Google Pixel 3 : des photos parfaites et un Android pur dans un boitier tout en douceur !

Au début d’octobre dernier, un mois avant sa sortie officielle, Google annonçait ses nouveaux téléphones de la gamme Pixel, les Pixel 3 et Pixel 3 XL. Évidemment, les attentes envers ces appareils sont très hautes, car les deux générations précédentes avaient été extrêmement bien reçues par le public et la presse spécialisée (notre critique du premier Pixel XL). Qu’en est-il de la troisième génération ? Voici mes impressions du Pixel 3 de Google.

Caractéristiques techniques du Pixel 3

  • Écran DELO (v.f. OLED) de 5.5″ sans bordure
    • Résolution de 1080×2160 et 443 ppp
    • Protégé par un verre Gorilla Glass 5 (écran et l’arrière du téléphone)
  • Processeur octo-coeur Snapdragon 845 4 x 2.5 GHz + 4 x 1.6 GHz
  • Mémoire RAM de 4 Go
  • Stockage interne de 64 ou 128 Go (pas de carte microSD)
  • Caméras
    • Arrière : 12,2 Mpx à doubles pixels (f/1.8)
    • Frontale double : 8 Mpx à grand-angle (f/2.2 – 107°) et téléobjectif (f/1.8 – 75°)
  • Pile non amovible de 2915 mAh
    • Compatible avec la recharge rapide avec et sans fil
  • Connectivité : Wi-Fi a/b/g/n/ac (2.4/5 GHz), Bluetooth 5.0, USB-C, NFC et GPS
  • Capteurs : Pixel Imprint (empreinte digitale), Active Edge, accéléromètre, baromètre, proximité, gyroscope, magnétomètre et luminosité
  • Réalité virtuelle : Google Daydream View
  • Résistance à l’eau et à la poussière IP68
  • Taille svelte de 145.6×68.2×7.9 mm
  • Poids plume de 148 g
  • Android 9.0 Pie (mises à jour pendant 3 ans minimum)
  • Coloris : Juste noir, Franchement blanc et Pas rose.

Design : Gorilla Glass 5 de chaque côté pour plus de protection et de douceur

Lors de ma première prise en mains, l’appareil semblait étrangement doux. Sensation bizarre, mais j’aime tellement la techno que je me demande si mon cerveau ne m’envoie pas de faux signaux. Eh non, Google l’indique dans les caractéristiques techniques sur son site web. Peut-on dire qu’ils ont ajouté l’aspect « feel good » à un téléphone, pourquoi pas, on a quand même cet appareil en main une bonne partie de la journée ! Ajoutez à ceci la sensation de l’étui en tissu du Pixel 3 et vous avez vraiment entre les mains un appareil agréable à toucher.

La taille et le poids du Pixel 3 sont parfaits entre mes mains. Le ratio hauteur/largeur tient vraiment bien dans ma paume, je comprends que ce n’est possiblement pas le cas pour tout le monde, mais j’estime avoir des mains de taille moyenne, pour les autres il y a le Pixel 3 XL !

Le lecteur d’empreinte digitale à l’arrière est placé au bon endroit pour l’index (on ne peut pas en dire autant pour les autres doigts), et on ne le confond pas avec la caméra. Celui-ci est aussi très rapide à valider notre empreinte digitale et déverrouiller l’appareil. C’est même plus facile pour moi à cet endroit avec l’index que l’iPhone 6/7 avec le pouce ; par contre, pas lorsque l’appareil est posé sur une table.

On peut serrer le bas de l’appareil pour réveiller l’assistant Google, c’est intéressant comme action, mais je ne m’en suis pas tellement servi.

Malheureusement, les appareils Pixel 3 et Pixel 3 XL de Google (comme tous les autres Pixel et Nexus) n’ont aucune fente pour y ajouter une carte microSD. Ayez aussi en tête que le Pixel 3 n’a pas de prises d’écouteurs 3.5 mm. Par contre, celui-ci est fourni avec des écouteurs USB-C et un adaptateur USB-C à 3.5 mm pour y brancher vos écouteurs préférés.

Performance du Pixel 3 au quotidien

Muni d’un processeur Snapdragon 845 très rapide et de 4 Go de mémoire RAM, le Pixel 3 n’a rien à envier aux autres appareils dont la fréquence du processeur est plus élevée ou qu’ils intègrent 6 ou 8 Go de RAM. L’optimisation d’un système d’exploitation sans surcouche logicielle y est assurément pour quelque chose. L’appareil répond immédiatement au doigt et à l’oeil à toutes les tâches ; c’en est surprenant !

Bien que la fréquence du processeur affichée sur le site de Google Canada soit de 2,5 GHz + 1,6 GHz, dans les applications de tests de processeurs, on indique pourtant 2,80 GHz et 1,77 GHz ; peut-être que Google affiche une valeur moindre garantie et qu’en pointe le processeur en donne plus.

Même si le Pixel 3 ne trône pas en haut du palmarès des appareils les plus performants, il se démarque bien et saura à coup sûr accomplir toutes les tâches quotidiennes sans broncher, pendant longtemps. Il saura assurément vous épater quant à sa rapidité d’exécution !

