Fondateurs de Ludociels
Source: ludociels pour tous

Ludociels pour tous : les jeux vidéo au service de la collectivité et de la réalité

L’accessibilité pour tous est un des défis de Ludociels pour tous, un organisme à but non lucratif à Montréal qui conçoit des jeux vidéo pour favoriser une meilleure inclusivité sociale.
Thomas Gaudy, un des deux fondateurs avec Stéphanie Akré, nous fait part de quelques ingrédients de son quotidien chez Ludociels : 

« On réalise des jeux vidéo accessibles. Ces jeux sont à la fois amusants, mais aussi pédagogiques. On est responsable d’insuffler un petit gain de compétence qui permet au joueur de savourer la suite : ce qui vient lorsque la session de jeu est terminée ».

Par ailleurs, Thomas a toujours été passionné par la conception de jeux accessibles. En France, il avait déjà réalisé cinq jeux sonores pour des joueurs aveugles, comme résultat de son doctorat en informatique. Après une multitude des collaborations québécoises et internationales, il choisit la frénétique Montréal pour faire décoller Ludociels.

Quels sont les défis et les succès d’aujourd’hui chez Ludociels pour tous ?

Ludociels étant une petite structure souffre bien sûr d’un manque de budget, surtout par rapport à d’autres productions plus grandes. L’accessibilité dans les jeux vidéo est une thématique récente. Pourtant, il peut parfois être difficile d’être visibles et de se faire écouter à partir d’un marché de niche. Toutefois, l’accessibilité est de plus en plus étudiée et demandée : tout cela se traduit par beaucoup d’idées et de projets innovants qui ont comme protagonistes un public en besoin. Un voyage ambitieux entre la création d’une expérience qui fait plaisir et un environnement de plus en plus inclusif et instructif, aussi au-delà du jeu vidéo. D’autre part, Thomas nous le souligne : « les éclats de rire des enfants ont été notre plus grand succès et ce souvenir nous encourage pour des années encore à venir. »

Ludociels pour tous Logo
Source : Ludociels pour tous

Des projets récents qui exploitent la gamification

La ludification utilisée dans les contextes les plus différents, elle sert à répondre à d’innombrables besoins. Elle est ainsi un moyen d’ajouter une dimension ludique aux outils qui ne le sont pas toujours. L’équipe de Ludociels a ainsi travaillé récemment à deux projets.

Le premier, « Classe Odyssée », est un outil de gestion de classe (à distance ou en présentiel) pour valoriser les apprenants qui sont les plus en difficulté. L’outil a le but de réduire les écarts entre les bons élèves et les moins bons. 

Le deuxième, « Promenadorable », a été créé pendant la pandémie. Il propose aux habitants d’une communauté de mettre en commun des trésors touristiques cachés et de les localiser sur une carte. Ensuite, les habitants peuvent les illustrer par des photos, les commenter pour donner un contexte et un ancrage communicationnel entre eux. En somme, c’est un moyen de socialiser chez soi, de découvrir un tourisme de niche et de sortir avec l’imagination.

Est-ce que la ludification est réservée uniquement aux experts des jeux vidéo ?

Selon l’équipe de Ludociels, la réponse est négative. Plus précisément :  

« Vous pouvez relayer vos besoins ou ceux des autres. Vous pouvez accompagner ces besoins avec des propositions de solutions : des idées qui peuvent passer par des processus de gamification. Quelque chose vous prend la tête, et vous voyez une solution pour rendre la situation plus agréable ? A priori, la gamification n’est pas loin. »

Quelques exemples de jeux vidéo et d’activités de Ludociels pour tous

Verdun Transgénérationnel

Ludociels organise des ateliers de conception de jeux vidéo adaptés au public. Le but ? En premier lieu, ouvrir le processus créatif à toutes formes de publics. Deuxièmement, profiter de la créativité extrême des jeunes, quel que soit leur niveau d’étude.

« C’est une forme de jeu vidéo documentaire à propos de l’évolution à travers les générations du quartier de Verdun à Montréal. Le jeu, créé en atelier, incorpore la participation de différentes tranches d’âge des résidents de ce quartier. Les jeunes concevaient des assets visuels et sonores. Les aînés du quartier participaient à des entrevues enregistrées, et ces témoignages constituaient des récompenses sonores à débloquer dans le jeu. Des adultes participaient à l’élaboration de quiz de cultures générales sur la vie du quartier. Le jeu est bien évidemment accessible pour des personnes en situation de handicap visuel ou moteur. » 

Ludociels verdun jeu

Source : Ludociels pour tous

VicDor

L’école Victor-Doré de Montréal utilise cet outil. Il stimule sensoriellement les enfants en situation de handicap moteur et cognitif.

« Avec VicDor, nous avons proposé un outil de stimulation sensorielle pour les enfants ayant les handicaps les plus lourds. L’enseignante et son équipe ont été extraordinaires. Nous offrons une balade visuelle et musicale certes simpliste, mais efficace. Il s’agit de déplacer un avatar sur un rail, avec un unique bouton. Vous appuyez, l’avatar avance, vous relâchez, il s’arrête. Vous attendez, il revient doucement sur ses pas. Sur le chemin se trouvent des compagnons qui déambulent de façon autonome. Croisez-les et ils vous accompagneront. Sur votre chemin, des zones musicales s’activent, qui créent une ambiance musicale évolutive à mesure que le joueur fait progresser son avatar. »

Audiobraille : un jeu gratuit de Ludociels pour tous pour se familiariser avec l’alphabet Braille

Ce jeu propose aux personnes en train de perdre la vue d’apprendre le braille. Tout cela dans un contexte où elles ne seraient pas encore équipées de matériel Braille, souvent coûteux. Le jeu rend possible la familiarisation des joueurs avec des transcriptions sonores de signes Braille. Les joueurs peuvent transcrire les points gauche et droite de façon sonore en utilisant la stéréo. Les points hauts et bas se situent en jouant sur le pitch. 

Enfin, le catalogue comprend beaucoup d’autres jeux gratuits prêts à être testés. Pour plus d’informations, l’équipe de Ludociels se trouve disponible sur Facebook, Twitter et LinkedIn, et aussi en version audio, sur leur podcast.

À propos de Stephanie Pecore

Italienne d'origine, vécue en France et maintenant au Canada, où je travaille en tant que chercheuse en Intelligence artificielle orientée à l'utilisateur. Mon prochain défi ? Conquérir l'industrie du jeu vidéo ! J'adore le processus de production ainsi que l'analyse de données et de l'utilisateur. Encore une autre curiosité sur moi? Je suis une chanteuse pro depuis 2009 et j'ai joué dans plusieurs villes du monde entier !

Aussi à voir...

Logo de Megamigs édition 2020

MEGAMIGS 2020 : une toute nouvelle expérience en ligne !

Tu es un admirateur de jeux vidéos ? Peut-être es-tu un membre de l’industrie ou tu …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.