Concours Dimanche des protos 2020 : nous y étions !

Nous avons eu beaucoup de plaisir à découvrir les créations des participants de la 8e édition du Concours Dimanche des protos. Organisé par La Récréation en partenariat avec Zone Proto, la journée de compétition fait découvrir des jeux de société originaux dans le cadre du festival Montréal joue.

Les joueurs ont été invités à voter pour leur prototype préféré en suivant une grille d’évaluation (mécanique, thème, originalité et plaisir). Le gagnant a porté le très convoité titre du « Proto préféré des Joueurs de la Récré 2020 ». C’est nul autre que Cóatl qui a remporté les grands honneurs en 2019 !

Un jury composé d’un membre des trois partenaires (Montréal joue, La Récréation et Zone Proto) a fait une sélection de sept titres parmi toutes les candidatures reçues avant le 31 janvier 2020 : Bataille dé-historique, Be Hero, Candidats pour Mars, Formicidés, La cuisine du chaos, LEAP et Pizza Mania.

La journée était également une chance inestimable pour les auteurs de se faire conseiller par les représentants des maisons d’édition invités :

  • Justine Nadeau & Jonathan Galarneau de la branche d’édition de Randolph – Jeux et divertissements
  • Carl Brière de Synapses Games et Scorpion Masqué
  • Marc Beaudoin de BOOM Editions
  • Martin Cassel de Paper Plane Games

Une quarantaine de bulletins de vote ont été compilés et les résultats ont été très serrés. Voici nos impressions de la journée.

Le grand gagnant du Concours Dimanche des protos 2020 : Candidats pour Mars

Yannick Gervais, créateur de Candidats pour Mars
  • Auteur : Yannick Gervais
  • Nombre de joueurs : 2 à 6 joueurs
  • Âge recommandé : 9 ans et plus
  • Durée : 30-45 minutes
  • Mécanique(s) : Collection de cartes, Placement de dés
Candidats pour Mars, la réserve de dés

Description

Nous incarnons des astronautes rivaux désirant bâtir le plus impressionnant curriculum vitae afin de séduire l’agence spatiale qui recherche le meilleur candidat pour la toute première mission à envoyer un homme (ou une femme) sur la planète Mars. Pour ce faire, nous collectionnons des cartes acquises par un jet de dés. Nous faisons les opérations mathématiques pour obtenir le nombre indiqué par la carte. Chacun des personnages a des forces et des faiblesses spécifiques. Une partie dure six manches de deux minutes (sablier) et tout le monde joue de façon simultanée. Il faut penser vite et bien choisir nos cartes afin d’atteindre nos objectifs

Mes impressions

Dans un autre contexte, je pense que Candidats pour Mars m’aurait plu davantage. À la Récréation, c’est beaucoup plus bruyant que dans ma cuisine et j’ai eu beaucoup de difficulté à me concentrer. J’avais tendance à jouer trop rapidement et récolter des défauts. Deux minutes, c’est plus long que je l’aurais pensé. Je suis très curieuse d’y jouer dans un environnement tranquille. J’ai trouvé la mécanique intéressante et j’y vois un fort potentiel pour y jouer avec mes enfants. Je pourrai leur faire pratiquer les mathématiques sans qu’ils s’en rendent compte. J’apprécie beaucoup les jeux asymétriques. La stratégie diffère un peu pour chaque joueur et je trouve que ça élève le niveau de compétition. Par contre, je n’ai pas senti le thème de la planète Mars. Je verrais cette mécanique dans un autre contexte. C’est tout de même une bonne chose, le thème de l’espace n’est pas mon favori et je suis d’avis qu’il y a assez de jeux autour de la conquête de la planète Mars.

Candidats pour Mars, un personnage

J’aime

  • Jeu en simultané
  • Rapide
  • Simple à comprendre, brèves explications
  • Choix d’opérations mathématiques illimités
  • Jeu asymétrique : chaque personnage a ses forces et ses faiblesses

J’aime moins

  • Je n’ai pas vraiment senti le thème (malgré que je trouve qu’on a fait le tour de la planète Mars)
  • Difficile à jouer dans un lieu bruyant car moins de concentration

2e position : Pizza Mania

Simon Jutras, créateur de Pizza Mania
  • Auteur : Simon Jutras
  • Nombre de joueurs : 1 à 4
  • Âge recommandé : 5 ans et plus
  • Durée : 5-10 minutes
  • Mécanique(s) : Livraison, placement de tuiles, rapidité, course

Description

Au volant de notre voiture de livraison de pizza, nous faisons la course afin de satisfaire le plus de clients possible. Nous nous dépêchons à aller chercher les commandes aux pizzeria FroFou et Blanc Bec, les préparons en pigeant tous dans la même boîte et partons à la vitesse de l’éclair à la recherche de l’adresse indiquée.