Captures d’écran du test AnTuTu

Appareil photo

Bien que je ne sois pas la personne qui prenne le plus de clichés, j’ai pu constater que l’appareil photo du Pixel 3 se démarque d’emblée. Grâce à son intelligence artificielle, il réussit des clichés que certains téléphones ne peuvent pas rêver de réussir. Le mode portrait ajoute un flou impressionnant à l’arrière-plan. Il aurait pu être intéressant de pouvoir ajuster ce flou, mais de toute façon, l’utilisateur moyen n’ajuste pas chaque flou. Ceux générés par le Pixel 3 sont très impressionnants et donnent l’impression que le sujet va sortir de la photo. Il est à noter qu’avec une petite barbe de quelques jours, le flou proposé était un peu carré au niveau de la mâchoire ; rien de majeur.

L’application Lentille Google (Google Lens), intégrée à l’appareil photo, permet de trouver de l’information concernant un objet, un animal, une plante ou un paysage vu au travers de l’objectif. Elle peut même traduire des textes en langue étrangère, à la volée ; pratique lors d’un voyage, un peu moins au quotidien, mais quand même un outil agréable à avoir sous la main.

Quelques pixels capturés avec le Pixel 3

Interface : Android Pur bout en bout

Ceux qui me connaissent le savent, je suis un fervent amateur de la pureté d’Android. J’ai espéré les Google Play Edition, adoré les appareils Nexus et fut excité par les Android One ; quand j’ai su que j’allais tester un Pixel 3, je ne tenais plus en place ! En ayant entre les mains un appareil pensé, développé et vendu par Google sur lequel turbine la plus récente version d’Android, quoi dire de plus que ça va bien et que c’est fluide dans tous les sens ? ! La seule équivalence possible, ne la cherchez pas, c’est celle d’Apple et de son iPhone ; jusqu’à ce que Samsung utilise Tizen comme système principal sur ses appareils.

L’interface d’Android 9 Pie sur un Pixel 3 est en tout point parfaite. Aucun ralentissement dû à une surcouche et j’aime ça ! Croyez-moi, certaines surcouches ralentissent réellement l’appareil. Ici, on a le meilleur des deux mondes, un Pixel 3 ultra-performant et une version d’Android pure. Avec une version d’Android directement de Google, pas d’attente interminable avant d’avoir les mises à jour. Surtout qu’avec les autres manufacturiers, on ne sait jamais si on aura droit à la nouvelle version ; le Pixel 3 garantit d’obtenir les mises à jour du système et celles de sécurité pendant au moins trois ans.

Sachez que pour quelqu’un qui change d’écosystème et qui vient du monde de la pomme, il n’y a pas de meilleur appareil qu’un Pixel de Google pour s’initier à Android.

Conclusion

Dès la première prise en mains et jusqu’à maintenant, je dois dire que le Pixel 3 de Google m’épate ! Mes doigts sont captivés par la douceur de son écran et mes yeux par sa fluidité d’opération, tandis que sa rapidité d’exécution me fascine encore ; telle est l’expérience Android que Google a imaginée ! Pour ma part, il s’agit d’un des téléphones les plus intéressants du moment, sinon le plus intéressant. À titre indicatif, tous les gens autour de moi ayant des Pixel 1 ou 2 en sont extrêmement satisfaits, même deux ans plus tard. Je crois qu’on pourra en dire autant du Pixel 3 dans deux ans.

Jumelez le Pixel 3 avec le tout nouveau Pixel Stand et c’est encore mieux. La recharge sans fil n’aura jamais été aussi plaisante et ça peut vous servir pour d’autres appareils, s’ils sont compatibles avec la recharge sans fil Qi.

Le Pixel 3 est offert sur le Google Store à partir de 999$, tandis que le Pixel 3 XL est à vous à partir de 1129$. Vous pouvez évidemment obtenir un meilleur prix chez votre télécommunicateur préféré en échange d’un contrat. Le Pixel Stand est offert à 109$ et il pourrait bien devenir votre nouveau réveil-matin !

J’aime

  • être à jour (Android 9.0 Pie)
  • Android pur sans surcouche
  • ses performances époustouflantes
  • son design doux
  • son format parfait en mains

J’aime moins

  • l’absence de fente pour microSD

Le Pixel 3 a été fourni par Google Canada pour ce test.

Site officiel de Google Canada

Google Pixel 3

Design
Performance
Appareil photo
Interface

Fluide et tout en douceur

Mes doigts sont captivés par la douceur de son écran et mes yeux par sa fluidité d'opération, tandis que sa rapidité d'exécution me fascine encore ; telle est l'expérience Android que Google a imaginée !

User Rating : 4.65 ( 1 votes)

À propos de Eric Martel

Clavier d'une main, mobile dans l'autre, je suis connecté plus souvent qu'autrement et j'adore ça. Je suis affamé d'informatique et me nourris de gadgets dénichés sur eBay; si je peux conjuguer les deux, c'est merveilleux. Par contre, je préfère tourner les pages d'un bon livre plutôt que d'utiliser son penchant électronique, suis-je fiévreux? Papa de deux petites gripettes, j'attends avec impatience le jour où je pourrai partager ce côté électro-maniaco-gadget avec elles...

Aussi à voir...

Samsung Galaxy Note9 – Le test d’un téléphone costaud

Le Samsung Galaxy Note9, dès le départ, a de quoi impressionner. Il nous a été …

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *