Les Chevaliers du Zodiaque : ne brûlez pas votre cosmo

Les adaptations des mangas et animes vers le cinéma, ou même les séries télé, n’ont généralement pas été de grands succès. Surtout quand ces films sont en prises de vue réelles. La plupart de ceux-ci sont généralement tournés et réalisés au Japon. Mais il y a quelques exceptions dont ce film en particulier. Clairement, en voyant la distribution des Chevaliers du Zodiaque, on a voulu séduire un public international. Avec des acteurs connus comme Sean Bean (Le Seigneur des Anneaux), Famke Janssen (X-Men) ajoutés à des jeunes Madison Iseman (Jumanji : The Next Level) et Mackenyu (Pacific Rim : Uprising), il y a un bon mélange d’expérience et de jeunesse. La série anime connue sous le nom de Saint Seiya est l’une des plus célèbres parmi les adeptes. Alors est-ce que le film réussira à lui faire honneur ?

  • Studio : Stage 6 Films, Toei Animation
  • Réalisateur : Tomasz Baginski (signé sous Tomek Baginski)
  • Distribution : Sony Pictures
  • Genre : Action, fantaisie
  • Durée : 1h 52m
  • Date de sortie : 12 mai 2023 au cinéma, 11 juillet en sortie DVD/Blu-Ray/Numérique
  • Classement : Général (déconseillé aux jeunes enfants)
  • Page officielle du film

Les origines de Seiya

Chevaliers du Zodiaque

Ce film se concentre surtout sur l’histoire de Seiya et Athena. Seiya (Mackenyu), est à la recherche de sa soeur qui a été enlevée par un groupe mystérieux dirigé par Guraad (Famke Janssen). En effet, dans ce film, Guraad est une femme, contrairement à la source où Guraad est un homme. Par chance, il n’y a pas énormément de changements par rapport à la source. Mais en voici un autre : le héros essaie de gagner sa vie en se battant dans des combats clandestins. La scène du début est le genre de truc qu’on peut voir dans des films d’arts martiaux. J’apprécie toujours une scène de combat mais je ne m’attendais pas à ce qu’on introduise Seiya de cette façon. J’imagine qu’il fallait une excuse crédible pour démontrer que Seiya est un combattant talentueux. On peut voir des scènes de l’enfance de Seiya avec sa soeur, qui lui apprend les arts martiaux, d’où l’origine de ses habiletés. Mais c’est durant un combat clandestin que le cosmo de Seiya se manifeste. Ils utilisent « cosmos » en français mais si ça ne vous dérange pas, je vais tout de même utiliser « cosmo » car c’est le vrai mot.

Athéna, une destructrice ?

Chevaliers du Zodiaque

Au début, Seiya parait très froid, ce qui fait assez contraste avec le Seiya enjoué, motivé et chaleureux qu’on connait dans les mangas et les animes. Les scènes entre Seiya et Sienna (Madison Iseman) sont donc un peu malaisantes. Parfois, j’avais l’impression de regarder un téléroman d’adolescents. Mais avec le temps, Seiya finit par comprendre la souffrance de Sienna car elle possède un grand pouvoir. En effet, elle est la réincarnation d’Athéna et est destinée à assumer son rôle de déesse. Le problème, c’est qu’elle n’est pas capable de contrôler ses pouvoirs et pourrait, sans le vouloir, anéantir le monde. C’est assez étrange, parce qu’Athéna n’a jamais été une menace de ce genre dans les mangas ou les animes. Oui, elle est puissante, mais elle est toujours celle que les Chevaliers doivent protéger, et non craindre.

Pas ce à quoi je m’attendais

Je n’ai pas vraiment été impressionné par ce film. Pour un film d’action, je m’attendais à un peu plus. J’ai trouvé ça spécial que l’une des scènes de combat les plus « cool » vienne de Mylock (Mark Dacascos, John Wick : Chapter 3), qui n’est même pas un Chevalier. Il est l’assistant d’Alman Kido (Sean Bean), qui est le père de Sienna. Alman est aussi l’ex-mari de Guraad, comme par hasard. Drôle de lien entre ces deux personnages pour ce film. Des blagues d’ex s’ensuivront, bien sûr. Parce qu’évidement, il n’y a plus du tout d’amour entre les deux : l’un veut protéger sa fille et l’autre, la capturer. Car selon Guraad, Sienna est une menace pour l’humanité.

Chevaliers du Zodiaque

En passant, je sais à quoi vous pensez. Vous voulez me poser la question qui tue : est-ce que Sean Bean meurt dans ce film ? La réponse… pourrait vous surprendre… ou pas !

En parlant de référence geek, Guraad sera confronté à quelqu’un de son camp. Seuls les vrais adeptes des X-Men et de Saint Seiya vont comprendre l’ironie du moment.

Costumes et effets spéciaux qui laissent à désirer

Justement, à propos de Guraad : elle a en sa disposition plusieurs soldats possédant une armure complète noire. Les combats contre ces soldats sans identité me donnaient parfois l’impression que je regardais un épisode des Power Rangers. En parlant des costumes : on a un léger aperçu des costumes des chevaliers au début du film. Mais ce n’est qu’à la fin qu’on peut enfin voir l’armure de Seiya ainsi que celle de son rival. Le design est pas mal mais quand même loin de celui des mangas et animes. On semble s’être inspiré de designs d’armures anciennes. J’ai trouvé bizarre que l’armure de Seiya passe à travers deux évolutions dans le film mais sans explication.

Chevaliers du Zodiaque

Pour ce qui est des effets spéciaux, je n’ai pas du tout été renversé. On joue beaucoup sur ce qui scintille pour faire les effets de cosmo. Le combat de Chevaliers Saints à la fin parait bien, mais sans plus. J’ai vu bien pire comme effets mais ce n’est pas ce qui va impressionner le public.

Où sont les Chevaliers ?

Une chose qui m’a le plus déçu du film c’est qu’il y a tellement peu de Chevaliers du Zodiaque. Tout est concentré sur Seiya dans ce film. D’autres Saints sont présents comme Marin qui lui aidera à maitriser son cosmo. Il y a un autre Chevalier bien connu, mais dévoiler son identité serait un divulgâcheur, à mon avis. Cassios (Nick Stahl, Terminator 3) a une place importante dans ce film mais est simplement ce qu’il devrait être : une simple brute. Donc on pourrait dire que le titre du film est un peu trompeur car les Chevaliers ne sont pas assemblés… enfin, pas pour le moment. Ce sera peut-être possible, s’il devait y avoir une suite.

Chevaliers du Zodiaque

Cela m’étonnerait beaucoup puisque le film n’a pas été un grand succès en salles. Des sources prétendent que le film possédait un budget de 60 millions, ce que le réalisateur Tomek Baginski aurait démenti. En passant, Tomek est le diminutif Polonais de Tomasz. Vous aurez appris quelque chose de nouveau aujourd’hui. Donc, 60 millions serait possiblement le budget total pour une série de films, mais rien est confirmé. Alors est-ce que les Chevaliers seront tous assemblés dans un prochain film ? C’est ce que nous verront, mais je serais surpris que cela se produise, honnêtement. Sincèrement, je le souhaite, car je serais prêt à donner une autre chance.

Les extras

Il n’y a pas beaucoup de contenu en extra sur cette édition maison. Il y a quelques vidéos de coulisses du tournage qui montrent comment se sont déroulées quelques scènes. Il y a une vidéo intéressante où on voit les cascadeurs pratiquer une scène de combat et le tout se déroule dans le local d’un concessionnaire automobile. Tout le tournage s’est fait en 2021, donc en plein milieu de la pandémie. Alors c’est à se demander si c’était difficile d’avoir des locaux ouverts pour les artistes. En ce qui concerne les scènes retirées, il y en a très peu. Presque la totalité du film a été conservée. Le reste du contenu en extra est peu intéressant et très court.

Chevaliers du Zodiaque

Ne pas abandonner… ou abandonner ?

J’ai eu de la difficulté à apprécier ce film. Malheureusement, ça devient un peu excitant seulement dans les 20-25 dernières minutes du film. Je le recommande seulement aux plus grands adeptes des Chevaliers du Zodiaque (Saint Seiya). Même à cela, je ne suis pas certain si les adeptes vont apprécier. Ça vaut une location numérique, si vous êtes vraiment curieux.

Le film est disponible en Blu-ray, DVD et en version numérique. Il peut aussi être loué sur Prime Video et Google Play.

J’aime

  • La scène de combat de Mylock
  • La scène de combat entre les deux chevaliers à la fin

J’aime moins

  • Le rythme du film un peu décousu
  • Athéna vue comme une menace ou une destructrice
  • Quand on veut lancer des blagues, elles tombent très à plat
  • Un autre film action en prises de vue réelles basé sur un anime qui ne lui fait pas honneur

Merci à Sony Pictures pour la copie Blu-ray des Chevaliers du Zodiaque.

Les Chevaliers du Zodiaque

Scénario
Réalisation
Performance des acteurs
Effets spéciaux
Musique

Médiocre

Un film basé sur le manga et l'anime qui ne va pas convaincre qu'on peut enfin faire de bonnes adaptations en prises de vues réelles.

À propos de Yannick Faucher

Quand je ne suis pas en train d'écrire, je joue à des jeux vidéo. Si je ne joue pas, je regarde des dessins animés américains ou japonais. Sinon, je lis des bandes dessinées de super-héros. Vous voyez le genre? Il n'y a pas assez d'heures dans une journée pour satisfaire ma soif de geek. C'est ma passion, c'est dans mes veines.

Aussi à voir...

Découverte manga : One Piece – Film Red

One Piece est littéralement partout ! Il y a le manga, l’anime, les films et maintenant, …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.