[Critique] Mario & Luigi : Dream Team – Un très bon rève !

Les titres mettant en vedette Mario et Luigi, ou tout simplement Luigi, sont légion cette année, avec plus de 5 titres différents et d’autres en route. On se demande si on se lassera des deux frères. Fort heureusement, Mario & Luigi : Dream Team, le dernier titre de la série, nous confirme qu’il y a encore de la place pour l’originalité.

Mario & Luigi : Dream Team, dans la lignée des trois derniers jeux de la série RPG ayant établi cette personnalité unique et rafraichissante, suit la parade avec un monde totalement différent de celui qui était déjà établi. Les frères se trouvent cette fois-ci sur l’ile des Pi’ilos en réponse à l’invitation d’un mystérieux professeur. Une fois arrivés, Mario et Luigi sont confrontés à un ancien mal, nommé Antasma, qui a frappé l’ile, et ils doivent maintenant libérer les insulaires et bannir cette horrible créature autant dans le monde réel que dans le monde des rêves.

mldt-antasmaMême si l’histoire est littéralement tordue, on ne peut qu’y être aspiré par les personnages attachants et les différents retournements de situation qui nous gardent en place. On nous met face à face avec la relation plus que profonde entre les deux frères. Par exemple, dans les rêves de Luigi, on peut voir dans son subconscient qu’il aspire à être l’égal de son grand frère et désire profondément le protéger même s’il est moins fort. On assiste souvent à des moments touchants et littéralement mignons. L’histoire donne un développement intéressant des habitants de l’ile, mais ultimement, l’histoire gravite autour des aventures loufoques des deux plombiers. La comédie est très présente et le quatrième mur est souvent brisé dans le script pour que les joueurs se sentent interpellés sans être harcelés.

Même si le combat et l’exploration occupent une place un peu trop omniprésente et qu’explorer certains coins de l’ile peut devenir ennuyant, le tout est complémenté d’une variété plus que délectable dans le style du jeu, de sorte qu’on ne remarque pas la répétitivité de ces aspects. On peut se sauver de cette monotonie de multiples manières grâce à l’histoire rigolote, aux interventions des multiples personnages ainsi que de trouver des façons astucieuses de naviguer à travers les terrains. Ce pot pourri de bonnes choses nous permet de prendre congé de certaines longueurs.

Dream-Team-pic-14Le système de combat quant à lui n’est pas réellement différent de celui des autres jeux. Ce système dépend des actions faites au bon moment, donc, tant et aussi longtemps qu’on n’appuiera pas sur le bouton au moment propice, on ne pourra pas nécessairement faire le dégât maximal sur les ennemis. Au début, ça peut garder l’intérêt des combats, mais on peut se lasser rapidement par sa répétitivité. Les attaques spéciales apportent néanmoins un agrément supplémentaire au système. Chaque attaque demande une série d’actions pour pouvoir augmenter les dégâts : parfois Mario combine une armée de petits luigis pour faire un gigantesque marteau, ou les deux frères travaillent en équipe pour écraser une planche avec un propulseur à réaction dans un des multiples méchants du jeu. Ces multiples attaques avec des commandes loufoques peuvent devenir rapidement une épée à double tranchant. Si on ne maîtrise pas une de celles-ci, on peut éventuellement avoir beaucoup de difficulté à progresser, et parfois cette attaque est le seul moyen de faire une quantité importante de dégâts et de finir le combat rapidement.

dreamteamaL’exploration des multiples endroits varie entre le monde des rêves et le monde réel. On passe de jeu de plateforme 2D à 3D et les méthodes pour atteindre les endroits sont variées, amusantes et très peu frustrantes. Ceci étant dit, l’exploration est plus une navigation guidée par l’histoire. En aucun cas le joueur ne peut revenir par lui-même dans certaines zones pour trouver de nouveaux items : il est plutôt forcé de revenir après avoir obtenu certaines conditions et certains talents, et seulement si l’histoire le veut bien. Mais ce n’est pas si dramatique étant donné qu’il y a peu de temps morts.

En tout et pour tout, Mario & Luigi : Dream Team est non seulement LE jeu le plus varié dans ceux qui ont été lancés dans la franchise étoile de Nintendo cette année, mais il est possiblement le plus complet et de loin le plus amusant. Le combat et la navigation occupent une place trop importante et provoquent des longueurs. Fort heureusement, l’histoire, les différentes mécaniques et les personnages attachants laisseront probablement une marque aux joueurs. Ce ne sera pas le jeu qui changera la lignée des Mario & Luigi, mais il reste frais et intéressant.

À propos de Bruno-Pierre Campeau

Bruno est rédacteur en chef de la section jeux vidéo et est un passioné de l'industrie du jeu. Il jouer et aime en parler mais surtout il n'hésite pas à taper sur les doigts d'une companie lorsque celle-ci fait une erreur.

Aussi à voir...

Gagnez une Nintendo Switch et Super Mario Odyssey grâce à vos céréales du matin!

Gagnez une Nintendo Switch et Super Mario Odyssey grâce aux céréales Post

Si vous désirez une Nintendo Switch (passez voir notre présentation vidéo) ou une super idée …

Qu'en pensez-vous ?