HUAWEI P40 Pro

HUAWEI P40 Pro : un splendide téléphone intelligent qui voit loin

Quand nous avons eu le communiqué de presse annonçant le HUAWEI P40 Pro, j’étais curieuse de voir son design de plus près. J’ai donc pu avoir l’appareil en mains quelques semaines avant sa sortie prévue le 10 juillet. J’ai appris à connaître le téléphone sous toutes ses coutures afin de vous en parler le plus en détails possible, selon ses caractéristiques que j’ai trouvé les plus importantes. Voici donc mon test complet qui vous permettra de décider s’il s’agit d’un téléphone intelligent qui peut répondre à vos besoins.

Oui mais… les applications ?

Avant même de vous parler du design de l’appareil, je vais entrer dans le vif du sujet et répondre à la question que vous vous posez tous. C’est comment, un téléphone intelligent sans les services Google ? En fait, ce qu’il faut savoir tout d’abord, c’est que ça ne veut pas dire que vous ne pouvez pas utiliser Gmail et compagnie. En effet, si l’application choisie n’existe pas dans AppGallery (le AppStore/Google Play de Huawei), il y a maintenant Petal Search. Étant elle-même une application, celle-ci vous permet de rechercher parmi des millions d’applications pour trouver une adaptation s’il ne s’agit pas de l’application native. En effet, il y a soit la version APK, soit la version navigateur. Pour cette deuxième option, Petal Search vous dirigera au site web de l’application recherchée (par exemple, gmail.com) et vous offrira d’ajouter le raccourci à votre écran d’accueil. Ainsi, vous pouvez accéder aussi rapidement à Gmail que si vous aviez l’application native.

Vous aurez sans problème les mises à jour en consultant Petal Search, qui a un onglet dédié à celles-ci. Voici la liste de quelques applications populaires que j’ai cherchées dans AppGallery et Petal Search et la version trouvée, ainsi que la version du concurrent Samsung Galaxy S20, à titre de comparatif. Comme on peut voir, quelques applications APK étaient en retard sur l’application disponible sur Google Play, mais il est arrivé une fois aussi que ce soit l’inverse.

Application AppGallery Petal Search Samsung Galaxy S20
Gmail Navigateur Navigateur
2020.05.31.316831277.Release
Facebook App. version 277 App. version 277 277.0.0.41.126
Messenger Pas dispo APKPure 271.0.0.11.120 271.0.0.11.120
Instagram QuickAPP APKMonk 149.0.0.25.120 148.0.0.33.121
Amazon Navigateur APKPure 20.13.0.100 20.13.0.100
Kijiji Pas dispo Pas dispo 10.0.2
Fitbit Pas dispo APKPure 3.23 3.24
DuckDuckGo Pas dispo APKPure 5.58.1 5.58.1
Mattermost Pas dispo APKPure 1.32.2 1.32.2
Twitter QuickAPP APKPure 8.48.0-release.01 8.51.0-release.00
reebee App version 4.6.3 App version 4.6.3 4.6.7
Waze Pas dispo APKPure 4.63.0.2 4.64.0.1
Google Maps Pas dispo APKPure 10.43.2 10.44.2

En résumé, il n’est pas difficile de trouver ses applications préférées. Est-ce que l’utilisation est la même ? Non. Pour moi qui doit gérer plusieurs boîtes courriel pour Geekbecois avec l’application Gmail, ce n’était pas la même chose avec la version navigateur, je n’y ai donc pas trouvé mon compte et je revenais à mon iPhone assez rapidement pour cette tâche. Pour d’autres applications telles que Messenger ou Instagram, il n’y avait aucune différence. Tout dépend donc de l’utilisation que vous faites de votre téléphone intelligent et s’il vous sert à titre personnel et/ou professionnel.

