Concours
applications nuisent jeux de société

Les jeux de société en format applications à la conquête de notre quotidien

Asmodee Digital a annoncé, dans le cadre d’Essen 2017, les versions numériques de ses jeux pour nos téléphones et tablettes. Avec ces annonces, Asmodee Digital tente de rendre l’expérience de jeu plus accessible et plus fréquente que notre classique soirée de jeu hebdomadaire.

Bien que l’annonce de ces applications soit très louable et qu’elle prouve bien que le monde des jeux de société est en pleine expansion, il faut se demander si ça ne va pas à l’encontre des raisons pour lesquelles nous sommes accros à ce hobby.

Est-ce que les applications nuisent aux jeux de société ?

D’un côté, il est difficile pour plusieurs personnes de se rassembler à chaque semaine et passer plusieurs heures à apprendre et maîtriser différents jeux. J’en suis conscient. Je réalise aussi que payer des centaines de dollars en jeux de société n’est pas nécessairement quelque chose d’accessible pour tout le monde. Il peut être facile et même pratique d’avoir l’application qui, en quelques minutes et dollars, nous permet de jouer à notre jeu favori.

De l’autre côté, les applications font en sorte que les jeux physiques trouvent moins souvent la table. En guise d’exemple, prenons mes parents. L’année dernière, je les ai introduits à Ticket to Ride et ce fut le coup de foudre. Ils ont acheté leur propre copie et ont joué plusieurs fois avec moi, mais plus souvent sans. Ils ont découvert l’application quelques mois plus tard et celle-ci planta les clous dans le cercueil du jeu physique.

Maintenant, mes parents totalisent plus de 5000 parties jouées à Ticket to Ride. C’est 5000 à 0 depuis l’achat de l’application. Pendant cette période de temps, lorsque des amis viennent chez eux, ils ne sortent jamais Ticket to Ride et, ainsi, ne partagent pas leur amour pour ce jeu. De mon côté, j’ai acheté l’application de Jaipur et, après y avoir joué une vingtaine de parties sur mon téléphone, je n’aurai jamais le goût d’essayer la version physique et de présenter cet excellent jeu à mes amis.

Ces exemples m’amènent au point qui m’inquiète le plus. L’avènement des jeux de société est due au fait que le hobby se passe en groupe et se propage ainsi facilement. Les cafés et bars ludiques aident au maintien de la croissance des jeux de société en amenant le grand public à découvrir d’autres jeux que Monopoly et Scattergories. Les applications ne vont pas en ce sens. Il est clair que ce n’est pas parce qu’on a acheté l’application de Catane que nous n’y jouerons plus jamais. Par contre, on augmente les chances de faire le tour du jeu et de s’en lasser plus rapidement.

Pourquoi jouons-nous aux jeux de société ?

Plus largement, il faut aussi se demander pourquoi nous jouons. Les jeux de société, comme leur nom l’indique, consistent en une activité appréciée en groupe. Ce n’est pas nécessairement les meilleurs jeux qui créent les meilleures expériences. Ce sont les meilleurs groupes. Le meilleur des groupes peut faire vivre le pire des jeux. Il y a quelque chose de magique à, après une semaine de travail, finalement s’asseoir autour d’une table et écouter son ami présenter les règles d’un nouveau jeu. Lors de la première partie, on se plante, mais le plaisir demeure. Je ne crois simplement pas que l’application de Catane pourra me faire rire comme le jeu y parvient lorsque, pour la 14e fois de suite, quelqu’un roule un 9 et que je récolte 8 moutons.

 

catan
Le plateau du jeu Catane.

Ceci étant dit, je crois que l’alliance entre technologie digitale et jeux de société peut être très utile. Sans l’application pour Mansions of Madness, le jeu serait considérablement moins accessible et plaisant. La même chose est vraie pour Descent (à quand l’application pour Imperial Assault, Asmodee ?).

Bref, j’ai probablement trop analysé l’annonce d’Asmodee Digital. Il est bon de voir que le monde ludique innove et tente d’atteindre un plus grand public. Je me demande simplement si les applications sont le bon moyen d’y parvenir. Un jeu de société n’est pas fait pour être joué 5000 fois, il est conçu pour être découvert entre amis au fil des années. Asmodee est à la conquête de notre quotidien, mais est-ce vraiment ce qu’il y a de mieux pour le hobby ?

Pour plus de détails sur les applications d’Asmodee Digital, c’est par ici.

À propos de Étienne Desgagnés

Heureux propriétaire d’un problème de jeu (de société) sans victime depuis l’enfance.

Aussi à voir...

Aventuriers du Rail

Les Aventuriers du Rail : une nouvelle extension arrive en ville

L’extension Royaume-Uni débarque sur la version numérique de Ticket to Ride (Les Aventuriers du Rail, …

Qu'en pensez-vous ?