[Critique] Le routeur cylindrique DIR-868L de D-Link

Depuis plus d’une dizaine d’années, j’ai vu passer plusieurs routeurs. Certains étaient mieux que d’autres. Une chose est certaine, le geek en moi déteste les interfaces utilisateurs toutes faites qui ne laissent que le choix de certaines options basiques. On nous cache trop souvent les paramètres avancés qui permettent de profiter pleinement de son réseau domestique. Heureusement, certaines choses ont changé et des compagnies comme D-Link nous offrent maintenant la possibilité de modifier tout ce dont il est possible grâce à leur dernier modèle phare : DIR-868L. Dans les lignes qui suivront, je tenterai de vous faire partager mes opinions sur cette petite bête technologique que j’ai eu la chance de tester en compagnie de l’adaptateur sans fil DWA-182 pour pouvoir profiter du Wi-Fi à la puissance AC.

Esthétisme

Depuis quelques années, Apple a levé la barre dans le design de ses produits et les concurrents ont dû innover pour rester dans la course. D-Link a bien retenu la leçon et ils ont innové grandement depuis leurs petites boites grises. Or l’image de leur dernière gamme de routeurs a complètement été renouvelée pour s’orienter vers une forme cylindrique de couleur noire. Cette allure est un peu inhabituelle pour ces appareils technos qui nous fournissent en Wi-Fi chaque heure du jour, mais après quelques heures d’utilisation, la chaleur se dissipe mieux qu’avec les modèles rectangulaires habituels. Il va sans dire que ces appareils, qu’on oublie dans un coin de notre demeure, sont allumés à longueur d’année.

Pour ce qui est de l’adaptateur Wi-Fi AC DWA-182, je le trouve énorme (comparativement au AE6000 de Linksys testé en 2013), par contre en y regardant de plus près, on s’aperçoit que la coque de plastique laisse un vide à l’intérieur qui laisse paraître un espacement optimisé pour l’antenne. En priorisant la performance de l’antenne plutôt qu’un format pus petit de l’adaptateur, c’est pour moi un excellent point pour D-Link. Une station d’accueil USB est incluse avec l’adaptateur DWA-182 pour éviter de monopoliser tout l’espace autour de vos ports USB, excellente idée. Il est à noter qu’un adaptateur comme celui-ci est, selon mon opinion, à prioriser pour un ordinateur de bureau qui utilise la connexion sans fil; un ordinateur portable avec cet adaptateur fonctionne très bien aussi, mais on gâche un peu la portabilité.

Configuration initiale

Qu’on soit un geek avec des habiletés ou non en réseautique, il faut tout de même passer au travers de certaines étapes essentielles : nom de notre réseau, mots de passe du signal Wi-Fi, type de connexion internet (avec nom d’usager et mot de passe si nécessaire)… On peut aussi aller un peu plus loin en paramétrant le système de noms d’adressage par domaines (DNS) et les différents routages par ports et applications pour ne nommer que ceux-ci. À ce niveau, l’interface web de D-Link s’est grandement améliorée et laisse désormais le choix de suivre le processus automatiquement ou manuellement. Personnellement je choisis toujours la méthode manuelle, on a habituellement plus de latitude. Malgré tout, une fois la configuration faite, on a accès à une panoplie d’options que certains autres manufacturiers nous cachent.

On nous propose même de télécharger l’application QRS Mobile (disponible sur iOS et Android) qui nous guide étape par étape de manière à configurer très facilement son tout nouveau routeur. En moins de quelques minutes le tour est joué. Malheureusement, l’application QRS ne sert qu’à ça, on ne peut pas changer d’autres paramètres une fois la configuration initiale complétée… Chose qu’on aurait aimée, quoiqu’on ne change pas des options dans son routeur tous les jours.

Quant à l’adaptateur sans-fil 1200AC, on doit premièrement installer les pilotes avec le CD fournit, ensuite on est invité à le connecter et ça y est, on peut désormais se brancher au réseau sans-fil AC de son nouveau routeur. Rien de compliquer, tout est rapide comme la nouvelle connexion Wi-Fi!

Utilisation quotidienne

Je dois avouer que l’utilisation au jour le jour du DIR-868L se fait sans anicroche, je n’ai rien à redire, ça fonctionne parfaitement sans plantage ni déconnexion impromptue. Il y a pourtant une chose essentielle qui manque : des DEL sur les prises RJ-45 comme il y en a sur pratiquement tous les appareils. Ces DEL s’illuminent lorsqu’une connexion physique est établie; pratique pour valider le fonctionnement de son réseau.

Pour ce qui est de l’adaptateur USB DWA-182, qui permet d’atteindre de hautes vitesses sans fil, c’est tout aussi facile de l’utiliser. Voici quelques tests basiques de transfert de fichier que j’ai effectué pour démontrer la différence de vitesse. Il est à noter que j’ai transféré ce fichier de mon serveur de stockage qui est relié au routeur grâce à un fil Ethernet de Catégorie 6.

On aime :

  • Look innovateur du routeur permettant une dissipation accrue de la chaleur.
  • Paramètres avancés proposés dans l’interface web.
  • Possibilité d’effectuer la configuration initiale par l’application QRS Mobile.

On aime moins :

  • L’absence de DEL sur les connecteurs Ethernet.
  • L’impossibilité de modifier des paramètres de son réseau via l’application QRS Mobile, outre la configuration initiale.

Il est à noter que ce routeur offre la possibilité de le jumeler à un compte en ligne mydlink.com. Je n’ai pas testé cette fonctionnalité, qui offre l’accès au contenu de votre réseau interne où que vous soyez. Je n’ai pas ce genre de compte, car je n’aime pas trop ouvrir mon réseau interne…

Pour conclure, si vous êtes à la recherche d’un routeur performant et que vous êtes prêt à payer quelque 170$; je vous le recommande sans hésiter, il est rapide, stable et très joli! 😎

| D-Link DIR-868L | D-Link DWA-182 |

D-Link DIR-868L

Esthétisme
Utilisation
Puissance
Options avancées
Application mobile

Superbe!

Si vous êtes à la recherche d’un routeur performant et que vous êtes prêt à payer quelque 170$; je vous le recommande sans hésiter, il est rapide, stable et très joli!

User Rating: Be the first one !

À propos de Eric Martel

Clavier d'une main, mobile dans l'autre, je suis connecté plus souvent qu'autrement et j'adore ça. Je suis affamé d'informatique et me nourris de gadgets dénichés sur eBay; si je peux conjuguer les deux, c'est merveilleux. Par contre, je préfère tourner les pages d'un bon livre plutôt que d'utiliser son penchant électronique, suis-je fiévreux? Papa de deux petites gripettes, j'attends avec impatience le jour je pourrai partager ce côté électro-maniaco-gadget avec elles...

Aussi à voir...

Sasha Williams (Sonequa Martin-Green) - The Walking Dead Saison 7 Épisode 15 - Photo: Gene Page/AMC

The Walking Dead Saison 7 Épisode 15: Something They Need

The Walking Dead propose depuis la reprise des épisodes souvent lents, ou amenant peu de …

4 commentaires

  1. Très
    bon article, bien écrit et détaillé. C’est de plus en plus rare les personnes
    qui prennent le temps d’expliquer clairement leurs idées

Qu'en penses-tu ?