Crédit photo : Claude Corriveau

Nissan LEAF PLUS 2019 : une voiture électrique qui a tout pour plaire

L’an dernier , j’ai eu l’occasion de tester une voiture électrique pour la première fois. C’était une expérience agréable qui m’a donné la piqûre pour faire l’essai, cette fois, du véhicule électrique le plus vendu au monde, la Nissan LEAF PLUS 2019. Cette version PLUS diffère de la version standard entre autres par son moteur plus puissant mais aussi par sa batterie de plus grande capacité. La LEAF PLUS a donc une plus grande autonomie, soit 363 km pour le modèle S PLUS plutôt que 243 km pour la LEAF standard. Le modèle SL PLUS que j’ai eu l’occasion de tester, le plus équipé, ainsi que le modèle SV PLUS, ont quant à eux une autonomie annoncée de 349 km. Je vous partage ici mon avis sur la technologie de la Nissan LEAF SL PLUS 2019, son confort ainsi que l’expérience électrique au volant de cette voiture.

La technologie de la Nissan LEAF SL PLUS 2019

  • Clé intelligente de Nissan avec démarrage par bouton-poussoir et ouverture du port de charge
  • Écran d’infodivertissement de 8 po
  • Chaîne audio Bose haut de gamme à 7 haut-parleurs
  • Apple CarPlay et Android Auto
  • Radio par satellite SiriusXM
  • Commandes audio au volant
  • Prise audio auxiliaire et port USB
  • Prise 12 V (1 sur le tableau de bord)
  • Régulateur automatique de la température avec minuterie
  • Caméra de marche arrière et écran de visualisation du périmètre Intelligent Around View
  • NissanConnect EV (services de télématique avancés) pour se connecter au véhicule à distance à partir d’un téléphone intelligent ou d’un accessoire portable compatible
  • Système d’assistance ProPILOT – Aide à la direction – Régulateur de vitesse intelligent et fonction de maintien de la vitesse
  • Système de prévention de sortie de voie intelligent
  • Système d’avertissement sur l’angle mort
  • Système d’alerte de trafic transversal
  • Alerte d’attention du conducteur
  • Alerte intelligente de collision avant (AICA)
  • Système de freinage d’urgence automatique avec détection de piétons

Écran et système de navigation

D’abord, l’écran tactile de 8 pouces est très pratique pour contrôler la chaîne audio Bose et ses paramètres, ainsi que le système de navigation et d’autres fonctionnalités.

Je n’ai jamais été une adepte des systèmes de navigation intégrés dans les voitures. Celui de la LEAF PLUS, lors de mon test, a eu de la difficulté à trouver une destination lorsque j’en étais à 130 km. En effet, j’utilisais la fonction vocale et bien que le système me comprenait, il n’y avait parfois aucun résultat lorsque je sélectionnais cette destination. J’ai rapidement passé à Waze via CarPlay.

CarPlay et Android Auto

Lors d’un road trip entre filles, mon amie a pu s’improviser DJ simplement en branchant son téléphone intelligent au port USB de la voiture. Un deuxième port aurait été apprécié, toutefois il est possible d’ajouter un chargeur grâce à l’allume-cigarette.

Nous avons également profité de SiriusXM, dont le seul désavantage est de perdre le signal de temps en temps, mais ce n’est jamais arrivé bien longtemps lors de mes trajets. Avoir accès à des stations de radio par genre de musique a été vraiment agréable. Toutefois, je n’ai pas été impressionnée par la qualité des 7 haut-parleurs de la chaîne audio Bose. Mes passagers ont également remarqué qu’on entendait le son beaucoup plus à l’avant qu’à l’arrière du véhicule, ce qui pouvait être corrigé dans les paramètres de la chaîne audio.

Caméra de marche arrière et écran Intelligent Around View

D’abord, j’avais déjà utilisé une caméra de recul. Sans m’y fier totalement, j’appréciais la visibilité supplémentaire qu’elle procure, ainsi on s’assure qu’on verrait même un petit enfant s’il devait se trouver derrière le véhicule. D’ailleurs, la LEAF PLUS émet un signal sonore lorsque l’on recule. Ce « bip-bip » n’est presque pas audible de l’intérieur les fenêtres fermées, mais on m’a informée qu’on l’entendait à l’intérieur d’une maison les fenêtres ouvertes. Ce qui m’a vraiment plu par rapport à la caméra est la fonctionnalité Intelligent Around View. Avec celle-ci, on voit vraiment tout autour du véhicule. C’est donc énormément plus facile d’exécuter nos manoeuvres de conduite dans des espaces exigus. Technologique et sécuritaire, on aime ça !

