Sony Xperia XZ2 Compact – La puissance en format de poche

En tant que grande utilisatrice de téléphones cellulaires, j’en ai possédé dix au cours de mon existence. Le Sony Xperia XZ2 Compact est le quatrième de la marque Sony que j’ai entre les mains, mais le premier depuis l’ère des téléphones intelligents. Habituellement utilisatrice d’un iPhone 6S, le test du Xperia XZ2 Compact représente mon entrée dans le monde d’Android. J’appréhendais de me perdre au détour d’un menu, mais j’en suis sortie vivante et encore plus geek. Voici mon compte-rendu.

Caractéristiques techniques du Sony Xperia XZ2 Compact

  • Écran ACL de 5 pouces
    • Résolution Full HD+ HDR de 1080×2160 et 483 ppp
    • Protégé par une vitre Gorilla Glass 5 de Corning
  • Processeur octocoeur Snapdragon 845 cadencé à 2.7 GHz
  • Mémoire RAM de 4 Go
  • Stockage interne de 64 Go extensible jusqu’à 400 Go de plus par microSD
  • Caméras
    • Arrière :  19 Mpx (F2.0) avec stabilisation optique, grand angle et capteur Exmor RS
    • Frontale : 5 Mpx (F2.2) grand angle avec capteur Exmor R
  • Pile non amovible de 2870 mAh
    • Compatible avec la recharge rapide avec fil Qualcomm Quick Charge 3.0
  • Connectivité : Wi-Fi a/b/g/n/ac (2.4/5 GHz), Bluetooth 5.0, USB-C, NFC et GPS
  • Capteurs : biométrie (empreinte digitale), accéléromètre, baromètre, proximité et compas
  • Taille de 135×65×12.1 mm
  • Poids de 168 g
  • Android 8.0 Oreo

Design

La prise en main de l’appareil est confortable quoique glissante. Il faut dire que j’utilisais le téléphone nu, donc sans étui, contrairement à mon appareil habituel. Une période d’adaptation a donc été nécessaire. Son dos arrondi est esthétique, mais moins pratique au moment de le déposer sur une surface plane. Si on a l’habitude d’utiliser son téléphone en le laissant sur la table, le dos arrondi de l’appareil peut nous rebuter, le rendant moins stable une fois déposé qu’un appareil au dos plat.

Son poids donne une impression de solidité, de même que sa vitre Gorilla Glass 5 dont la surface avant du téléphone est ornée d’un bout à l’autre. La vitre est douce sous les doigts, mais robuste à la fois. L’arrière de l’appareil est agréable au toucher, et semble solide également. J’ai même passé quelques jours à penser qu’il était en métal, jusqu’à ce que je relise mon annonce de l’appareil où je mentionnais qu’il est en polycarbonate. Le cadre de l’appareil est toutefois en aluminium, ce qui est rassurant en cas de chute. Sans aucun doute, il s’agit d’un téléphone épais qui le serait encore plus avec un étui. Toutefois, sa robustesse fait que l’on s’habitue à l’utiliser sans étui.

Tous les boutons du téléphone sont situés sur son côté droit, ce qui peut être un peu déconcertant lorsqu’on a l’habitude de tenir son téléphone avec les doigts de chacun des côtés. Tout d’abord, les contrôles de volume sont placés en haut. Ensuite, le bouton d’alimentation au milieu, qui sert aussi pour les captures d’écran, empêche un peu de pouvoir tenir fermement l’appareil, mais en même temps, il est bien situé lorsqu’on en a besoin. Le bouton appareil photo, lui, situé en bas, est à un emplacement judicieux pour les égoportraits, évitant qu’on obstrue de la main la caméra arrière qui se trouve en haut de l’appareil.

Xperia XZ2 Compact

Même si les téléphones Sony sont réputés pour avoir une bordure autour de l’écran, j’ai trouvé celle-ci trop étroite pour pouvoir tenir le téléphone en main confortablement en l’utilisant. En bas de l’appareil, le manque d’espace pour y appuyer mon pouce m’a menée à accrocher sans cesse les boutons tactiles. Après un certain temps d’utilisation (quelques semaines), cela m’arrivait beaucoup moins, mais ça m’arrivait encore.