Pizza Mania, plateau de jeu

Mes impressions

Contre toutes attentes, Pizza Mania a été mon grand coup de coeur de la journée. Habituellement, j’ai horreur des jeux bruyants et chaotiques. Je n’aime pas y jouer, ni qu’une table voisine en ait un. Ma joie d’enfant a été conquise en manipulant la petite voiture qui pouvait se transformer en bateau en disant « vroum vroum ». Nous avons joué une partie de sept minutes et c’était suffisant pour moi. Avec l’animation, le stress monte rapidement. Je verrais très bien ce jeu dans les réunions de famille et les services de garde. J’ai été divertie à souhait.

Je vois un grand risque de tricheries en ne respectant pas les routes. Une solution pourrait être d’y ajouter des pistes. Mais est-ce vraiment nécessaire ? Le jeu remplit parfaitement son objectif essentiel : donner du plaisir !

J’aime

  • Jeu en simultané
  • Rapide
  • Originalité
  • Animation du maître de jeu
  • Amusant entre adultes malgré ses allures enfantines
  • Modulable, plusieurs options d’extensions
[/one_half]

J’aime moins

  • Très chaotique
  • Je ne me vois pas jouer plusieurs parties d’affilée

3e place : LEAP

Thomas Dagenais-Lespérance, créateur de LEAP
  • Auteur : Thomas Dagenais-Lespérance
  • Nombre de joueurs : 2 à 6
  • Âge recommandé : 10 ans et plus
  • Durée : 15 minutes
  • Mécanique(s) : Imagination, association, ambiance

Description

LEAP est un jeu de mots coopératif. Telle l’ascension d’une montagne, le joueur actif tente de faire deviner à quel mot lui fait penser l’association d’un indice sur son étage et un autre au niveau supérieur (par le sens propre ou le son de prononciation). Tout le monde réfléchit en silence et, au signal donné, disent un mot. Le but n’est pas de faire deviner exactement le bon mot, mais qu’une majorité disent la même chose.

LEAP, Ascension de la montagne

En deuxième phase totalement indépendante, nous interprétons les nuages d’après les choix de mots. La même suite d’idées est poursuivie avec des constellations.

LEAP, interprétation des nuages

Mes impressions

Étant inconditionnelle de Decrypto, le jeu du même auteur publié chez le Scorpion Masqué, j’avais un préjugé favorable. Je n’ai pas compris LEAP du premier coup et, ne connaissant pas tous les autres joueurs, je ne me sentais pas à l’aise. Plus la partie progressait, plus j’appréciais le jeu, particulièrement la portion dans laquelle nous interprétons les nuages. Malheureusement, je trouve que cette version n’est pas à la hauteur de son premier jeu. Il reste du travail, et je suivrai activement les développements. Le produit fini risque de me plaire énormément. J’aime bien la possibilité de jouer à toutes ou une seule section du jeu.

J’aime

  • Jeu de mots
  • Familiarité avec Decrypto (les jetons de vies et indices)
  • Lien entre le titre et le thème (LEAP pour sauter avec ascension de montagne)
[/one_half]

J’aime moins

  • Je n’ai pas bien compris tout de suite
  • Moins à l’aise avec des inconnus

 

Bataille dé-historique

Simon Larose, créateur de Bataille dé-historique
  • Auteur : Simon Larose
  • Nombre de joueurs : 2 à 5
  • Âge recommandé : 10 ans et plus
  • Durée : 15 minutes
  • Mécanique(s) : Dés, affrontement, contrôle de territoire

Description

Dans Bataille dé-historique, les joueurs s’affrontent pour contrôler le plus grand territoire à l’aide de dés polyèdres (de 4 à 20 faces). La partie se déroule en trois manches. Les tuiles sont placées de façon totalement aléatoires. Au début de chaque manche, tout le monde reçoit un jeton mystère qui offre un pouvoir spécial à utiliser au cours de celle-ci (voyage vers une tuile libre, sauter par dessus une tuile, mouvement en diagonale, déménagement de notre grotte). Également, nous avons trois jetons de pouvoirs (échange, relance et maximum). Si nous ne les utilisons pas, nous gagnons des points bonus.

Mes impressions

À travers ma passion du processus de création d’un jeu de société, j’ai essayé d’autres créations de Simon Larose il y a quelques années. J’étais heureuse de voir un de ses jeux parmi la sélection. J’ai bien aimé la mécanique du jeu. C’est simple, équilibré et rapide (sans l’être trop). Je pense qu’il reste du travail à faire autour du thème. Comme il est, je ne vois pas du tout la préhistoire. Les trois manches offrent l’opportunité de se rattraper.

J’ai joué à Bataille dé-historique avec Marc Beaudoin de BOOM Editions.  Ensuite, nous avons discuté des possibilités pour le thème. Ajouter des figurines serait génial. Des gros mammouths en remplacement des dés 20 faces sur le plateau. J’aime bien le design actuel des tuiles. Elles me font penser à La Guerre des moutons. Alors, je verrais bien des animaux de la ferme : moutons, renards, poules, etc.

Après un peaufinage au niveau thématique, j’ajouterais volontiers ce jeu à ma ludothèque et y jouerais régulièrement.

