Sengoku Dynasty : la création d’un nouveau foyer

Sengoku Dynasty est un jeu en monde ouvert se déroulant dans un Japon féodal où vous pourrez construire et gérer de nombreux villages. En tentant de survivre, vous pourrez explorer ce vaste univers tout en rencontrant plusieurs personnages uniques. Il vous sera possible d’y jouer en solo ou en multijoueur. Le jeu est d’ailleurs disponible depuis le 10 août 2023, exclusivement sur PC.

  • Studio de développement : Superkami
  • Éditeur : Toplitz Productions
  • Plateformes disponibles : PC
  • Plateforme de test : PC
  • Prix : 38,99$
  • Site officiel du jeu
  • Page Steam du jeu

Sengoku Dynasy

Les bases du jeu

Il faut savoir que Sengoku Dynasty est un jeu en accès anticipé. Autrement dit, il n’est pas totalement terminé même si les joueurs y ont accès. Il y aura certainement de nombreuses améliorations proposées à la communauté, au fil des semaines ou des mois à venir. Bref, nous entamons notre périple sur le bord de l’eau. Notre embarcation s’étant échouée avant d’atteindre notre destination, nous devons donc survivre.

Nous ne sommes armés que de nos mains et de notre débrouillardise ainsi que d’un autre rescapé. Rapidement, nous nous efforçons de trouver des bâtons, des pierres et de la paille afin de créer des outils qui nous permettront de nous réchauffer, de nous abriter et de nous trouver de la nourriture. En réalité, si vous avez déjà joué à des jeux tels que Conan Exiles ou The Forest, vous connaissez un peu le principe !

Sengoku Dynasty

La fabrication

J’ai trouvé que le système de fabrication n’était pas très intuitif. Au début, je ne peux pas nier le fait que je me sentais très perdue. Mais heureusement, après quelques heures de jeu, vous serez à l’aise et tout se fera plutôt machinalement. Certains bâtiments et certains objets se ressemblent énormément. Par moments, j’ai trouvé cela plutôt désorientant.

Aussi, la création d’habitations est très longue. Cela peut être pénible lors des premières heures de jeu. En particulier parce que les outils qui ne sont pas améliorés se brisent très rapidement. C’est parfois ennuyeux. Les deux options qui s’offrent donc à vous sont : créer plusieurs haches à l’avance ou arrêter de construire pour retourner chercher des matériaux afin de construire un nouvel outil.

Aussi, j’ai trouvé un peu ennuyeux le fait de ne pas pouvoir zoomer la carte. Cela aurait pu être plutôt intéressant. Sinon, j’ai trouvé que la taille de ladite carte était très grande, même si nous n’avons, à l’heure actuelle, pas accès à la totalité de celle-ci. Enfin, j’ai eu un peu de difficulté à comprendre la gestion des habitants du village, au début. Un tutoriel un peu plus poussé aurait pu être intéressant. Toutefois, le principe semble être très bien. Nous pouvons attribuer des habitations à ceux-ci ainsi que des tâches. Aussi, nous pouvons regarder leur généalogie, car oui, vous pourrez, je pense, voir les générations futures se dévoiler au fil des saisons !

Sengoku Dynasty

À la recherche du village des paysans

Concernant le scénario, je le trouve un peu plat. Les dialogues ne me semblent pas d’une incroyable qualité, tout comme la traduction française. Toutefois, les personnages sont intéressants et les quêtes sont faciles à comprendre. Elles ne sont pas du tout complexes. Au niveau du développement de l’histoire et des personnages, je dirais tout simplement qu’il n’y en a pas vraiment, mais de toute façon, ce n’est pas la raison qui me pousse à me procurer ce type de jeu généralement. Sengoku Dynasty se rattrape aisément avec sa jouabilité amusante et son ambiance japonaise issue de l’ère médiévale.

Sengoku Dynasty

Les premières impressions

On remarque d’abord que les paysages sont à couper le souffle même si certaines textures mériteraient un peu d’amour. J’ai notamment pris quelques captures d’écran d’un magnifique cerisier japonais en fleurs que j’ai croisée lors de mon exploration. On y retrouve un japon médiéval très fidèle. Adorant cette culture, mais aussi, cette époque, je dois avouer m’être laissée aisément charmer par l’ambiance initiale du titre. L’ambiance sonore est, quant à elle, très immersive. J’ai adoré me détendre sur le bord des ruisseaux, écoutant le bruit de l’eau s’écoulant doucement entre les rochers. C’était plutôt apaisant. La nature semble vivante et notre univers regorge de sons alimentant davantage l’immersion.

