Pikmin 1 + 2 : l’embellissement d’un classique !

Je dois l’avouer, mais je ne connaissais pas vraiment Pikmin avant d’avoir joué à celui sur la Wii U et même là, je n’ai pas beaucoup joué.

J’ai eu bien du plaisir à découvrir cette série de jeu intéressante. J’aime bien le fait que le jeu soit relaxant en même temps qu’être difficile. Je trouve ce jeu grandement contradictoire, car autant l’exploration n’est pas difficile, autant la gestion du temps et savoir combattre adéquatement ajoute un certain degré de difficulté.

Dans le cadre de cet article, j’ai joué à Pikmin 1 et Pikmin 2 sur la Nintendo Switch et j’ai bien aimé jouer aux deux. J’ai un petit coup de cœur pour le deuxième, mais en tant que tel, les deux sont super bons.

L’histoire de Pikmin 1

L’histoire de Pikmin 1 commence lorsque le capitaine Olimar a un accrochage avec un astéroïde et que son vaisseau spatial, le Dolphin, s’écrase. En s’écrasant, celui-ci fut grandement endommagé et on apprend assez vite que les nombreux morceaux sont éparpillés partout dans les alentours.

En tout, il y a trente morceaux à retrouver pour adéquatement réparer le Dolphin pour qu’Olimar puisse retourner chez lui. Malheureusement, dans l’écrasement, le scaphandre du capitaine fut endommagé et il ne lui reste qu’un temps limité de trente jours pour quitter cette planète avant que le scaphandre ne cesse de fonctionner.

Cette planète inconnue est riche en oxygène toxique pour son espèce. C’est dans l’exploration des alentours qu’Olimar rencontre les Pikmins et qu’il commence son aventure contre le temps pour tenter de survivre.

L’histoire de Pikmin 2

Prenons par exemple que l’histoire de Pikmin 1 se termine bien et qu’Olimar réussi à quitter la planète sur laquelle il s’était écrasé, l’histoire de Pikmin 2 commencerait au moment où il arrive enfin chez lui.

Pendant son absence, la compagnie pour laquelle il travaille, Hocotate Fret, est à deux poils de faire faillite. La compagnie est en dette de 10 100 pokos. Tout a été mis en gage sauf un vaisseau en très mauvais état.

Notre cher Olimar, désemparé par la nouvelle, échappe un souvenir qu’il avait ramassé pour son fils avant de quitter la planète. Étrangement, le vieux vaisseau analyse l’objet tombé par terre et le déclare être un trésor de valeur de 100 pokos qui équivaut à environ un an de salaire.

C’est avec espoir d’empêcher Hocotate Fret de fermer ses portes qu’Olimar est renvoyé sur la planète où il y avait de nombreux trésors. Cette fois-ci, notre capitaine est renvoyé là-bas en compagnie d’un autre employé nommé Louis et c’est ensemble que l’histoire commence.

Les Pikmins

Ces petites créatures sont vraiment très dociles et serviables. Lorsqu’Olimar s’est écrasé dans Pikmin 1, il découvre ces petites créatures très rapidement. C’est grâce à elle si notre capitaine peut se promener sur cette planète à la recherche des objets de sa quête.

Les Pikmins ont reçu ce nom grâce à leur ressemblance à la carotte pikpik originaire de la planète d’Olimar. Ce sont de petites créatures avec une pousse sur la tête et même parfois, cette pousse s’ouvre pour devenir une jolie petite fleur.

De base, ces petites créatures ont trois couleurs, soit : le rouge, le jaune et le bleu. Ceux-ci ont chacun des caractéristiques différentes, mais ils s’entendent très bien ensemble. Dans le deuxième jeu, il fait l’introduction de deux nouvelles couleurs de Pikmins soit le violet et le blanc.

Il faut savoir que la nuit est très dangereuse sur cette planète et de ce fait, les Pikmins s’envolent une fois la nuit tombée à bord de l’Oignon qui est leur vaisseau-mère. Ce vaisseau a pour travail de contrôler la prolifération des Pikmins.

Lorsque ces petites créatures gagnent un combat contre un ennemi, ceux-ci l’apportent au vaisseau mère qui va utiliser les nutriments pour faire d’autres pikmins, mais jamais plus de cent. En effet, le vaisseau permet seulement que cent petit compagnons soient sur la planète en même temps.

Honnêtement, plus de Pikmins que ça seraient difficiles à contrôler ce qui est déjà le cas parfois. Il suffit de tourner un coin trop vite et certains cessent de suivre, car ils sont pris dans le décor.

L’exploration simplifiée

En gros résumé, le but principal de Pikmin 1 et 2 est de remplir les conditions propres au jeu. Dans le premier jeu, il faut en l’espace de trente jours réparer le Dolphin et fuir la planète avant qu’Olimar n’ait plus de ressource d’air. Dans le deuxième jeu, il faut rembourser la dette d’Hocotate Fret en trouvant des trésors.

En gros, l’objectif est le même, il suffit d’explorer et trouver ce dont nous avons besoin. C’est bien plaisant de se promener d’un endroit à l’autre tout en ayant l’aide généreuse des Pikmins. Ceux-ci sont la clef de la réussite de notre quête, car sans eux Olimar ne pourrait même pas rapporter les objets de sa quête au vaisseau.

Il y existe plusieurs zones d’exploration à visiter et divers casse-têtes à faire pour continuer l’aventure. Je vous conseille de porter attention à l’heure, car la nuit y est dangereuse. Vous ne pouvez pas vous promener de nuit, car vous risquez de ne pas survivre.

La différence entre la GameCube et la Nintendo Switch

N’ayant pas joué à Pikmin 1 et 2 avant qu’ils ne soient sur la Nintendo Switch, j’ai dû faire des recherches. J’ai vérifié au début en demandant à une connaissance qui avait joué aux anciennes versions, il a brièvement regardé et il a tout de suite été capable de dire que le jeu était demeuré le même, mais en plus joli.

De mon côté, j’ai fait une recherche pour visuellement voir la différence et j’ai été capable de le voir immédiatement. Certaines textures sont plus lisses et les couleurs sont plus vives. Le jeu semble aussi beaucoup moins sombre et certains détails ont été ajoutés.

Par exemple, dans Pikmin 1 lors de l’écrasement du capitaine Olimar, dans la version GameCube, il n’y a pas d’étoiles dans le ciel. Dans la version Nintendo Switch, on voit que la cinématique est beaucoup plus claire et on voit très bien les étoiles dans l’espace.

Ce n’est pas de grand changement, mais tout de même le jeu est beaucoup plus beau. J’ai trouvé que la texture du gazon n’avait pas changé et c’est le seul détail que j’ai trouvé dommage.

En conclusion

J’ai grandement aimé découvrir l’univers de Pikmin 1 et 2. L’histoire y est peu présente, mais le but du jeu est simple et bien expliqué. Par préférence, j’ai plus apprécié jouer à Pikmin 2.

Il y a eu beaucoup de nouvelles cette année sur les jeux Pikmin, car Pikmin 1 et Pikmin 2 ont eu droit à une nouvelle édition haute en couleur et Pikmin 4 vient tout juste de sortir. J’ai bien hâte de tester ce dernier.

Il n’y a vraiment que le gazon qui n’est pas joli dans les jeux et je trouve ça quand même un peu comique. Le jeu en général est super joli, mais la texture du gazon jure dans le décor, mais c’est vraiment un aspect mineur et ça n’affecte pas l’expérience de jeu.

Pour ma part, j’ai vraiment aimé jouer aux deux premiers jeux Pikmin sur Nintendo Switch et j’ai vraiment hâte de jouer au dernier qui est sorti. Je regrette presque de ne pas avoir connu cette série de jeu auparavant.

J’aime

  • L’histoire
  • Explorer les nouvelles zones
  • L’ambiance en général relaxante

J’aime moins

  • Les textures de l’environnement un peu étranges

Les copies de Pikmin 1 et Pikmin 2 ont été fournies par Nintendo.

Pikmin 1 et 2

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Une belle amélioration, mais le même plaisir

Une superbe première expérience dans l'univers de Pikmin. L'amélioration des graphismes est facilement reconnaissable. L'histoire et l'expérience de jeu restent les mêmes, mais ils sont plus accessibles étant maintenant sur la Nintendo Switch.

À propos de Mélijade Poisson

Je suis une jeune femme qui adore l'univers geek depuis toujours. J'aime tout particulièrement les jeux vidéo, les jeux de société et mes oiseaux chéris ! Autant j'aime passer mon temps libre en jouant à des jeux vidéo, autant que je peux prendre le temps de visionner des films ou une bonne série ! J'aime aussi m'installer confortablement et lire des mangas et des bandes dessinées.

Aussi à voir...

Nayuta

The Legend of Nayuta : Boundless Trails – Le paradis trouvé

The Legend of Nayuta : Boundless Trails est un jeu qui à l’origine est sorti sur …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.