Live A Live : soyez le héros de multiples histoires à travers le temps !

Live A Live est un RPG qui est sorti en 1994 sur la Super Famicom (SNES) au Japon. Le jeu à l’époque n’avait malheureusement pas connu le succès espéré. Est-ce que la compétition entre les nombreux RPGs était trop forte ? Était-ce un nouveau projet sous-estimé ? Quoi qu’il en soit, Square Enix ramène à la vie Live A Live pour lui donner une deuxième chance avec un « remake » en HD-2D. Ce jeu vous mettra dans la peau de sept protagonistes dans sept époques différentes à travers le temps. Une fois celles-ci terminées, deux autres chapitres débloqueront et vous découvrirez ce qui unit tous ces moments. Ça vous semble familier ? En effet, ce jeu fut l’inspiration pour Octopath Traveller en 2018. De plus, plusieurs membres de l’équipe qui a conçu ce jeu ont travaillé sur ce remake. Il n’est donc pas surprenant de voir le style graphique d’Octopath être utilisé pour Live A Live. C’est donc la première fois que le jeu est exporté hors du Japon. Reste à voir si la réanimation de ce classique oublié fut la bonne décision.

  • Studio de développement : Square Enix
  • Éditeur : Nintendo
  • Plateformes disponibles : Nintendo Switch
  • Plateforme de test : Nintendo Switch
  • Classement : T pour adolescents
  • Prix : 64,99$
  • Site officiel du jeu

Une aventure chronique

Live A Live débute en vous donnant le choix entre sept histoires différentes. On passe de la préhistoire jusqu’au futur lointain et vous choisissez de jouer dans l’ordre que vous voulez. Personnellement, j’ai choisi de jouer dans l’ordre chronologique du temps mais il n’y a pas vraiment d’avantage à choisir un ordre précis.

Live A Live

C’est difficile de parler des épisodes sans divulgâcher quoi ce soit. Les histoires sont courtes. Elles durent environ quelques heures chacune mais croyez-moi, elles valent toutes la peine d’être jouées. Ça n’enlève pas le fait qu’il y a plusieurs histoires de qualité qui vont vous divertir, vous captiver et vous prendre par surprise.

Comme par exemple, il y a un épisode où il n’y a aucun dialogue. Juste des sons et des grognements des personnages. Ça ne veut pas dire qu’on ne comprend pas ce que les personnages communiquent ! En effet, on comprend tout parfaitement bien. J’adore l’audace et la créativité de cet épisode. Je ne dirai pas c’est lequel et ce sera la même chose pour le reste. D’autres sites vous dévoileront probablement la majorité des détails de chaque histoire mais je préfère que vous découvriez par vous-mêmes.

Un autre est aussi audacieux, car les actions et les décisions que vous prendrez auront un impact sur l’histoire. C’est carrément une question de vie ou de mort pour les habitants de l’endroit. Les pièges que vous installerez (et le temps que vous prendrez pour le faire) pour décimer l’ennemi feront une différence. J’ai beaucoup apprécié cet épisode.

Live A Live

Il y en a un qui ressemble à un jeu de combat, un autre vous fait presque jouer une partie de Meurtres et mystères mais dans l’espace… bref, il y a beaucoup de créativité dans les sept épisodes (plus les deux autres), ce qui les rend tellement intéressants et amusants. J’insiste sur le fait que vous devez tous les expérimenter.

Parfois, c’est mieux quand c’est simple

Ceci est un RPG, mais puisque les épisodes sont courts, on a gardé ça simple pour le développement des personnages et la jouabilité. Les batailles se déroulent comme un RPG de la « vieille école » avec un système de tour à tour mais avec un peu de stratégie. Comme Final Fantasy Tactics, alors ? Non, pas tout à fait. La majorité du temps, vous attaquerez seul ou à deux. Quelques fois (pas beaucoup) vous aurez l’avantage d’avoir trois personnages et plus. La grille est votre terrain de jeu et il faut l’utiliser à bon escient.

Live A Live

Il faut surveiller les barres d’action des ennemis. Chaque fois que vous déplacez vos personnages ou effectuez n’importe quelle action, la barre va se remplir. Une fois pleine, c’est à leur tour d’effectuer une attaque. Il est important de garder ses distances, surtout contre des ennemis plus forts que vous ou les boss. On peut parfois éviter d’être attaqué en plaçant judicieusement son personnage. C’est ça la partie stratégique du jeu et ça m’a pris un certain temps pour le réaliser. Foncer vers l’ennemi et l’attaquer n’est pas toujours le bon plan.

En parlant des attaques, peu importe que ce soit une attaque physique ou magique, tout est groupé ensemble. De plus, il n’y a pas de point de mana ou un truc du genre. Vous n’êtes donc pas restreint sur les attaques que vous ferez. Vous voulez « abuser » d’une attaque spéciale ? Allez-y ! Ne vous gênez pas ! L’important est vraiment d’exploiter les faiblesses des ennemis et répéter cette même attaque efficace jusqu’à ce que mort s’en suive.

Live A Live

Ce qui est aussi important est de voir la distance que peux couvrir l’attaque et la taille du terrain. Parfois, votre attaque ne pourra qu’être effectuée en diagonale par rapport à l’ennemi. Donc voilà pourquoi le positionnement est important. La taille du terrain sera cruciale quand certaines magies laisseront le terrain enflammé ou souillé de poison, par exemple. Le terrain devient donc dommageable pour tout le monde, donc une autre preuve de l’importance de l’endroit où vous êtes.

C’est comme ça que devrait être les remakes

Je pense que je commence à vraiment aimer le style HD-2D de Square Enix. C’est un style qui est bon à adopter car il rappelle l’oeuvre originale puis on applique l’apparence pixelisée dans un monde mieux défini et plus clair. Si vous avez aimé l’ambiance et l’apparence d’Octopath Traveller, vous devriez aussi aimer celles de Live A Live puisque c’est quasiment identique.

Live A Live

Quand on regarde les images de l’original, on voit l’amélioration massive, évidemment, mais on peut remarquer que les designs de plusieurs ennemis sont restés essentiellement les mêmes. Il y a un jeu rétro dans un épisode (Captain Square) qui est presque aussi fidèle tant pour son apparence que pour la musique. Donc ceux qui ont eu la chance de jouer à l’original sur Super Famicom devraient beaucoup apprécier ce remake.

Mais que dire de la musique ! La talentueuse musicienne Yoko Shimomura, qui avait travaillé sur Live A Live en 1994, est de retour pour ce remake. La trame sonore est tout simplement sublime. C’est une des rares trames sonores dont je dois absolument me procurer l’album, une fois qu’il sera disponible. Certaines pièces sont tellement remplies d’émotion et certaines sont extrêmement entrainantes. De plus, le célèbre chanteur Hironobu Kageyama, responsable du thème japonais de Dragon Ball Z, chante une musique d’intro d’un épisode. Ça vaut la peine de l’entendre, car on ressent l’esprit des animes des années 1990 au maximum !

Un nouveau jeu « culte » ?

Live A Live est un de ces jeux dont on ne pourra pas dire qu’il ne méritait pas un remake. Au contraire, je suis très content que Square Enix ait ressuscité ce petit bijou qui a été trop longtemps oublié. Les épisodes courts vont peut-être faire peur à certains joueurs mais je trouve que c’est une formule très intéressante. Avoir une œuvre avec de multiples histoires, comme des recueils de nouvelles, peut apporter des concepts intéressants. De plus, je crois que Live A Live mériterait des suites, parce que les possibilités sont infinies.

Live A Live

On peut se demander pourquoi le jeu n’a pas aussi été lancé sur d’autres consoles et sur PC. Je crois que ce n’est qu’une question de temps mais Live A Live sur Nintendo Switch se consomme très bien en bouchées sur la console portable. D’ailleurs, j’ai testé le jeu en mode portable et c’est excellent pour les joueurs qui sont en déplacement.

J’ai adoré ce jeu et je le recommande fortement aux adeptes de RPGs. Je pense que Live A Live pourrait devenir un de ces jeux cultes dont on va parler pendant longtemps.

J’aime

  • L’innovation et la créativité des épisodes
  • Les histoires sont captivantes et divertissantes
  • La simplicité du système pour un RPG

J’aime moins

  • Il est vrai que les épisodes sont en général courts mais certains le sont beaucoup trop
  • Les batailles en solo car c’est bien plus amusant avec au moins un ou deux co-équipiers
  • Ça nous donne le goût d’en avoir plus

La copie numérique de Live A Live à été fournie par Nintendo.

Live A Live

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Très bon !

Un RPG ressuscité par Square Enix qui deviendra sûrement un jeu culte grâce à la qualité de ses histoires, de sa créativité et de sa trame sonore sublime.

À propos de Yannick Faucher

Quand je ne suis pas en train d'écrire, je joue à des jeux vidéo. Si je ne joue pas, je regarde des dessins animés américains ou japonais. Sinon, je lis des bandes dessinées de super-héros. Vous voyez le genre? Il n'y a pas assez d'heures dans une journée pour satisfaire ma soif de geek. C'est ma passion, c'est dans mes veines.

Aussi à voir...

splatoon 3

Splatoon 3 : prenez le contrôle de la carte à coup de pinceau

C’est en 2015, sur la Wii U, que nous découvrions Splatoon pour la première fois. …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.