J’aime

  • Bon équilibre hasard et stratégie
  • Mécanique intéressante
  • Accessibilité
[/one_half]

J’aime moins

  • Lien entre matériel et thème

Be Hero

Eric Baron & Alexandra Gibeault, créateurs de Be Hero
  • Auteurs : Eric Baron & Alexandra Gibeault
  • Nombre de joueurs : 2 à 6
  • Âge recommandé : 8 ans et plus
  • Durée : 60 minutes
  • Mécanique(s) : Affrontement, combat

Description

Be Hero est un jeu de combat dans lequel nous créons notre personnage avec des cartes.

Mes impressions

Malheureusement, le temps m’a manqué et je n’ai pas pu le découvrir. J’ai quand même pu m’entretenir un peu avec les auteurs et un rendez-vous sera fixé prochainement.

Formicidés

Samuel Dery, créateur de Formicidés
  • Auteur : Samuel Dery
  • Nombre de joueurs : 2 à 6
  • Âge recommandé : 10 ans et plus
  • Durée : 45 minutes
  • Mécanique(s) : Construction de machine (« engine building »), gestion de ressources

Description

Formicidés est un jeu de construction de machine dans lequel nous contrôlons une fourmilière. Nous construisons notre colonie en ajoutant des fourmis de façon stratégique.

Une partie se déroule sur une année (douze mois et quatre saisons). Qui dit changement de saison dit guerre. Les points sont calculés à la 7 Wonders avec nos voisins immédiats.

Formicidés, plateau de joueur

De façon simultané, un mois se déroule en cinq étapes : sélection des fourmis, récolte des ressources, exploration, guerre et éclosion).

Formicidés, phase d’exploration

Mes impressions

J’ai bien apprécié mon expérience de jeu. Je n’ai pas découvert de révolution en voyant la ressemblance avec certains jeux que je connais (et apprécie). Il est dans mes cordes au niveau de difficulté « Famille Plus ». Je me vois y jouer avec des gros joueurs comme des novices. Il reste du travail à faire, mais Formicidés a un bon potentiel, je suis curieuse de voir le développement. Le graphisme n’est pas à tout casser, mais il respecte bien le thème des fourmis.

J’aime

  • Accessibilité
  • Mécanique intéressante
[/one_half]

J’aime moins

  • Un peu long pour le niveau de difficulté

La cuisine du chaos

Éric Noël, Maxime Tremblay et Mélanie Bergeron, créateurs de La cuisine du chaos
  • Auteurs : Maxime Tremblay, Éric Noël et Mélanie Bergeron
  • Nombre de joueurs : 3 à 6
  • Âge recommandé : 10 ans et plus
  • Durée : 30-45 minutes
  • Mécanique(s) : Placement de tuiles, ambiance, improvisation

Description

La cuisine du chaos est un jeu d’ambiance conçu pour de trois à six joueurs qui doivent concevoir les meilleurs plats à toute vitesse en pigeant des tuiles dans la boîte. Puis, en deuxième phase, présenter leurs créations avec certaines contraintes (en exagérant, par exemple).

La cuisine du chaos, plateau joueur

Mes impressions

La cuisine du chaos est le jeu qui m’a le moins plu de la journée. Est-ce un jeu de placement de tuiles ou d’improvisation ? Je n’étais pas certaine. La mécanique de placement de tuiles m’a fait penser au jeu Galaxy Trucker et j’ai bien aimé. Par contre, je ne suis vraiment pas à l’aise à jouer un rôle pour interpréter mes plats, encore moins en public devant des inconnus ! Je ne pense pas que je sois le public-cible pour ce jeu.

J’aime

  • Jeu en simultané
  • Mécanique intéressante de placement de tuiles
  • Jeu en deux phases similaires, mais un peu différentes
  • Accessibilité
[/one_half]

J’aime moins

  • Phase d’improvisation et vote
  • Certains flous en classification des aliments (couleur, fruit ou légume, etc.)

Mot de la fin

J’ai beaucoup apprécié mon après-midi au Concours Dimanche des protos. La Récréation m’a accueillie à bras ouverts et j’ai été surprise d’être présentée parmi les invités. Ma passion de découverte des prototypes a atteint des sommets. Je n’ai pas vu le temps passer. Rendez-vous l’année prochaine !

Sylvain « Ludologue » A. Trottier (La Récr.ation), Yannick Gervais (gagnant du concours pour Candidats pour Mars), Jean-François Chrétien (Zone Proto) & David Klis (Montréal joue)

Félicitations au gagnant et bonne créativité à tous !

À propos de Catherine Watts Cowan

Je suis une vraie geek de jeux de société. Mon premier amour dans le monde moderne a été Carcassonne. J'adore jouer en famille (maman de deux mini-geeks de 10 et 12 ans), entre amis ou avec des étrangers. J'aime découvrir les nouveautés et les endroits ludiques. Je suis une grande passionnée qui ne manque pas de sujets à partager! Profil BGG: https://www.boardgamegeek.com/user/CathGeek

Aussi à voir...

Fort, une cabane dans les arbres, pizza et jouets

Vous avez gardé un cœur d’enfant ? La construction d’un fort, d’une cabane, dans les arbres …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.