Payday 3 – L’art de la première impression

Dans la vie, comme pour les jeux vidéo, nous n’avons qu’une chance de faire une bonne première impression. Dire que Payday 3 a manqué sa chance est un euphémisme. Comment est-il possible qu’en 2023, malgré les expériences des dernières années, on lance un jeu jouable exclusivement en ligne avec des enjeux de connectivité massifs ? Pourtant, la dernière entrée dans la série de braquage à la première personne a beaucoup de potentiel. Tour d’horizon de ce troisième opus prometteur malgré un lancement désastreux.

  • Studio de développement : Starbreeze Studios
  • Éditeur : Deep Silver
  • Plateformes disponibles : PS5, PC, Xbox One, Xbox Series
  • Plateforme de test : PC
  • Date de sortie : 21 septembre 2023
  • Classement : Mature 17+
  • Prix : 54,90$ sur Steam
  • Page Steam du jeu
Payday 3_Erreur
Des milliers de joueurs ont été accueillis avec cet écran à la sortie de Payday 3. Heureusement, les développeurs n’auront pris qu’une semaine à régler un problème qui n’aurait jamais dû exister au lancement.

Il y a une bonne nouvelle par contre, les développeurs de Payday 3 semblent avoir été en mesure de corriger les enjeux de connectivité en date du 1er octobre 2023. Ceci dit, le mal est fait et le jeu croule sous les critiques négatives en raison des nombreux joueurs frustrés, à juste titre, de ne pas avoir pu accéder au jeu, même en mode solo. Il n’en demeure pas moins que si l’on fait abstraction de cette problématique, nous avons entre les mains un troisième volet de cette saga qui, sans révolutionner la franchise, remet au goût du jour le plaisir de se lancer avec trois amis dans un crime parfaitement exécuté en toute discrétion ou encore dans une fusillade intense avec les forces de l’ordre.

Votre jour de paye

La prémisse de la série Payday est relativement simple. Dans un univers alternatif semblable au nôtre, mais peuplé de complots abracadabrants et de personnages [criminels] plus grands que nature, vous incarnez un membre de la bande Payday, de dangereux malfrats qui cherchent essentiellement à s’en mettre plein les poches. Pour presque chaque mission, vous aurez le choix de l’approche discrète dans laquelle vous tentez d’éviter les gardes et les caméras en remplissant une série d’objectifs qui mènera à la réalisation du larcin. L’autre approche, celle dite « bruyante », est beaucoup moins subtile. Armé jusqu’aux dents, vous ouvrez le feu sur les forces de l’ordre et tentez de survivre tout en procédant étape par étape, sous le feu ennemi, à l’exécution du crime.  

Payday 3 _ Sacs
Pas de doute, nous sommes dans un nouvel opus de Payday 3. Que serait ce jeu sans une bonne dose de transport de sacs contenant du butin ?

Les deux options sont parfaitement valables et amusantes. Par contre, si dans les niveaux de difficulté plus modestes, le passage d’une approche à l’autre reste gérable, il faudra des compétences et des items plus spécialisés pour réussir à une difficulté supérieure, ce qui implique une certaine coordination entre les joueurs (« est-ce que nous faisons la mission de manière discrète ou bruyante ? ») avant le lancement de la partie. De toute manière, Payday 3 est un jeu qui tire son plein potentiel lorsque les joueurs communiquent entre eux avant et pendant la partie, et encore davantage avec des amis qui recherchent le même genre d’expérience. Ainsi, en raison de la spécialisation nécessaire pour réussir l’une approche ou l’autre, l’on peut dire à bien des égards que nous avons deux jeux en un. Cela veut aussi dire que pour chaque mission, il sera possible de vivre l’expérience de deux manières différentes, ce qui est appréciable.

La bande de Payday 3

Les missions présentent des narratifs plus ou moins réalistes alors que la bande de Payday remplit des contrats pour un impressionnant réseau de contacts peuplé d’esprits criminels, d’entrepreneurs véreux et, parfois, de politiciens. Vous devrez choisir quel personnage incarner, parmi les quatre membres originaux – Dallas, Hoxton, Chains et Wolf – ou Joy qui effectue un retour de Payday 2 et la nouvelle recrue Pearl. Il y a certainement un intérêt à choisir un personnage plutôt qu’un autre parce qu’on devra vivre avec ses prises de parole durant toute la mission – notons particulièrement le cas de Hoxton, cet Anglais particulièrement vulgaire -. Les joueurs auront tout de même la possibilité de personnaliser l’habillement et le masque, ce dernier item étant iconique puisque tous les personnages de Payday 3 portent des masques rappelant vaguement des clowns pour cacher leur identité.  

Payday 3 _ Lobby
Dans le menu d’accueil et dans le lobby des parties, l’on pourra voir et personnaliser son personnage. Évidemment, quand toute l’équipe a sa propre touche personnelle, ça en met plein la vue !

Je notais plutôt la réalisation d’un crime plutôt que d’être spécifique sur la nature du crime en question puisqu’il y aura plusieurs possibilités dans Payday 3. D’abord bien sûr, le vol dérobé d’une banque ou un braquage à main armé associé à une prise d’otage. Les joueurs seront appelés à voler, d’une manière ou d’une autre, incluant le recours à la violence avec extrême préjudice sur les braves policiers qui répondent à l’appel, de l’argent, des bijoux, des oeuvres d’art, des matériaux rares et j’en passe. Si la proposition de base ne comporte que huit missions, si l’on se fie aux opus précédents, notre imagination est vraiment la seule limite à ce que la bande de Payday aura à réaliser comme vol dans les futurs contenus téléchargeables. 

À noter que bien que Payday 3 se déroule dans un univers alternatif qui ressemble aux nôtres, les missions ont cette fois lieu à New York plutôt que Washington.

Payday 3 _ Banque
Après plusieurs étapes complexes et après avoir rasé de se faire pincer, il n’y rien de tel que de voir la porte de la voûte s’ouvrir et de découvrir le magot à empocher.

Discret ou bruyant ?

Comme mentionné, il y a deux façons de réussir les missions : discrètement ou bruyamment. S’il est possible au niveau plus bas de difficulté de passer de l’un à l’autre (de discret à bruyant) avec une bonne chance de succès, cela ne sera pas le cas dans les difficultés plus avancées qui requièrent de débloquer des compétences pour son personnage qui sont spécialisées dans l’une ou l’autre des approches. 

Dans Payday 3, avec une approche discrète, les personnages ne portent pas leurs masques de clown pour une bonne portion de la mission et déambulent – relativement – normalement à l’instar des autres clients des commerces ciblés. Ils doivent remplir une série d’objectifs minutieux qui impliquent de pirater des ordinateurs, obtenir des codes pour ouvrir des portes, voler à la tire des cartes d’accès ou encore trafiquer des panneaux de contrôle. À un certain moment, il faudra tout de même enfiler le masque pour des actions plus violentes comme prendre des otages ou éliminer des gardiens de sécurité. À partir de ce moment, tant les civils, les gardes que les caméras repéreront les bandits et pourront appeler à l’aide. Il n’en tient qu’aux joueurs de naviguer à travers les objectifs sans se faire surprendre pour finir par mettre la main sur le butin et le transporter au point désigné. 

Payday 3 _ Compétences
La refonte de l’arbre des compétences est un franc succès. Plus accessible que dans Payday 2, il permet facilement de mélanger les différents types d’habiletés pour créer une combinaison sur mesure.

Si cela ne fonctionne pas, par accident ou volontairement, l’alarme sonne et les hommes en bleu du NYPD débarquent afin de mettre la main au grappin de la bande de Payday 3. Évidemment, ceux-ci répliqueront avec l’arsenal qu’ils ont emporté et une fusillade intense s’ensuivra alors qu’au travers des échanges de coups de feu avec les forces de l’ordre, les voleurs devront remplir une série d’objectifs radicalement différents de ceux de la version discrète. Exit les subtilités et l’approche minutieuse. Ici, ce sont les muscles qui prévalent puisque les bandits devront faire sauter des grillages, faire fondre des plafonds en acier trempé et, bien entendu, percer des coffres-forts. 

Ces deux approches procurent autant de plaisir et d’adrénaline, il n’en demeure qu’aux joueurs de choisir leurs préférences et d’exécuter le plan.

Payday 3 _ Combinaison
Il y a plusieurs nouveautés dans Payday 3, comme l’inclusion de clés numériques via des codes QR ou encore un mini jeu pour le crochetage de portes ou l’ouverture de coffres à combinaison, comme illustré ici. Pas facile quand on essaie de faire vite, sous le feu des balles ennemies ou entre deux rondes de garde.

Des innovations et des déceptions

Tout ce résumé aurait pu essentiellement s’appliquer aux deux opus avant Payday 3. Comme je le mentionnais, on revisite la formule éprouvée à laquelle on apporte quelques changements, certains accueillis avec enthousiasme et d’autres… beaucoup moins. 

D’abord, notons l’implémentation du moteur graphique Unreal Engine 4, qui donne un sacré air de jeunesse à Payday 3 par rapport à ses prédécesseurs. De plus, il est prévu de le faire migrer au moteur Unreal Engine 5 après son lancement. Notons aussi que la version sur console et sur PC est la même et qu’il est désormais possible de créer des équipes avec des joueurs de toutes les plateformes. 

Payday 3 _ Menus
Certains menus et options sont difficilement navigable et ne sont pas instinctifs. Appuyer sur « O » pour ajouter un joueur au groupe ? L’on croirait que ce mauvais design a été fait pour accommoder les joueurs sur console, mais on m’a informé que c’était tout aussi difficile sur ces plateformes.

Le système de compétences a été complètement revu, maintenant plutôt qu’un arbre où pour aller à la compétence D on a besoin d’investir dans les compétences A, B et C, l’on a plus de flexibilité pour mélanger les différentes familles de compétences et créer son propre assortiment. Il y a également une révision du nombre et du type d’armes, de masques et d’objets cosmétiques disponibles. Notons là d’ailleurs leur diminution importante dans Payday 3 par rapport à son prédécesseur. Il faut tout d’abord rappeler que Payday 2 avait un arsenal d’items obèse puisque chaque module de contenu additionnel téléchargeable (DLC dans le jargon, et souvent payant) en ajoutait. Et comme Payday 2 en a… 81 ! Oui oui, 81 DLC depuis son lancement en 2013 qui ont ajouté des items, des missions, des personnages, etc., il est tout à fait normal de trouver que Payday 3 offre une sélection anémique. Mais soyez sans crainte, cela fait plusieurs années que Starbreeze Studios convoite les gros acheteurs (les Whales en anglais) et il y a déjà une pléthore de DLC prévus qui viendront ajouter du contenu tout en allégeant le portefeuille des joueurs. 

Notons une situation similaire au nombre de missions – il n’y en a que huit dans Payday 3 –  qui est lui aussi appelé à augmenter.

Payday 3 _ Missions
Les huit missions offertes couvrent tous les classiques de la série Payday. Une petite et une grosse banque, un magasin de bijoux, une discothèque et un braquage de camion blindé sont au rendez-vous.

Des fleurs et des pots

Si l’on considère que la franchise Payday avait besoin d’une cure de rajeunissement au niveau de ses graphismes, de son histoire et de ses mécaniques de jeu, on peut dire que Payday 3 remplit bien la fonction. C’est globalement un bon successeur aux opus précédents. Je pense sincèrement que si les développeurs avaient un espoir de donner un électrochoc à la série, ils se devaient de la remettre au goût du jour et d’innover, ce qui est plutôt bien réussi à plusieurs égards, par exemple au niveau des compétences.

Mais certains autres choix auront été accueillis avec beaucoup moins d’enthousiasme ou, au mieux, une certaine indifférence. La progression en niveau général des joueurs n’est pas basée sur de l’expérience acquise après chaque victoire, mais désormais en réussissant des défis (challenges) qui s’apparentent à des succès (achievements) du style : flinguer tant d’adversaires avec cette arme en particulier. Pas exactement le plus linéaire ou intuitif comme système de progression et la communauté a été rapide à demander une révision majeure du système d’expérience, une demande à laquelle les développeurs de Payday 3 ont répondu par l’affirmative le 4 octobre dernier en promettant une « révision » du système. Le contenu de cette révision reste à voir.

Payday 3 _ Monnaie
Certaines décisions des développeurs nous laissent dubitatifs. Pourquoi avoir ajouté une monnaie alternative qui s’achète avec l’argent fictif du jeu plutôt que de simplement mettre un prix dans cette devise sur les items plus rares ?

Si la possibilité de jouer avec des joueurs sur toutes les plateformes est intéressante pour rassembler des groupes d’amis qui ont des habitudes vidéoludiques différentes, notons que les compromis aux menus et à la navigation sont particulièrement ennuyants. Il est souvent difficile de trouver ce que l’on cherche, la plupart des menus sont associés à des touches sans suite logique et la navigation est simplement contre-intuitive. Heureusement, ces désagréments disparaissent une fois rendu dans une partie en soi (et après avoir personnalisé ses contrôles). 

Au final, si on fait abstraction des premiers jours suivant le lancement chaotique en raison des enjeux de connectivité (et qui ont été depuis réparés), Payday 3 est une bonne entrée dans la franchise. On peut s’attendre à l’ajout de beaucoup de contenu dans cette version visuellement beaucoup plus agréable que ses prédécesseurs. Certains irritants comme les systèmes de progression et la navigation demeurent, mais sont au final accessoires au cœur de la partie, les braquages, qui quant eux offrent toujours la même dose d’adrénaline et de défi. À recommander tant pour les nouveaux joueurs qui en sont à leurs premières infractions que pour les gangsters d’expérience qui souhaitent rafraîchir leurs expériences de malfrat.

Payday 3 _ Bijoux
Que ce soit par la force des armes ou par les subterfuges, il y a toujours un grand sentiment de fierté d’avoir réussi à surmonter les embuches proposées par le jeu et de réussir une mission, particulièrement aux échelons de difficulté les plus élevés.

J’aime

  • La diversité et la créativité des objectifs dans les missions
  • Les échanges de tir plein d’adrénaline avec les policiers
  • Le plaisir de pouvoir voler le butin sous la barbe des gardes et employés
  • Le rehaussement graphique
  • Les personnages et leurs intervention vocales
  • L’univers de Payday
  • Mettre les mains sur le butin

J’aime moins

  • Les enjeux de connexion qui, heureusement, semblent réglés
  • La navigation peu instinctive dans les menus
  • Le système d’expérience sur la base de défis à compléter
  • Le contenu relativement limité au lancement
  • Me faire arrêter 

La copie de Payday 3 a été achetée par le rédacteur. J’aimerais par ailleurs conclure cette chronique sur une note personnelle ; j’ai beaucoup (énormément ?) joué à Payday 2, c’était un véritable privilège de faire cette chronique sur le troisième opus.

Payday 3 - Payday 2
Pour preuve : cette capture de mon compte Steam

Payday 3

Scénario
Graphisme
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

On se masque !

Si ce n'était de son lancement catastrophique, Payday 3 serait dans une excellente posture. Le nouveau moteur graphique et la modernisation du jeu sont les bienvenus. Si certains aspects comme la navigation ou le système d'expérience sont déplaisants, ils n'enlèvent rien à l'expérience Payday authentique que l'on a à faire les missions, idéalement avec des amis.

À propos de Yanick Grégoire

Toujours à la recherche de la prochaine perle rare, je m’intéresse aux développements et à l’actualité dans les mondes des jeux vidéo, des jeux de société et d’un peu tout ce qui touche à la culture geek. Dans ma vie professionnelle, je suis spécialisé en communications et dans ma vie personnelle, j’ai une bonne armée de Nains à Warhammer Fantasy. Parfois, je fais des blagues, rarement avec succès.

Aussi à voir...

Assassin’s Creed Nexus VR – La célèbre franchise visitée d’un tout autre point de vue

La franchise Assassin’s Creed a célébré son quinzième anniversaire en 2022 et est maintenant la …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.