Application NissanConnect

Une application pour contrôler ma voiture, déjà, ça me plaît. Ce que j’ai apprécié de NissanConnect, c’est entre autres le fait de pouvoir démarrer la climatisation à distance. Sinon, elle était aussi pratique pour surveiller la recharge du véhicule, même s’il est possible de le faire dans des applications tierces des différents fournisseurs de recharge. On peut également vérifier notre évaluation de conduite éco.

L’expérience électrique signée Nissan

Lorsqu’on conduit une voiture électrique et qu’on en parle autour de nous, on reçoit une foule de questions et commentaires.

  • Oui mais avec la climatisation ça consomme plus ! En effet, mais c’est le même concept qu’avec la voiture à essence. Dans l’application mobile, on voit toujours l’autonomie restante sans et avec utilisation de la climatisation. Celle-ci varie alors d’une trentaine de kilomètres sur une pleine recharge.
  • Est-ce que ça te stresse (l’autonomie restante) ? Pas plus que l’autonomie d’une voiture à essence. C’est seulement qu’il faut prévoir le temps de la recharge, ainsi que la possibilité que la borne convoitée soit occupée. Lors de mon test, en vacances, pas pressée, ça n’a pas été un problème. Si je devais me procurer une voiture électrique comme véhicule de tous les jours, toutefois, je m’assurerais de faire installer une borne chez moi pour être en mesure de recharger la voiture pendant la nuit et ainsi pouvoir faire des voyages imprévus s’il y a lieu.
  • Ce n’est pas vrai que ça ne pollue pas une voiture électrique. De la construction du véhicule jusqu’à la fin de sa « vie », au Québec, un véhicule électrique demeure moins polluant qu’un véhicule à essence. 

Les ports de recharge de la voiture se situent à l’avant. Il suffit d’appuyer sur un bouton situé en bas à gauche du volant pour ouvrir la porte qui protège les ports de recharge contre les intempéries. Sous cette porte, une petite lumière judicieusement placée nous évite de chercher à tâtons dans l’obscurité. La LEAF PLUS, tout comme la plupart des autres modèles de véhicules électriques asiatiques, utilise le connecteur CHAdeMO (CHArge de Move). Un port standard pour la recharge sur 240 V est aussi présent. Dans le coffre, on trouve un câble adaptateur 120 V/240 V permettant de recharger le véhicule à la maison si on ne possède pas de borne de recharge.

Côté temps de recharge, mes tests ont démontré les temps suivants :

  • sur recharge résidentielle 120 V : 5 % à 38 % en 14 heures
  • sur recharge standard 240 V : 21 % à 27 % en 14 minutes
  • sur recharge rapide 50 kW : 20 % à 87 % en 53 minutes
  • sur recharge rapide 50 kW : 34 % à 90 % en 49 minutes

À noter que sur une borne de recharge rapide, la vitesse de recharge diminue à partir de 80 %, c’est pourquoi il est conseillé de poursuivre la recharge sur une borne standard, qui coûtera moins cher.

Design et conduite

On m’a fait remarquer que la LEAF PLUS n’a pas « l’air d’une voiture électrique ». Elle se fond dans la masse, mais pas parce qu’elle est ordinaire. Au contraire, elle a un beau style. Le toit noir ajoute une touche raffinée à l’extérieur aux lignes bien définies. Les feux arrières en relief sur les côtés ne sont pas démesurément ressortis, comme sur d’autres modèles de véhicules.

Derrière le volant, les premiers instants, on a besoin d’un petit cours 101, surtout si on n’a jamais conduit de véhicule récent avec démarrage avec un bouton plutôt qu’avec la clé. En fait, c’est simple, on appuie sur la pédale de frein puis sur le bouton de démarrage. Le levier de vitesse très moderne est très agréable à utiliser. Il faut seulement se concentrer les premières fois pour se rappeler que le mode reculons doit être activé en poussant le levier vers l’avant, tandis que pour le drive, c’est vers l’arrière. Après une semaine, ça devient presque naturel.

