Entrevue avec Guiz de Pessemier : co-fondateur du studio Outerminds

Ghislain « Guiz » De Pessemier est le co-fondateur et chargé de développement des affaires chez Outerminds. Il est aussi le co-animateur de la chaîne YouTube Le Jeu C’est Sérieux avec son collègue Laurent Lasalle, sur laquelle ils parlent de plusieurs aspects de la collection de jeux vidéo comme : comment réparer des vieilles consoles ou comment les adapter à nos télévisions d’aujourd’hui ainsi que les tests de jeux dénichés dans des vide-greniers sur Twitch.

Son studio Outerminds va fêter ses 5 ans en novembre de cette année et a été propulsé sur le devant de la scène grâce à leur collaboration avec PewDiePie qui est un influenceur comptant plus de 100 millions d’abonnés sur sa chaîne YouTube. En début de carrière, ils formaient une petite équipe de quatre, le quatuor d’origine. Maintenant, ils comptent plus de 30 employés, dont la moitié sont des femmes.

À l’occasion de la conférence de presse pour le MEGA+MIGS de cette année, événement pour lequel il est l’un des porte-paroles, nous avons eu la chance d’échanger avec lui sur sa carrière.

(Geekbecois) Quel était ton parcours avant d’entrer dans le milieu du jeu vidéo ?

(Guiz de Pessemier) J’ai un parcours un peu spécial, parce que je voulais faire des jeux vidéo quand j’étais jeune et à l’époque y avait pas vraiment d’écoles en jeux vidéo. Je me suis donc orienté en ingénierie mais c’était pas vraiment la solution, j’ai perdu le focus. Plus tard, je  me suis plus dirigé vers l’art et je me suis mis à faire du jeu vidéo mais de manière plus humoristique en tant que créateur de contenus sur le web. Puis, éventuellement j’ai fondé ma compagnie Outerminds avec trois amis qui sont : Sylvain Savard, Alexandre Caron et Nicolas Brunel-Messier. En tout, on formait une équipe de deux programmeurs, un artiste et moi j’étais la personne qui s’occupait du développement des affaires et qui faisait le lien avec PewDiePie.

Grâce à un game jam, vous vous êtes fait connaître par PewDiePie. Comment avez-vous vécu ce moment ?

C’est sûr que quand tu reçois un message privé sur Twitter de PewDiePie tu penses toujours que c’est une blague, mais c’était bien réel ! Concernant le game jam en question, c’était sur Gamejolt, on a participé et le top 10 allait avoir la chance d’être joué par PewDiePie sur sa propre chaîne. Puis, avant même que les votes soient terminés, PewDiePie nous a contacté en privé et nous a dit : j’aime ce que vous faites, est-ce que ça vous tenterait de refaire exactement la même chose mais bigger, bader, longer ? Donc c’est comme ça que Legend of the Brofist est né et ironiquement, on n’a même pas gagné le game jam.

Sur les 800 équipes, on a finit 5e ce qui n’est pas si mal, mais dans notre tête on a gagné le vrai prix.

Donc finalement, Outerminds c’est le premier studio dans lequel tu as travaillé ?

Oui, je suis un peu un accident si on pourrait dire, je suis arrivé dans l’industrie comme un cheveu sur la soupe. Donc oui c’est mon premier studio !

Quels conseils tu pourrais donner à des jeunes qui voudraient monter leur studio ?

Il faut vraiment penser à la partie business, aller faire des cours c’est important. C’est la partie qui est la plus difficile, souvent les gens ont des talents pour faire des jeux vidéo puis tout ce qui manque c’est ce qui se passe en arrière. C’est souvent ce qui va faire la différence entre un succès ou non.

Est-ce que Outerminds va participer à la prochaine édition de Jam Nation ?

Bah oui ! Nous on adore les game jams, notre studio est né presque sur un game jam. On essaie d’être là le plus possible, on adore ça. Des fois on en fait pour le plaisir entre nous. Donc oui, il y a une autre édition de Jam Nation prévue, on sera là !

Si tu devais décrire la scène de jeu montréalaise ?

L’entraide. Si on parle évidemment des développeurs, c’est l’industrie la plus collaborative que j’ai vu de toute ma vie. Tout le monde connaît tout le monde, tout le monde aide tout le monde. On n’est pas en compétition parce que personne ne lance dix jeux par année. La plupart des compagnies vont travailler deux-trois ans sur leur jeu donc on est pas en compétition et on est tellement différents qu’on s’entraide.

Quel est le prochain jeu sur lequel vous travaillez ?

On travaille sur deux jeux en ce moment, on travaille sur un jeu mobile qui sortira en novembre si Dieu le veut, ce jeu mobile est en partenariat avec un influenceur, encore une fois. Et sinon, on travaille sur un jeu console en collaboration avec un film, qui lui sortira en 2021 !

Comment tu décrirais la marque de fabrique Outerminds ?

Je pense qu’on est très familial, je sais que ça fait cliché, je pense que toutes les compagnies le disent mais nous c’est vrai ! On organise deux chalets par année pour faire des retraites en gang, on joue à des jeux le midi… On calcule même comment manger nos lunchs pour pour pouvoir jouer deux parties de plus pendant le midi.

C’est quoi ta plus grosse erreur ?

C’est pas vraiment une erreur mais quand on a lancé notre deuxième jeu avec PewDiePie, Tuber Simulator, y avait tellement de monde que nos serveurs ont explosé. C’est une erreur qui est devenue une qualité parce que les médias se sont mis à écrire : « Comme Pokémon GO, les serveurs de Tuber Simulator ont explosé à la sortie du projet. »

Donc moi j’étais là « Hey merci les journalistes de faire une comparaison entre Pokémon GO et Tuber Simulator ! » j’étais flatté.

À quoi tu joues en ce moment ?

En ce moment je joue beaucoup à Rocket League, c’est mon jeu du midi de prédilection. J’aime beaucoup Nintendo, je joue beaucoup à des jeux de Switch. Sinon, j’ai une des plus grosses collections de jeux Zelda. Puis évidemment, ils ont ressorti World of Warcraft donc j’y ai un petit peu joué, sinon j’aime beaucoup Magic the Gathering puis Pokémon GO… Eh oui encore ! La communauté est super grosse encore aujourd’hui.

Site officiel de Outerminds | Chaîne YouTube Le Jeu C’est Sérieux

À propos de Suzanne Clemente

Game Designer et collectionneuse de tamagotchi depuis la première heure. Je suis une adepte de romans de science-fiction, de cinéma et d'anime. Passionnée par l'univers du jeu vidéo et tous les événements qui gravitent autour de ce média j’espère vous transmettre et partager l'engouement que je lui porte.

Aussi à voir...

Mr. Cuddington : la merveilleuse histoire d’un duo d’illustrateurs québécois

Nous savons tous que les illustrations d’un jeu de société sont devenues essentielles à son …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.