Roku Streambar : un lecteur Roku 4K HDR caché dans une barre de son

Pionnier dans les lecteurs de diffusion, Roku ne cesse d’agrandir et d’améliorer son offre. Cette fois, c’est avec le Roku Streambar, un appareil qui pousse la barre encore plus loin en étant à la fois un lecteur de diffusion et une barre de son. En plus de diffuser une image 4K HDR, ses haut-parleurs sont compatibles avec le format Dolby Audio. Comment cette barre de son abordable s’en sort au quotidien ? Est-ce que ce produit convient à tous ?

D’ailleurs, est-ce que c’est un lecteur Roku qui intègre des haut-parleurs ou est-ce une barre de son qui intègre un lecteur Roku ?

Roku Streambar : une petite barre de son en plus !

Caractéristiques techniques

  • Modèle : 9102CA
  • Processeur : non mentionné
  • Réseau : Sans fil ac double bande MIMO
  • Haut-parleurs : Quatre amplificateurs de 1,9 po à gamme étendue
  • Ports : Optique S/PDIF, HDMI 2.0a et USB 2.0
  • Résolutions supportées : 1080p, 4K et 4K HDR
  • Formats audios supportés : PCM et Dolby Audio
  • Formats supportés par USB :
    • Vidéo : H.264/AVC (.MKV, .MP4, .MOV), H.265/HEVC (.MKV, .MP4, .MOV) ; VP9 (.MKV)
    • Audio : AAC (.MKV, .MP4, .MOV) ; MP3 (.MP3, .MKV) ; WMA (.ASF, .WMA, .MKV), FLAC (.FLAC, .MKV), PCM (.WAV, .MKV, .MP4, .MOV), AC3/EAC3 (.MKV, .MP4., .MOV, .AC3), ALAC (.MKV, .MP4, .MOV, .M4A)
    • Images : JPG, PNG, GIF (non-animé)
  • Bluetooth 5.0
  • Taille : 60,9×355,6×106,6 mm (2,4x14x4,2 po)
  • Poids : 1088,6 g (2,4 lb)
  • Garantie limitée d’un an
  • Page officielle du produit

Vous pouvez voir mon déballage Instagram au bas de l’article.

Roku Streambar avec sa télécommande. Crédit photo : Roku
Roku Streambar avec sa télécommande. Crédit photo : Roku

Design : petit et simple

Au premier regard, il s’agit effectivement d’une barre de son typique, mais plus petite que la normale avec ses 35,5 cm (14 po) de large. Même en hauteur (6 cm/2,4 po) et profondeur (10,6 cm/4,2 po) celle-ci ne prend pas beaucoup de place. Sa finition ressemble aussi à celle d’une barre de son ou d’un haut-parleur régulier avec une texture de tissu plastique et le dessous est caoutchouté pour qu’elle reste bien en place. Outre le logo Roku foncé (étrangement, il n’est pas mauve), rien ne laisse paraitre qu’il s’agit d’un lecteur multimédia du devant. Il n’y a même aucun bouton sur le dessus. Lorsqu’on regarde à l’arrière par contre, on y retrouve quelques ports, dont celui pour l’alimentation, une entrée optique numérique S/PDIF, un connecteur HDMI, un port USB 2.0 et un bouton de réinitialisation. On retrouve aussi à l’arrière deux douilles de montage filetées pour une installation murale.

Arrière du Roku Streambar. Crédit photo : Roku
Arrière du Roku Streambar. Crédit photo : Roku

Performances audio

Bien que le but premier de cette barre de son/lecteur Roku 4K HDR ne soit pas de supplanter tous les systèmes audio, il améliore considérablement l’expérience audio du téléviseur. Il va sans dire que généralement les haut-parleurs intégrés aux téléviseurs sont de faible qualité. C’est là que le Roku Streambar entre en jeu avec ses quatre haut-parleurs dissimulés dans la barre de son. Ceux-ci sont positionnés de façon à remplir la pièce grâce aux deux orientés vers le devant et les deux autres en angle vers les côtés.

Pour comparer avec mon système audio courant à plusieurs haut-parleurs, qui malgré ses années de loyaux services, est capable de rivaliser avec le son projeté du Roku Streambar, la différence est minime, mais mon système est gagnant. Notez que la taille de mes haut-parleurs n’a rien à voir avec la petite taille du Roku Streambar. Par contre, si je compare avec le son du téléviseur TCL Série 6, l’expérience sonore est moindre et dès qu’on branche le Roku Streambar, le son est nettement meilleur.

Une option intéressante du Streambar est l’intégration Bluetooth 5.0 qui permet d’y faire jouer n’importe quel son en provenance de notre téléphone intelligent très facilement.

Roku Streambar - vue explosée. Crédit photo : Roku
Roku Streambar – vue explosée. Crédit photo : Roku

Interface : pourquoi changer une recette gagnante ?

Fidèle et identique à l’interface des autres produits de la marque, le système Roku OS garde le même look depuis plusieurs années. Par contre, il ne faut pas négliger que celui-ci est mis à jour périodiquement pour améliorer l’expérience de l’utilisateur ou offrir de nouvelles fonctionnalités. Par exemple, une récente mise à jour m’a fournit la compatibilité avec le protocole AirPlay 2 d’Apple qui permet entre autres la duplication de l’écran des appareils Apple. Du côté d’Android, ça fonctionne depuis un bout temps avec certains appareils, notamment ceux de Samsung. Par contre, ça ne fonctionne pas avec les Pixel. Autant avec les appareils iOS qu’Android, on peut faire afficher photos et vidéos à l’écran via l’application mobile Roku. J’ai testé AirPlay avec mon MacBook Pro ainsi que mon iPhone 7 et ça fonctionne très bien.