Un détail anodin mais, habituée que je suis au bouton Home des appareils Apple, en sortant l’appareil Sony de ma poche, il était toujours à l’envers, n’ayant pas de repère tactile sur ce téléphone pour différencier le haut du bas. Parlant de toucher, à l’arrière du téléphone, il est facile de confondre le lecteur d’empreinte digitale avec l’objectif de l’appareil photo, tous deux de même taille. De plus, le lecteur d’empreinte est situé un peu trop bas si on tient compte de la position naturelle de nos doigts lors de la prise en main de l’appareil.

Xperia XZ2 Compact

Outre ces détails, le Xperia XZ2 Compact a un design qui inspire confiance. La DEL, positionnée dans le coin en haut à gauche de l’écran du téléphone, m’a vraiment plu. En ayant une DEL qui clignote lorsqu’on a de nouvelles notifications, ça évite de vouloir allumer l’écran de notre téléphone régulièrement pour vérifier si on a manqué un message. Ses différentes couleurs permettent de différencier les notifications. Rouge lorsque l’appareil est en charge, verte lorsqu’il est chargé. Bleue pour une notification Facebook. Blanche pour vous notifier d’un courriel ou d’un message texte. Une fonction banale à première vue mais que j’ai réellement apprécié lors de mon utilisation quotidienne.

Performance

D’abord, côté appels, puisque c’est la fonction première d’un téléphone. J’ai eu connaissance d’un bruit de fond lors des appels (cillement) assez subtil pour ne pas l’entendre dans un environnement bruyant mais assez présent pour être perceptible lors d’un silence dans une conversation moins animée.

Après quelques semaines d’utilisation intensive, je peux affirmer que le Xperia XZ2 Compact n’a peur de rien. Il gère bien ses ressources pour ne montrer aucun ralentissement. Un charme total. Le processeur Snapdragon 845 est au rendez-vous. Voici les résultats d’une analyse de performance avec l’application AnTuTu.

Côté multimédia, j’ai trouvé très agréable d’écouter une émission avec l’application illico. Le son, même au maximum, était irréprochable et la vidéo s’est téléchargée aussi rapidement que promis.

Enfin, côté pile, la décharge a été plus agréable que la recharge lors de mon test, puisque je n’avais pas reçu le chargeur rapide habituellement fourni avec l’appareil. Mais une fois chargée, la pile de 2870 mAh me donnait un bon deux jours d’utilisation intensive.

Appareil photo

Le Xperia XZ2 Compact m’a donné des clichés à la hauteur de mes attentes. Au-delà des spécifications de l’appareil photo, l’important, c’est le résultat. Je vais laisser les photos parler par elles-mêmes.

La prise de vue prédictive prend quatre photos et les regroupe pour vous permettre de les comparer et de choisir la meilleure.

Côté vidéo, il y a de quoi s’amuser avec le mode Super ralenti qui permet de capter tous les détails d’un moment. À 960 images capturées par seconde, impossible de manquer quoi que ce soit. J’ai eu bien du plaisir à tester ce mode.

J’ai également essayé la fonction 3D Creator, permettant de numériser en 3D un visage ou un objet. L’essai que j’ai fait n’a pas été concluant, mais c’est à cause de l’éclairage insuffisant, tel que mentionné par l’application. Pour s’amuser, il y a également une application « Effet de réalité augmentée », qui permet de voir des fées ou des dinosaures, par exemple, dans votre environnement à travers votre caméra et donc les intégrer à vos photos.

Interface

Comment l’environnement Android est nouveau pour moi, j’étais au départ un peu perdue dans toutes les options, mais Xperia Assist (disponible sur l’accueil ou dans le menu Paramètres) m’a accompagnée de belle façon. Cet assistant est constitué de trois onglets (Corbeille d’arrivée, Clavardage et Outils). Dans Corbeille d’arrivée, on retrouve tous les conseils reçus jusqu’à maintenant, à l’aide de l’onglet Clavardage. Ce dernier permet à votre téléphone de vous guider à travers ses différentes fonctions. Il m’a même fait penser de désactiver iMessage sur mon iPhone. Pratique, sinon j’aurais pu manquer des messages qui se seraient rendus sur mon iPhone plutôt que sur cet appareil.

L’onglet Outils dans Xperia Assist vous donne quelques options supplémentaires :

  • Xperia Actions
  • Paramètres
  • Soutien
  • Mode STAMINA
  • Entretien de la batterie
  • Nettoyeur intelligent

Ces différentes options sont détaillées par mon collègue Eric dans son test du Xperia XA2 Ultra.