J’ai d’ailleurs lu quelques mauvais commentaires sur la plateforme Steam concernant Sengoku Dynasty. Les avis semblaient concerner principalement l’optimisation qui causait des problèmes aux utilisateurs. Personnellement, je n’ai pas eu de problème concernant cela. Au contraire. Je mentionnerais donc aux gens de ne pas forcément se fier seulement à ces critiques afin de se faire un avis concernant le jeu. Découvrez-le par vous-même. D’autant plus que Sengoku Dynasty est en accès anticipé, comme je l’ai mentionné plus haut. Des mises à jour, il y en aura des tonnes afin d’améliorer le jeu !

Sengoku Dynasty

Quelques points pertinents à mentionner

Une de mes déceptions concernait assurément le fait de ne pas pouvoir créer mon propre personnage. Je m’attendais à voir un écran de création de personnages apparaître lorsque j’ai ouvert le jeu, mais ce ne fut pas le cas. Je pense aussi que le bouton permettant de créer de nouveaux objets est un peu mal choisi. Il faut absolument avoir une place vide dans notre inventaire, ou plutôt, dans nos mains, afin de pouvoir construire les outils de base. J’ai cherché un moment avant de comprendre ce que je devais faire afin de créer de nouveaux outils.

Sinon, n’ayant pas testé le jeu en coopération, je n’en parlerai pas dans cet avis. Je mentionne toutefois que cela doit être vraiment amusant de gérer un village et de le faire grandir à deux ! J’ajouterais que j’ai aussi grandement apprécié le fait que nous puissions jouer de trois points de vue différents, soit à la première personne ainsi qu’à la troisième personne de loin ou de près.

Sengoku Dynasty
Voici la feuille de route de l’accès anticipé de Sengoku Dynasty.

En conclusion…

Je terminerais cet article en mentionnant le fait que Sengoku Dynasty est un jeu très prometteur. N’oublions pas le fait qu’il est en accès anticipé et que de futures mises à jour viendront améliorer le contenu que je trouve déjà plutôt solide. Certaines améliorations seraient appréciées et augmenteraient considérablement la qualité du jeu, de la jouabilité et des textures. Bref, j’ai bien hâte de voir ce que va donner Sengoku Dynasty lorsqu’il sera totalement terminé, car pour l’instant, je ne peux que le recommander. Ou vous proposer d’attendre de voir le rendu final afin de vous décider.

J’aime

  • Le rapport qualité-prix
  • Le fait de découvrir le Japon médiéval
  • Le fait de gérer un village et ses habitants
  • Le fait d’en apprendre plus concernant la faune, la flore et le folklore japonais

J’aime moins

  • La fabrication qui n’est pas très intuitive
  • La nuit qui est franchement trop sombre
  • Le fait de ne pas pouvoir zoomer la carte
  • Le manque de fluidité de certaines interactions
  • Le fait de ne pas pouvoir créer son propre personnage

La copie de Sengoku Dynasty a été fournie par Toplitz Productions.

Sengoku Dynasty

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Prometteur !

Construire, pêcher, chasser, gérer... Il y a tant de choses à faire dans Sengoku Dynasty ! Le tout se déroulant durant l'ère médiévale japonaise. J'ai eu beaucoup de plaisir à découvrir ce titre. Et j'ai bien hâte de voir quelles améliorations nous offriront les développeurs du jeu !

À propos de Jessica Côté Acteau

Mon côté geek est né très tôt. C'est avec Ash, le dresseur de Pokémon et Sakura, la chasseuse de cartes que j'ai grandi. J'étais déjà une grande amatrice de l'animation japonaise et ça m'a suivi de l'enfance à l'âge adulte. Ma passion pour les jeux vidéo a, quant à elle, débuté au même moment. Armée de mon Game Boy Color, j'étais déjà une grande dresseuse de Pokémon, à l'époque ! C'est néanmoins la série The Legend of Zelda qui m'a fait tomber en amour avec le gaming. Depuis, qu'il s'agisse de jeux ou de japanimation, j'en mange tous les jours.

Aussi à voir...

Arzette : The Jewel of Faramore – Un hommage à Zelda… CD-I ?

Arzette : The Jewel of Faramore est un jeu hommage. Qui aurait cru qu’un jour un …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.