Rogue One – A Star Wars Story : Nostalgie quand tu nous tiens

Il y a un an, presque jour pour jour, je me préparais à voir le film que j’attendais depuis des années, Star Wars : Le Réveil de la Force. Malgré ma légère déception, j’ai bien apprécié l’effort pour rejoindre un nouveau public et garder les amateurs depuis le premier opus. J’ai été moyennement surpris d’apprendre par la suite que Lucasfilm a décidé de mettre sur chantier un prédécesseur à l’épisode 4. Ma surprise fut bonne, car Rogue One en vaut la peine.

L'affiche officielle de Rogue One: a Star Wars story
L’affiche officielle de Rogue One: a Star Wars story

L’histoire se déroule entre épisode 3 et épisode 4 alors que l’Empire règne d’une main de fer sur la galaxie menée par Darth Vader. L’Alliance apprend que ces derniers préparent une arme aux conséquences ultime qui, selon la rumeur, peut détruire une planète entière. Ici entre en jeux Jyn Erso (Felicity Jones), une rebelle qui a comme mission d’aller retrouver son père qu’elle n’a pas vu depuis son enfance. Le père, Galen Erso (Mads Mikkelsen) lui a été enlevé et forcé par l’Empire de construire la soi-disant Étoile de la Mort (Death Star). Jyn sera épaulée par le capitaine Cassion Andor (Diego Luna) et une bande de rebelles pour réussir cette mission.

 

Jyn Erso jouée par Felicity Jones
Jyn Erso jouée par Felicity Jones

 

D’emblée, le réalisateur Gareth Edwards (Godzilla 2014) avait une grande pression sur les épaules. Celle de se distinguer des sept autres films de Star Wars. Je peux donc vous dire qu’il a réussi. Nous assistons ici à un film haut en émotion et le plus réel de toute la saga. Dès les premières images, la première scène, on voit le travail impeccable de la cinématographie. Nous sommes plongés dans cet univers que nous connaissons tant, mais avec des nouveaux environnements et des nouvelles planètes aux tableaux à couper le souffle.

 

La distribution principale menée par Felicity Jones (centre).
La distribution principale menée par Felicity Jones (centre).

 

Le jeu d’acteur est très bien. Felictiy Jones excelle en héroïne malgré elle, mais on ne se cachera pas que ces acolytes l’aident beaucoup. Le robot K2SO (Alan Tudyk) est extrêmement charmant et Donnie Yen (IP MAN) en aspirant fanatique Jedi,  Chirrut Imwe est exceptionnel. Sa répartie et ses scènes de combats sont les raisons principales de la réussite de ce film.  Le film n’est malheureusement pas sans faille. Nous ne sommes pas tous attachés aux personnages comme on voudrait. Diego Luna tire bien son épingle du jeu, mais il n’est pas un Han Solo. Il manque un peu de connexion entre les protagonistes dans le premier acte du film, mais le tout se corrige dans l’autre moitié du film. L’histoire que nous connaissons bien par l’entremise de l’épisode 4 est simpliste, mais bien ficelée. La nostalgie est bien présente, mais utile dans cette narration. Un truc que j’ai remarqué et qui m’agace un peu est le manque de certaines scènes vues dans les bandes-annonces, mais qui ne se retrouve pas dans le film. Un peu comme Suicide Squad en aout dernier. Ça n’enlève pas énormément au film, mais je suis curieux de connaitre la raison. En ce qui concerne la fin et comment le tout est relié à épisode 4, nous aurions besoin dans parler dans une autre critique divulgâcheur. Juste vous dire, j’y pense encore et … je n’en dis pas plus!

Rogue Two?

Kathlee Kennedy, la productrice officielle de la franchise Star Wars, a déclaré en entrevue qu’il ne faut pas s’attendre à un deuxième opus de Rogue One. Par contre, préparez-vous à trois nouveaux films de cette franchise. En 2017, ce sera Épisode VIII réalisé par Rian Johnson (Looper). En 2018 ce sera le film d’origine d’Han Solo par Phil Lord & Christopher Miller (LEGO Movie, 21 & 22 Jumpstreet). Finalement, en 2019 ce sera Épisode IX réalisé par Colin Treverrow (Jurassic World). 

Qu’avez-vous pensé du film Rogue One? L’avez-vous trouvé utile dans cette saga?

Laissez vos commentaires ici-bas.

Site officiel du film

Une excellente addition à la saga

Personnages
Scénario
Photo, ambiance, effets spéciaux
Musique

Approuvé

Le film se distingue de tous les autres pour le mieux et met l'emphase sur le mot guerre du titre populaire.

User Rating: 5 ( 2 votes)

À propos de Marvin Vaudry

Le cinéma est ma passion. J'en consomme sans arrêt. Mes amis me surnomme Mr. IMDB car je peux vous associer un film avec un acteur ou actrice et vice versa.

Aussi à voir...

Power Rangers: lentement mais sûrement… peut-être

20 ans moins quatre jours après la sortie de son titre précédent au grand écran, …

2 commentaires

  1. Petite correction (le geek en moi ne peut pas s’empêcher) : l’Empire n’est pas dirigée par Darth Vader, mais par l’Empereur Palpatine. Krennick va voir Vader pour être sûr que l’empereur sache que le mérite de la Death Star lui revienne

Qu'en penses-tu ?