L’interface de l’appareil est agréable à l’oeil. Les thèmes sont variés, pour donner une petite touche de folie à votre téléphone.

La disposition du clavier m’a donné du fil à retordre lors de séances plus intensives de messages texte. En effet, moi qui fonctionne habituellement sans auto-correcteur, je l’ai laissé en fonction sur cet appareil, question de m’éviter des maux de tête à chercher l’apostrophe.

J’ai toutefois découvert l’utilité de verrouiller la rotation de l’écran, puisque la plupart des applications peuvent pivoter (Facebook, par exemple, qui ne peut pas le faire sur iOS). J’aurais toutefois apprécié que le contrôle de luminosité soit accessible plus facilement dans le menu d’accès rapide. On doit appuyer une une flèche pour voir plus d’options avant que ce contrôle s’affiche, ou encore glisser le doigt vers le bas une deuxième fois. Pour quelqu’un comme moi qui ajuste manuellement la luminosité de son appareil au courant de la journée, c’est moins pratique.

Il y a possibilité de garder son appareil déverrouillé s’il est à distance Bluetooth d’un appareil tel qu’une montre intelligente par exemple. Même si j’ai toujours ma Pebble Time Steel au poignet, j’ai préféré ne pas activer cette option. Après tout, la connexion Bluetooth a une portée d’environ 100 mètres, quelqu’un aurait donc pu utiliser mon appareil à mon insu alors que je ne suis pas partie bien loin. Pour l’avoir essayé, l’appareil était déverrouillable même si je n’étais pas très près, car ma montre restait connectée.

Le Xperia XZ2 Compact peut afficher une animation (Xperia Loops) pour montrer visuellement l’état de l’appareil. Cette option, activée par défaut, faisait en sorte qu’une ligne blanche apparaissait dans l’écran, créant des cercles, même chose lorsque je branchais l’appareil pour le recharger. J’ai désactivé cette fonction, puisque je n’y voyais pas de valeur ajoutée.

En général, les options de Sony sont pertinentes et pas trop envahissantes. Toutefois, on aurait pu se passer de quelques applications préinstallées, telles que l’antivirus AVG. Celui-ci ne peut pas être désinstallé, mais peut toutefois être désactivé. Xperia Lounge, une autre application préinstallée, met de l’avant le divertissement, tel que Sony sait si bien le faire. Cette application vous permet de voir les nouvelles bandes-annonces, participer à des concours, télécharger des jeux, etc. Toutefois, je ne m’en suis pas servie lors de mon test.

Conclusion

Le Sony Xperia XZ2 Compact est un téléphone intelligent qui l’est vraiment. Muni d’un design confiant qui s’assume, il répond à l’appel en terme de performance et intègre bien ses différentes options. C’est définitivement un appareil à se procurer pour quiconque recherche la performance à prix abordable, sans compromis et dans un format compact.

J’aime

  • La taille compacte
  • Le dessus en verre qui semble à toute épreuve
  • La DEL
  • L’appareil photo
  • La qualité du son
  • Les performances

J’aime moins

  • Le fini « glissant »
  • La bordure de l’écran
  • La capteur d’empreinte digitale à l’arrière

Le Xperia XZ2 Compact est disponible sous le coloris Blanc Argent en exclusivité chez Vidéotron pour 699 $ sans entente.

Page officielle

L’appareil a été prêté par Sony Canada pour la durée du test.   

Sony Xperia XZ2 Compact

Design
Performance
Appareil photo
Interface

Un petit appareil charmant !

Ce petit téléphone axé sur le divertissement a tout pour plaire et ses performances vont définitivement vous impressionner.

User Rating : Be the first one !

À propos de Geneviève Corriveau

Gentille et délicieusement chaotique, un esprit ludique m’habite. Originaire de Montréal, la belle ville de Québec m'a adoptée depuis quelques années. Adepte de jeux de société, j’adore apprendre. Mordue d'informatique, de technologie et de gadgets, je suis une geek intense et passionnée qui aime s'informer et s'amuser.

Aussi à voir...

LG G7 One

LG G7 One : le premier appareil Android One haut de gamme au Canada

LG a profité de la conférence IFA 2018 à Berlin pour annoncer le LG G7 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *