Huawei P20 Pro – Un appareil photo de pro dans votre téléphone

Huawei. Ma première expérience avec la marque m’a appris une chose. La prononciation de son nom est plus facile qu’elle n’en a l’air : Wha-Way.

Outre le nom Leica qui me disait quelque chose grâce au film Eurotrip, je ne savais rien de cet appareil et je n’avais donc aucune attente. Dans cette critique, je vous partagerai mon avis de néophyte avec la marque et mes observations pour vous aider à déterminer s’il s’agit du téléphone intelligent qui vous convient. D’abord, on sait tous que Huawei met de l’avant une caractéristique bien précise de ce téléphone : l’appareil photo. On y reviendra, mais c’est son principal atout. Suffisant pour me convaincre ? C’est ce qu’on verra.

Les prouesses techniques du Huawei P20 Pro

  • Écran AMOLED de 6,1 pouces
  • Résolution FullHD de 1080×2240 et 408 ppp
  • Processeur HUAWEI Kirin 970 4×2.36GHz (Cortex A73), 4×1.8GHz (Cortex A53)
  • Mémoire RAM de 6 Go/8 Go
  • Stockage interne de 128 Go/256 Go
  • Appareil photo Leica
    • Caméra arrière triple :
      • Objectif grand-angle de 40 Mpx (RVB, f/1.8))
      • Objectif grand-angle de 20 Mpx (monochrome, f/1.6)
      • Objectif à angle normal (téléobjectif, f/2.4)
    • Caméra avant :
      • Objectif grand-angle de 24 Mpx (f/2.0)
  • Pile non amovible de 4000 mAh
    • Compatible avec la recharge rapide 4.5V/5A
  • Connectivité : Wi-Fi a/b/g/n/ac (2.4/5 GHz), Bluetooth 4.2, USB-C, NFC et GPS
  • Capteurs : biométrie (empreinte digitale, reconnaissance faciale, iris et vocale), accéléromètre, proximité, gyroscope, compas, température de couleur, effet hall
  • Résistance à l’eau et la poussière IP67
  • Haut-parleurs stéréo
    • CNA Quad de 32 bits
  • Taille de 155×73.9×7.8 mm
  • Poids de 180 g
  • Android 8.1 Oreo
  • Coloris Noir, Midnight Blue ou Twilight

Design

Je commence d’emblée par le négatif. La conception de l’appareil ne m’a pas semblé si réfléchie. Un téléphone haut de gamme se doit, selon moi, d’avoir une finition impeccable, un petit « plus » qui nous donne une impression de luxe sous les doigts. Cet appareil n’a pas, pour moi, rempli cette condition, pour plusieurs raisons.

Comme plusieurs autres appareils, le Huawei P20 Pro est conçu avec une surface en verre et un cadre en aluminium. Celui-ci, selon moi, manque de finition. En effet, le rebord de la prise USB-C est presque un peu coupant. Le cadre en aluminium qui fait le tour de l’appareil a les rebords bien définis, ce qui peut aider la prise en main, mais aussi rebuter légèrement. Le téléphone est comme bien d’autres, glissant et peu résistant aux traces de doigts.

Ironiquement, l’appareil photo qui prend autant de place dans la promotion de l’appareil en prend autant dans son design. En effet, comme l’objectif de l’appareil photo est en relief, il est impossible que le téléphone reste à plat sur une table. À sa défense, probable qu’un étui de téléphone intelligent réglerait ce problème, mais lors des tests, nous n’en possédons pas. Donc, le téléphone sur la table qui vacille à la moindre pression du doigt lorsque j’appuyais sur l’écran était pour moi un irritant.

Les détails

J’aime le lecteur d’empreinte à l’avant, toutefois (et j’attribuerai cela à mon habitude avec la pomme), j’ai de la difficulté avec sa forme ovale. Ça me semblait moins naturel sous le doigt, mais j’ai cru comprendre que certaines personnes déverrouillent leur appareil avec le pouce, ce qui n’est pas mon cas. Avec l’index, je cherchais la forme ronde des lecteurs d’empreinte auxquels je suis habituée. En effet, devant ou derrière l’appareil, ils sont habituellement de cette forme facile à repérer au toucher.

Les boutons de l’appareil sont facilement accessibles, toutefois, le positionnement des boutons de volume m’a intriguée. Ceux-ci, placés sur la tranche droite de l’appareil, ne sont donc pas accessibles pour l’index de la main droite lorsque le téléphone est tenu sur l’oreille par celle-ci. Il semblerait donc que seuls les gauchers pourraient monter ou descendre le volume à l’aide de l’index pendant un appel téléphonique. Aussi sur la tranche droite, le bouton d’alimentation, souligné d’un trait rouge pour le démarquer des autres.

Ensuite, au niveau de l’écran, j’ai trouvé les couleurs vibrantes, mais lorsqu’il est incliné, un reflet bleu prend le dessus et j’avais de la difficulté à en faire abstraction. Comme on utilise notre téléphone sous tous les angles, il est selon moi impératif que la vision de l’écran soit identique sous toutes les coutures.

En somme, le design de l’appareil donne le sentiment du haut de gamme, mais de mon côté, ne me procure pas un « wow ! ». Son poids relativement lourd et réparti de façon inégale dans l’habitacle fait que je me fatiguais de le tenir en main, ce qui n’est pas pratique lorsqu’on ne fait qu’un avec son appareil.

Performance

Je n’ai effectué que quelques appels avec le Huawei P20 Pro, et j’ai eu la malchance de vivre deux appels où la communication était mauvaise. Je me trouvais dans une maison où je n’avais jamais eu de problèmes de réception. Côté processeur, je n’ai pas senti de ralentissements, l’appareil répondait à la demande et pouvait rouler les applications que j’utilise tous les jours. Lors du test de performance, il est devenu très très chaud, mais pas lors de mon utilisation quotidienne.

J’ai apprécié la durée de vie de la pile. En utilisation plutôt active, elle a duré en moyenne une journée et demie lors du test. Celle-ci, une fois déchargée à 7 %, a pris environ 90 minutes pour se recharger à 100 %.

Les performances audio du Huawei P20 Pro sont très bonnes. Ses deux haut-parleurs stéréo font le travail et l’utilisation que j’ai pu en faire a été satisfaisante.

Appareil photo

Contrairement à ce que je croyais, je n’ai pas été totalement impressionnée par les clichés réalisés par l’appareil Leica dont est doté le Huawei P20 Pro. Je ne suis pas une pro des photos, certes, mais je m’attendais à un peu plus de « tout inclus ». L’appareil, en situation de prises de vue normales, ne s’est pas, selon moi, démarqué de la concurrence en mode automatique. Évidemment, les circonstances peuvent donner toutes sortes de résultats, ce n’est donc pas un mauvais appareil photo. Il faut simplement être capable d’en apprécier pleinement les capacités, et donc détenir des compétences dans le domaine. De mon côté, lorsque je possède un téléphone intelligent, je préfère qu’il prenne des photos de façon simple et qu’elles soient toujours de qualité, sans que je me casse la tête avec les modes. J’en ai toutefois apprécié la variété.

Soulignons la fonction permettant d’activer la capture lorsqu’un sourire est détecté. En effet, vous n’avez qu’à cadrer votre sujet et dès qu’il sourira, l’appareil prendra la photo pour vous. Si vous prenez en photos plusieurs personnes, la photo sera prise dès qu’une personne sourira. Il y a aussi, parmi tant d’autres, une fonction pour numériser un document. Aussi possible, prendre une photo lorsque l’écran est éteint. Il suffit d’appuyer deux fois sur le bouton de volume bas.

Le mode Pro a souvent fait ses preuves, fournissant une image plus claire la majorité du temps sans jouer énormément avec les réglages.

Voici d’autres images que j’ai prises avec le Huawei P20 Pro.

Interface

Là où, au début, je trouvais qu’il y avait un manque de personnalité dans l’interface et les menus, j’ai finalement penché pour l’appréciation. En effet, la surcouche EMUI sur Android dans le Huawei P20 Pro est assez épurée. Les thèmes disponibles dans l’appareil sont variés et jolis.

Par hasard, j’ai découvert un paramètre qui peut être pratique lorsqu’on a les yeux sensibles, la possibilité d’assombrir l’interface. J’ai aussi apprécié l’option de dissimuler l’encoche, très efficace. Côté captures d’écran, comme tous les boutons de l’appareil sont sur son côté droit, je me demandais quelle gymnastique de doigts j’allais devoir faire. Oh surprise et bonheur, Huawei y a pensé. On n’a qu’à cogner deux fois avec l’articulation de notre doigt sur l’écran. Simple et rapide, j’adore.

Globalement, j’ai beaucoup apprécié l’interface EMUI. Elle est assez près d’iOS, je n’étais donc pas trop loin de mes habitudes, moi qui préfère mon Android sans tiroir d’applications. En effet, celui-ci n’est pas activé par défaut sur le Huawei P20 Pro, mais il demeure disponible pour ceux qui en sont adeptes.

Conclusion

Le Huawei P20 Pro m’a rendue perplexe au début, mais j’ai toutefois appris à l’apprécier avec le temps. Son appareil photo mérite d’être utilisé en profondeur et j’aurais eu besoin d’encore plus de temps pour l’apprivoiser pleinement et en tester toutes les fonctionnalités. Le design du téléphone m’a laissée un peu froide dès le départ, mais son interface a su gagner mon coeur par la suite. Il s’agit d’un téléphone qui a ses forces bien à lui, qui ne conviendra probablement pas à tout le monde. Somme toute, je m’intéresserai plus qu’avant aux appareils Huawei et j’ai hâte de voir ce que la marque nous offrira dans le futur.

J’aime

  • La durée de la pile
  • L’appareil photo plein de possibilités
  • L’interface épurée
  • Les performances

J’aime moins

  • Le design
  • Le poids

Le Huawei P20 Pro est disponible à environ 1000$ sans entente chez tous les télécommunicateurs. Avec une entente, il est possible de se le procurer à 0$ avec le forfait approprié.

Page officielle

Le P20 Pro a été prêté par Huawei pour la durée du test. 

Huawei P20 Pro

Design
Performance
Appareil photo
Interface

À chacun ses forces

Un téléphone performant avec une interface épurée et un appareil photo professionnel, mais plusieurs failles au niveau du design.

User Rating : Be the first one !

À propos de Geneviève Corriveau

Gentille et délicieusement chaotique, un esprit ludique m’habite. Originaire de Montréal, la belle ville de Québec m'a adoptée depuis quelques années. Adepte de jeux de société, j’adore apprendre. Mordue d'informatique, de technologie et de gadgets, je suis une geek intense et passionnée qui aime s'informer et s'amuser.

Aussi à voir...

LG G7 One

LG G7 One : le premier appareil Android One haut de gamme au Canada

LG a profité de la conférence IFA 2018 à Berlin pour annoncer le LG G7 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *