Image: Samsung Canada

Samsung Galaxy S8 et S8+ : habile mariage entre l’esthétisme et la productivité

À chaque sortie d’un nouvel appareil, les manufacturiers ont souvent du mal à nous convaincre que leur nouveau jouet a quelque chose que son prédécesseur n’offrait pas. Cela a du sens, car ce n’est pas si souvent le cas. On produit et on renouvelle continuellement un peu pour survivre, pour rester sur la carte, pour donner de ses nouvelles, pour entretenir sa notoriété. On ne compte d’ailleurs plus les Samsung Galaxy quelque chose.

Or, cette fois-ci, on se retrouve réellement avec du nouveau. Les Samsung Galaxy S8 et S8+, relâchés à la fin avril, offrent de véritables nouveautés pour un appareil cellulaire. Ces nouveautés sont surtout de l’ordre de la productivité, de l’ergonomie et du multitâche. La frontière entre le téléphone et l’ordinateur tel qu’on le connaît s’effrite de nouveau. En boni, l’écran et le look de l’appareil ne déçoivent pas non plus.

Un écran si envahissant, on se demande s’il va déborder de l’appareil

Le Samsung Galaxy S8. Image: Samsung Canada.
Le Samsung Galaxy S8. Image: Samsung Canada.

 
Une fonction fort appréciable qui fera la joie de bien des utilisateurs des Galaxy S8 et S8+ est son écran. Dans un premier temps, elle repousse les limites de son ratio avec le téléphone lui-même. Cela a eu raison du bouton physique du bas milieu, maintenant absent. Il ne reste plus grand-chose qui ne soit pas occupé par l’écran par rapport à l’appareil physique. L’écran de 5.8 pouces pour le S8 et 6.2 pouces pour le S8+ s’étend sur un ratio de 18.5:9. Cela en fait un écran plus généreux sur la longueur que la plupart des écrans en 16:9.

L’écran est doté d’un verre Gorilla Glass 5, qui est 40% plus fort et résistant que sa version précédente.

Un bijou pour les fonctionnels, les multitâches, les communicateurs, le voyage d’affaires

Une fonction qui plaira aux communicateurs et travailleurs multitâches est la propriété multifenêtre. Un peu comme sur votre ordinateur lorsque vous avez 2 ou 3 trucs en exécution qui se partagent l’écran. En effet, dès lors, il est possible par exemple de jouer une vidéo sur le haut et ramener dans le bas du même écran une fenêtre web. Votre écran est ainsi divisé en deux et les deux tâches ou applications ne se nuisent pas. Vous pouvez par exemple texter, répondre à une alerte ou naviguer le web sans interrompre la lecture vidéo (ou ce que vous faisiez avant).

Le Samsung Galaxy S8+. La différence avec le S8 est surtout la taille de l'appareil (5.8 pouces versus 6.2 pouces d'écran). Image: Samsung Canada.
Le Samsung Galaxy S8+. La différence avec le S8 est surtout la taille de l’appareil (5.8 pouces versus 6.2 pouces d’écran). Image: Samsung Canada.

 
Enfin, les Galaxy S8 et S8+ rendent la navigation à une main réellement plus facile. Puisque l’écran des appareils habituels peut être large, il n’est pas toujours facile de pitonner d’une seule main sans risquer d’échapper l’appareil. Une fonction du nouveau Galaxy permet de tout placer le contenu de l’écran sur une aire réduite, près du pouce. Par exemple, votre menu principal n’occupera pas tout l’espace de l’écran inutilement.

Samsung Dex et le port d’accueil Samsung Galaxy S8/S8+

Nous avons eu droit à une petite démonstration du nouveau Samsung DeX. Avec le Galaxy S8 ou S8+ et le DeX, il est possible de se passer d’une bonne partie de son ordinateur. On insère le téléphone dans la petite Station Dex. Ce dernier est maintenant l’ordinateur en soi, dans la limite de ses performances. Vous branchez ensuite le DeX dans n’importe quel écran ou moniteur accueillant un fil HDMI. On peut ainsi accéder à son contenu sur un plus grand écran plus que jamais adapté, et procéder à toutes sortes de tâches de bureau ou de communication. On peut aussi jouer à nos jeux de cellulaire sur le DeX, sinon lire ou flâner dans les Internets.

Le Samsung DeX, le port d'accueil des Galaxy S8 et S8+ permettant un mode identique à l'ordinateur de bureau. Image: Samsung Canada
Le Samsung DeX, le port d’accueil des Galaxy S8 et S8+ permettant mode identique à l’ordinateur de bureau. Image: Samsung Canada

 
Puisque la Station DeX est petite et pèse autour de 230 grammes, elle se traîne très bien en voyage, si on pense avoir accès à un écran… et un clavier et une souris, si possible. Le port accueille des fils USB 2.0, USB type C, HDMI et Ethernet. On peut se rendre jusqu’à 320 Gb d’espace disponible avec une carte microSD de 256 Gb, ce qui permet beaucoup de documents écrits, présentations, contenus vidéos, chansons, de jeux et d’applications diverses en déplacement.

Ainsi, pour beaucoup de personnes, l’agencement du S8/S8+ et du DeX, en fait, peut probablement remplacer un ordinateur de bureau. Si on n’effectue pas des tâches lourdes ou spécialisées comme le montage vidéo, du graphisme, des jeux d’ordinateur ou du gros traitement de données, on peut très bien s’en servir pour le traitement de texte, les présentations, l’organisation de fichiers et de données, la navigation web et le visionnement de contenus vidéo. On a fait un pas de plus vers la convergence du téléphone intelligent et de l’ordinateur.

Le port accueillant les Galaxy S8 et S8+ se branchant à plusieurs types d'écrans et moniteurs. Image: Samsung Canada.
Le port accueillant les Galaxy S8 et S8+ se branchant à plusieurs types d’écrans et moniteurs. Image: Samsung Canada.

Sauf qu’il y a… le prix

Dépassant les 1000 dollars en précommande, il n’est pas certain que le S8/S8+ remplacera beaucoup d’ordinateurs de sitôt. Il est possible d’accomplir le même genre de tâches qu’avec le DeX avec des ordinateurs portables pour moins que la moitié du prix. Le DeX coûtera quant à lui autour de 150$ américains.

Boni: pour les fanatiques de l’extrême sécurisation de l’appareil

En plus de la lecture des empreintes digitales et de la reconnaissance faciale, les S8 et S8+ permettent maintenant de… scanner vos yeux, pour accéder à votre appareil.

Les Samsung Galaxy S8 et S8+ peuvent présentement être précommandés et seront officiellement sortis le 21 avril prochain. Ceux qui le précommanderont avant le 20 avril prochain recevront un casque Gear VR (et sa télécommande) gratuitement.

À propos de Steve Carufel

À la recherche d'un terme désignant à la fois le geek, le hipster, le vieux jeu et l'intello (suggestions acceptées), je peux entre-temps vous confier que vous m'aurez plus souvent qu'autrement avec le jeu en multi, les événements geeks, la science-fiction et le récit historique, l'art graphique et les pièces musicales de jeux vidéo remixées.

Aussi à voir...

Pipboy | Samsung Gear S3 Frontier

Samsung Gear S3 – La montre chic et totalement branchée!

Samsung sort des produits à la tonne dans toute les sphères du marché électronique. Que …

Qu'en penses-tu ?