Des chaînes (ou applications si vous préférez), il y en a beaucoup, des milliers. Des bonnes et des moins bonnes. Les plus importantes y sont : Netflix, Disney+, Prime Video, Apple TV, YouTube, SiriusXM, Plex

Petit fait intéressant, les propriétaires de téléviseurs turbinant sur Roku OS peuvent quand même profiter du Roku Streambar sans passer par le lecteur intégré. Le système Roku OS du téléviseur va reconnaître le Streambar et modifier les options audio pour y intégrer celles de la barre de son. L’icône du haut-parleur (lorsqu’on augmente ou abaisse le volume) est aussi modifié pour afficher une petite barre de son plutôt que le typique icône de haut-parleur.

Une application mobile très utile !

En plus de permettre d’afficher ses photos et vidéos, l’application Roku sert aussi de télécommande si on égare la sienne ou si on est un peu trop fatigué pour se lever et aller la chercher. L’écoute privée est disponible par des écouteurs branchés sur son téléphone (filaire ou Bluetooth) si toute la maisonnée dort, par exemple. On peut même le faire en groupe si tous les utilisateurs ont l’application Roku sur leur appareil.

Petit bémol à mentionner…

J’ai eu quelques problèmes de réactivité avec les manettes de ma console Wii U lorsque je jouais à Mario Kart 8. C’en était injouable. Tout redevenait normal dès que je débranchais le câble HDMI du Roku Streambar. Il ne s’agissait donc pas d’un problème d’interférence, car celui-ci restait alimenté, seulement débranché de mon téléviseur. Dès que je rebranchais le câble HDMI, le problème était de retour. Depuis que j’ai constaté ce problème, une mise à jour du système Roku OS s’est effectuée (autant sur mon téléviseur que sur le Roku Streambar) et le problème s’est amoindri. Je suis maintenant capable de jouer sans tracas, mais on sent toujours un petit délai, toujours au niveau de la réactivité des manettes de la Wii U.

Conclusion : on achète ou pas ?

Si vous utilisez les haut-parleurs de votre téléviseur et êtes à la recherche d’un produit pour lire les canaux de diffusion, c’est un oui sans hésiter. Par contre si vous avez déjà un système de cinéma maison avec plusieurs haut-parleurs, vous devriez plutôt regarder pour le Roku Streaming Stick+ qui vous offrira la même expérience Roku 4K HDR, sans la barre de son, dans un petit format qui se transporte bien et avec un petit prix (70$).

À 190$, le rapport qualité-prix de cette barre de son avec lecteur Roku intégré est difficile à battre. Elle améliorera grandement le son de n’importe quel téléviseur et du même coup l’expérience télévisuelle grâce à la quantité innombrable de chaînes disponibles. Parfait pour rendre un téléviseur intelligent.

J’aime

  • l’intégration de AirPlay et Homekit
  • que tout soit inclus dans la boîte
  • la télécommande simple et efficace
  • le tout petit format qui sonne assez fort
  • son prix très abordable
  • l’application mobile Roku qui sert de télécommande

J’aime moins

  • les boutons non programmables de la télécommande

Le Roku Streambar a été fourni par Roku Canada.

View this post on Instagram

Voici le tout nouveau Roku Streambar : un lecteur Roku 4K HDR caché dans un haut-parleur ! Dans la boîte, il y a TOUT ce dont vous avez besoin pour l'utiliser : piles AAA, fils HDMI et optique (sans compter l'appareil lui-même, la télécommande et le fil d'alimentation). Plus de détails dans une critique prochaine sur #Geekbecois (et dans le podcast Discussions technos entre geeks). • 📷 : Pixel 4a (@madebygoogle) • • • #RokuStreambar #Roku @rokucanada @rokuplayer #rokuplayer #shotongooglepixel4a #shotonpixel4a #streaming #geeklife #unboxing #instageek #geekblogger #canadiangeek #quebecgeeks #montrealgeeks #technology #techlover #geekblog #4k #hdr #4khdr #montrealblog #quebecblog #deballage #geek #instaunboxing #canadianbloggers #canadianblogger #techreview

A post shared by Geekbecois (@geekbecois) on

Roku Streambar

Design
Performance audio
Interface
Prix
Facilité d'utilisation

Roku avec haut-parleurs intégrés

Parfait pour rendre un téléviseur intelligent grâce à ses milliers de chaînes et sa connectivité Bluetooth. N'oublions pas son son ambiophonique qui remplit la pièce !

À propos de Eric Martel

Clavier d'une main, mobile dans l'autre, je suis connecté plus souvent qu'autrement et j'adore ça. Je suis affamé d'informatique et me nourris de gadgets dénichés sur eBay; si je peux conjuguer les deux, c'est merveilleux. Par contre, je préfère tourner les pages d'un bon livre plutôt que d'utiliser son penchant électronique, suis-je fiévreux? Papa de deux petites gripettes, j'attends avec impatience le jour où je pourrai partager ce côté électro-maniaco-gadget avec elles...

Aussi à voir...

Samsung Galaxy S20 FE 5G : les souhaits des fans exaucés ?

Après avoir testé le Samsung Galaxy S20 l’été dernier, j’ai pu mettre la main sur …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.