betrayal legacy

Betrayal at House on the Hill : la version Legacy annoncée

Amateurs de films d’horreur de série B, cette nouvelle est pour vous. Betrayal at House on the Hill, le jeu d’épouvante aux scénarios et possibilités infinis, se fait faire le traitement Legacy !

Qu’est-ce qu’un jeu Legacy ?

Comme vous le savez peut-être déjà, il s’agit d’une tendance dans le monde des jeux de société inventée par Risk Legacy en 2011. Depuis, Pandémie a fracassé le palmarès des jeux de société avec sa version du jeu Legacy. D’autres jeux s’y sont aussi essayés, comme SeaFall ou Charterstone. Le principe veut que chaque partie jouée influence la prochaine. Ceci peut être en changeant le plateau, en déchirant des cartes ou en découvrant certains secrets que renferme la boîte.

Pourquoi Betrayal Legacy ?

Betrayal at House on the Hill est un jeu adoré par plusieurs, détesté par d’autres. Le jeu de base contient 50 histoires horrifiques qui seront dévoilées dans une partie donnée selon plusieurs facteurs. Le jeu est immersif, drôle et effrayant. Il se joue bien en famille et possède l’une des mécaniques les plus intéressantes que j’ai vu dans un jeu de société. À la moitié de la partie, l’un des joueurs devient un traître et, en lisant le scénario déterminé, découvre comment il doit torturer ses anciens coéquipiers pour gagner la partie. En théorie, le jeu est parfait. En pratique, beaucoup des scénarios ne sont pas très excitants et, dépendamment de comment la première moitié de la partie s’est déroulée, se terminent trop rapidement.

Étant personnellement un adepte du jeu, j’ai très hâte de voir comment l’aspect Legacy s’y intégrera. Il est clair qu’en limitant le nombre de scénarios et en guidant les joueurs plutôt qu’en leur laissant trop de choix de scénarios, le jeu deviendra rapidement ce que tout le monde espérait que Betrayal at House on the Hill soit à sa sortie.

Que savons-nous sur Betrayal Legacy ?

Nous incarnons des familles, sur plusieurs générations, explorant la même maison hantée. Le jeu contient un prologue et 13 chapitres à jouer avec, idéalement, le même groupe de joueurs pour assurer la continuité. Rob Daviau, designer de Betrayal at House on the Hill, revient à la barre du jeu. Le jeu sera aussi moins axé sur les clichés cinématographiques et plus sur des histoires d’horreur.

Betrayal Legacy
Un aperçu du design actuel de la boîte de Betrayal Legacy.

Que veut-on voir dans Betrayal Legacy ?

Betrayal at House on the Hill est basée sur l’exploration d’une maison hantée. Il serait donc intéressant que l’exploration de la maison soit fixe au cours de plusieurs parties. Qu’une fois l’immense manoir découvert, la maison reste fixe. Peut-être verrons-nous aussi certains événements détruisant des pièces ou des couloirs pour de bon.

J’aimerais aussi que, tout en gardant la mécanique du traître révélé à la moitié de la partie, on puisse peut-être effectuer un exorcisme pour remettre le joueur perdu de notre côté. Ainsi, on pourrait, d’une partie à l’autre, changer de traître et travailler pour récupérer les âmes perdues.

Quand Betrayal Legacy sera disponible ?

Le jeu arrivera sur nos tablettes au cours du dernier trimestre de 2018, juste à temps pour la prochaine saison des fêtes ! Si j’avais à parier, je dirais que le jeu sortira début octobre pour profiter de l’Halloween. En attendant, Betrayal at House at the Hill et son extension Widow’s Walk sont disponibles en magasins. La même chose est vraie pour la version fantastique du jeu : Betrayal at Baldur’s Gate.

Comme pour les jeux mentionnés ci-dessus, il n’y a pas de plan présentement pour une version française, malheureusement.

Pour plus d’informations sur Betrayal Legacy, visitez BoardGameGeek.

À propos de Étienne Desgagnés

Heureux propriétaire d’un problème de jeu (de société) sans victime depuis l’enfance.

Aussi à voir...

Kill the Unicorns – Un jeu rempli de magie, de princesses, de licornes… et de carnages !

Kill the Unicorns est un nouveau jeu développé par un petit groupe de neuf amateurs …

Qu'en pensez-vous ?