Une fois partis, il faut s’habituer à la pédale de frein. Dans un véhicule électrique, le freinage est toujours un peu plus prompt, mais on s’y habitue dès les premières minutes. La LEAF PLUS a aussi une belle caractéristique qui la démarque de certains autres modèles, et elle se nomme ePedal. En effet, lorsque ce mode est activé, l’accélérateur, une fois relâché, utilise la récupération cinétique pour freiner. Je ressentais la même chose que lorsque ma voiture à essence manuelle ralentit à cause de la compression du moteur.

Côté accélération, c’est du direct, donc c’est le bonheur. Habituellement, quand je passe de ma voiture manuelle à une voiture automatique, je trouve l’accélération plus faible. La LEAF PLUS a une bonne accélération, on le sent quand on appuie sur l’accélérateur en montant une côte, on ne sent aucun ralentissement. Ceci s’explique par son moteur électrique synchrone à courant alternatif de 160 kW, comparativement à la version LEAF standard et son moteur 110 kW. Ainsi, la LEAF PLUS offre 46 % plus de puissance avec 214 chevaux plutôt que 147.

Tout plein d’avertissements

Au début, le système de prévention de sortie de voie intelligent, ça surprend. Si on colle un peu trop la ligne sur la route, le volant vibre et une icône jaune apparaît sur le tableau de bord. Parlant du tableau de bord, quelques erreurs de traduction s’y sont glissées, j’imagine que ce sera corrigé lors de prochaines mises à jour.

Également, la voiture est dotée d’un système d’alerte intelligente de collision avant, qui m’a été utile une fois lors de mon test alors que quelqu’un a freiné devant moi tout de suite après mon entrée sur l’autoroute. C’est rassurant de savoir que si je n’avais pas pu réagir à temps, la voiture aurait freiné pour moi grâce au système de freinage d’urgence automatique. Le système d’avertissement sur l’angle mort s’est manifesté plus souvent que nécessaire, mais vaut mieux plus que pas assez. Je trouve qu’il serait dommage de s’y fier trop, puisqu’il est important d’apprendre à conduire sans technologie, mais pour LA fois où on aura mal vérifié notre angle mort, c’est pratique de savoir que le système nous avertira.

Finalement, le système d’alerte de trafic transversal émettra une alerte si par exemple vous reculez pour sortir de votre stationnement et qu’une voiture arrive pour passer derrière au même moment, ce qui m’est aussi arrivé lors de mon test. Tous ces avertisseurs sont pour moi un gage de sécurité mais ne remplacent pas la vigilance humaine. Toutefois, la technologie est parfois plus rapide que nous et peut donc nous aider à réagir rapidement et nous éviter ainsi des collisions.

Crédit photo : Claude Corriveau

Nissan ProPilot

Alors là, c’est la découverte de mon test. En effet, ProPILOT m’a grandement impressionnée. Combinant aide à la direction, régulateur de vitesse intelligent et fonction de maintien de la vitesse, celui-ci nous guide sur la route sans jamais nous enlever le contrôle. En effet, il s’agit ici d’une voiture intelligente, et non autonome.

D’une pression d’un bouton sur le volant, on active ProPILOT. Une icône de volant vert apparaît au tableau de bord pour nous indiquer que la voiture guide désormais le volant. Je dis « guide », car on garde le contrôle quand même, si on tourne le volant, c’est comme d’habitude, la voiture va tourner dans ce sens, donc pas d’inquiétude en cas d’imprévu où on devrait faire une manoeuvre pour éviter un obstacle sur la route. Même lorsque la voiture guide le volant, on doit garder les mains sur celui-ci, sinon un avertisseur retentit pour nous ramener à l’ordre. La voiture garde également une distance sécuritaire avec le véhicule devant, et freinera au besoin.

Lors des changements de voie, on n’a qu’à activer le clignotant et la voiture comprend qu’elle doit accélérer, il ne nous reste alors qu’à contrôler le volant pour changer de voie. Dès qu’on reprend une trajectoire droite dans la nouvelle voie, la voiture reprend son rôle de conducteur et dirige à nouveau le volant. C’est stupéfiant. On peut adapter la vitesse de croisière à la hausse ou à la baisse avec les contrôles sur le volant, ce qui donne vraiment une sensation de conduire notre véhicule de façon technologique.

