Marvel – Tel un Phoenix qui renaît de ses cendres !

Marvel publie actuellement la série Phoenix Resurrection, une mini-série de cinq numéros mettant en vedette Jean Grey, un personnage de l’univers des X-Men. Voici un petit résumé de l’histoire de ce personnage, pour ceux qui ne la connaissent pas encore.

Jean Grey, qui a porté les pseudonymes de Marvel Girl et Phoenix, est l’un des personnages avec l’histoire la plus complexe des X-Men, super-héros mutants de Marvel Comics.

Une des membres de première heure de la première génération de X-Men, les pouvoirs de Jean Grey, télépathie et télékinésie, se sont manifestés pour la première fois à un très jeune âge, au début de son adolescence, lorsqu’une de ses amies est tuée dans un accident de voiture en présence de Jean. Ses pouvoirs mentaux lui ont permis d’accompagner son amie dans son esprit jusqu’au seuil de la mort, et elle a failli la suivre dans cet abîme.

Jean Grey Marvel Girl

Ramenée à la santé par le Professeur Xavier, Jean se joint un peu plus tard aux X-Men originaux et tombera en amour du stoïque Cyclops, qui lui rend bien ces sentiments. Jusque-là rien d’anormal pour une jeune super-héroïne, mais tout change lorsque quelques années plus tard les X-Men sont kidnappés par les Sentinels, de gigantesques robots chasseurs de mutants, et qu’ils sont transportés dans une station spatiale. Sauvés in extremis, les mutants reviennent par navette sur terre, mais celle-ci est endommagée et des radiations meurtrières menacent de tuer tout pilote de la navette. Jean, pensant que ses pouvoirs télékinétiques la protégeraient, prend le contrôle de la navette, mais tout semble perdu lorsque son corps est brûlé par la radiation.

Mais le destin (et les auteurs de l’époque) en voulurent autrement. Jean est sauvée par une entité cosmique, le Phoenix, qui prend sa place d’humaine, absorbe ses mémoires et sa personnalité et place Jean dans un cocon guérisseur. Les X-Men ne sont pas au courant de ce changement, et croient tous que Jean est devenue la puissante Phoenix pour les sauver de l’écrasement de la navette. Phoenix, que tout le monde croit être Jean, devient une des plus puissante X-Men, sauvant même la galaxie presque par elle-même lorsque menacée par la destruction d’un cristal cosmique au centre de la stabilité de l’univers.

Phoenix Mkrann

Mais Phoenix est rapidement débordée par toutes ces nouvelles émotions humaines, son amour pour Scott Summers et l’attrait physique de la bestialité de Logan (Wolverine), et se fait manipuler par le vil Mastermind pour devenir Dark Phoenix, une entité vengeresse qui ne se gêne pas pour faire exploser des systèmes solaire entiers pour assouvir sa soif d’énergie. Traquée par l’empire Shiar (une race extraterrestre qui connaît le danger de l’entité cosmique Phoenix), Phoenix se laisse tuer après un combat épique sur la lune afin de sauver la vie de ses collègues, sous les yeux de son cher Cyclops.

Pour tous les X-Men, c’est la fin de Jean Grey, et pendant des années, ce fut le cas. Sautons quelques étapes (un jour, je vous parlerai de Madelyne Pryor et de Rachel Summers) alors que quelques années plus tard les Avengers (oui oui, ceux-là !) retrouvent le cocon de Jean Grey au fond d’un fleuve et lui porte secours. Jean Grey est de retour, et à la grande surprise générale, elle n’a jamais été Phoenix. Elle rejoint rapidement les autres X-Men originaux dans une nouvelle équipe, X-Factor, et ceux-ci ont de multiples aventures ensemble pendant lesquelles Jean renoue son amour avec Cyclops et, à travers une histoire tordue de clones et de démons, finit même par hériter de toutes les mémoires de Phoenix qu’elle a manquées.

Jean Grey revient Avengers

X-Factor finit par redevenir les X-Men, et finalement Jean et Scott se marient, au grand plaisir de leurs maintenant nombreux collègues et amis. Cet état resta pendant plusieurs années, mais finalement ne pouvait pas durer. La vilaine télépathe White Queen (ou Emma Frost pour les intimes) se joint aux X-Men, mais a une aventure psychique (ça s’est passé dans leur tête seulement) avec Cyclops. Jean l’apprend, et le mariage bat de l’aile. De plus en plus, Jean se rapproche de Logan, mais tout éclate en morceau lorsque Magneto est révélé comme ayant infiltré les X-Men, et son premier grand geste est de tuer Jean Grey (ou plutôt de forcer Logan à la tuer, ce qui est encore pire). Et c’est ainsi que meurt Jean, une des premières X-Men.

Jean Grey Phoenix Logan Wolverine

Jusqu’à ce mois-ci…

Phoenix Resurrection Couverture

Une nouvelle mini-série, de cinq numéros, promet de ramener Jean Grey à la vie. Phoenix Resurrection, qui parait à chaque semaine pendant le mois de janvier, a comme prémisse le retour de Jean Grey, mais les choses ont bien changé depuis sa mort en 2004. Cyclops est lui-même décédé, et les X-Men ne sont plus ce qu’ils ont déjà été. Elle a même été remplacé par une version plus jeune d’elle-même, à travers une histoire de voyage dans le temps qui a amené les cinq X-Men originaux à notre époque.

Il y a bien eu des tentatives de résurrection de Phoenix, à travers quelques mini-séries parues durant les années depuis la mort de Jean, mais c’est la première fois que c’est Jean elle-même qui est de retour. Saura-t-elle renaître de ses cendres et reprendre sa place avec les X-Men ?

À suivre…

Suggestions de lecture :

X-Men : Dark Phoenix Saga

X-Men : Phoenix Rising

New X-Men Vol. 6 : Planet X

Phoenix Resurrection #1-5

À propos de Yannick Lamarre

Je suis un fervent de bandes dessinées en tout genre, et plus spécifiquement des comic books américains de super-héros, depuis plus de 25 ans ! J'ai d'ailleurs travaillé pendant plusieurs années dans une boutique de B.D. Je suis aussi un amateur de jeux vidéo, de jeux de société, de séries télé américaines et de films de science-fiction... Bref, un geek ! :-)

Aussi à voir...

Copyright Marvel Studios

Avengers : Infinity War – Vous ne serez jamais un dieu

Attention, toi qui t’aventures sur cet article ! Il est plein de divulgâcheurs concernant le dernier …

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *