souvenirs_01

Films du Studio Ghibli – 1991 : Souvenirs goutte à goutte

Sans doute l’un des films le plus méconnus du Studio Ghibli, Souvenirs goutte à goutte est un peu le mal aimé du studio. Apparu sur nos tablettes nord-américaines seulement en 2016, serait-il arrivé trop tard ? Serait-ce parce que nous ne connaissons pas assez bien la culture japonaise pour apprécier cette tranche de vie ? Bien que ce film d’animation n’ait pas le côté fantaisiste des titres précédents, il ne déborde pas moins de magie. Relatant la vie d’une jeune japonaise du nom de Taeko, Souvenirs goutte à goutte nous montre l’amour sous toutes ses formes. Que ce soit l’amour familial, amical ou de couple, chacun marque notre vie à sa manière. Ayant comme directeur Monsieur Takahata (Le tombeau des lucioles, Mes voisins les Yamadas et Princesse Kaguya), on ne sait pas trop à quoi s’attendre lorsqu’on aborde l’une des ses œuvres. Voici un cours résumé et mes impressions de ce dessin animé qui nous a été inaccessible trop longtemps.

  • Studio : Studio Ghibli
  • Réalisateur : Hayao Miyazaki
  • Genre : Animation, faits réels
  • Durée : 118 minutes
  • Date de sortie : 20 juillet 1991
  • Classement : Conseillé pour les jeunes de 11 ans et plus
  • Page officielle du film

souvenirs02

Résumé de Souvenirs goutte à goutte

Teako, jeune femme célibataire de 27 ans, annonce à ses collègues qu’elle part visiter de la famille à la campagne. Alors qu’elle voyage en train, elle se rappelle de nombreux souvenirs de son enfance. Bien que certains soient charmants, la plupart sont sombres, relatant des événements marquants auxquels plusieurs adolescents doivent faire face. En fait, le film est très centré sur ces retours dans le passé et le fait de manière très métaphorique. Par la suite, un souvenir plus heureux fait surface. Celui de sa rencontre avec le jeune garçon nommé Hirota.

C’est alors que plusieurs moments cocasses liés à cette première romance de jeunesse refont surfaces. Le film explique longuement les difficultés rencontrées lors de la puberté et comment on a tendance à changer tant physiquement qu’intellectuellement en vieillissant. Plus Teako voyage dans son passé, plus elle réalise des faits par rapport au présent. Par exemple, ce qui la rend réellement heureuse, à savoir ce qu’il y a de mieux entre la vie à la compagne et celle de la ville, questionner sa relation avec les gens autour d’elle et sa relation avec l’amour. Je ne vous mentirai pas, il ne se passe pas beaucoup d’action dans ce film de pratiquement deux heures. C’est un peu comme regarder un album photo avec sa mère un dimanche après-midi.

souvenirs_02

Le temps passe goutte à goutte (littéralement)

Lorsque l’on regarde diverses critiques sur le web, Souvenirs goutte à goutte ne fait pas l’unanimité. En fait, il est souvent considéré comme l’un des pires films du Studio Ghibli. Bien que de mon côté j’ai généralement aimé, je peux comprendre pourquoi. Les scènes, parfois anodines, sont souvent particulièrement longues. Notre cerveau est maintenant habitué à gober de l’action sans arrêt et que tout se déroule à la vitesse de l’éclair. C’est donc normal qu’une scène comme celle de l’ananas qui dure pratiquement au-delà de 15 minutes, puisse irriter ou endormir une personne qui attend impatiemment la magie régulière que l’on attend normalement d’un titre de Ghibli.

Pourtant, je dirais que c’est une autre sorte de magie qui est à l’œuvre dans Souvenirs goutte à goutte. Beaucoup plus subtile, c’est avec finesse qu’elle nous borde comme une histoire des temps anciens que l’on aimerait revivre. Bien que ce soit un récit qui se veut pratiquement historique, on peut facilement associer notre propre vie avec celle de Teako. Une traversée parsemée de hauts et de bas. De petites joies et de courtes tristesses qui nous rappelle que notre famille sera toujours là pour nous supporter. Aussi, même si nous sommes une personne qui se veut un peu spéciale et un peu en marge de la société, on peut toujours compter sur leur amour inconditionnel pour nous aider à prendre des décisions éclairées et nous aiderons à nous forger nous-même.

souvenirs04

Un drame contemplatif

Souvenirs goutte à goutte n’est pas un classique instantané au même titre que Mon voisin Totoro. Tout de même, c’est un drame calme et contemplatif qui mérite d’être mentionné plus souvent. Ce n’est pas tout le monde qui va y trouver son compte et je trouve que c’est bien parfait comme ça. C’est un film qui met en perspective le rôle de la femme au Japon. De plus, il nous fait réaliser que tout comme lui, bien qu’on ne peut pas plaire à tout le monde, on finit toujours pas faire notre petit bout de chemin. Souvenirs goutte à goutte est une aventure vers une introspection personnelle qui nous fait réaliser que même si un moment semble futile dans notre vie, il peut nous marquer et construire ce que nous sommes comme individus.

À propos de Antoine Gaumont

Bonjour la compagnie! Je suis un véritable mordu de jeux vidéo, films et nouvelles technologies. Designer UX/UI, technicien, artiste, enseignant, criminologue, boulanger... je suis un passionné et c'est avec plaisir que je vais partager mes passions avec vous.

Aussi à voir...

Kobayashi-san Chi no Maid Dragon S

Animes japonais : programme de l’été 2021

Avec un peu de retard, je vous présente ma sélection des animes de l’été 2021 …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.