Concours

Animal Crossing : Pocket Camp – Parfait pour passer le temps

Si vous attendez depuis un moment l’annonce d’un nouveau jeu Animal Crossing sur la Nintendo Switch, vous serez un peu déçus qu’il n’y ait aucune nouvelle de ce côté. Toutefois, Geekbecois vous propose un moyen de satisfaire vos envies entre-temps : Animal Crossing : Pocket CampCeci est une application mobile gratuite qui nous fait visiter à nouveau l’univers des petits animaux mignons.

Pour un horaire chargé…

Pour commencer, oui bien sûr, il y a des micro-transactions possibles. Ce qui est intéressant, malgré cela, est qu’en aucun cas le jeu n’oblige le joueur à acheter des objets avec de l’argent pour progresser. Il est même très facile d’avancer rapidement sans jamais dépenser un sou. Bien sûr, certains objets demande beaucoup de Leaf Ticket pour que l’on puisse les posséder. Qu’est-ce qu’un Leaf Ticket ? C’est la monnaie qu’il est possible d’acheter avec de l’argent. Toutefois, un joueur peut facilement en récupérer ; il suffit d’être patient. Animal Crossing est déjà familier avec la patience. Le jeu sur 3DS (New Leaf) demandait de jouer à des heures précises et saisons précises.

L’application demande de la patience car construire des objets ou effectuer certaines actions prend une quantité de temps particulière. Par exemple, construire une chaise peut prendre 15 minutes ou 5 heures. Toutefois, le fait que le jeu ne demande pas de se connecter à des heures particulières est un vent de fraîcheur. En tel cas, il suffit d’avoir un horaire de travail à temps plein pour se retrouver à ne plus pouvoir respecter les heures du jeu. C’est cela qui m’a fait arrêter de jouer au jeu sur 3DS. Je sais que certains réussissent à travailler à temps plein et jouer, mais ce n’était pas mon cas.

Comment jouer ?

La jouabilité est relativement semblable à celui auquel les adeptes sont habitués. Le personnage que l’on joue se promène dans différents endroits et recueille des objets divers. Ces objets seront demandés par les “visiteurs” qui changent à toutes les trois heures. Pour avancer dans le jeu, il faut offrir des objets demandés par les différents animaux. Cela augmente ainsi l’amitié entre votre avatar et eux. À partir d’un moment, il faut construire des bâtiments pour augmenter l’affection maximale ou améliorer votre campement. Car oui, si Animal Crossing vous fait décorer et construire de jolies maisons, l’application, elle, vous fait construire votre “campement de rêve”. En principe, bien sûr, car il faut mettre certains objets pour contenter certains animaux, ce qui bloque un peu la “déco parfaite” que l’on souhaiterait.

Gracieuseté de Nintendo

Le jeu contient de petits détails mignons. Par exemple, les saisons changent avec les saisons réelles du joueur. Le dialogue des personnages change aussi avec l’heure ou la journée. Leur parler pendant des vacances les font converser à propos du jour (Noël, la fête du Travail, etc.). Si on se connecte tard (ou très tôt), on a des commentaires sur dormir ou sur quoi manger pour déjeuner, etc. Bien sûr, cela était aussi instauré dans le jeu sur 3DS. On retrouve aussi différents événements. Un “concours” de pêche, un événement Jeans, des cross-over avec d’autres jeux de Nintendo, par exemple.

Un peu de style

Les graphiques du jeu sont surprenamment jolis. En particulier lorsqu’on considère le fait que c’est une application gratuite. Ce que je trouve particulièrement agréable, c’est que le jeu ne demande pas beaucoup de temps. Contrairement à plusieurs applications, une petite connexion de quelques minutes plusieurs fois par jour (ou une seule fois par jour ou par semaine si vous voulez) suffit à faire monter de niveau le personnage. Bien sûr, plus on se connecte souvent dans une journée et plus le personnage avance rapidement. Toutefois, les périodes de temps avant que les animaux se déplacent, ou que les objets aient terminés d’être construits, donnent des moments de temps mort pour se déconnecter. Cela peut être une qualité ou un défaut au jeu dépendamment de qui y joue, mais pour ceux qui n’ont que quelques minutes de libres à la fois, c’est parfait.

source: http://animalcrossingworld.com/2018/08/
Source : http://animalcrossingworld.com/2018/08/

Le jeu consomme énormément de données et de batterie. Ce n’est pas exclusif à ce jeu, mais il vaut mieux être connecté au Wi-Fi pour jouer. Le jeu est étrangement addictif. Avant de s’en rendre compte, l’avatar est déjà au niveau 20 et plusieurs animaux ont été invités à notre campement (le but du jeu, après tout). Ce qui est plus ou moins déplorable est l’importance de se faire des amis. Il faut avoir l’aide d’autres utilisateurs, chose que je trouve plus ou moins importante et qui revient souvent dans les applications. Toutefois, les interactions avec les autres joueurs sont plutôt limitées (visiter le campement, arroser les plantes, partager des insectes) ; des interactions directes (clavardage, etc.) ne sont pas disponibles. Ce qui rend le fait d’être “forcés” d’avoir des amis facile. Malgré tout, le jeu est agréable et aide à faire passer le temps en attendant un nouveau jeu Animal Crossing.

Pour de plus amples informations, allez faire un tour sur le site officiel !

iOS | Android

À propos de Kim Couture

Diplômée (bac) en écriture de scénario Geek depuis la plus tendre enfance Mon premier emploi de rêve était d'être Tortue Ninja, Malheureusement, il n'y avait plus de place libre!

Aussi à voir...

Nintendo présente ses nouveautés lors d’une soirée haute en couleurs !

Ce 8 novembre 2018 avait lieu l’événement des fêtes de Nintendo. Dès notre arrivée, nous …

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.