Interface

Tel que je l’avais constaté dans mon test du HUAWEI P20 Pro, le système d’exploitation EMUI offre une interface épurée, comme iOS. Cette fois, nous sommes sous EMUI 10.1, et cette version ne déçoit pas. Je suis dans ma zone de confort. J’ai trouvé le premier démarrage du HUAWEI P40 Pro assez simple, on peut l’utiliser rapidement, sans se faire proposer d’options de configuration. Oui, les appareils concurrents Samsung permettent de ne pas installer leurs applications lorsqu’on démarre l’appareil pour la première fois, mais elles sont quand même offertes d’emblée. J’ai quand même dû modifier la configuration du clavier, qui était en mode AZERTY plutôt que QWERTY. Un bon choix de thèmes est offert, dont plusieurs gratuits, j’en ai donc choisi un foncé pour faire un changement plus marqué par rapport à celui de base.

Les paramètres sont toujours simples et faciles à trouver, c’est agréable de fouiller et configurer notre téléphone selon nos préférences, à l’aide de ces menus clairs et aérés.

Design chatoyant

L’écran du P40 Pro n’a pas de bordure, ce qui signifie que l’image se continue sur les côtés de façon un peu courbée. Je ne sais pas si c’est vraiment nécessaire, mais c’est visuellement beau. Pour ma part, la bordure sur un téléphone ne m’a jamais dérangée mais je comprends cette avenue, les fabricants ayant toujours besoin de se démarquer.

Ici, Huawei se démarque avec cet appareil fort joli dont le dos n’est pas marqué par nos traces de doigts… enfin ! J’en ai parlé dans à peu près tous mes tests de téléphone sauf le Sony Xperia XZ2 Compact, car c’est un problème récurrent dans le domaine des téléphones intelligents de nos jours. Le coloris Givre argenté de l’appareil est très séduisant et miroite de belle façon. La coque arrière au fini mat est beaucoup plus agréable au toucher et moins glissante que celles que l’on retrouve souvent sur d’autres modèles. L’appareil est doté d’un cadre en aluminium qui inspire la sécurité en cas de chute, les coins étant arrondis donc mieux protégés.

HUAWEI P40 Pro

Les quatre caméras arrière, bien sûr, ne sont pas discrètes, celles-ci étant légèrement surélevées par rapport au reste de la surface du téléphone. Évidemment, cela fait qu’il n’est pas stable si vous appuyez sur l’écran alors qu’il est déposé sur une table (un problème que j’avais déjà souligné dans mon test du P20 Pro). Toutefois, cela peut être facilement corrigé en plaçant son téléphone dans un étui, mais on se priverait alors un peu de sa beauté ! Sinon, les boutons sont situés sur le côté droit du téléphone, les deux boutons de volume en haut suivis du bouton d’alimentation au milieu.

Très près en poids du Samsung Galaxy Note9 que j’ai testé il y a un peu plus d’un an (8 g de plus), j’ai fait la même constatation pour le P40 Pro : malgré toutes ses qualités, j’avais moins envie de l’utiliser. Texter devenait un fardeau et c’est vraiment au moment de prendre des photos que j’avais envie de le sortir de ma poche ou de mon sac.

Autonomie

J’ai rarement à me plaindre de l’autonomie d’un téléphone intelligent que je teste, tellement mon iPhone 6s est toujours branché, mais j’ai tout de même pris des notes pour vous en parler. Après quelques périodes de tests, j’ai fait le calcul et j’estime son autonomie à environ :

  • 12h d’appel
  • 20h de navigation
  • 220h de veille (environ 9 jours)

Donc si en deux jours vous parlez 2h au téléphone, naviguez 12h et que l’appareil passe le 34h restant en veille, il devrait vous rester à peu près 10 % de charge après 48h.

La recharge, elle, est hyper rapide et l’indicateur nous montre les dixièmes de pourcentage qui montent dès les premières secondes. J’ai obtenu environ 45 % de charge en 45 minutes.

Appareil photo

C’est facile de se laisser aller à admirer la nature lorsqu’on a un aussi bon appareil photo entre les mains. J’ai tellement pris de clichés, je vous en présente quelques-uns ici.

Les photos sont évidemment plus impressionnantes sur l’écran de l’appareil que sur un écran d’ordinateur. Une fois visionnées sur ce dernier, j’ai trouvé plusieurs clichés plus sombres que ce à quoi je m’attendais. Également, on réalise que si on zoome un peu, on perd énormément de détails. Si j’avais à reprocher quelque chose à l’appareil photo, ce serait que le flou d’arrière-plan vient parfois s’immiscer dans la prise de vue sur un sujet secondaire qu’on souhaitait garder clair. Sinon, les couleurs des photos sont réalistes, alors que chez la concurrence, il arrive que le bleu soit trop bleu.

Définitivement, le zoom 50x est impressionnant, mais ne comptez pas avoir une photo claire sans trépied, surtout en plein vent. La stabilisation optique s’est révélée moins efficace que celle de son concurrent, le Galaxy S20. Voici d’ailleurs quelques clichés comparatifs (sans zoom et sans vent).

Côté photo nocturne, toutefois, j’ai été impressionnée. Même si la photo n’est pas 100 % claire, j’ai réussi à capturer la Lune au zoom 50x, sans trépied et du premier coup. Un petit décompte de cinq secondes m’indiquait de garder l’appareil immobile pendant l’ouverture, et voilà ! Impressionnant.

Multimédia

Le HUAWEI P40 n’est pas un téléphone énormément axé sur le divertissement audio et vidéo, et c’est correct. Son unique haut-parleur fait le travail mais ce n’est pas une qualité audio comparable à d’autres modèles même plus anciens, j’ai en tête le LG G7 ThinQ, par exemple.

Appel

J’ai trouvé la qualité sonore lors des appels très bonne, il était confortable d’appuyer le téléphone sur mon oreille sans devoir le placer parfaitement pour bien entendre comme c’est le cas avec d’autres modèles. Le son était riche et assez fort sans toutefois être trop projeté.

Performance

Le processeur octocoeur Kirin 990 5G et la mémoire vive de 8 Go nous donnent le maximum, j’ai pu effectuer toutes mes tâches sans ralentissement. On n’en attend pas moins d’un téléphone aussi costaud. Je n’ai pas remarqué de température particulièrement chaude de l’appareil pendant son utilisation.

Biométrie

Je ne m’attendais pas à détailler ce point, mais j’ai été vraiment impressionnée par la reconnaissance du visage sur le P40 Pro. En effet, celui-ci reconnaissait mon visage même si je tenais le téléphone à bout de bras, même un peu incliné sur le côté. Également, en pleine pénombre, ou en plein soleil avec justement mes lunettes de soleil sur le visage. J’ai tout au plus, quelques fois, eu à réessayer, mais plus de 90 % du temps, l’appareil se déverrouillait sans rouspéter, du premier coup.

Encore plus impressionnant, je n’avais pas eu à enlever mes lunettes lors de la configuration de la reconnaissance faciale, contrairement à celle du Samsung Galaxy S20 dont ma critique est à venir.

Le lecteur d’empreinte, lui, est tout aussi rapide. Je l’ai testé en ayant désactivé la reconnaissance faciale, et mon pouce déverrouillait toujours l’appareil sans délai, tant qu’il était appuyé au bon endroit. Difficile de se tromper, car une image d’empreinte apparait sur l’écran dès qu’on touche l’écran, alors qu’un cercle blanc lumineux s’active autour de notre doigt lorsqu’il est posé au bon endroit.

Plein de petites fonctionnalités supplémentaires

  • Notifications privées (sans détails) si l’appareil détecte que quelqu’un d’autre regarde votre écran
  • Commande par les gestes (capture d’écran et défilement)
  • Disposition du clavier très personnalisable
  • Le zoom audio (si vous zoomez en vidéo, le son est zoomé également)
  • Mode vidéo timelapse et ralenti extrême
  • Mode vidéo Huawei Dual-View
  • Recharge inversée sans fil
  • HUAWEI MeeTime pour des appels vidéo avec partage d’écran
  • Une barre de raccourcis amovible à gauche ou à droite de l’écran

Caractéristiques techniques du HUAWEI P40 Pro

  • Écran DELO (v.f. OLED) de 6.58″ aux coins arrondis
    • Résolution HD+ de 2640×1200 et 441 ppp
  • Processeur octocoeur Kirin 990 5G (7 nm+) 2×2.86 GHz + 2×2.36 GHz + 4×1.95 GHz
  • Mémoire vive de 8 Go
  • Stockage interne de 256 Go
  • Caméras
    • Arrière quadruple Leica :
      • 50 Mpx (f/1.9) – grand angle
      • 40 Mpx (f/1.8) – très grand angle
      • 12 Mpx (f/3.4) – téléphoto
      • caméra à détection de profondeur 3D (temps de vol)
    • Frontale : 32 Mpx (f/2.2) + caméra à profondeur
  • Pile non amovible de 4200 mAh
    • Charge rapide sur fil avec le chargeur HUAWEI 40W
    • Charge rapide sans fil avec le chargeur HUAWEI 27W
  • Connectivité : Wi-Fi a/b/g/n/ac/ax (2.4/5 GHz), Bluetooth 5.1, USB-C 3.1, NFC et GPS (L1 + L5 double bande)
  • Capteurs : lecteur d’empreinte digitale intégré à l’écran, boussole, proximité, gravité, Hall, gyroscope, infrarouge, température de couleur et lumière ambiante, gestes
  • Résistance à l’eau et à la poussière IP68
  • Audio :
    • CNA Quad haute-fidélité de 32 bits
  • Taille svelte de 158.2×72.6×8.95 mm
  • Poids de 209 g
  • EMUI 10.1 (basé sur Android 10)
  • Coloris : Givre argenté

En conclusion

Si vous cherchez un téléphone intelligent avec un appareil photo de pro, plein de fonctionnalités, le HUAWEI P40 Pro est un bon choix. Si vous avez plutôt un souci de portabilité et d’efficacité, pour un usage professionnel par exemple, peut-être n’est-il pas le meilleur choix. Dans tous les cas, il s’agit d’un appareil performant, avec une belle interface, et de belles améliorations au niveau de la recherche d’applications avec Petal Search. À vous de voir si l’absence de certaines applications pèse lourd dans la balance… et si vous êtes prêts à avoir en main un téléphone de plus de 200 g.

J’aime

  • L’appareil photo de pro et le zoom 50x
  • Le dos au fini mat et le coloris Givre argenté
  • Les capteurs biométriques efficaces
  • L’interface épurée d’EMUI 10.1

J’aime moins

  • Son poids

Le HUAWEI P40 Pro est disponible chez dès le 10 juillet chez Bell, Virgin Mobile et La Source, au prix de 1 750 $ ou pour un prix mensuel avec entente. Il sera disponible dès le 15 juillet chez TELUS et Koodo, et dès le 24 juillet chez Vidéotron.

Pour un temps limité, à l’achat de l’appareil chez un télécommunicateur participant, vous recevrez une montre HUAWEI WATCH GT 2 (valeur de 320$) ainsi que 50 Go de stockage en nuage HUAWEI Mobile pour 12 mois.

Page officielle

Le HUAWEI P40 Pro a été fourni par HUAWEI Canada pour ce test.

HUAWEI P40 Pro

Un choix à bien évaluer

Le HUAWEI P40 Pro est un appareil photo doté d'un téléphone, du moins, c'est ce que son poids nous fait penser. Ses photos sont réalistes, son zoom puissant, il est plein de petites fonctionnalités pratiques. Un choix à considérer si l'idée de vous passer d'applications natives Google et de quelques autres favorites ne vous fait pas trop souffrir.

User Rating : Be the first one !

À propos de Geneviève Corriveau

Adepte de jeux de société, j’adore apprendre. Pro de la recherche, je veux tout savoir sans rien demander. Mordue d'informatique, de technologie et de gadgets, je suis une geek intense et passionnée qui aime s'informer et s'amuser.

Aussi à voir...

Google Pixel Buds et le Pixel 3 Franchement blanc

Google Pixel Buds (2020), compagnon idéal des téléphones Pixel

C’est lors du lancement du Pixel 4, à l’automne dernier à New York, qu’on a …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.