copie de Wartales a été fournie par Shiro Unlimited.

Wartales

Scénario
Graphisme
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

En garde !

Wartales offre un retour aux jeux de rôle avec de nombreuses options de personnalisations, autant dans l’apparence que les aptitudes des personnages, ce qui est très rafraîchissant. Situé dans un univers conçu sur mesure pour l’occasion, les joueurs auront la liberté d’explorer ce royaume, rencontrer ses habitants et choisir son camp dans les multiples conflits qui ravagent ces contrées. Il n’y a pas à dire, cette proposition vidéoludique a tout à offrir aux joueurs qui souhaitent s’inscrire dans les légendes guerrières.

À propos de Yanick Grégoire

Toujours à la recherche de la prochaine perle rare, je m’intéresse aux développements et à l’actualité dans les mondes des jeux vidéo, des jeux de société et d’un peu tout ce qui touche à la culture geek. Dans ma vie professionnelle, je suis spécialisé en communications et dans ma vie personnelle, j’ai une bonne armée de Nains à Warhammer Fantasy. Parfois, je fais des blagues, rarement avec succès.

Aussi à voir...

Parasol Stars

Parasol Stars : The Story of Bubble Bobble III – L’académie du parasol

Vous connaissez certainement Bubble Bobble, le classique avec les petits dragons qui lancent des bulles. …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.