Endling 01

Endling : Extinction is Forever – Une triste réalité, mais malheureusement trop vraie

Endling : Extinction is Forever est très marquant, et ce, dès le début du jeu. Il commence sur une vision internet de la jeune renarde enceinte. Une jolie vision sur ses renardeaux qui vont bientôt voir le jour. L’histoire commence directement au moment où nous cliquons sur « nouvelle partie ». Il s’agit d’une belle œuvre qu’il me fera plaisir de vous faire connaitre.

Endling Extinction is forever 2

  • Studio de développement : Herobeat Studios
  • Éditeur : HandyGames
  • Plateformes disponibles : PC, PlayStation 4, Xbox One et Nintendo Switch
  • Plateforme de test : PC
  • Classement : T pour adolescent
  • Prix : 29,99$
  • Site officiel du jeu
  • Page Steam du jeu

Le début de l’histoire

L’histoire commence dans une forêt en feu où notre jeune renarde essaie de s’enfuir. C’est aussi notre tutoriel qui nous explique comment nous déplacer et interagir avec l’environnement. La renarde court et court jusqu’à ce qu’elle soit coincée dans un cul-de-sac et tombe de la falaise. Elle boite jusqu’à un trou qui deviendra son refuge. Elle y mit au monde quatre petits renardeaux.

Endling Extinction is forever 3

Les personnages

Notre personnage est la nouvelle maman qui doit survivre dans un environnement changeant. Elle doit se préoccuper de ses enfants et se débrouiller pour qu’ils aient suffisamment de nourriture pour survivre.

Un des quatre petits renardeaux se fait enlever très tôt dans le jeu, un homme l’ayant attiré hors de son terrier. La maman tente de le retrouver tout en survivant avec ses autres petits.

Les trois autres petits renardeaux ont tous des capacités uniques et d’autres communes, ce qui permet d’aider leur maman dans la vie de tous les jours. Un des petits peut se glisser dans des endroits étroits, un autre peut grimper aux arbres et le dernier est capable de détruire les pièges.

Il y a le Récupérateur, l’humain qui enleva le petit renardeau. Il se promène avec un fusil et si on n’est pas assez prudents, il peut être la cause de notre trépas.

Il y a aussi la petite fille Molly qu’on rencontre à plusieurs reprises durant le jeu. Elle aime beaucoup la renarde et ses petits. Plusieurs fois, celle-ci offre des baies aux jeunes renardeaux et des caresses à la maman. Une preuve que tous les humains ne sont pas mauvais.

Endling Extinction is forever 4

L’univers

L’environnement se modifie tout au long du jeu. Au début, nous sommes dans la nature très près d’une usine, mais l’environnement était vivable, car il y avait de petits animaux proches et des bosquets à fruits. Plus on avance dans le jeu, plus la nature change, mais de manière drastique.

Au début, c’est facile de nourrir nos petits avec ce que la nature nous offre, mais à mon plus grand regret, j’ai dû nourrir les renardeaux avec des ordures, car je ne trouvais plus rien. J’ai même failli les perdre tellement ils avaient faim.

Les rivières sont devenues remplies d’ordures et des produits toxiques, les forêts ont été déforestées et l’endroit que je déteste le plus a été l’abattoir de poulet. On voyait des poussins aller directement dans le broyeur et les poulets aller dans la machine qui leur coupe la tête. C’était beaucoup trop réaliste.

Endling Extinction is forever 5

Le style de jeu et sa jouabilité

Le jeu se passe de manière très linéaire. Nous n’avons le choix que d’aller vers la droite ou bien la gauche, mais en interagissant avec l’environnement, il est facile de changer de point de vue. Il faut trouver différents chemins pour toujours retourner à son terrier.

J’ai peu souvent joué à des jeux avec ce style de caméra, mais j’ai beaucoup apprécié. J’ai trouvé plus difficile de tenter de me souvenir des nombreux chemins, mais avec la carte du jeu, ça se passait très bien quand même.

C’est un très bon jeu de survie et de gestion, car du début à la fin, il est important que les renardeaux survivent, peu importe ce qui arrive.

Vos choix

Il y a beaucoup de choix à faire dans le jeu. Il faut gérer les animaux qu’on chasse, car ça ne veut pas dire qu’ils vont être présents le lendemain. Plus le jeu avançait et plus je me demandais si le fait d’avoir chassé les souris et les poissons trop tôt m’avait nui, car à un certain moment je ne trouvais plus rien pour nourrir les petits renardeaux. Il n’y avait que les poubelles.

À certains moments, je me suis demandée si certains de mes choix étaient les bons et si peut-être par hasard certains humains n’essayaient pas de m’aider. Je ne connais pas encore la réponse à ces questions, mais j’ai grandement l’impression que certaines actions auraient pu changer un peu le cours de l’histoire.

Endling Extinction is forever 7

Mes impressions

Ce jeu m’a beaucoup fait réfléchir dans le bon et le mauvais sens. Je me suis questionnée à savoir si le jeu parlait seulement de l’extinction des renards ou si l’histoire était plus profonde que ça, car tout au long du jeu on peut entrevoir certaines scènes qui me font penser que l’humanité ET l’environnement en général vont très mal.

Je n’ai pas aimé penser que dans les usines d’animaux c’était aussi sauvage, mais je n’ai malheureusement pas de difficulté à croire que c’est assez similaire.

Endling Extinction is forever 6

En conclusion

J’ai adoré ce jeu. La gestion des renardeaux et de la nourriture était assez intéressante. J’ai aimé chaque seconde de ce jeu qui nous offre quelque chose de différent des jeux qui sont sortis dans les dernières années. C’est un jeu qui fait réfléchir et ça m’a beaucoup intriguée. Plus je jouais, plus je voulais aller jusqu’à la fin.

J’ai beaucoup aimé les graphismes qui était clairs et très lumineux, en plus du fait que les couleurs deviennent plus ternes plus la nature et le temps se dégradent. Il y a tellement de choses que j’ai aimé avec ce jeu que je ne peux pas toutes les nommer. Je le recommande à tous ceux qui aiment les jeux de survie et tous ceux qui aiment réfléchir.

J’aime

  • Les graphismes sont adorables
  • Les personnages et les animaux sont attachants
  • Le jeu apporte de la réflexion

J’aime moins

  • Les scènes de cruauté animale, mais pour le but de l’histoire, cette cruauté était nécessaire, car elle est vraie

La copie de Endling : Extinction is Forever été fournie par HandyGames.

Endling : Extinction is Forever

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Une triste expérience en or

Endling : Extinction is Forever est un bon et beau jeu qui mérite tous ses points.

À propos de Mélijade Poisson

Je suis une jeune femme qui adore l'univers geek depuis toujours. J'aime tout particulièrement les jeux vidéo, les jeux de société et mes oiseaux chéris ! Autant j'aime passer mon temps libre en jouant à des jeux vidéo, autant que je peux prendre le temps de visionner des films ou une bonne série ! J'aime aussi m'installer confortablement et lire des mangas et des bandes dessinées.

Aussi à voir...

Trails from Zero

The Legend of Heroes : Trails from Zero – De zéros à héros

The Legend of Heroes : Trails from Zero fait partie de la grande série Trails qui …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.