On peut également utiliser ProPILOT lorsqu’on se trouve dans un bouchon de circulation. Quand la voiture effectue un arrêt complet, on ne doit qu’appuyer sur le bouton lorsque la circulation reprend. S’il y a sans cesse du mouvement, on n’a presque rien à faire puisque la voiture accélère et freine toute seule.

Confort

Globalement, la Nissan LEAF PLUS est une voiture confortable. On a de l’espace, il y a du rangement, tout est à sa place. Les passagers arrières sont assis haut mais se sentaient à l’aise. Tous mes passagers mesuraient toutefois moins de 6 pieds.

Côté petits détails, j’aime moins la bordure intérieure de porte qui est faite d’un matériau réfléchissant et sur lequel les traces de doigts adhèrent bien. Également, le design du dessus du coffre à gant est visuellement peu attrayant, selon moi. Le coffre à gants, justement, est très profond, on peut donc y ranger pas mal de choses.

 

Aussi, un espace pour les clés (je présume) se trouve derrière le levier de vitesse. Des porte-bouteilles dans les portes sont très pratiques. Deux porte-gobelets se trouvent entre le conducteur et le passager avant, toutefois, je les trouve trop profonds, car un verre de format petit sera difficile à soulever sans devoir le prendre par le couvercle.

L’ajustement du siège conducteur se fait de façon très précise car c’est un ajustement électronique. Un bouton pour les sièges chauffants arrières se trouve sur le côté gauche du siège passager, ce qui est bien car le conducteur peut avoir accès à ce contrôle.

La LEAF PLUS possède un régulateur automatique de la température avec minuterie, ce qui permet d’être vraiment confortable niveau température de l’habitacle. J’aurais toutefois ajouté des trappes de ventilation à l’arrière, car c’est un problème classique avec la climatisation, pour que les passagers arrières soient confortables lorsqu’il fait très chaud, souvent, les personnes à l’avant du véhicule ont froid.

J’ai été agréablement surprise de constater que le coffre de la LEAF PLUS peut contenir une bonne quantité de bagages. Que ce soit pour une grosse épicerie ou un séjour en dehors de la ville, il y aura de la place pour vos sacs et le couvre-bagage les gardera à l’abri des regards.

Lorsqu’on prend le volant le soir ou la nuit, on garde une bonne visibilité car la LEAF PLUS possède des phares à DEL très performants. Elle est également dotée de phares antibrouillards.

Conclusion

Au final, deux choses seulement m’ont manqué dans la LEAF PLUS que je retrouvais dans la Ford Focus électrique. EcoGuide, qui me coachait pour avoir une meilleure conduite écologique. Aussi, les haut-parleurs qui me semblaient de moins bonne qualité dans cette voiture-ci. Sinon, le design de la voiture, les fonctionnalités de sécurité, ProPILOT, la capacité du coffre ainsi que l’autonomie de la batterie m’ont donné un coup de coeur instantané pour la Nissan LEAF PLUS 2019. Après la semaine d’essai routier et plus de 1200 km derrière son volant, je la recommande sans hésiter. Elle serait assurément mon choix numéro un si je devais me procurer une voiture électrique, car en plus d’être jolie et agréable à conduire, ses caractéristiques de sécurité m’ont donné un solide sentiment de confiance.

J’aime

  • Son autonomie
  • Son design
  • La capacité de son coffre
  • ProPILOT
  • Tous les systèmes de sécurité

J’aime moins

  • L’absence d’un coach de conduite écologique
  • La qualité des haut-parleurs
  • La faible efficacité et l’interface de son système de navigation

Site officiel

Le véhicule a été prêté par Nissan Canada pour la durée du test.

À propos de Geneviève Corriveau

Adepte de jeux de société, j’adore apprendre. Pro de la recherche, je veux tout savoir sans rien demander. Mordue d'informatique, de technologie et de gadgets, je suis une geek intense et passionnée qui aime s'informer et s'amuser.

Aussi à voir...

Nissan LEAF PLUS 2019 – Le véhicule électrique le plus vendu version 3.0

Le mois dernier, Nissan a présenté à Las Vegas le dernier ajout à sa gamme …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.