Dark Mages

Dark Mages : un jeu plein de rebondissements

Dark Mages

Apréciation générale
Art et visuel
instructions et clarté des descriptions
Facilité d'apprentissage

Le jeu est agréable. Il est rempli de compétition et a donné cours à plus d’un éclat de rire. Il est dommage que les quelques défauts brisent le rythme et le plaisir du jeu. Les cartes sont magnifiquement peintes et la boîte est facile à ranger (ce qui est non-négligeable selon moi)

User Rating: 4.54 ( 6 votes)

Avec des groupes différents, j’ai eu la chance d’essayer le jeu Les Magiciens de l’ombre (Dark Mages en anglais). Un jeu de cartes et de dés qui repose sur un combat entre mages. Lancers de sort, potions, parchemins et monstres sont au rendez-vous. Les cartes sont vraiment artistiques et belles, les dessins sont soignés et donnent envie de jouer juste en les regardant. Le jeu est très agréable à jouer. Pendant mes deux parties, j’ai eu beaucoup de plaisir malgré les petits problèmes rencontrés. Le jeu est simple (une fois les règles apprises) et donne un suspense non négligeable venant avec les utilisations de cartes et de dés diverses. C’est un jeu parfait pour ceux qui aiment la compétition. Attention aux mauvais perdants, les coups peuvent être très bas.

Au départ, le jeu avait l’air assez simple; les règlements du livret assez bien expliqués pour comprendre. Tout lire en même temps et d’un coup peut sembler beaucoup trop à apprendre et savoir à la fois. Pour remédier, je conseille de faire semblant de jouer une partie en lisant les règles, sinon on se perd dans les spécifications diverses. Ce qui est plus difficile toutefois est de comprendre lorsqu’on n’a aucune base de jeu de rôle sur table (des jeux de la même veine que Dungeon et Dragons). Le jeu devient alors terriblement complexe. Les joueurs, qui n’avaient aucune expérience dans les jeux de rôle, avaient bien plus de difficultés à comprendre le fonctionnement du jeu. Au fur et à mesure que le jeu avançait toutefois, ils s’habituaient et prenaient le rythme. Les tours d’essai avant de commencer ont beaucoup aidé à la chose.

Cartes de magiciens | Dark Mages
Cartes de magiciens | Dark Mages

Ce qui est « dérangeant » (disons) pendant que l’on joue est de tout faire reposer sur la chance constamment. Même si on planifie une stratégie, même si on croit avoir tout calculé, la chance peut tourner et on peut perdre la partie. Commençant avec les lancers de sorts eux-mêmes, il faut rouler un dé 20 et espérer avoir assez haut. Reposer sur le hasard pour attaquer son adversaire, avec la plus simple des attaques, peut être terriblement long et frustrant. Je parle d’expérience, car j’ai joué une partie en ne portant presque aucun coup. Ensuite les cartes sont très  « déséquilibrées » . Certaines cartes assurent une victoire quasi immédiate (dé réussi ou non); d’autres cartes ne font pas nécessairement gagner, mais donnent tellement un énorme malus aux autres joueurs que rebâtir son jeu est impossible. La partie peut devenir rapidement inégale (jusqu’à commencer inégale point) et lorsqu’elle l’est le jeu devient vraiment moins plaisant. Ce n’est pas seulement une question d’être bon ou mauvais perdant, mais une question de ne rien pouvoir faire pour se défendre ou attaquer l’autre, qui devient fâchant. Certains aiment les jeux qui se basent beaucoup sur la chance ainsi, mais je ne fais pas partie de ce groupe. Je préfère de loin réfléchir à mon jeu que de me baser sur la chance seule pour gagner.

Ensuite, avec les descriptions des cartes complexes, c’est à ce moment que le jeu perd beaucoup de qualité (ce qui est dommage). Les descriptions (par économie) ne sont pas expliquées dans le livret de règlements. On affirme simplement que la description sur la carte elle-même explique les effets de celle-ci. Il est vrai que, dans la plupart des cas, la description explique ce que fait la carte clairement. Toutefois, certaines posent problème. En effet, parfois elles étaient si mal formulées qu’il nous a fallu aller consulter les cartes en anglais (ce qui est vraiment dommage considérant que ce sont des Québécois qui ont créé le jeu). Cela devient rapidement frustrant de devoir vérifier des cartes; au point où certaines ont été laissées à l’interprétation des joueurs (nous avons dû trouver un consensus plus d’une fois). Ensuite, d’autres n’ont des spécificités qui ne sont ni expliquer en français ni en anglais (heureusement la page FAQ du jeu aide pour cela). Malgré l’aide des autres joueurs, certaines questions restent sans réponse. Cela est terriblement dommage.

Pendant une partie de Dark Mages
Pendant une partie de Dark Mages

Ce qui est drôle est la compétition qui se développe entre les joueurs. Les coups bats font en sorte que les joueurs s’aliènent entre eux et se fâchent l’un contre l’autre. J’ai vu des joueurs n’attaquer qu’un seul joueur qui leur avait causé du tort, plutôt que de se concentrer sur gagner la partie. En ce sens, on voit un effet «briseur d’amitié». Sur ce point on pourrait presque comparer avec Monopoly et sa réputation peu fameuse pour les amitiés. Toutefois, plus il y a de joueurs, plus c’est la cacophonie et plus cela est hilarant.

Les parties peuvent vraiment s’éterniser. Alors que la boîte suggère une heure de jeu, ma première partie s’est étirée en plus de cinq heures. La principale raison était les cartes de guérisons. Il y en avait beaucoup et le joueur se guérissait constamment malgré les 3 autres joueurs qui s’étaient tous alliés contre lui. Il est vrai que la chance était de son côté, mais il reste que la personne avait accès trop facilement à un moyen de guérir ses points de vie.

Dark_Mages-05

Il est aussi fastidieux de noter les points de vie sans arrêt. Entre les coups, les ennemis et les cartes pour se guérir, on remplit rapidement une page de notes en une seule partie. Les créateurs auraient pu donner des petits papiers/tableaux (ou autre) pour suivre les points de vie. C’est un détail bénin, mais cela peut être légèrement ennuyant.

Malgré tout, le jeu est agréable. Il est rempli de compétition et a donné cours à plus d’un éclat de rire. Il est dommage que les quelques défauts brisent le rythme et le plaisir du jeu. Les cartes sont magnifiquement peintes et la boîte est facile à ranger (ce qui est non-négligeable selon moi). Espérons que les créateurs en feront une version révisée pour permettre au jeu de devenir encore plus excellent!

Dark Mages
Dark Mages

Pour vous procurer Dark Mages, vous pouvez aller directement sur leur boutique en ligne ou dans une des boutiques recensées sur leur site aussi. Vous pouvez aussi questionner votre magasin de jeux préféré pour qu’il se procure des stocks!

À propos de Kim Couture

Diplômée (bac) en écriture de scénario Geek depuis la plus tendre enfance Mon premier emploi de rêve était d'être Tortue Ninja, Malheureusement, il n'y avait plus de place libre!

Aussi à voir...

1-2-Switch

1-2-Switch: des tonnes de minijeux pour des soirées endiablées

Une des choses les plus dures à faire quand on écrit une critique est d’offrir …

Un commentaire

  1. Ce jeu est une copie à peine subtile du jeu de cartes québécois Emmerlaüs. Ils ont repris les mêmes règles mais ont fait redessiné les cartes avec l’argent de kickstarter. Personnellement je ne les encouragerai pas.

Qu'en penses-tu ?