LEGO Art The Sith

Passez du côté obscur de la Force avec LEGO Art The Sith (31200)

Au milieu de l’année 2020, LEGO annonçait une nouvelle collection. Une collection qui allait combiner l’art et les fameuses briques de plastique : LEGO Art. L’idée principale est d’offrir une gamme qui s’adresse à la fois aux adultes qui connaissent l’univers LEGO, mais aussi à ceux qui n’ont peut-être jamais envisagé d’acheter un ensemble auparavant. Amateure des toiles pointillées de Roy Lichtenstein et vivant sous le même toit qu’un amoureux de Star Wars, je me suis lancé dans la construction de l’ensemble The Sith. Voici mes impressions.

  • # : 31200
  • Âge : 18+
  • Dimension : 40 cm x 40 cm / 15.5″ x 15.5″
  • Pièces : 3406
  • Prix : 149.99$
  • Page officielle

En débutant, il faut choisir laquelle des trois images proposées nous voulons faire. L’ensemble propose Darth Vader, Darth Maul et Kylo Ren. Nous avons choisi le grand patron du côté obscur : Darth Vader. Une fois ouvert, le contenu est très bien divisé et compact. Chaque couleur a son propre sac et les pièces du canevas sont dans leur propre petite boîte. Il y a même un séparateur de briques ! Le livret est très intéressant et de qualité. Dans celui-ci, nous en apprenons un peu plus sur les gens derrière LEGO Art. Nous pouvons aussi consulter une ligne du temps avec les moments forts de la collaboration entre LEGO et la Guerre des étoiles et des biographies sur les trois personnages.

Durée et difficulté

Si vous êtes familier avec la peinture à numéro ou le diamond painting, vous avez une petite idée du fonctionnement. Le canevas est divisé en neuf carrés et les instructions nous guident carré par carré. Une légende est fournie pour déchiffrer les couleurs et l’illustration du carré est à l’échelle. Nous avons commencé à deux, mais mon partenaire n’a pas continué, car remplir un carré piton par piton n’est pas sa tasse de thé. De plus, il est davantage un amateur des constructions 3D de LEGO : il s’est plus amusé en construisant le cadre autour de l’image que l’image. Cela m’a pris deux heures et demie pour terminer le tout. Parfois, la disposition des couleurs dans les instructions portaient à confusion et il arrivait souvent un moment où je devais vérifier deux ou trois fois ma plaquette. Néanmoins, assembler à fur et à mesure l’oeuvre, c’est très chouette. Comme la plupart des ensembles de la compagnie, je me suis retrouvé avec beaucoup de surplus. Je conclus que les quantités utilisées ne sont pas les mêmes pour les trois et que pour la grande oeuvre combinée, on ne veut rien manquer !

Un balado pour vous accompagner

Sachant que la construction de la toile peut durer quelques heures, LEGO offre une bande sonore pour vous divertir, d’une durée de 1h40. Offerte seulement en anglais, la bande sonore est plus un balado comportant des entrevues avec Iain McCaig, créateur de Darth Maul ; Doug Chiang, artiste et réalisateur, Matthew Wood, ingénieur de son, et autres. Les entrevues parlent des trois personnages vedettes de l’ensemble en plus de petites anecdotes sur la franchise créée par George Lucas. Le saviez-vous ? Iain McCaig a utilisé son visage comme canevas avant l’annonce du choix de Ray Park pour le rôle de Maul ?

Des images de la construction

Images officielles des autres oeuvres d’art et de la combinaison des trois

En conclusion

Malgré mes pouces endoloris, j’ai aimé mon expérience avec LEGO Art. Ce nouveau type d’ensemble est intéressant et ça donne une petite touche geek à votre décoration ! L’apparence pixelisée sort bien. J’ai hâte de voir quelles images seront transformées en oeuvre LEGO prochainement.

J’aime

  • Le résultat est intéressant
  • Une nouvelle façon d’apprécier les LEGO
  • Relativement facile à suivre

J’aime moins

  • Parfois, on perd le fil et on se trompe de couleur
  • Ceux et celles qui préfèrent le côté 3D des LEGO risquent de désenchanter

Si vous aimez le produit final, allez voir les autres ensembles LEGO Art :

L’ensemble Star Wars The Sith #32100 a été fourni par LEGO.

À propos de Catherine Ruscigno

La passion pour la culture geek a commencé très tôt pour moi. Je regardais Medabots, Digimon, Sailor Moon, Pokemon et les Power Rangers tandis que mes amies regardaient Ramdam et autres. Lorsque je ne suis pas trop occupée à gérer des banques d'images, je fais de l'aïkido et du cosplay.

Aussi à voir...

Star Wars Visions – La plus célèbre saga de science-fiction rencontre la culture japonaise

Star Wars Visions est une anthologie de courts métrages d’animation produite par différents studios japonais. …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.